Les statistiques de la JSK

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Ven 20 Avr - 13:47

25° journée
Vendredi 13 Avril 2007 à 15H30
USMA 1-0 JSK
Alger - Stade Omar-Hamadi
Arbitrage de Abidcharef, Chaabane, Saadi
Les Equipes :
USMA

Zemamouche - Hamdoud, Zidane, Monchare, Djahnine - Boucherit, Ghazi, Metref (Mekkaoui 65’) - Ammour (Besseghir 86’) - Boussefiane, Abouta (Doucouré 77’).
Entraîneur : Belhout.
JSK
Chaouchi – M. Meftah, Barry, Harkat, Zafour (Bengorine 77’), Oussalah (Athmani 46’) - Hamlaoui, Abdeslam, Wassiou (Bendebka 63’) - Yacef, Dabo.
Entraîneur : Aït Djoudi.
Buts :
JSK :
Ghazi (18' s.p.)
Avertissements :
USMA :
Ghazi (42’), Monchare (79’), Boussefiane (90’)
JSK : Harkat (38’), Zafour (38’), Barry (62’)

Circonstances obligent, ces retrouvailles ont été marquées par un impressionnant dispositif de sécurité tout autour du stade.
Une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes des attentats ayant secoué Alger dernièrement. Il est à signaler aussi l'accueil chaleureux de la délégation kabyle par le président Allik en personne. L'affiche du jour n'a pas failli à la tradition. Soumises à une moindre pression que d'habitude, les deux équipes ont produit une des plus propres parties de toutes leurs confrontations.
La dernière expédition à Garoua a laissé des séquelles sur le plan physique dans les rangs de la JSK, ce dont a profité la bande à Belhout pour l'étouffer dès l'entame. Quadrillant bien le terrain, les gars de Soustara dominèrent les débats avec une première alerte dès la 10' avortée par Chaouchi devant Abouta. Le même Chaouchi sort le grand jeu à la 15' sur un tir de Ammour. Ce n'était que partie remise, puisque à la 19' ce dernier après un raid est fauché par Harkat.
L'arbitre tout près de l'action désigne le point de penalty. Ghazi, chargé de la sentence, ne laisse aucune chance à Chaouchi.
Libérés, les locaux ne laisseront pas de répit aux Canaris, qui auraient pu en revanche égaliser à la 40' si Abdesslam avait ajusté sa reprise renvoyée par le poteau gauche de Zemmamouche.
Les usmistes auraient pu corser la note, si l'arbitre avait accordé un autre penalty sur une faute très évidente commise sur Boussofiane (42'). Le score en restera là, malgré les changements opérés par les deux coaches. Le réveil tardif des visiteurs dans les dernières minutes aurait pu valoir une égalisation à la JSK, sans la baraka de Zemmamouche qui faillit voir rouge à la 89'.
Le Quotidien d'Oran

Résumé du match


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 19:47, édité 1 fois
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par idir321 le Mar 8 Mai - 17:29

26° journée
Lundi 07 Mai 2007 à 14H30
JSK 1-0 CAB
Tizi Ouzou, Stade du 01 Novembre 2007
Temps printanier, pelouse en bon état, 10 000 spectateurs environ.
Arbitrage de M. Boukedjar assisté de MM. Sadrati et Chaâbane.
Les Equipes :
JSK

Chaouchi, Yacef, Wassiou, Dabo (Hemani 75’), Hamlaoui, Bendebka (Oussalah) Meftah Rahim (Meftah Rabie 47’), Demba, Bengorine, Harkat et Douicher.
Entraîneur : Aït Djoudi
CAB
Makhlouf, Ziani, Amieur, Arrar Chebana, Khellaf (Doumbia 46’), Amaouche, Khennab, Kebia (Meziani 85’), Diallo et Hamdaoui.
Entraîneur : Djamil Amer
Buts :
JSK
: Dabo 36’
Avertissements :
CAB :
Arrar.
JSK : Herkat.



Hier, la JSK a pu parvenir juste à l’essentiel en réussissant une petite victoire grâce à un but signé Cheikh Omar Dabo.
En effet, le match ne fut pas vraiment beau à suivre. Et pourtant, tout était prédisposé pour permettre un beau et grand match pour la JSK : stade avec une pelouse flambant neuf, un adversaire logé à la dernière place du classement, donc a priori prenable, devant une galerie acquise, mais aussi avec au bout un excitant challenge de conserver le titre. Mais enfin comme si tous ces détails n’ont pas été suffisants pour motiver davantage la bande à Azedine Ait Djoudi. Encore moins l’adversaire qui lui aussi était confiné dans son périmètre durant la majeure partie de la rencontre. Le débat s’est résumé donc à cet état fait avec une JSK qui s’est révélée quelque peu out, ne parvenant pas à montrer qu’elle avait les moyens de dominer le CAB comme si ça suffisait à son bonheur de casser le jeu. Ce qui a donné lieu à un match amorphe où on n’aura retenu que cette action dangereuse de Yacine Amaouche, côté CAB, lorsque l’ex-Kabyle tirait sur le montant droit de Chaouchi. Les Kabyles eux ont eu la bonne réaction à la 36’, signée Cheikh Omar Dabo qui mettra son quatorzième but dans la cage gardée par Makhlouf. Et ce fut l’essentiel. La seconde mi-temps fut une partie de pousse-ballon où on a eu du mal à distinguer qu’il s’agissait là d’un duel entre un prétendant au titre et un relégable en puissance.
Djaffar C.

Résumé du match
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 12 Mai - 15:04

27° journée
Jeudi 10 Mai 2007 à 14H30
WAT 2-2 JSK
Tlemcen, stade des 3 Frères-Zerga, temps printanier, pelouse en bon état, 6 000 spectateurs environ.
Arbitrage de M. Boukedjar assisté de MM. Sadrati et Chaâbane.
Les Equipes :
WAT

Gaouaoui, Kherris (cap), Bougherara, Boumassi, Abdellaoui, Bettouaf puis Tebbal, Boudjakdji, Hachemi, Djellit, Sylla puis Chaïb, Tounkob puis Benyamina.
Entraîneur : Slimani.
JSK
Chaouchi, Barry, Meftah Mohamed, Hamlaoui puis Douicher, Bengorine, Meftah Rahim, Zafour (cap), Yacef puis Dabo, Hemani, Abdeslam, Wassiou puis Oussalah.
Entraîneur : Ait Djoudi
Buts :
WAT
: Sylla (34’) et Boudjakdji (85’ sp.).
JSK : Barry (41’) et Dabo (78’) JSK.
Avertissements :
WAT :
Kherris (75')
JSK : Wassiou (57'), Zafour (80').
Expulsions
WAT
: Hachemi (29')
JSK : Hemani (29')

On attendait beaucoup de ce WAT-JSK, d’abord à cause de l’enjeu important, mais aussi, parce que les deux équipes nous ont habitués à des matches engagés, spectaculaires et avec du suspens à la clé. Nous avons eu droit à tous ces ingrédients sauf que cette fois-ci, le fair-play fut totalement absent. Le coup d’envoi des hostilités eut lieu à la 29’ lorsque Hemani gêne Boudjakdji qui voulait exécuter un coup franc . Palabres puis mêlée générale qui va durer 5 bonnes minutes avec à la clé deux cartons rouges brandis par l’arbitre à Hemani et Hachemi. On jouait la 34’, et le pressing tlemcénien sera récompensé par un but de Sylla qui profite d’une erreur de Chaouchi (chargé par Djellit) puis relâche le ballon dans les pieds de Sylla qui marque. Grosses protestations des joueurs de la JSK qui encerclent et malmènent quelque peu l’arbitre Boudjekar réclamant une faute sur Chaouchi. Malgré les vives protestations des hommes de Aït-Djoudi, l’arbitre ne branche pas et valide le but tlemcénien. Après la remise en jeu, les joueurs de la JSK vont essayer de revenir très vite à la marque, et ils réussiront à la faire à la 41’. En effet, sur un corner tiré par Yacef, le défenseur Barry étrangement seul, profite de cette erreur de marquage pour remettre les pendules à l’heure. La première mi-temps s’achève sur un score nul logique, mais dès la reprise, les Tlemcéniens repartent à l’attaque, grâce à Djellit, mais aussi aux deux rentrants Tebbal et Chaïb dont les supporters ne comprennent toujours pas leur non-titularisation. Sylla sera à deux doigts de donner l’avantage aux Widadis aux 55’ et 64’ avec deux essais qui ne passent pas loin des bois de Chaouchi. Les rentrants Chaïb et Tebbal ne seront pas en reste, puisqu’ils vont rater deux autres occasions aux 66’ et 71’. Entre-temps, Barry s’échappe à droite à la 68’, il croise son tir, et Gaouaoui fait admirer sa classe en détournant le ballon du bout des doigts en corner. Coup de tonnerre à la 78’, lorsqu’une rapide contre-attaque est menée par la JSK à droite des bois de Gaouaoui. Le remplaçant Douicher évite tout le monde, il centre parfaitement sur l’autre remplaçant Dabo qui se trouve à quelque 6 mètres face à Gaouaoui qu’il fusille imparablement et donne l’avantage à son équipe. Le jeu reprend rapidement avec des Tlemcéniens avides de revenir à la marque. Une nouvelle fois le jeu sera arrêté, et les coups vont pleuvoir avec des joueurs (titulaires et remplaçants), des deux camps qui vont montrer au public leur “savoir-faire” en arts martiaux. Désolant spectacle offert pendant quelque minutes par des joueurs, mais aussi d’autres personnes qui ont tous oublié que le football est d’abord un jeu. A 5 minutes de la fin, un centre de Chaïb venu de l’aile droite est repoussé de la main par Bengorine, l’arbitre n’hésite pas une seconde et désigne le point de penalty. La sentence sera exécutée magistralement par Boudjakdji, qui offre le point du nul au WAT. La rencontre se termine sur un score nul quelque peu logique mais nous eûmes encore droit à quelques échauffourées en fin de match qui n’honorent absolument pas leurs auteurs de quelque côté qu’ils soient, car WAT et JSK ont toujours été cités en exemple pour leur jeu et leur sportivité. Dommage.
Le Soir d'Algérie

Résumé du match+Interviews


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 19:49, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mer 30 Mai - 2:14

28° journée
Mardi 29 Mai 2007 à 15H00
JSK 2-0 CABBA
Tizi-Ouzou. Stade du 1er-Novembre. Temps printanier. Pelouse parfaite. 10 000 spectateurs environ.
Arbitrage de M. Djaballah assisté de MM. Talbi et Omari
Les Equipes :
JSK

Chaouchi, Bengorine, Meftah Rahim, Zafour, Demba, Hamlaoui puis Oussalah (70’), Abdeslam, Bendebka puis Wassiou (46’), Yacef puis Athmani (46’), Dabo, Marek
Entrainenur : Aït Djoudi
CABBA
Aouina, Mansour, Loucif puis Meguelati (81’), Khesrani, Sedrati, Lagoune, Tabouguia, Djaref puis Belayadi (57’), Moussou, Khaled puis Boko (70’), Boudjellid
Entraineur : Boubetra
Buts :
JSK
: Dabo (8’ s.p. et 80’).
Avertissements :
CABBA :
: Sedrati (90’)

Match à fort enjeu hier à Tizi-Ouzou entre une formation de la JSK, qui ne veut pas croire que tout est joué pour le titre, et le CA Bordj- Bou-Arréridj qui n’est pas encore sorti d’affaire dans la lutte pour le maintien. Un match qui avait tout pour être “nerveux” et duquel il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il débouche sur un modèle de spectacle. A l’arrivée, il fut tout à fait moyen, dans la lignée de la plupart des matches livrés par les Canaris sous la coupe d’Azeddine Aït-Djoudi. Du côté des Bordjiens, le moins que l’on puisse dire, c’est que s’ils ne veulent pas prendre l’ascenseur, ils se doivent absolument de se montrer moins frileux qu’ils l’ont été hier au stade du 1er-Novembre. Reste à savoir s’ils ont vraiment les moyens de se révolter, parce que si l’on doit se fier à leur performance, le doute est fort. C’est donc face à une formation un peu résignée que les Canaris ont réussi à se maintenir en vie dans la course au titre. Encore plus, ils n’avaient à aucun moment de la partie à fouiner dans leur éventail de vertus pour trouver les qualités leur permettant de récolter leur 13e victoire de la saison. Sans ce manque de “chien” devant les buts de Aouina, et la facilité comme sur cette reprise de volée de Wassiou, Dabo aurait peut-être pu signer au bas mot un mémorable quadruplé et la JSK aurait au moins rejoint le Mouloudia d’Alger au premier rang des attaques du championnat. En fin de compte, le goleador de la Première division se contentera d’un doublé et la JSK d’une victoire des plus aisées. Quelques mouvements bien amenés, avec un Kamel Marek respirant la grande santé, ont suffi aux Canaris pour s’offrir un but par mitemps, d’abord lorsque Yacef trouvait d’une lumineuse ouverture en profondeur Bendebka que stoppera le gardien bordjien de manière irrégulière, avec un penalty au bout. Puis, à dix minutes de l’épilogue, sur une action fabriquée par Marek et dont tirera les bénéfices Cheikh Omar Dabo pour soigner son compte personnel et surtout ramener la JSK à deux longueurs de l’Entente et de croire encore en son étoile.
Le Soir d'Algérie du 30/05/07


Résumé du match
Source : Cobraspace


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 19:50, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 9 Juin - 17:57

29° journée
Vendredi 08 Juin 2007 à 15H00
MCO 1-0 JSK
Oran, stade Ahmed- Zabana, temps beau, terrain en parfait état, affluence assez nombreuse.
Arbitrage de M.M. Boumaza- Zeghad- Feddaoui.
Les Equipes :
JSK

Chaouchi- Oussalah- Meftah Rabie puis Saibi (76’)- Demba- Zafour- Herkat- Marek puis Douicher (46’)- Wassiou- Yacef- Abdeslam – Hemani puis Dabo(42’)
Entrainenur : Aït Djoudi
MCO
Mezaïr- Haddou- Meddahi puis Benkrama (87’)- Bynia- Belabbes- Hamidi puis Daoud S. (66’)- Moumen- Rekkab- Chérif Ouazzani- Berradja puis Abdennour (72’)- Boukessassa
Entraineur : Gomes
Buts :
MCO
: Boukessassa (74’).
.
Avertissements :
MCO :
Meddahi (47’), Chérif Ouazzani (52’)
JSK : Wassiou (39’)

Partis ramener un succès qui pourrait maintenir le suspense quant à une éventuelle consécration, les Kabyles ont trébuché face à une formation d’El Hamri très motivée. Les joueurs de Aït Djoudi avaient les moyens pour inquiéter Mezaïr et sa défense mais Yacef, qui se présentera seul devant le portier mouloudéen trouvera le moyen d’envoyer le cuir au-dessus de la barre transversale (36’). Une chance que Boukessassa, le vieux Monsieur, ne manquera pas quand il sera servi, suite à un corner botté par Daoud S., au point de penalty. Le MCO, qui avait offert la saison dernière le titre aux Kabyles, a donné un bon coup de main aux gars de Aïn-Fouara.
Le Soir d'Algérie du 09/06/07

En concédant, une courte défaite hier à Oran, la JSK a laissé filer sa dernière chance d’espérer conserver son titre qu’elle a d’ores et déjà cédé à l’ESS, victorieuse de l’USMB. Sétif lui compte désormais cinq points d’avance à un match de la fin de l’exercice.
Huitième au classement, le MCO n’avait au préalable rien à gagner dans cette confrontation face à la JSK. Sauf peut-être une petite dernière victoire de la saison chez lui ou encore une revanche stérile après son match de coupe perdu face à ce même adversaire. Dans les deux cas, les Oranais ne devaient pas trouver la bonne dose de stimulation nécessaire pour réussir le grand match qui contrarieraient la détermination des Kabyles à arracher la victoire qu’ils voulaient pour maintenir la pression sur le leader, l’ESS. Mais il y a cette " motivation " que justement le président de l’ESS est allé leur manifester à Oran même à la veille de cette confrontation. Ce qui laissait présager un test assez difficile pour la JSK. Voilà la dure réalité que Yacef et consorts devaient dépasser sur le terrain. L’entame de la partie a été bien à leur portée avec ce pressing constant exercé sur leurs vis-à-vis. Tour à tour, Hemani et Yacef ont manqué de peu la cage de Mezaïr. L’ex-Hussein deyen a d’ailleurs raté maladroitement l’opportunité la plus nette de son équipe pour concrétiser sa suprématie en élevant d’un cheveu plus haut son lob alors qu’il se présentait seul dans la demi-heure de jeu face au gardien oranais. Son ballon a rebondi sur la transversale avant de sortir hors du terrain. A ce même moment de jeu, à Sétif, où le match a débuté avec une dizaine de minutes de retard si ce n’est plus, Maïza n’a pas laissé passer l’occasion qui s’offrait à lui dans les six mètres de l’USMB pour ouvrir la marque pour son équipe et la conforter dans sa position de leader. Les choses en resteront là dans les deux stades jusqu’à la mi-temps. De retour des vestiaires, la JSK n’a pas baissé le rythme mais on a continué à commettre le pêché de confondre entre vitesse et précipitation. Ce qui n’a pas aidé les kabyles à arriver à leurs fins. Pis, la 77 minute leur a été fatale. Chaouchi venait de céder à une jolie tête bien tendue du vétéran Boukessassa qui reprenait victorieusement un corner. A Sétif où l’USMB a été contrainte de jouer à dix dès la première période après l’expulsion de Diss, le score signé par Maïza ne subira pas de changements, et c’est le titre qui est désormais tenu des deux mains par l’ESS. Ce n'est du reste que justice, et les manoeuvres de Serrar n'ont été que de trops. Elles atténuent du prestige et l'ESS mérite le titre pleinement cette saison.
DDK du 09/06/07

1ère Mi-Temps
2ème Mi-Temps
Source : Cobraspace


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 19:53, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 9 Juin - 17:59

30° journée
Lundi 11 Juin 2007 à 15H00
JSK 4-2 OMR
Tizi Ouzou. Stade du 1er-Novembre. Temps chaud et ensoleillé. Public peu nombreux.
Arbitrage Amalou assisté de Ibelaidene et Kelache
Les équipes
JSK :
Berrefane , Djouder , Bengorine , Ait Kaci , Meftah Rahim (Yahi 64’ ) , Ouslati , Bourokba ( Boukhari 83’ ) , Douicher (Saibi 46’) , Bendebka , Athamni , Wassiou
Entraîneur : Ait Djoudi
OMR : Djafri , Akniouene , Laifaoui , Doghmani (Bouzourane 63’ ) , Chakir (Messali 57’ ) , Bendahmane , Abdi (Ghodbane 75’ ) , Benkadjen , Boukaroum , Moussouni
Entraîneur : Aït El Hocine
Buts :
JSK :
Bourokba 6’ et 47’ , Ouslati 53’ et Saibi 80’
OMR : Bendahmane 23’ et Messali 59’ sur penalty pour l’OMR

Les canaris qui ont joué avec pratiquement leur équipe B se sont imposés sans grande difficultés hier après-midi par quatre buts à deux aux dépens des olympiens de l’OMR pour le compte de la dernière journée du championnat.

Par ce résultat les jaune et vert qui finissent au poste de vice-champion s’assurent ainsi une quatrième participation en ligue des champions d’Afrique. Pour revenir à la rencontre elle fut d’un niveau appréciable. Les deux formations ont développé un football de qualité. Les quarante cinq premières minutes se sont soldées par le score d’un but partout. Les deux réalisations ont été signées par Bourokba a la 6’ pour la JSK et Bendahamne à la 23’ pour l’OMR. De retour des vestiaires les canaris sont parvenus a aggraver la marque après trois minutes de jeu seulement par l’intermédiaire de Bourokba qui signe à l’occasion, son premier doublé. Six minutes ne s’étaient pas encore écoulées que Fahem Ouslati corse la note d’un tir des 20 mètres .Menés trois à un la réplique des Olympiens vient et réduira la marque sur un penalty botté par Messali qui venait de faire son entrée sur la pelouse à la place de Chakir . le jeu s’est ensuite concentré au milieu du terrain avant que la JSK n’aggrave de nouveau la marque sur un joli lob de Saibi bien servi par Mohamed Yahi .
Les dix minutes n’ont rien changé au score de quatre buts à deux à l’avantage des canaris qui en restera là jusqu’au coup de sifflet final du directeur du jeu Amalou .A signaler que la seule fausse note dans ce match qui fut plaisant et fair play était l’absence du public.
DDK du 12/06/07

Résumé du match
source : Cobraspace


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 19:54, édité 5 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Lun 11 Juin - 20:00

Résultats de la 30ème journée
MC Alger 1 - 1 MC Oran (Tagraoui, Haddou)
ASM Oran 0 - 0 CA Bordj Bou Arréridj
JS Kabylie 4 - 2 OM Ruisseau (doublé de Bourekba+Ouslati+Saibi, Bendahmane+Messadi)
CR Belouizdad 0 - 1 WA Tlemcen
JSM Béjaïa 1 - 0 USM Alger (Berguiga)
Paradou AC 6 - 3 CA Batna
USM Blida 4 - 0 NA Hussein Dey
ASO Chlef 2 -1 ES Sétif
Classement Après 30 journées
1- ESS 54 pts +13
2- JSK 52 pts +13
3- JSMB 49 pts +11
4- USMA 47 pts +7
5- ASO 46 pts +7
6- MCO 42 pts +3
7- NAHD 41 pts -6
8- CABBA 40 pts -14
9- CRB 39 pts -3
10- USMB 39 pts +5
11- WAT 38 -8
12- MCA 38 pts +4
13- OMR 36 pts -2
14- PAC 34 pts -1
15- ASMO 27 pts -10
16- CAB 27 pts -19


_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 19 Juin - 4:56

Autopsie d’une saison pas comme les autres
Après avoir remporté le titre du champion, le treizième dans l’histoire du club, et la première qualification à la phase des poules, rien ne présageait les moments difficiles qu’a connus le club par la suite.
Un été chaud
Vu que l’équipe l’attendait une participation à la phase des poules de la CL, les joueurs Kabyles n’ont bénéficié que d’une dizaine de jours de repos, avant de reprendre les entrainements. Après un quelques jours de préparation physique sur les hauteurs de Tikdjda, les joueurs se sont envolés pour la suisse afin de peaufiner leur préparation. En axant le travail sur les aspects technico tactiques et essayer de créer les automatismes entre les différents joueurs.
Un début de compétition prometteur
Les poulains du coach français jean Yves Chay (qui était à la barre technique à l’époque), ont réussi leur entrée dans la compétition en prenant le dessus sur l’Asanté Kotoko (Ghana). Ce match a laissé planer une très bonne impression de côté de la Kabylie, dans la mesure où on commençait à nourrir les espoirs les plus fous.
Une douche écossaise en terre égyptienne
Ce second match a réussi à ramener tout le monde sur terre, où les Kabyles ont pu mesurer tout le fossé qui les sépare de l’ogre égyptien. Les camarades de Yacef ont passé à côté de leur sujet, et ils se sont inclinés en toute logique par deux buts à zéro contre un Ahly bis (du fait que pas moins de huit titulaires étaient absents). Les canaris ont été loin d’imaginer qu’ils ont non seulement perdu trois points, mais beaucoup plus que ça. Ce match aussi a mis nu les lacunes tactiques du coach français, qui a concocté une tactique inédite en seconde mi-temps (un 5 0 5, du jamais vu).
Les Sfaxiens enfoncent les kabyles
Au moment où on s’attendait à un sursaut d’orgueil des Kabyles suite au revers cairote, surtout qu’ils jouent dans l’antre de 5 Juillet en recevant le club Sfaxien (Tunisie). Mais il n’en était rien, dans la mesure où se sont les tunisiens qui ont réalisé le hold up de l’année en battant les Kabyles chez eux. C’était la première défaite dans l’histoire de club en compétition africaine dans l’arène olympique. Cette défaite a fait beaucoup de mal aux Kabyles, et le coach français de la JSK a fait les frais de cette contre performance. Deux semaines plus tard à Sousse, la JSK a réalisé contre la même équipe l’une des plus médiocres prestations en coupe d’Afrique. Et c’en était fini des chances de qualification pour les demi-finales. Seule consolation pour les Kabyles, se sont les deux premier de leur groupe qui ont animé la finale de la CL.
Des turbulences en plein été
Le coach français de la JSK, jean Yves Chay n’est pas sorti indemne de cette participation médiocre des canaris en CL. Le français a fait l’objet d’une procédure de licenciement par la direction du club, et pour gérer la suite de la CL et le début du championnat, le club a choisi la solution interne en nommant le duo Izri-Kadri.
Par la suite, le club a recruté un entraineur Brésilien qui partait avec un handicape de langue, car cet entraineur ne parlais que le portugais. Une décision pour le moins hasardeuse et incohérente de la part du président Hannachi, mais cela a eu le mérite de montrer la capacité de gestion du boss Kabyle. Cet entraineur qui a été recruté pour sortir l’équipe de sa mauvaise passe n’a rien pu faire, et au bout de quatre matchs, il a été débarqué, car la JSK venait d’enregistrer cinq match sans aucune victoire.
Le duo Saib-Ait Djoudi arrive…
Constatant que la solution Brésilienne n’a pas eu l’effet escompté, alors la direction du club avait fait appel dans l’urgence à un duo qui ne connait que trop bien la maison Kabyle. En effet, Hannachi a réussi de convaincre Saib et Ait Djoudi de travailler ensemble, afin de sortir l’équipe de la triste dernière place qu’elle occupait à l’époque. Ce duo avait pour mission de permettre au club de retrouver sa place qui est la sienne, à savoir le haut du tableau.
…et une semaine plus tard Sabi quitte la barre technique
Mais au bout d’une semaine, il s’est avéré que les deux techniciens ne pouvaient pas travailler ensemble, puisque chacun d’entre eux voulait chapeauter la direction technique. Saib a fini par jeter l’éponge en laissant seul Ait Djoudi pour mener la barque kabyle à bon port.
Les résultats n’ont pas tardé à venir, dans la mesure où les canaris ont réussi à amorcer une remontée spectaculaire au classement. Ainsi, Ait Djoudi a réussi à remettre la JSK sur les rails, et les supporters se sont remis de nouveau à rêver du titre, après avoir broyé du noir en début de la saison.
Les coéquipiers de Zafour ont fini par concurrencer l’entente de Sétif, qui a occupé la place de leader pendant la quasi-totalité du championnat. Ce qui a été inimaginable quelques semaine plutôt, c’est la preuve que la JSK est un club pas comme les autres. Au grand dam des fans Kabyles, leurs protégés ont raté le titre en s’inclinant à l’avant dernière journée du championnat face au MCO. Mais les poulains d’Ait Djoudi ont réussi à terminer la compétition sur la deuxième place du podium, qui est synonyme de qualification pour la CL la saison prochaine.
Pour la deuxième année de duite, las JSK se qualifie à la phase des poules
Sur le plan continental, la JSK était appelée à défendre son standing dans la plus prestigieuse compétition des clubs, à savoir la CL. Et pour la circonstance, les canaris ont répondu présents lors ce rendez Africain, en réussissant à se qualifier pour la deuxième année de suite à al phase de poule. Une qualification qui était l’objectif primordial du club phare de la Kabylie.
Participation mitigée en coupe d’Algérie
La dernière consécration de canaris en coupe d’Algérie remonte à 1994, soit treize ans de disette, une frustration pour les milliers des supporters kabyles. En décrochant un ticket pour le carré d’as, les kabyles se sont mis à rêver de nouveau de décrocher le trophée de cette compétition populaire. En demi-finale, la JSK a retrouvé une vieille connaissance, l’USMA en l’occurrence, qui ne lui réussi pas ces derniers temps en coupe. En effet, dans l’exercice précédent, les camarades de Hemani se sont fait éliminer par la même équipe. Ainsi, les canaris avaient l’occasion de « venger » leur élimination au même niveau de la compétition sur le même stade de Blida. Mais, lors de cette demi-finale, les capés de Hannachi ont raté lamentablement leur match, et ce faisant « humiliés » par leur adversaire Algérois. Ce match qui clôturé une saison bien chargée en émotion, était un match de trop pour les kabyles qui ont disputé leur quarante huitième match de la saison.
Dans l’ensemble, la saison de la JSK est plutôt réussie, même si des lacunes et des insuffisances persistent toujours. Et pour pouvoir redorer le blason du club et son retrouver son lustre d’antan, il faut un travail en profondeur et une politique sportive plus perspicace.
Les travaux du nouveau stade ont enfin débuté…
Après des années de tergiversation et d’atermoiements, les travaux de nouveau stade la JSK ont commencé durant ce printemps, ce qui une bonne nouvelle pour la JSK. Ce projet qui est plus un complexe sportif qu’un stade, est d’une capacité de plus de cinquante milles places. Et si les délais de réalisation sont respectés, la JSK aura enfin un stade digne de son standing en 2010. Ce complexe sportif permettra au club de hausser son niveau et de pouvoir concurrencer les géants de l’Afrique à l’image d’EL Ahly d’égypte.
…et le stade de 1 novembre s’est doté d’une pelouse synthétique dernière génération.
La JSK qui continuait d’évoluer sur un tartan usé, qui a été à l’origine de plusieurs blessures dans l’équipe, et qui a constitué un handicape pour le développement de son jeu. C’était le dernier stade de la D1 qui n’avait pas changé sa pelouse, ce qui est incompréhensible au vu du standing du club le plus titré du pays. Et à quatre journées de la fin du championnat, l’antre des canaris a enfin vu son vieux tartan remplacé par une pelouse dernière génération, qui est homologuée par la FIFA. Ce qui permettra à la JSK de jouer la coupe d’Afrique dans son jardin habituel.
Une intersaison qui dure…une semaine
Après une saison pleine et chargée, les canaris n’ont eu droit qu’à une semaine pour commencer la nouvelle saison. Car cette année, contrairement à l’accoutumé, la phase des poules de la CL commence fin juin. Ce qui ne laisse pas le temps aux joueurs de souffler, et aux nouveaux de s’adapter à l’environnement du club. Tout cela a rendu la gestion de l’intersaison relativement difficile pour la direction du club.
Enfin, il faut espérer que les responsables du club, à leur tête le président Hannachi qui est omniprésent pour ne pas dire omnipotent, doivent tirer tous les enseignements de cette saison bizarroïde afin de ne pas revire les même désillusions.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 21 Aoû - 19:42

Calendrier JSK : championnat Algérien 2007/2008
ALLER
1 USM Alger 1 : 0 JS Kabylie (Jeudi 23 Aout 2007)
2 USM Annaba 2 : 2 JS Kabylie (Lundi 10 Septembre 2007)
3 JS Kabylie 2 : 0 MC Saïda (Jeudi 6 Septembre 2007)
4 JSM Béjaïa 2 : 4 JS Kabylie (Jeudi 14 Septembre 2007)
5 JS Kabylie 2 : 0 OMR El Anasser (Jeudi 20 Septembre 2007)
6 MC Oran 1 : 2 JS Kabylie (Lundi 8 Octobre 2007)
7 JS Kabylie 2 : 2 USM Blida (Jeudi 18 Octobre 2007)
8 MC Alger 0 : 2 JS Kabylie (Jeudi 25 Octobre 2007)
9 JS Kabylie 6 : 1 WA Tlemcen (Jeudi 29 Octobre 2007)
10 ASO Chlef 2 : 0 JS Kabylie (Vendredi 9 Novembre 2007)
11 JS Kabylie 1 : 0 ES Sétif (Jeudi 15 Novembre 2007)
12 NA Hussein Dey _ : _ JS Kabylie
13 JS Kabylie _ : _ AS Khroub
14 CR Belouizdad _ : _ JS Kabylie
15 JS Kabylie _ : _ CA Bordj Bou Arreridj
RETOUR
16 JS Kabylie _ : _ USM Alger
17 JS Kabylie _ : _ USM Annaba
18 MC Saïda _ : _ JS Kabylie
19 JS Kabylie _ : _ JSM Béjaïa
20 OMR El Anasser _ : _ JS Kabylie
21 JS Kabylie _ : _ MC Oran
22 USM Blida _ : _ JS Kabylie
23 JS Kabylie _ : _ MC Alger
24 WA Tlemcen _ : _ JS Kabylie
25 JS Kabylie _ : _ ASO Chlef
26 ES Sétif _ : _ JS Kabylie
27 JS Kabylie _ : _ NA Hussein Dey
28 AS Khroub _ : _ JS Kabylie
29 JS Kabylie _ : _ CR Belouizdad
30 CA Bordj Bou Arreridj _ : _ JS Kabylie


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 12:38, édité 3 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 21 Aoû - 19:51

Championnat 2007/2008
1° journée
Jeudi 23 Aout 2007 à 16H00 heure Algérienne, (17H 00 heure Française).
USMAl 1-0 JSK
Alger, stade Omar-Hamadi de Bologhine, affluence nombreuse, pelouse bon état, temps couvert.
Arbitrage de Belkacem- Meknous- Belkheir .
Les Equipes :
USMA
Zemmamouche- Hamdoud- Moncharé- Rial- Djahnine- Ghazi- Metref puis Boucherit (45’)-Dziri- Ammour- Doucouré puis Kerrouche (60’)- Bentayeb puis Mani (72’).
Entraîneur : Amrani.
JSK
Chaouchi- Dehouche puis Oussalah (58’)-Khedis –Zafour -Demba- Beramla- Abdeslam-Douicher- Derrag puis Meftah (46’)-Hemani- Athmani
Entraîneur : Saib.
Buts :
USMA: Bouchrit (60’)

Avertissements :
JSK :
Abdeslam (19’)
USMA : Boucherit (60’)
Expulsion :
JSK :
Abdeslam (45’)

Soustara n’a pas tremblé
Pour ce coup de starter, les Usmistes ont réalisé une bonne opération sur leur terrain. Les camarades du vieux briscard Dziri ont remporté le duel qui les a opposés à leurs éternels rivaux de la JSK. Durant la première mitemps, le jeu s’est caractérisé par une grande virilité. Les deux équipes ont cherché à gagner des espaces. De ce fait, un grand antagonisme était perceptible entre les deux milieux de terrain, Dziri et Abdeslam. Ce dernier qui a usé à plusieurs fois d’un jeu extra-sportif fut expulsé logiquement par l’arbitre, suite à un cumul de cartons après ses multiples agressions visà- vis de Billel Dziri. Les Jaune et Vert ont réalisé quelques facettes de jeu lors de ce premier half au cours duquel les poulains de Moussa Saïb auraient pu ouvrir la marque n’était la vigilance de Zemmamouche qui a sauvé sa cage in extrémis suite à une action menée par Athmani. En seconde période, les Rouge et Noir ont profité de leur supériorité numérique. L’incorporation de Boucherit a apporté également une plus grande vivacité dans la construction du jeu. Les locaux sont devenus plus menaçants et à la 60’, après un mouvement collectif, Boucherit réussit à ouvrir la marque à la grande joie des supporters usmistes. Les Rouge et Noir maintiennent la pression sur la cage de gardien Chaouchi. En face, malgré leur compétitivité, les Canaris étaient incapables d’accélérer hormis quelques tentatives du duo Hemani- Athmani sans danger pour le gardien Zemmamouche. En fin de rencontre, les Usmistes ont reculé voulant préserver leur maigre mais précieux acquis.

A chaud…
Abdelkader Amrani : «Nous avons réalisé une bonne opération. Mon équipe a bien su gérer la rencontre en faisant face à une équipe qui est assez compétitive. Il y a quelques réglages à opérer et avec plus de cohésion l’équipe sera meilleure. Dans l’ensemble, je suis satisfait du rendement du groupe.»
Moussa Saïb : «Je pense que nous avons raté notre match. La sortie de Abdeslam nous a quelque part handicapés. L’adversaire a profité de sa supériorité numérique pour faire la différence. Mes joueurs ont tenté de revenir à la marque; mais par excès de précipitation; cela ne s’est pas concrétisé».
Le Soir d'Algérie du 25/08/07

Résumé du Match:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/USMA+JSk/video/x2tkdp_resume-usma-10-jsk_sport


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:47, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Ven 16 Nov - 21:06

Championnat 2007/2008
2° journée
Lundi 10 Septembre 2007 à 22H00 heure Algérienne,
USMAn 2-2 JSK
Annaba, stade du 19 Juin 1965, pelouse bon état, affluence nombreuse.
Arbitrage de Mansouri, Aissani, Belekroun.
Les Equipes :
USMAn
Mizaïr-Zidane-Boudjelida (Soltani 68')-Frioua-Zazou-Boudar-Dellalou (Abadli 46')-Hamlaoui-Messaoud-El Hadi-Alliche (Djabelkhir 46').
Entraîneur : Mouassa.
JSK
Chaouchi- Demba-Kheddis-Zafour-Meftah-Abedslam-Dehouche-Bengorine-Amaouche (Saibi 83')-Hemani (Hamouda (75')-Oussalah
Entraîneur : Saib.

Buts :
USMA: Messaoud (67’ SP et 87')
JSK:Amaouche (37') et Hemani (41')

Avertissements :
USMAn : Friou, Zazou, Dellalou et Zidane.
JSK : Oussalah et Abedslam

Expulsion :
JSK :
Oussalah (49')

On s’attendait à un grand match de l’équipe locale face à un adversaire de gros calibre qu’est la JS Kabylie en cette soirée d’automne pour le compte de la mise à jour du calendrier du championnat national de division I. C’est ce qu’ont vécu durant 90 mn les quelque 70 000 spectateurs. Deux heures avant l’entame de la rencontre à 20h, ils avaient pris place dans les tribunes et gradins du stade du 19 Mai de Annaba. Une pelouse bien entretenue, une organisation sans faille, un éclairage des grandes occasions, une entrée gratuite et un niveau technique assez bon dans l’ensemble ont fait de ce match USM Annaba-JS Kabylie un grand rendez-vous du football. Le score de parité 2 à 2 enregistré au coup de sifflet final de l’arbitre Mansouri démontre toute la hargne et la volonté de vaincre des joueurs de chacune des deux équipes. D’autant que d’un côté comme de l’autre on compte des transfuges. Durant la 1re mi-temps, la machine locale avait paru grippée. La voix des supporters locaux n’arrivait pas à amener une meilleure coordination des joueurs de l’USMA au niveau des 3 compartiments de jeu. Contrairement à leurs adversaires du jour qui, comme une araignée tissant sa toile, créaient à chaque fois l’affolement devant le portier local. Sur les cinq occasions nettes de scorer, les Canaris en matérialisèrent deux en 2 minutes. En effet, profitant d’un réel charivari dans la défense locale avec un piétinement des prérogatives entre le duo Dellalou-Zidane à la 39’, Hemani embusqué dans les 6 m ne trouva aucune peine à transformer en but une passe de Oussalah. Moins de 2 minutes après, le même Hemani titilla la susceptibilité des joueurs et des supporters locaux. Il avait dû se mettre par 2 fois pour transformer en but le penalty qu’avait sifflé en faveur de la JSK l’arbitre à la suite d’un contrôle de la main par un défenseur usmiste dans la surface de réparation. A 0-2, la cause était-elle entendue ? Les locaux allaient-ils se faire « tondre » une 2e fois en l’espace d’une semaine après leur écrasante défaite 3-1 face à l’USM Alger ? Ce sont toutes ces questions que les supporters et les dirigeants se sont posées durant la pause. C’est ce moment qu’avait choisi Aïssa Menadi, le président de l’USM Annaba, pour rentrer chez lui croyant certainement que son équipe perdait sa 1re rencontre de la saison à domicile. Cela ne sera pas de l’avis de Kamel Mouassa, l’entraîneur. Il chamboula la composition de son équipe en incorporant dès la 46’ Abdali et Djabelkheir en attaque. A partir de là, la physionomie de la rencontre allait prendre une autre tournure à l’avantage des Usmistes. A la 65’, une action menée par Frioua poussa à la faute un des défenseurs des Canaris. Le penalty sera transformé par Messaoud. La rentrée de Soltani au milieu du terrain à la 66’ donna un plus au compartiment offensif de l’USM Annaba. 10 minutes plus tard, la clameur poussée par 70 000 voix dans le stade annonçait l’égalisation des locaux. Elle était l’œuvre du même Messaoud qui concrétisait une belle action offensive menée par Soltani.
El Watan

Résumé du Match:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/USMAn+JSK/video/x2ybmo_jsk-annaba_parties


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:37, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Ven 16 Nov - 21:37

Championnat 2007/2008
3° journée
Jeudi 6 Septembre 2007 à 16H00 heure Algérienne.
JSK 2-0 MCS
Tizi-Ouzou. Stade du 1er-Novembre. Temps chaud. 5 000 spectateurs
environ. Bonne pelouse.
Arbitrage de M. Khelifi..
Les Equipes :
JSK
Chaouchi,Zafou,Demba,Khedis,Dehouche,Douicher (Oussalah 75’),Hamouda,Hemani (Bensaïd 62’),Athmani, Berramla (Amaouche 66’), Derrag.
Entraîneur : Saib.
MCS
Benabdelkader, Lahcen (Harim 59’),Driouèche,Hadad,Maïchi,Seguer,Marsel puis Derrar (73’), Besbes, Ould Teguedi (Hamdoun 69’),Bentoucha, Hamidi.
Entraîneur : Hamouche.
Buts :
JSK: Hemani (30’ s.p), Bensaïd (68’).

“Derrag triciti”, un nouveau tube est né
Rentrée réussie pour les Canaris. Face à une bonne équipe de Saïda, à laquelle il ne manquait qu’un tout petit quelque chose pour inquiéter encore plus Zafour et consorts, les hommes de Moussa Saïb ont réussi l’essentiel, jeudi, sous les yeux d’une petite chambrée de spectateurs. L’essentiel, avec de temps à autre des phases de jeu fort intéressantes, notamment celles qui eurent pour inspirateur l’intenable Derrag, celui qui aura épaté tout son monde par ses prouesses ballon au pied, le long de son couloir gauche, alliées à une intelligence dans le jeu qui avaient de quoi laisser gaga plus d’un au point où cela donna l’idée aux irréductibles éparpillés sur les travées du 1er-Novembre pour apporter une nouvelle touche à cet air bien connu pour devenir désormais “Derrag triciti”. Avec Hemani dans l’axe, Derrag et Athmani sur les côtés, et tout juste derrière eux Berramla, un peu émoussé certes, et les ratisseurs que sont Douicher, Dehouche et Hamouda, sur la feuille de match, on comprit vite que l’intention de Saïb était de ne pas laisser le moindre quartier aux Saïdis. Ceux-ci, sans l’incroyable maladresse de Hemani, auraient pu boucler la première vingtaine de minutes avec au moins deux banderilles dans leurs filets. Les avants extrêmement mobiles, avec un Derrag à couper le souffle à n’importe quel adversaire, et les hommes de l’entrejeu qui excellaient à récupérer très vite le ballon pour le remettre dans le camp de Benabdelkader, permettaient à la JSK de prendre à la gorge Driouèche et ses camarades qui, eux, semblaient être impressionnés par l’adversaire et se retrouveront à courir derrière un insaisissable ballon de longs moments durant avant que leur coéquipier Hamidi ne coupe un peu l’élan des Canaris avec une échappée stoppée au tout dernier dans la surface de réparation de Chaouchi. Un intermède qui sonna comme un avertissement pour les hommes de Saïb qui, dès lors, se jetteront moins comme des fous dans le camp saïdi. S’ensuivra alors un passage à vide jusqu’à ce coup du sort sous forme d’un penalty extrêmement sévère que Hemani transformera en but pour se racheter de ses deux monumentaux ratages des 3’ et 16’ et avant celui de la 44’, lorsqu’il s’était retrouvé seul face au gardien de but mouloudéen. Presque de la même veine, mais avec la notable différence que les nouveaux promus étaient plus libérés, la seconde mi-temps sera surtout éclairée par le talent de Derrag dont un des déboulés sur le côté gauche allait permettre à Bensaïd, pour son tout premier ballon “officiel” sous le maillot kabyle, de s’illustrer comme en rêve n’importe quel joueur : en marquant un but comme à la parade. Le match était dès lors définitivement tué, mais cela n’empêcha pas le MC Saïda de développer quelques belles phases de jeu avec une ou deux tentatives au but qui suscitèrent les remontrances de Chaouchi à l’encontre de ses défenseurs. Un intéressant match de début de saison pour les deux équipes en fin de compte.
Le Soir d'Algérie du 08/09/2007


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 11:29, édité 4 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Ven 16 Nov - 21:51

Championnat 2007/2008
4° journée
Vendredi 14 Septembre 2007 à 16H00 heure Algérienne.
JSMB 2-4 JSK
Béjaïa, stade de l’UMA, temps pluvieux avec retour du soleil en deuxième mi-temps, terrain praticable, affluence nombreuse, organisation correcte.
Arbitrage de M. Benaïssa assisté de MM. Bourouis et Chenoua.
Les Equipes :
JSMB
Saoula-Kechout-Hebri-Zeghdoud-Oudni-Boukessassa (Messali 74’)-Derrahi-Deghiche R-Deghiche M-Braham Chaouch-Megatli (Belkheir 70’).
Entraineur : Dragan Petkovic
JSK
Chaouchi-Meftah-Zafour-Abdeslam-Barry Demba-Khedis-Dahouche-Berramla (Hamouda 72’)-Athmani (Derrag 78’)-Amaouche (Douicher 89’)-Hemani.
Entraineur : Saïb

Buts :
JSMB: Braham-Chaouch (81’ et 90’+3’).
JSK: Berramla (55’), Athmani (s.p., 62’), Amaouche (73’), Hemani (90’+1’).

Avertissement:
JSMB: Hebri (26’), Boukessassa
(51’), Saoula (61’)
JSK: Zafour
(17’), Berramla (25’), Abdeslam (90’+2’).

La maîtrise des Canaris
Le derby kabyle a été conforme aux prévisions. Serré de bout en bout et surtout engagé. Au bout, un succès éclatant des Canaris. La première période sera celle où les deux teams affichaient leurs prétentions de prendre le match en main. Ce seront les hommes de Moussa Saïb qui feront l’essentiel du jeu durant les vingt premières minutes matérialisées par une foultitude de tentatives notamment celle qui verra Amaouche, servi en profondeur par Hemani, rater son duel devant Saoula (21’). Puis, ce seront les Béjaouis de Petkovic de reprendre l’initiative par l’entremise de Mesbah Deghiche qui offrira à son cousin, Rafik, deux belles opportunités de mettre à genoux le portier des Canaris, Chaouchi.
Au grand dam des siens, l’ancien attaquant de l’USM Alger perdra son self-control au moment de conclure (28’ et 31’). Le jeu parfois haché du fait surtout de l’état du terrain se stabilisera par la suite au milieu du terrai où la bataille faisait rage. Sans pour autant que le tableau d’affichage n’évolue. La seconde période devait, à tout point de vue, départager les deux antagonistes en quête d’une aura régionale. Contrairement à l’entame des débats, la seconde manche a connu un round d’observation avec cependant le même scénario observé durant les quarante- cinq premières minutes. L’ascendant des Canaris sera cette fois matérialisé par le stratège Tayeb Berramla qui conclut du plat du pied une passe de Hemani (55’). Cet avantage sera consolidé six minutes plus tard suite à un penalty sévère accordé par M. Benaïssa que transformera Athmani, sans trembler. Une réalisation contestée par les Béjaouis dont le SG se permet de venir sur la pelouse montrer sa désapprobation envers la décision du referee. Remis en confiance, les poulains de Saïb vont poursuivre leur hégémonie en inscrivant un troisième signé par Amaouche bien servi par Hemani. Les locaux, piqués dans leur amour-propre, se redéploient et se créent de nombreuses occasions de niveler la marque notamment par l’intermédiaire de Belkheir (79’ et 80’). Ils parviendront à sauver l’honneur par Braham- Chaouch qui reprendra de la tête un centre parfait de Derrahi. Le reste du temps verra la JSK repousser les derniers assauts désespérés de leurs hôtes et se permettre le luxe d’enfoncer le clou par Hemani, durant le temps additionnel. Braham-Chaouch offrira une note d’espoir, pour le reste du championnat, en transformant le penalty signifié par l’arbitre.
Le Soir d'Algérie du 15/09/2007

Résumé du Match:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/JSMB+JSK/video/x2zg5z_j4-jsmb-24-jsk_sport


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:33, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Ven 16 Nov - 22:05

Championnat 2007/2008
5° journée
Jeudi 20 Septembre 2007 à 14H30.
JSK 2-0 OMR
Alger, stade Omar-Hamadi de Bologhine, affluence nombreuse, pelouse bon état, temps couvert.
Arbitrage de Belkacem- Meknous- Belkheir .
Les Equipes :
JSK
Chaouchi-Meftah (Douicher 70')-Demba-Kheddis-Zafour-Abedslam (Bensaid 46')-Dehouche-Berramla-Athemani-Hemani-Derrag (Amaouche 75').
Entraîneur : Saib.
OMR
Ait Zeggah-Akniouène-Deghmani-Djerba-Laifaoui-Chameni (Bourzag 75')-Boukaroum-Harkat (Deroukdal)-Tamoura-Doumbia-Moussouni (Abdi 55').
Entraîneur : Ait El Hocine.

Buts :
JSK: Hemani (58'), Bensaid 76').

Avertissements :
JSK :
Zafour (35'), Dehouche (46') et Meftah (50').
OMR : Tamoura (21, 43'), Chameni (38') et Laifaoui (76').

Expulsion :
JSK :
Tamoura (43’)

Sous une chaleur torride et l’effet du jeûne apparemment difficile à supporter, les hommes de Moussa Saïb ont livré leur cinquième match du championnat, le deuxième devant leur public. Pour cette rencontre, le coach kabyle n’a pas voulu trop bouleverser son onze par rapport à celui qui, il est vrai, avait fait forte impression une semaine plus tôt lors du derby de la Kabylie, si l’on excepte le remplacement de Amaouche par Derrag. Une équipe qui avait de l’allure et qui, contrairement à ce que beaucoup pensaient, a été forcée de sortir le grand jeu pour mater cette équipe du Ruisseau qui, malgré les nombreux problèmes qu’elle a vécus durant la semaine qui a précédé cette rencontre, a tenu une bonne mi-temps. En fait, ce n’est qu’après l’expulsion de Tamoura, tout juste avant la pause, et les changements opérés par Saïb que les Kabyles ont trouvé la parade pour tromper la muraille algéroise et réussir l’essentiel, récolter les trois points. Bien que les coéquipiers du capitaine Zafour sont entrés directement dans la rencontre en optant pour l’attaque à outrance, ils ont trouvé beaucoup de difficultés pour percer le dispositif olympien dirigé par un Rabah Deghmani des grands jours. La 11’ verra la première occasion se présenter pour les Canaris par l’intermédiaire de leur buteur Hemani, qui vit son tir passer au-dessus de la transversale. Moussouni répliquera dans la minute qui suivit par un tir croisé, mais Chaouchi était bien placé pour le capter. De longues minutes durant, les Kabyles essayaient de construire leur jeu habituel et Athmani, d’un tir soudain, a failli tromper la vigilance de Aït Zeggach à la 20’, après une belle passe de Derrag, ce même Derrag qui, huit minutes après, ratait un but tout fait en se retrouvant seul face au gardien olympien, mais rata son tir et avec la conclusion d’une belle combinaison entre Hemani et Berramla. Derrag multipliait les déboulés et présentait un danger permanent pour les défenseurs adverses. Ces derniers, qui ont réussi à marquer Hemani, n’ont pas pu faire grand-chose pour parer à la vitesse de leur ex-coéquipier. . Ce même ex- qui alerta d’une frappe lointaine Aït Zeggach, heureusement pour les siens, bien placé. Les Olympiens dans tout cela ? En plus de bien défendre, ils s’autorisaient de temps à autre des contres comme celui de Doumbia à la 45’, qui a voulu surprendre Chaouchi par un centre-tir. De retour des vestiaires, Saïb opérait son premier changement en incorporant Bensaïd à la place de Abdeslam pour passer ainsi à pas moins de quatre joueurs aux avantpostes. Trois minutes après la pause, Derrag dribblait tout le monde sur son flanc gauche, centrait parfaitement mais ni Athmani ni Hemani n’avaient senti le coup. Le pressing kabyle devint plus intense et les occasions s’enchaînaient jusqu’à deux minutes de l’heure de jeu, le moment choisi par Athmani pour centrer à partir du côté gauche de la défense olympienne en direction de Hemani qui, d’une superbe tête plongeante, ouvrait le score. Le moment de libération tant attendu par les amis du Malien Demba qui, un tout petit peu plus d’un quart d’heure plus tard, doubleront la mise sur une action en tous points identique sauf que celle-là se situait sur le côté droit avec dans le rôle du centreur Amaouche et à la conclusion, d’une autre tête, Bensaïd. Une issue qui allait permettre aux Canaris de terminer en force se permettant même le luxe de rater quelques belles occasions. Une victoire qui sonne, en tous les cas, comme un avertissements aux autres candidats au titre. Il va falloir vraiment compter avec la JSK cette saison.
Le Soir d'Algérie du 22/09/07

But de Hemani:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/JSK+OMR/video/x30ymj_jsk-10-omr-hemani_sport

But de Bensaid:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/JSK+OMR/video/x30ypt_jsk-20-omr-bensaid_sport


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:32, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 11:42

Championnat 2007/2008
6° journée
Lundi 8 Octobre 2007 à 22H00
MCO 1-2 JSK
Oran, stade OPOW Zabana, public nombreux,température idéale, bon éclairage, pelouse parfaite.
Arbitrage du trio Haïmoudi -Benchaïa – Bouhasoune, délégué au match : Meghit (LWF Chlef).
Les Equipes :
MCO
Djebaret,Seradj,Haddou (El Bahari),Hamidi,Bachiri,Kechamli,Berradja,Boudjakdji (Chérif El Ouazani),Chaïb (Rekkab),Berradja,Hanister.
Entraîneur : Medjadj.
JSK
Chaouchi,Meftah,Douicher,Demba,Zafour,Dehouche,Abdeslam,Berramla,Hemani (Saïbi),Amaouche,Oussalah.
Entraîneur : Saib.

Buts :
MCO: El Bahari (83’)
JSK: Berramla (22’) et Barry Demba (30’)

Avertissements :
USMAn : Chérif El Ouazani
JSK : Abdeslam et Berramla

Les Canaris plongent El Hamri dans la crise
C’est sous les puissants projecteurs du stade Zabana en cette soirée du mois sacré de Ramadan que s’est déroulée l’importante rencontre entre deux clubs qui se connaissent parfaitement bien. Le nombreux public présent est sorti déçu par la énième défaite de son équipe qui s’est fait balader les trois quarts du match par un ensemble kabyle qui semblait pourtant prenable. N’était l’excès de précipitation des attaquants de la JSK, le score aurait été plus lourd. L’ex-Asémiste Tayeb Berramla aura brillé de mille feux en démontrant à ses détracteurs que s’il a bien choisi la JSK, c’est pour encore mieux progresser. Son “message” s’adressait particulièrement au boss du MCO qui ne l’avait pas estimé à sa juste valeur. Bref, c’est de l’histoire ancienne. Celle écrite lundi soir est différente. Elle est impitoyable pour la formation d’El Hamri. Le début de la rencontre fut sur un rythme endiablé au cours duquel les visiteurs ont imposé leur suprématie grâce à un jeu simple fait de passes courtes et sans fioritures contrairement à celui montré par les Hamraoua ou l’individualisme primait. Les «Canaris du Djurdjura» réussirent tout ce qu’ils entreprenaient. La seule fausse note intervenait durant le dernier quart d’heure de la rencontre où ils faillirent concéder le nul n’était la prise de conscience du gardien Chaouchi qui fit un sauvetage miraculeux dans le temps additionnel suite à un cafouillage monstre, quand il plongera à l’aveuglette déviant en corner l’essai à bout portant de El-Bahari ou encore sur le tir à l’entrée des 18 yards de Moussa Rekkab dévié au prix d’une claquette en corner. Après les espoirs nourris durant le temps additionnel, ça gronde au niveau des supporters mouloudéens ébahis par un tel scénario alors que leurs joueurs n’arrivèrent plus à comprendre ce qui leur arrivait. Ce fut donc une belle victoire réalisée par les poulains de Saïb Moussa qui dira en fin de rencontre : «On ne s’attendait pas à une telle passivité de nos adversaires. Désormais, nous allons gérer match par match.» Entre l’intelligence de jeu développé par les Jaune et Vert, soutenus par un groupe de fans résidant à Oran et sa périphérie et l’individualisme des Oranais pourtant bien motivés par leur direction qui a promis 20 millions de centimes pour la victoire, il se dessinait dès le départ une grande différence dans la façon de gérer le match. Le meneur de jeu de la JSK, Tayeb Berramla, qui se relayait avec Hemani, Abdeslam et Amaouche, orchestrait les mouvements offensifs qui parviendront à chaque fois à inquiéter l’infortuné Yacine Djebaret. Les défenseurs mouloudéens étaient aux abois devant cette pléiade de joueurs kabyles qui leur donnaient le tournis. C’est suite à une passe en profondeur du capitaine Zafour, sur l’aile droite, vers Hemani qui sollicita en profondeur Oussalah, décalé à gauche, qui remettait de la tête vers Berramla qui déboulait à toute vitesse pour reprendre d’un maître- tir des 20 mètres à ras-de-terre et trompe Djebaret. Trois minutes plus tard, ce fut le coup d’assommoir sur la tête des Mouloudéens : suite à un mauvais dégagement, le défenseur malien Barry Demba reprendra le ballon de son occiput (postérieur de la tête) et dévia la trajectoire du cuir dans la lucarne gauche de Djebaret. Les spectateurs n’en croyaient pas leurs yeux, abasourdis par le fait qu’une banale balle perdue se transforme en but.
La réussite kabyle

La maîtrise du jeu collectif a été payante pour l’équipe de Saïb. Les joueurs de Medjadj poursuivaient leurs tentatives individualistes infructueuses, notamment par Bouazza qui avait un malin plaisir de chatouiller les chevilles de son ex-coéquipier asémiste, Berramla, tandis que Haddou, Hamidi et Hanister avaient perdu leurs repères. Le capitaine oranais sera le premier à faire les frais de la révolte du coach puisque il sera remplacé par El Bahari sous les huées et sifflements du public mécontent de sa prestation. Quelques minutes plus tard, ce sera au tour de Boudjakdji (problème d’adducteurs) qui cédera sa place, toujours sous les huées des fans mouloudéens. Son remplaçant, le jeune Abdenour Chérif El Ouazani, fit son entrée pour apporter de la fraîcheur au milieu, mais lui aussi tomba dans le piège de la facilité en monopolisant le ballon. A la reprise, ce fut Saïbi (JSK) qui remplacera Hemani (blessé) pour donner un peu plus de fraîcheur même si la température était clémente en cette soirée ramadanesque. Essayant d’éviter le scénario de leur précédente sortie à Annaba où les Kabyles s’étaient fait piéger en concédant le nul au tout dernier moment, les protégés de Saïb adoptèrent une nouvelle stratégie en passant par les ailes. Les Oranais s’en allèrent «tête baissée» en direction des bois de Chaouchi qui avait passé une première mitemps plutôt tranquille. Mais, en raison de leur fébrilité, ils n’arrivèrent pas à inquiéter l’arrière garde kabyle surtout par l’entremise de Hanister qui n’arrivait pas à maîtriser les multiples balles en profondeur, encore moins à courir et conserver le cuir. A chaque fois, il se fait rattraper par les défenseurs kabyles qui semblaient au départ de l’action débordés. Hué, l’ancien Asémiste ne comprenait pas ce qui lui arrivait, lui que les supporters considéraient comme le sauveteur payé rubis sur l’ongle. Berradja faisait également l’objet de critiques acerbes des fans qui lançaient des invectives et autres quolibets au président qui s’était mis à l’abri des regards dans la dernière rangée de la tribune officielle pour s’éclipser bien avant qu’El Bahari trompe Chaouchi d’un tir lointain à ras-de-terre (82’).
Ils ont dit

Medjadj Nadjib (entraîneur du MCO) : «Je suis venu pour essayer d’aider le club à sortir de l’ornière, mais que pouvais-je faire en deux jours de préparation ? Je déplore le jeu individualiste de certains. Notre adversaire a démontré que le collectif prime. Je vous demande de nous laisser un peu de temps pour tout revoir.»
Saïb Moussa (entraîneur de la JSK) :
«Je suis satisfait du rendement de mes poulains qui ont suivi les consignes à la lettre. La victoire était attendue et nous avons pris conscience du match nul concédé à Annaba. Dommage que Hemani se soit blessé, car on aurait pu corser l’addition. Quant au titre, je dirais que la question n’est pas d’actualité vu le nombre de concurrents, mais aussi les matches qui restent à jouer. Mon objectif est de former un groupe plus performant.»
Berramla Tayeb (joueur de la JSK) :

«Je suis satisfait de mon rendement et de celui de mes coéquipiers. Nous formons un bon groupe et nous sommes complémentaires. Aujourd’hui, j’ai démontré ce que je vaux à tous ceux qui voulaient m’enrôler sans me donner de la considération. Je leur dis que je suis bien à la JSK. Mes salutations aux Asémistes.»
Le Soir d'Algérie du 10/10/07

Résumé du Match:
1ère Mi-Temps:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3622g_mcojsk-1ere-mitemps_sport

2ème Mi-Temps:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3627u_mcojsk-2eme-mitemps_sport

Source : CobraSpace


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:29, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 11:58

Championnat 2007/2008
7° journée
Jeudi 18 Octobre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 2-2 USMB
Tizi-Ouzou. Stade du 1er-Novembre. Temps printanier. 10 000 spectateurs environ. Bonne pelouse.
Arbitrage de M. Amalou assisté de MM. Ibelaïden et Belagoun.
Les Equipes :
JSK
Chaouchi,Meftah,Zafour,Khedis,Herkat,Dehouche,Douicher,Athmani (Oussalah 65’),Bensaïd (Hemani 56’),Berramla,Derrag (Amaouche 62’),Derrag.
Entraîneur : Saib.
USMB
Ouadah,Zemmouchi,Aoun-Seghir,Diss,Harkas,Belloui,Baouche (Chellali 77’),Zouani (Rebih R.73’),Chahloul,Hazzi (Lounas 55’),Rebih B.
Entraîneur : Zane.

Buts :
JSK : Derrag (39’), Amaouche (68’)
USMB : Zemmouchi (37’) Chellali (90’)

Avertissements :
USMB : Ouadah (57’) Chellali (85’)

Le nul de tous les regrets
Ainsi sont parfois les paradoxes du football. Sans être mauvais, les Canaris de la JSK ont laissé échapper, jeudi, deux précieux points face à une équipe de l’USM Blida en pleine résurrection et qui aura eu le mérite de croire jusqu’au bout qu’elle pouvait repartir à la maison avec ce point du nul qui, visiblement, avait valeur de victoire pour elle. Un nul qui est venu sanctionner un match pas vilain, du moins pas le plus ennuyeux que le public du 1er-Novembre ait eu à voir depuis deux ou trois saisons. Mais, d’un autre côté, les présents auront rarement eu à voir les Kabyles manquer de façon aussi flagrante de punch lorsqu’ils parvenaient à se retrouver dans les parages des bois de l’USM Blida. Des occasions ratées à la pelle qui auront eu leur effet puisque, comme souvent dans ces cas-là, c’est l’équipe adverse qui a su puiser de la confiance en toute fin de match pour récolter ce point qui fait amplement son bonheur. Elles ne sont pas nombreuses les équipes qui ont réussi à mettre plus d’un but à la JSK, chez elle, depuis un temps que l’on ne se remémore plus. C’est d’abord le longiligne Zemmouchi qui, sur un coup franc que le mur kabyle aura sur la conscience, aura raison de Chaouchi, pourtant trop peu sollicité avant ce coup de semonce de la 37’. Piqués violemment par cette réussite, les hommes de Saïb s’en iront dès la remise en jeu sonner la révolte par Lamara Douicher qui donnera l’occasion au gardien de but blidéen de briller avant de se sentir impuissant sur ce bijou de but signé par le virevoltant Derrag. En deux minutes, on venait de voir autant, voire plus, que tout ce que les deux équipes ont montré depuis le coup d’envoi. La deuxième période verra les hommes de Moussa Saïb mieux poser leur jeu, prendre tout leur temps pour lancer des mouvements bien construits, mais la grosse lacune du jour, cet incroyable manque de lucidité face au but, faisait que toute manœuvre de Berramla et compagnie échouait soit sur un pied blidéen soit tout près du cadre. On ne comptait plus les tentatives au but jusqu’à cette action 100% bougiote avec Dehouche et Oussalah combinant sur le flanc gauche et Amaouche jouant à l’exécuteur au second poteau pour tromper enfin Ouadah, pour une fois trahi par sa baraka. Dès cet instant, il ne devait pas s’en trouver beaucoup à miser un centime sur les Blidéens de sortir sans dommage. Et pourtant ! Après un essai de Harkas, c’est Chellali, complètement oublié sur la gauche du but de Chaouchi, qui fit subir la douche écossaise aux Kabyles en reprenant brillamment pour offrir le point du nul aux siens. Un match qui a dû redonner des couleurs aux Blidéens désormais en voie de renouer avec la stabilité, alors que les hommes de Moussa Saïb, applaudis, une fois n’est pas coutume, malgré le semi-échec, pourraient s’inspirer de ce match et de ses enseignements pour la suite. Produire du jeu, s’efforcer de faire vivre le ballon tout le temps, c’est bien, très bien même, mais il serait mieux si cela se traduisait au tableau de marque. C’est ce qu’a dû dire Saïb en fin de partie à ses joueurs, sans doute rongés par le regret d'avoir commis des ratages.
Le Soir d'Algérie du 22/10/07

Résumé du Match:
1ère Mi-Temps:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x38te5_jskusmb-1ere-mitemps_sport

2ème Mi-Temps:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x38un6_jskusmb-2eme-mitemps_sport

Source : CobraSpace


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:20, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 12:14

Championnat 2007/2008
8° journée
Jeudi 25 Octobre 2007 à 19H00 heure Algérienne.
MCA 0-2 JSK
Alger, stade du 5-Juillet, temps pluvieux, pelouse grasse, éclairage
moyen.
Arbitrage de trio Mansouri- Omari- Chaâbane.
Les Equipes :
MCA
Ouamane,Belaïd,Galoul,Coulibaly,Babouche,Belkaïd,Hamadou (Badache 63'),Hadjadj (Koudri 46'),Badji,Younès,Belghomari (Tahraoui (63').
Entraîneur : Fabro.
JSK
Chaouchi,Meftah,Demba,Zafour,Douicher (Herkat 46'),Berramla,Abdeslem,Dehouche,Oussalah,Saïbi (Derrag 86' puis Mazari 90').
Entraîneur : Saib.

Buts :
JSK : Saïbi (1'),
Galoul (66' c.s.c)

Avertissements :
JSK :
Douicher (19’), Oussalah (36’) Abdeslem (57’)

Expulsion :
MCA :
Coulibaly (79')
JSK : Hemani (79') et Chaouchi (90')

Les Canaris ne l’ont pas volé
La JS Kabylie a su dompter magistralement les Mouloudéens dans leur antre et devant leurs fans, jeudi soir à l’occasion d’un classique qui n’a valu que par les deux réalisations et la pression multiforme qui pesait sur Fabbro et sa bande. Cette dernière n’a rien montré de bon durant les 90’ du temps réglementaire. Les Vert et Rouge se sont montrés impuissants de venir menacer le gardien Chaouchi, impérial dans sa surface. Les hommes de Saïb ont abordé le match tambour battant. Les Canaris ont ouvert la marque après seulement 43 secondes de jeu suite à un débordement de Hemani qui mettra dans le vent Coulibaly avant de servir idéalement son coéquipier Saïbi, qui n’avait qu’à pousser le cuir au fond des filets du malheureux Ouamane. Une douche écossaise à laquelle les supporters du MCA ne s’y attendaient guère, tout comme ils ne s’attendaient point à la frigidité de leurs favoris aussitôt le glas sonné. Les camarades de Badji ont été incapables de transpercer le rideau défensif kabyle mis en place par le coach Saïb. Les rares mouvements individuels initiés par le remuant mais très brouillon Sofiane Younès seront repoussés allégrement par Zafour et consorts. En seconde période, le scénario n’évoluera pas d’un iota, à savoir un ensemble mouloudéen timoré par on ne sait quel enjeu qui batifolait,
alors que la JSK se contentait de lancer des contres souvent dangereux menés par Hemani, Oussalah et Saïbi qui mettaient à rude épreuve la défense mouloudéenne, notamment sur ce bolide de Hemani qui s’écrasera sur la transversale des bois de Ouamane. Le duo Fabbro-Zenir avait beaucoup de mal à improviser une formule magique qui permettrait à leurs capés de renverser la vapeur. Les changements opérés par le staff, avec l’incorporation de Koudri, puis Tahraoui et Badache se sont avérés non seulement infructueux, mais surtout hasardeux. En effet, à la 66’, Galoul anéantit tous les espoirs de son équipe de revenir au score, en reprenant de la tête un corner de Hemani, inscrivant un but contre son camp. A ce moment-là, les fans du MCA, qui ont déboursé 300 DA et bravé le froid et la pluie pour donner de la voix à leur équipe, se sont rendus compte du gouffre qui séparait les belles et pompeuses promesses des dirigeants, staff et joueurs mouloudéens à la réalité du terrain qui consacra la suprématie d’un ensemble kabyle très moyen techniquement, mais assez constant dans l’effort, discipliné et surtout volontaire à souhait. Des ingrédients que les bénéficiaires des Punto-Grandi avaient oubliés dans leurs nouvelles caisses. Le Doyen en panne d’imagination était apparemment en rodage…
Le Soir d'Algérie du 27/10/07

Résumé du match:
1ère Mi-Temps:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3aw22_mcajsk-1ere-mitemps_sport

2ème Mi-Temps:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3awbe_mcajsk-2eme-mitemps_sport

Source : CobraSpace


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:18, édité 5 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 12:28

Championnat 2007/2008
9° journée
Jeudi 29 Octobre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 6-1 WAT
Stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Temps gris puis pluvieux. 10 000
spectateurs.
Arbitrage de M. Aouiti assisté de MM. Bitam et Hadji.
Les Equipes :
JSK
Mazari,Meftah,Oussalah,Demba (Herkat 46’),Zafour,Douicher,Dehouche,Berramla,Saïbi (Bensaïd 15’),Athmani (Amaouche 75’),Derrag.
Entraîneur : Saib.
WAT
Gaouaoui,Kherris,Sylla,Abdelaoui,Bamogo,Benmoussa (Hachi 28’), Boumassi, Yalaoui,Belgherri (Dib 57’),Touil (Ghozali 68’),Boukhiar.
Entraîneur : Ifticen.

Buts :
JSK: Athmani (1’ s.p, 27’ et 44’), Meftah (22’), Bensaïd (75’ et 80’).
WAT : Yalaoui (90’ s.p.).

Expulsion :
WAT :
Abdelaoui (1’).

La balade des gens heureux…
C’est un véritable déluge, au propre comme au figuré, que les Tlemcéniens ont subi hier à Tizi-Ouzou. Déjà que l’adversaire auquel ils avaient affaire était comme dans un état de grâce, en plus, ils devaient lui faire face en infériorité numérique pendant… 89 minutes ! Et ce, par la faute de leur milieu récupérateur Abdelaoui, qui n’a pas trouvé mieux que d’agripper l’arbitre par son col de maillot pour exprimer son désaccord sur le penalty que ce dernier venait d’accorder aux Canaris.
Pourtant, il y avait bel et bien une main pour arrêter la course du ballon sur un tir de Zafour qui filait droit vers la cage de son complice de longues années durant : Lounès Gaouaoui. Pour son retour à Tizi, ce dernier a enduré un de ces après-midi qu’il n’oubliera pas de sitôt, malgré les riches souvenirs de sa belle carrière. Encaisser la bagatelle de six buts, sans qu’il ait à s’en vouloir sur aucun d’eux, est du genre des mauvais souvenirs pas faciles à oublier sans doute. En plus de leur infériorité numérique, les hommes de Younès Ifticen étaient confrontés à une équipe en état de grâce et surtout très appliquée dans son évolution. Cette JSK que Saïb veut à son image, quand elle se met à jouer au football comme on ne l’a plus vue à Tizi depuis un moment, c’est un régal pour les yeux. Un plan de jeu clair, des joueurs qui prennent tout leur temps pour élaborer leurs actions, et pour couronner le tout, des attaquants en état de grâce, cela donne une équipe difficilement maîtrisable pour l’adversaire. A l’arrivée, six buts dont quatre “fabriqués” de manière à montrer dans les écoles comme ce deuxième sur lequel Oussalah a “percuté” sur le côté gauche avant de délivrer le ballon sur la tête de Rabie Meftah au second poteau pour une espèce de tête plongeante imparable. Ou encore sur cette belle percée de Amaouche à l’issue de laquelle il déposa le ballon sur le crâne de Bensaïd pour clore le festival ou le déluge, c’est selon. Pour une confirmation de la part des Kabyles, le moins que l’on puisse dire est qu’elle fut de la façon la plus éclatante.
Le Soir d'Algérie du 30/10/07

Résumé du match:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3do8v_resume-jskwat_sport

Source : CobraSpace


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:17, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 12:37

Championnat 2007/2008
10° journée
Vendredi 9 Novembre 2007 à 14H30 heure algérienne.
ASOC 2-0 JSK
Chlef, stade de Boumzrag, affluence nombreuse, pelouse bon état, temps couvert.
Arbitrage de Bouster assisté de MM Belarouche et Ouchene.
Les Equipes :
ASOC
Benfissa,Hadjari,Mekioui,Zaoui,Ziane,Abou (Selama 82'),Cheklam,Zaouche,Sidibié Gherbi 87'),Soudani,Biaga.
Entraîneur : Belhout.
JSK
Chaouchi,Meftah,Oussalah (Athemani 62'),Demba,Kheddis (Berramla 62'),Zafour,Abedslam,Dehouche,Douicher,Hemani,Amaouche.
Entraîneur : Saib.
Buts :
ASOC: Soudani (40') et Biaga (75’).

Avertissements :
ASOC : Ziane (10') et Biaga (76').
JSK : Demba (40’).

Résumé du match:
1ère Mi-Temps:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3fnm9_resume-asojsk-1ere-mitemps

2ème Mi-Temps:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3fodt_resume-asojsk-2eme-mitemps

Source : CobraSpace


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 13:17, édité 3 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 17 Nov - 12:45

Championnat 2007/2008
11° journée
Jeudi 15 Novembre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 1-0 ESS
Tizi-Ouzou, stade du 1er-Novembre, temps pluvieux, pelouse
praticable, 12 000 spectateurs.
Arbitrage de M. Bichari assisté de MM.
Belagroun et Haci.
Les Equipes :
JSK
Chaouchi,Meftah,Oussalah,Zafour (Herkat 33’),Demba,Dehouche,Abdeslam, Berramla (Douicher 70’),Athmani,Hemani,Derrag (Amaouche 60’).
Entraîneur : Saib.
ESS
Hadjaoui,Raho,Yekhlef,Benchadi,Maïza,Benchaïra (Dembri 83’),Alex,Adiko,Lemouchia,Djediat (Djabou 65’),Ziaya (Mechri 80’).
Entraîneur : Saadi.
Buts :
JSK: Derrag (52').

Avertissements :
JSK :
Zafour (17’) Oussalah
(55’)
ESS : Adiko (17’) Raho (35’)

Les Canaris jouent et gagnent
La traditionnelle affiche entre la JSK et l’Entente de Sétif n’a pas été le chefd’œuvre espéré. Mais, elle ne fut pas non plus du genre à ennuyer. Si une des deux équipes en appel doit se sentir coupable d’avoir été pour beaucoup si le match n’a pas atteint le niveau attendu, c’est sans aucun doute l’Entente. En effet, jamais depuis des lustres, on aura eu à voir des Sétifiens aussi frileux, calculateurs plus qu’il n’en fallait, que jeudi. Tout le monde avait l’impression que ce qui importait le plus pour les Champions d’Algérie en titre c’était de ne pas laisser la moindre petite brèche dans le dispositif très compact mis au point au milieu pour empêcher les Canaris de trop s’approcher de leur but. Pour le reste, par contre, c’était advienne que pourra.
Logiquement, Maïza et ses coéquipiers subiront lourdement le poids du match et heureusement pour eux que les attaquants alignés par Moussa Saïb n’ont pas fait preuve du même réalisme que lors de leur dernière prestation sur la pelouse du 1er-Novembre, face au WA Tlemcen. Le manque de réalisme des attaquants kabyles et, il faut le souligner, la main ferme du gardien de but Hadjaoui, qui aura été l’auteur d’un arrêt à couper le souffle sur un essai de près signé Hemani et sur lequel il a été, en plus, pris à contrepied, durant les quarante-cinq premières minutes, ils eurent du mal à reconnaître les Sétifiens, ces quelques milliers de spectateurs qui avaient bravé la pluie. Heureusement pour eux que les deux lutins du côté gauche, Derrag et Oussalah, s’étaient fait un devoir de leur donner raison d’avoir sacrifié leur après-midi.
Têtus, les Sétifiens, au grand bonheur des Canaris, ne changeront pas d’un iota leur stratégie. Et c’est le même scénario qui se renouvela au début de la seconde période avec, d’une part, une équipe de la JSK bien décidée à défoncer le mur d’en face, et d’autre part, une formation sétifienne «italianisée ». Comme ils le font depuis le début de la saison, les Canaris s’efforçaient de poser leur jeu, construire leurs mouvements puis compter sur «l’explosivité» des attaquants. Ils ne durent pas attendre longtemps, après le retour des vestiaires, pour trouver cette fameuse faille. Ce le fut grâce à une action d’école entamée à partir du milieu de terrain suivie d’un dédoublement sur le côté gauche avec Rabie Meftah dans le rôle du centreur et Derrag, pourtant pas le plus grand, si l’on doit le comparer aux mastodontes que sont Maïza et Benchadi, dans celui du finisseur dont le coup de tête frappait d’abord l’intérieur de la transversale avant de mourir à l’intérieur du but. Simple, net et efficace. A partir de cet instant, les Canaris baisseront le pied, mais sans que cela profite aux hommes de Saâdi, franchement trop décevants pour espérer mieux qu’un revers.
Le Soir d'Algérie du 17/11/07

Résumé du Match:
1ère Mi-Temps:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3hmnr_resume-jskess-1ere-mitemps_sport

2ème Mi-Temps:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3hnx4_resume-jskess-2eme-mitemps_sport

Source : CobraSpace

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 24 Nov - 21:08

Championnat 2007/2008
12° journée
Vendredi 23 Novembre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
NAHD 0-0 JSK
Hussein-Dey, stade Zioui, temps ensoleillé mais frais, match à huis
clos, pelouse bonne.
Arbitrage de M. Benaïssa secondé par MM. Djezzar et Remache.

Les Equipes :
NAHD
Asselah-Hacini-Boukria-Nehari-Allag-Sedkaoui-Attafen (Laldji 81’)-Koumarah-Ouznadji- Heddiouche.
Entraîneur : Zemiti.
JSK
Chaouchi-Meftah-Herkat-Khedis-Abdeslam-Oussalah-Dehouche-Berramla- Athmani (Amaouche 59’)-Derrag (Douicher 55’)-Hemani.
Entraîneur : Saib.

Avertissements :
NAHD : Heddiouche (36’), Boukria (87’)
JSK : Meftah (41’)

Duel à blanc
Dans une enceinte désespérément vide de toute ferveur populaire, les débats débutent rapidement sans aucun round d’observation. Les visiteurs mettent la pression durant les cinq premières minutes sur l’arrièregarde husseindéenne. Ces derniers donnant l’impression d’être fébriles, se reprennent tout doucement pour aller inquiéter le camp adverse. Leur première occasion est l’œuvre de Attafen à la 10'. Sur une passe d'Ouznadji, il se retrouve face-à-face à Chaouchi et se permet le luxe de rater l’ouverture du score. Ce n’est pas fini pour le keeper kabyle qui va se surpasser pour annihiler les tentatives des locaux. Encore une fois, les Sang et Or jouent de malchance. A la 14', Koumarah n’arrive même pas à placer le cuir au fond des filets canaris et rate ainsi une occasion. A partir de la demi-heure de jeu, les visiteurs reviennent en force au milieu du terrain, mais leurs tentatives sont vaines. C’est le fer de lance husseindéen, Heddiouche, qui ne concrétise pas son action (35’).
La fin de cette première période, assez disputée, engendrant unavertissement pour Heddiouche du NAHD (36') et aussi le canari Meftah (41'). Juste avant la pausecitron, atteinte sur une parité (0-0), Hemani rate un but tout fait. Dès la reprise, les visiteurs se lancent en attaque grâce au duo Athmani- Hemani, mais sans succès. Sans se décourager, ils poursuivent leurs efforts. Sur coup franc, à la 55’, Hemani rate le cadre husseindéen. Soucieux de relancer son attaque, le coach kabyle fait remplacer, à la 59’, Athmani par Amaouche. Cela donne des ailes aux Kabyles qui ratent deux belles occasions par Dehouche (65’) et Amaouche (70’). Les rares privilégiés assistent lors des trente ultimes minutes à une baisse de régime physique des locaux qui laissent le champ libre à leurs hôtes qui multiplient les orchestrations offensives. Mais tour à tour Hemani (75’) et Meftah (80’) laissent passer de réelles opportunités de scorer. Avec quatre minutes de temps additionnel, les deux équipes n’arrivent pas à scorer se contentant de terminer ces débats sur une parité qui n’arrange nullement les Sang et Or.
Le Soir d'Algérie du 24/11/07
Résumé du Match:
http://www.dailymotion.com/verdure1970/video/x3kt72_nahdjsk_extreme


Source :


Dernière édition par le Mar 25 Déc - 20:07, édité 4 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Sam 8 Déc - 10:49

Championnat 2007/2008
13° journée
Vendredi 07 Décembre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 2-1 ASK
Tizi-Ouzou, stade du 1er- Novembre. Temps printanier. Pelouse parfaite. 10 000 spectateurs.
Arbitrage de M. Benamara. secondé par MM Ouadah et Mansouri.

Les Equipes :
JSK
Chaouchi-Douicher-Oussalah-Demba-Kheddis-Dehouche-Athmani (Berramla 73’)-Abdeslam-Amaouche-Hemani-Wassiou (Saïbi 46’).
Entraîneur : Saib.
ASK
Belhani-Remache-Bendridi-Benchergui-Liade-Tounkob-Rouane-Oukil-Mohamed Rabah-Hamami-Gouaïche (Taleb 86’).
Entraîneur : Bougherara.

Avertissements :
JSK : Abdeslam (51’) Oussalah (85’) Hemani (90’+ 2’)
ASK : Mohamed Rabah (40’), Liade (49’), Tounkob (90’+1’)

Expulsions
ASK :
Mohamed Rabah (85’), Benchergui
(90’+2’)

Buts
JSK :
Hemani (50’ s.p et 90’+ 2’ s.p)
ASK : Rouane (48’)

Que les Kabyles ont souffert !
Hier, au stade du 1er- Novembre de Tizi-Ouzou, tous les présents auront compris pourquoi finalement, les Ententistes de Sétif ont oublié leur football avant de se faire surprendre sous les yeux hagards de leurs supporters l’autre jour face à cette équipe du Khroub. Une équipe qui, hier encore, avait montré que rien ne pouvait l’impressionner. Une équipe qui aura réhabilité le jeu défensif allié à une maîtrise de l’art du contre à couper le souffle. Que de fois, en effet, les Kabyles sont passés tout près de l’incroyable sur les coups de boutoir de cet infernal duo que composaient Gouaïche et Rouane, après que leurs coéquipiers chargés de défendre eurent fait, et plutôt bien, le ménage derrière. Il faut que la JSK d’hier leur ait quelque peu facilité la tâche tant les hommes de Moussa Saïb étaient loin de montrer ces mêmes qualités qui leur ont permis de prendre le fauteuil de leader et de s’y accrocher depuis autant de semaines. Dans les tribunes, les supporters ont souffert le martyre. D’abord, en n’ayant pratiquement rien à se mettre sous la dent en première mi-temps, si l’on excepte cette tête piquée de Demba Barry qui finira sa course sur la base du montant gauche de Belhani. Puis, à chaque fois les deux attaquants Gouaïche et Rouane semaient le trouble dans la défense des Canaris, pas très rassurante sur plusieurs coups. Cela a été surtout le cas lors de cette seconde période qui allait être entamée sur les chapeaux de roue pour ensuite aboutir à un premier coup de théâtre signé par le duo d’attaque aligné par Bougherara. Une récupération du ballon au milieu du terrain, entachée d’une faute, permettra à Gouaïche de lancer en profondeur son compère Rouane qui, pour sa part, ne trouvera pas trop de difficultés à franchir l’écueil que tenta de constituer Chaouchi sur son passage pour ouvrir le score à la stupeur générale. Heureusement pour les présents que Abdeslam et compagnies réagirent aussitôt la remise en jeu accomplie pour lancer une attaque placée conclue par un centre que Liade ne trouvera pas d’autre solution que de ‘’smasher’’ alors qu’il avait pris le dessus sur Saïbi. Hemani transformera de belle manière la sanction. Une égalisation qui ne refroidira pas pour autant les gars de Khroub puisque sur deux ou trois actions, les Kabyles étaient encore tout près de la douche écossaise. Ce fut surtout le cas sur cette reprise de Gouaïche captée par Chaouchi qui a eu le bonheur de se trouver sur la trajectoire du ballon. Sans être géniaux, les Kabyles se lanceront dans le dernier quart d’heure corps et âme en attaque et à force d’essayer ils parviendront à leurs fins, dans le temps additionnel, avec la complicité d’un défenseur de l’ASK qui ne trouva pas mieux que de mettre ses crampons sur le cou de Abdeslam au prix d’un geste digne d’un karatéka. Le penalty, difficilement accepté par Belhani et ses coéquipiers, bien qu’il fut évident, donnera l’occasion à Hemani de remettre la tunique du sauveur pour offrir aux Canaris un succès inespéré.
Le Soir d'Algérie du 08/12/07

Résumé du Match:
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3pdy6_resume-et-interviews-jskask_sport

Source : Cobraspace

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 25 Déc - 19:55

Championnat 2007/2008
14° journée
Jeudi 15 Décembre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
CRB 0-0 JSK
Alger, stade du 20-Août-55, temps beau, terrain en bon état, affluence nombreuse.
Arbitrage de M. Khelifi assisté de MM. Chabane et Zellagui.

Les Equipes :
CRB
Fellah-Boudemagh-Boukedjane-Mammeri-Aksas-Meghout-Aït Ouameur (Harizi 63’)-Mezouar-Gacemi (Bey 55’)-Benabdellah.
Entraîneur : Henkouche.
JSK
Chaouchi-Meftah-Demba-Douicher-Herkat (Berramla 22’)-Zafour-Hamouda-Abdeslam-Saïbi-Athmani-Hemani.
Entraîneur : Saib.

Avertissements :
CRB : Meghout (29’), Mezouar (75’)
JSK : Abdeslam (19’), Zafour (19’), Berramla (66’) et Hamouda (79’)

Match «nul et non avenu»
Quatre-vingt quinze minutes pour rien ! Le derby, soixante et onzième du genre, entre le CRB et la JSK s’est achevé comme il a commencé. Musclé de surcroît pour atteindre le point de violence redoutée cinq minutes avant le coup de sifflet final de M. Khelifi. Un arbitre dépassé par les enjeux d’une partie ordinaire entre un leader kabyle venu au 20-Août matérialiser sa suprématie actuelle et un ensemble bélouizdadi qui tentait de remonter la pente quelque peu bridée par la dernière défaite à Bologhine, face à l’USMA. Une confrontation pour laquelle chaque coach avait ses doutes, appréhensions et stratégies. Des absences à combler, aussi. Le club de Laâqiba a évolué ce jeudi presque sans attaquants. Benabdellah et Gacemi étaient tellement transparents et n’ont pas pesé lourd que le public du stade municipal se demandait pourquoi Henkouche s’était privé de Aoudia et Naamoune, pourtant rétablis, ou encore de Gérard Ketchemen, l’attaquant camerounais, qui avait pris part au derby face aux Usmistes. Contre ces derniers, le technicien avait bien dit que son choix était dicté par la présence de Moncharé, l’athlétique défenseur camerounais des Rouge et Noir. Et bien, face à la JSK, il y avait de la place pour Gérard qui, suivant la logique de l’entraîneur mascaréen, devait se charger de «dynamiter» l’axe arrière kabyle formé de Demba, Herkat, et Zafour. Car, contre une équipe kabyle bien en place, le Chabab, au sein duquel seul Fellah a brillé par ses arrêts déterminants, s’est crée au mieux trois petites occasions de venir inquiéter Chaouchi. Une première par l’entremise de Boukedjane qui s’est retrouvé au point de penalty, au prix d’une chevauchée de trente mètres, mais qui sera devancé au moment de conclure par Herkat (3’) puis à la 11’ quand Ait Ouameur reprendra de volée un coup franc botté par Boudemagh mal repoussé par la défense kabyle, et enfin à la 23’ quand Gacemi manquera son duel aérien face à Chaouchi, sorti à la rescousse suite à un contre rapide ayant suivi une action litigieuse qui verra Saibi descendu dans les 18 yards par Benatia sans que Khelifi ne bronche. Sinon, le match a été dominé de la tête et des épaules par les hommes de Saïb. Solides derrière, maîtres dans l’entrejeu et très vivaces sur le front de l’attaque, les footballeurs de la cité des Genêts manquaient par contre d’un brin de réussite pour mettre le cuir au fond de l’excellent Fellah. Ce dernier s’interposera devant Saibi (5’) et sera aidé dans sa tâche par Benatia qui dégagera le cuir qui prenait la direction des filets suite à une mésentente entre Aksas et Fellah profitable à Hemani (49’), ensuite par son équerre extérieure suite à un coup franc lointain de Athmani (56’) puis par le pied de Boukedjane qui repoussera une volée de Berramla qui rodait dans les dix-huit mètres (61’). Pendant ce temps, les Belouizdadis espéraient un coup de pouce du ciel, ou un coup franc de leur capitaine Mezouar, en vain. Le 71e derby Bélouizdadokabyle consommera alors son troisième 0-0 de son histoire, écrite depuis 38 ans.
Le Soir d'Algérie du 15/12/07
Résumé du Match:
1ère mi-temps
2ème mi-temps
Les inicdents du match
Interview de Kheddis


Dernière édition par le Mar 25 Déc - 20:18, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 25 Déc - 20:03

Championnat 2007/2008
15° journée
Lundi 24 Décembre 2007 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 1-0 CABBA
Stade du 1er-Novembre, pelouse en bon état, affluence nombreuse.
Arbitrage de M. M Haïmoudi, assisté de Benhassouna et Bouanani.

Les Equipes :
JSK
Chaouchi-Meftah-Douicher-Zafour-Oussalah-Abdeslam-Athmani-Saïbi (Amaouche 80’)-Bensaïd (Douicher 58’).
Entraîneur : Saib.
CABBA
Kial-Khaled-Hachoud-Boudiaf-Maouch (Boudiaf 90’+1’)-Mansour-Tiaba-Mokran-Linares-Largot (Bellil 60’)-Ali Houari.
Entraîneur : Drid et Belatoui.

Avertissements :
JSK : Abdeslam (36’), Dahouche (74’) Oussalah (76’)
CABBA : Hachoud (21’) Maouche (36’), Kial (81’)

Buts
JSK :
Bensaïd (42’)

L'essentiel pour les Canaris
Belle opération de la JSK qui a mis à profit cette ultime rencontre de la première phase du championnat avec le CABBA pour s’adjuger le titre honorifique de champion d’hiver et de prendre de la sorte, 6 longueurs d’avance sur son poursuivant immédiat, l’ASO Chlef qui est revenu vaincu de son déplacement oranais. Les protégés de Saïb ont fait l’essentiel en première mi-temps, grâce à la précieuse réalisation de Bensaïd, à la 41’ qui permettra à ses coéquipiers d’envisager la reprise avec sérénité et une avance au tableau d’affichage et l'avantage psychologique qui va avec. Meftah et Athmani avaient l’occasion d’ouvrir plus tôt le score, mais ils ont raté leur penalty accordé par M. Haïmoudi. En deuxième mi-temps, la JSK a quelque peu joué à se faire peur, en accusant une petite baisse de régime : excès de confiance ou fatigue… Une anomalie vite corrigée par le coach Saïb qui a procédé à des changements. L’intégration dans le cours du jeu, simultanément de Douicher et de Amaouche redonnera du tonus aux Canaris qui ont exulté à la fin du match. Ils ont savouré une consécration symbolique qui a refusé de leur sourire depuis quelques temps. En tous cas, ce scénario en deux temps montre bien que le CABBA ne s’est pas présenté à Tizi-Ouzou en victime expiatoire. Pour preuve, Les Bordjis n’ont pas hésité, à plusieurs reprises, à taquiner l’arrière garde kabyle.

Le Soir d'Algérie du 25/12/07

Résumé du match:

http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x3ve82_resume-et-interviews-jskcabba_sport
Source Cobraspace

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par espoir le Mar 15 Jan - 22:25

Championnat 2007/2008
16° journée
Lundi 14 Janvier 2008 à 14H30 heure Algérienne.
JSK 1-0 USMAl
Tizi-Ouzou. Stade du 1er-Novembre. Temps printanier. 25 000 spectateurs. Pelouse parfaite.
Arbitrage de M. Boumaâza, assisté de Benhassouna et Bouanani.
Les Equipes :
JSK
Chaouchi-Meftah-Oussalah-Demba-Herkat-Abdeslam-Dehouche-Amaouche (Douicher 65’)-Hemani-Berramla-Derrag (Athmani 58’).
Entraîneur : Saib.
USMAl
Chouih-Djahnine-Metref (Achiou 55’)-Moncharé-Boucherit-Khoualed (Bourahli 74’)-Ammour-Ghazi-Hamdoud-Boussefiane-Bentayeb (Doucouré 83’).
Entraîneur : Fergani.
Avertissements :
JSK : Demba (40’) Hemani (43’)
USMAl : Metref (27’) Khoualed (47’)
Buts
JSK :
Amaouche (54’)
Un choc en clair-obscur
Les Canaris ont eu ce qu’ils voulaient. Sans trop se soucier du comment, tout comme son adversaire qui n’a pas, lui aussi, montré son meilleur visage, la JSK n’a pas failli dans ce qui avait tout l’air d’un tournant dans la course qui s’annonce pour le titre. Ecarter momentanément un potentiel rival et ce, quelle que soit la manière, était un objectif clairement établi pour la bande à Saïb qui, en guise de grande leçon de ce choc, aurait dû apprécier la force de caractère que ses joueurs ont montrée pour aspirer les velléités des camarades de Ammour à certains moments de la partie qui aura été obscure lors de sa première période et un peu plus acceptable dans sa seconde moitié. Une première mi-temps qui ne restera sans doute pas dans les annales entre deux équipes qui éprouvaient un mal fou à se libérer. Ceci était surtout le cas de la JSK qui a rarement étalé cette qualité de jeu qui a enchanté ses supporters durant la première partie de la saison. Hormis un ou deux mouvements, les présents avaient bien du mal à reconnaître cette équipe de la JSK à laquelle les Algérois ont résisté sans trop se forcer. Il faut dire que les hommes de Fergani, par leur attentisme, n’ont pas contribué à élever le niveau d’ensemble d’un match qui n’a donc jamais été du niveau qu’il promettait, sur aucun plan. Ainsi, il aura fallu prendre son mal en patience jusqu’après la fin de la première demi-heure de jeu pour voir enfin un mouvement plus ou moins de qualité. En plus, ce fut sur une action individuelle de Berramla, dont le tir au but n’était pas de la qualité du slalom qu’il s’est offert jusqu’à l’entrée des dix-huit mètres des Algérois. Heureusement pour les milliers de présents sur les gradins que les choses s’améliorèrent par la suite. Un léger mieux qui fut suffisant pour voir les Kabyles inscrire ce qui allait s’avérer le but décisif, grâce à l’opportunisme de Yacine Amaouche et la ténacité de Hemani, l’auteur de l’action puis de la passe décisive au nez et à la barbe des défenseurs algérois, coupables de s’être endormis sur cette action de la 54’. Le malheur des hommes de Fergani, hier, c’est qu’ils comptaient trop sur les exploits individuels, surtout les coups de rein de Ammour, au contraire des Canaris qui, eux, évoluaient plus en groupe, plus solidaires, surtout lorsque les Usmistes avaient exercé leur semblant d’emprise sur le jeu. Laps de temps lors duquel d’ailleurs Boussefiane butait sur Chaouchi dans un face-à-face. Les Kabyles, sur deux ou trois mouvements, auraient pu tuer le match, sur une tête de Demba ou ce raté monumental de Berramla, et s’économiser ainsi quelques frayeurs comme sur cette volée de Boussefiane à quelques mètres de la ligne de but de Chaouchi. Mais au regard de leur prestation d’ensemble, il était dit que même si le match pouvait durer jusqu’au soir, ils n’auraient jamais pu rétablir la parité au score. Ils manquaient de mordant, inversement aux Kabyles auxquels une seule action aura suffi pour montrer qu’ils en voulaient peut-être un peu plus.
Le Soir d'Algérie du 15/01/08

Résumé du match:

1ère mi-temps
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x41tq1_resume-jskusma-1ere-mitemps_sport
2ème mi-temps
http://www.dailymotion.com/CobraSpace/video/x41utl_resume-jskusma-2eme-mitemps_sport
Source : Cobraspace


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 22:27, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les statistiques de la JSK

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum