Tout sur la saison tennistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 22 Avr - 18:24

Tournoi de tennis de Monte Carlo: Nadal bat de nouveau Federer en finale
L'Espagnol Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois d'affilée le tournoi de Monte Carlo en battant dimanche en finale le Suisse Roger Federer en deux sets 6-4, 6-4.
C'est la cinquième fois en autant de matches que le jeune Majorquin domine le N.1 mondial sur terre battue, et la septième fois en onze rencontres toutes surfaces confondues.
La dernière de la série a été la plus facile. Nadal a réussi le break en fin de première manche pour mener 5 à 4, puis une nouvelle fois en début de deuxième pour prendre l'avantage 2 à 1.
Il a dominé nettement du début à la fin, réussissant autant de points gagnants (19) que Federer tout en commettant moins de fautes directes (19 contre 38).
Le double vainqueur de Roland-Garros, âgé de 20 ans, a porté à 67 le nombre de ses victoires consécutives sur terre battue, un record.
Comme souvent face à sa bête noire, Federer a paru hésiter entre une tactique franchement offensive et une attitude plus attentiste. Il a surtout été trahi par son jeu de fond de court (seulement 9 coups gagnants).
Les deux rivaux devraient se retrouver une deuxième fois début mai à Rome avant la grande explication prévue à Roland-Garros début juin.
Source : AFP
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par yacine jsk le Dim 22 Avr - 23:02

Federer croyait vraiment que cette fois ci c'est la bonne, mais il faudra attendre Roland Garros.

yacine jsk

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 22 Avr - 23:19

yacine jsk a écrit:Federer croyait vraiment que cette fois ci c'est la bonne, mais il faudra attendre Roland Garros.

Tout à fait, Nadal reste supérieur à Federer sur la terre battue. Comme tu l'as bien dit, attendons Roland Garros fin mai pour espérer voir Federer battre le signe indien.
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Sam 12 Mai - 20:51


Tournoi de ROME
l'Espagnol Nadal affrontera le Chilien Gonzalez en finale
L'Espagnol Rafael Nadal, qui a difficilement battu le Russe Nikolay Davydenko en trois sets (7-6 (7/3), 6-7 (8/10), 6-4) en demi-finale samedi, affrontera le Chilien Fernando Gonzalez en finale du Master Serie sur terre battue de Rome dimanche.
Nadal, 20 ans, N.2 mondial, a du batailler 3h38 pour remporter son 76e match d'affilée sur l'ocre. Il n'avait cependant pas encore concédé de set ni même de tie-break cette année sur sa surface fétiche.
Gonzalez, 26 ans, N.6 mondial, finaliste de l'Open d'Australie cette saison, a quant à lui sèchement éliminé l'Italien Filippo Volandri (6-1, 6-2) en un tout petit peu plus d'une heure (67 minutes).
La finale se jouera demain dimanche sur la terre battue de Rome.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 13 Mai - 21:51


Nadal bat sèchement Gonzalez et s'offre le triplé au tournoi de Rome
Sans surprise aucune, Rafael Nadal a remporté son 3e titre d'affilée au Master Series sur terre battue de Rome en battant sèchement en finale le Chilien Fernando Gonzalez (6-2, 6-2) dimanche, portant sa phénoménale série record de victoires consécutives sur l'ocre à 77.
A seulement 20 ans, l'Espagnol continue consciencieusement à se bâtir un palmarès hors du commun sur terre, s'appliquant à écoeurer un à un tous ses adversaires. Gonzalez, pourtant un habitué de la surface, peut en témoigner.
Premier joueur à l'emporter trois fois d'affilée à Rome (où, en trois participations, il n'a donc pas perdu une seule rencontre), il remporte le 16e tournoi de sa carrière sur "sa" surface et, de surcroît, son 4e titre de l'année (Masters Series d'Indian Wells et Monte Carlo en plus de Barcelone).
A deux semaines de Roland-Garros, ce n'est pas avec l'étiquette de favori que le double tenant du titre va se présenter à Paris, mais avec un panneau géant illuminé de toutes parts!
Nadal a bouclé sa finale en deux sets en seulement 1h24. Il a fait très vite là où il avait pris l'habitude de faire durer le plaisir: il s'était imposé en 5h14 face à Guillermo Coria en 2005, puis en 5h06 contre Roger Federer en 2006. Il est vrai aussi que les finales se jouaient alors au meilleur des cinq sets.
Pour espérer inquiéter Nadal, il faut déjà être à 100% et donner un peu plus encore. Gonzalez, N.6 mondial, sans jambes, n'a malheureusement montré ni ressort ni inspiration.
Du pain bénit pour le N.2 mondial qui, dès le début, s'est consciencieusement appliqué à "dérouler". Il faisait chaud sur le central du Foro Italico. Pourtant, il a fallu attendre le milieu du 2e set pour voir la sueur commencer à couler sur son front... Gonzalez, lui, a semblé quelquefois asphyxié.
Là où le rusé Nikolay Davydenko en demi-finale samedi avait réussi à planter plusieurs banderilles et esquissé des mouvements de classe pour retenir Nadal 3h38 sur le court, le Chilien est resté le nez planté dans la terre.
Au début du deuxième set, Gonzalez a pourtant entrevu un léger espoir en revenant de 3-0 à 3-2. Espoir aussi vite démoli par Nadal qui remportait les trois jeux suivants pour conclure dès sa première balle de match.
Contrairement à la demi-finale, le taureau ne s'est pas laissé prendre par les cornes.
"Après le match d'hier (samedi), j'étais fatigué, physiquement, mais surtout mentalement, a ensuite témoigné "Rafa". Ce matin, je ne me suis entraîné un quart d'heure au lieu d'une heure. Mais après une bonne douche et un peu de repos, je suis arrivé sur le court très concentré".
"J'ai immédiatement été très agressif. Comme Gonzalez a fait quelques erreurs cela m'a aidé", a continué l'Espagnol qui a prévu de s'envoler pour Hambourg lundi, où il disputera un dernier tournoi avant de défendre son titre à Roland-Garros.
AFP

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 20 Mai - 18:38


Tournoi de Hambourg: victoire de Federer en finale face à Nadal
Le Suisse Roger Federer a infligé à l'Espagnol Rafael Nadal sa première défaite sur terre battue depuis avril 2005 en le battant dimanche en finale du tournoi Masters Series de Hambourg 2-6, 6-2, 6-0.
Le N.1 mondial a mis fin à la série sans précédent de 81 victoires engrangées par Nadal, roi de la terre battue et vainqueur de deux dernières éditions de Roland-Garros.
La rencontre avait pourtant mal débuté pour Federer, multipliant les fautes et dépassé par l'Espagnol, qui l'avait battu en deux manches lors de leur précédent affrontement en finale du tournoi de Monte-Carlo (6-4, 6-4).
Mais le Suisse, éliminé la semaine dernière en 8e de finale du tournoi de Rome, offrait un tout autre visage après cette entame laborieuse, retrouvant son coup droit et son efficacité au service.
Plus précis, montant souvent au filet, Federer perturbait la belle mécanique espagnole pour empocher la deuxième manche 6-2 et terminer la rencontre sur un improbable 6-0 sur une énième faute directe de Nadal.
A une semaine de Roland Garros, seul tournoi du Grand Chelem qu'il n'a pas remporté, Federer, 25 ans, rééquilibre son bilan contre Nadal, souvent présenté comme sa bête noire, avec quatre victoires --la première sur terre battue-- pour sept défaites.
AFP

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 27 Mai - 13:14


Roland-Garros - Roland-Garros: le multiplex

Roland-Garros - Roland-Garros, c'est parti ! Marat Safin et sa soeur Dinara Safina ouvrent le bal sous un ciel couvert sur le central et le court 1. S.Williams joue sur le Lenglen. On attend ensuite Henin, Benneteau-Berlocq, Clément-Ljubicic et Cornet-Venus Williams. Découvrez le programme complet.

COURT CENTRAL PHILIPPE CHATRIER

Fernando Vicente (ESP) - Marat Safin (RUS/N.22) 11h
Justine Henin (BEL/N.1) - Elena Vesnina (RUS) 13h
Arnaud Clément (FRA) - Ivan Ljubicic (CRO/N.7) 15h
Alizé Cornet (FRA) - Venus Williams (USA/N.26) 17h

COURT SUZANNE LENGLEN

Tsvetana Pironkova (BUL) - Serena Williams (USA/N.8 ) 11h
Carlos Berlocq (ARG) - Julien Benneteau (FRA/N.30) 13h
Séverine Brémond (FRA/N.31) - Michaella Krajicek (NED) 15h
Radek Stepanek (CZE) - Fernando Gonzalez (CHIN.5) 17h

COURT N.1

Dinara Safina (RUS/N.10) - Yuliana Fedak (UKR) 11h
Juan Carlos Ferrero (ESP/N.17) - Amer Delic (USA) 13h
Mathilde Johansson (FRA) - Anna-Lena Groenefeld (GER) 15h
Jan Hernych (CZE) - Mikhail Youzhny (RUS/N.13) 17h

COURT N.2

Ivo Minar (CZE) - Potito Starace (ITA) 11h
Sandra Kloesel (GER) - Na Li (CHN/N.16) 13h
Edouard Roger-Vasselin (FRA) - Marcos Daniel (BRA) 15h
Yvonne Meusburger (AUT) - Francesca Schiavone (ITA/N.23) 17h

COURT N.7

Tamira Paszek (AUT) - Aiko Nakamura (JPN) 11h
Olivia Sanchez (FRA) - Shenay Perry (USA) 13h
Stefan Koubek (AUT) - Christophe Rochus (BEL) 15h
Nicolas Lapentti (ECU) - Alexander Peya (AUT) 17h

COURT N.17

Janko Tipsarevic (SRB) - Dusan Vemic (SRB) 11h
Melinda Czink (HUN) - Tzipora Obziler (ISR) 13h
Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) - Stanislas Wawrinka (SUI) 15h
Aleksandra Wozniak (CAN) - Ashley Harkleroad (USA) 17h

Eurosport 27 Mai 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Mer 30 Mai - 18:40



Mauresmo fait le travail
Après plusieurs semaines perturbées par une opération de l'appendicite, Amélie Mauresmo s'est un peu rassurée. La Française a cependant dû serrer le jeu pour venir à bout de l'Américaine Granville et avoir le droit de retrouver Dechy. Maria Sharapova, quant à elle, s'est qualifiée sans convaincre.

LES AUTRES RESULTATS
1er tour dames

-->Ana Ivanovic (SER/7) bat Sofia Arvidsson (SUE) 6-2 6-0
Prochaine adversaire : Mirza (IND)
-->Alona Bondarenko (UKR/22) bat Iveta Benesova (RTC) 6-0 6-1
Prochaine adversaire : Knapp (ITA)
-->Meghann Shaughnessy (EU) bat Anastasia Myskina (RUS) 6-1 6-0
Prochaine adversaire : Kuznetsova (RUS/3)
-->Svetlana Kuznetsova (RUS/3) bat Ekaterina Bychkova (RUS) 6-0 6-3
Prochaine adversaire : Shaughnessy (EU)
-->Shahar Peer (ISR/15) bat Kaia Kanepi (EST) 6-1 6-3
Prochaine adversaire : Gallovits (ROU)
-->Anna Chakvetadze (RUS/9) bat Alicia Molik (AUS) 6-2 6-3
Prochaine adversaire : Szavay (HON)
-->Edina Gallovits (ROU) bat Vasilisa Bardina (RUS) 6-0 4-0
Prochaine adversaire : Peer (ISR/15)
-->Vera Douchevina (RUS) bat Camille Pin (FRA) 6-4 6-4
Prochaine adversaire : Srebotnik (SLO/17)
-->Ai Sugiyama (JAP/21) bat Eva Birnerova (RTC) 6-3 6-4
Prochaine adversaire : Oprandi (ITA) ou Tu (EU)
-->Katarina Srebotnik (SLO/17) bat Anastasia Rodionova (RUS) 6-1 6-3
Prochaine adversaire : Douchevina (RUS)
-->Maria Sharapova (RUS/2) bat Emilie Loit (FRA) 6-3 7-6
Prochaine adversaire : Dominguez Lino (ESP)
-->Nathalie Dechy (FRA) bat Caroline Wozniacki (DAN) 6-2 6-7 6-0
Prochaine adversaire : Mauresmo (FRA/5) ou Granville (EU)
-->Alla Kudryavtseva (RUS) bat Julia Schruff (ALL) 6-1 6-4
Prochaine adversaire : Dulko (ARG/29) ou Su-Wei Hsieh (TAI)
-->Daniela Hantuchova (SLQ/12) bat Jelena Kostanic Tosic (CRO) 6-3 6-1
Prochaine adversaire : Poutchkova (RUS)
-->Tatiana Poutchek (BLR) bat Youlia Fedossova (FRA) 6-3 6-2
Prochaine adversaire : Raluca Olaru (ROU) ou Vakulenko (UKR/30)
-->Kateryna Bondarenko (UKR) bat Zuzana Ondraskova (RTC) 6-0 6-1
Prochaine adversaire : Schnyder (SUI/14)
-->A. Medina Garrigues (ESP/24) bat Varvara Lepchenko (UZB) 6-1 2-6 6-2
Prochaine adversaire : Likhovtseva (RUS)
-->Agnes Szavay (HON) bat Anne Kremer (LUX) 7-5 6-2
Prochaine adversaire : Chakvetadze (RUS/9)
-->Elena Likhovtseva (RUS) bat Yung-Jan Chan (TAI) 4-6 7-5 6-3
Prochaine adversaire : Medina Garrigues (ESP/24)
-->Karin Knapp (ITA) bat Victoria Azarenka (BLR) 6-1 6-1
Prochaine adversaire : Bondarenko (UKR)
-->Jill Craybas (EU) bat Lourdes Dominguez Lino (ESP) 6-1 2-6 6-4
Prochaine adversaire : Sharapova (RUS/2)
-->Lucie Safarova (RTC/25) bat Yulia Beygelzimer (UKR) 6-4 6-3
Prochaine adversaire : Pennetta (ITA) ou Pratt (AUS)
-->Sania Mirza (IND) bat Alberta Brianti (ITA) 6-1 6-1
Prochaine adversaire : Ivanovic (SER/7)
-->Nicole Pratt (AUS) bat Flavia Pennetta (ITA) 7-6 6-2
Prochaine adversaire : Safarova (RTC/25)
-->Olga Poutchkova (RUS) bat Eleni Daniilidou (GRE) 7-5 0-6 6-3
Prochaine adversaire : Hantuchova (SLQ/12)
-->Patty Schnyder (SUI/14) bat Martina Sucha (SLQK) 2-6 6-1 6-2
Prochaine adversaire : Bondarenko (UKR)
Eurosport 30 Mai 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Mer 30 Mai - 18:48

Roland-Garros: résultats



Safin par la petite porte
Auteur de nombreuses fautes directes, Marat Safin s'est fait éliminer dès le 2e tour de Roland-Garros par le Serbe Janko Tsiparevic. Tommy Robredo s'est qualifié pour le 3e tour, tout comme Mikhail Youzhny et Guillermo Canas. Avec défaite de Ginepri, aucun Américain ne sera au 2e tour
Eurosport 30 Mai 2007

Résultats des matches disputés mercredi dans le cadre du tournoi de tennis de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem, joué sur terre battue (têtes de série entre parenthèses):
Simple messieurs
Premier tour:
--> Oscar Hernandez, Espagne, bat Juan-Pablo Guzman, Argentine, 7-6 (4), 6-0, 6-2.
--> Guillermo Garcia-Lopez, Espagne, bat Tomas Berdych (10), Rép. tchèque, 7-5, 6-4, 6-4.
-->Carlos Moya (23), Espagne, bat Andreas Seppi, Italie, 6-1, 3-6, 6-3, 2-6, 6-0.
-->Novak Djokovic (6), Serbie, bat Santiago Giraldo, Colombie, 6-3, 7-6 (3), 6-4.
--> David Ferrer (12), Espagne, bat Daniele Bracciali, Italie, 6-1, 6-1, 6-2.
--> Diego Hartfield, Argentine, bat Robby Ginepri, USA, 6-4, 1-6, 5-7, 6-4, 6-2.
--> Flavio Cipolla, Italie, bat Teimuraz Gabashvili, Russie, 7-6 (6), 6-3, 5-2, abandon.
Deuxième tour:
--> Janko Tipsarevic, Serbie, bat Marat Safin (22), Russie, 6-4, 6-4, 7-5.
--> Tommy Robredo (9), Espagne, bat Konstantinos Economidis, Grèce, 6-4, 7-5, 6-4.
--> Kristof Vliegen, Belgique, bat Richard Gasquet (11), France, 7-6 (4), 6-3, 6-1.
--> Mikhail Youzhny, Russie, bat Nicolas Lapentti, Equateur, 6-3, 6-0, 6-4.
--> Guillermo Canas (19), Argentine, bat Simone Bolelli, Italie, 6-4, 6-3, 6-3.
AP 30/05/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Ven 1 Juin - 22:47



Roland-Garros - Monfils tombe avec les honneurs
Pas d'exploit français ce vendredi. Malgré une belle combativité, Gaël Monfils a été éliminé par David Nalbandian en quatre sets au 3e tour de Roland-Garros. Victimes de Nikolay Davydenko et de Juan Monaco, Michael Llodra et Edouard Roger-Vasselin ont également quitté le tournoi parisien.
ROLAND-GARROS - LES FRANÇAIS
6e jour - 3e tour messieurs
LE MATCH DU JOUR

Il s'en est fallu de peu. Gaël Monfils a livré un match solide face à David Nalbandian, demi-finaliste de l'édition 2006. Tour à tour dans la première manche, les deux joueurs ont l'occasion de prendre le service de leur adversaire. Sans succès... Ni Monfils (à 2-2), ni Nalbandian (à 4-3 pour l'Argentin), n'y parviennent. Les deux joueurs ont recours au jeu décisif, mais c'est Nalbandian qui remporte la mise 7 points à 5.
Bien aidé par son service canon - vingt-cinq aces - Monfils égalise à une manche partout. Après trois tentatives de break infructueuses dans le troisième set, le Parisien perd son service à 5-4 malgré une belle défense de fond de court. Certainement le tournant de la partie... Nalbandian ne tremble pas pour mener deux sets à un en empochant son service.
Après sa finale perdue à Poertschach la semaine dernière et sa victoire en quatre sets au tour précédent, on aurait pu croire Monfils fatigué. Mais le Français s'accroche. La victoire de l'Argentin n'intervient qu'au terme d'un nouveau jeu décisif. Manquant sa première balle de match, Nalbandian monte au filet sur la seconde et pousse son adversaire à la faute sur un énième revers en cout de course. Monfils plie après 3h34 de jeu, mais quitte la compétition la tête haute. - Nicolas PETIT -
LES AUTRES RENCONTRES
Nikolay Davydenko avance tranquillement mais sûrement. Moins spectaculaire qu'un Nadal ou qu'un Hewitt, le Russe n'en est pas moins efficace. Opposé à Michaël Llodra au troisième tour, la tête de série n°4 du tournoi a une nouvelle fois prouvé qu'il fallait compter sur lui cette année encore. Demi-finaliste il y a deux ans, quart de finaliste l'an dernier, Davydenko excelle dans la régularité.
Face à lui, Llodra n'a rien pu faire. Pourtant, l'entame de match laissait entrevoir une possible performance du Français. Jouant en service-volée sur quasiment chaque balle, le Parisien fait jeu égal avec un Davydenko préférant un jeu axé davantage sur de longs échanges avec de longs et puissants coups droits.
"Manque de fraîcheur..."
Avec un pourcentage de plus de 80% en points gagnés sur la première balle pour les deux joueurs, la barre était placée haut d'entrée de match. Mais à ce jeu là, Michaël Llodra va vite montrer ses limites. Après la première manche concédée suite à un break de Davydenko, ce pourcentage va baisser de 10% dans la deuxième pour rechuter une nouvelle fois dans la troisième (55%). La faute peut-être à un bras douloureux qui nécessita l'intervention du médecin du tournoi à la fin du premier set. Davydenko, lui, reste imperturbable et continue son travail d'usure.
Martelant le Français de coups puissants depuis le fond de court, le Russe n'a plus qu'à attendre la faute de son adversaire. Epuisé par ses longs voyages en fond de court et incapable de tenir les longs échanges. Avec 38 fautes directes, et un faible pourcentage de points gagnés en retour (24% contre 46%), le Français comprend vite qu'il ne peut pas rivaliser.
Davydenko n'a pas besoin de forcer son talent pour faire la différence. Une simple accélération dans l'échange suffit à déborder le Français probablement émoussé physiquement par son match gagné contre Almagro. Davydenko conclut finalement le match sur une énième faute directe du Français et poursuit tranquillement son chemin sans avoir concédé le moindre set. "Je me sens bien, déclare Nikolay, mais il faut dire aussi que j'ai profité jusque-là d'un tableau relativement dégagé. Je n'ai pas eu à rencontrer d'Espagnol ou d'Argentin qui ne jouent que du fond."
Pour Llodra, il n'a plus qu'à se rendre à l'évidence. "Il adore jouer les gars comme moi qui donnent des cibles. Il retourne tellement bien que ce n'est pas facile de jouer service-volée tout le temps. Il m'a manqué un peu de fraîcheur. C'est un bon tournoi pour moi, passer deux tours à Roland-Garros ce n'est jamais évident. Ça me conforte dans l'idée qu'on peut encore faire service volée sur terre battue."- Matthieu MARGUERITTE, propos recueillis par Julien CARRASCO -
L'aventure s'arrête au 3e tour pour Edouard Roger-Vasselin. Le fils de Christophe, demi-finaliste de la fabuleuse édition 1983, aura pourtant tout donné face à Juan Monaco, mais aura surtout buté sur l'expérience de l'Argentin. Montant à l'envi au filet, le Français, 144e joueur mondial, a fait jeu égal avec le récent vainqueur du tournoi de Pörtschach, avant de céder en fin de première manche sur la seule balle de break de l'Argentin.
Cette perte de set est un coup porté au moral du jeune Français, qui a baissé pavillon sur les deux sets suivants. "Je ne voyais pas de faille dans son jeu, a avoué Edouard en conférence de presse. Il était bien plus fort que moi. Donc je n'ai rien à regretter. Il m'était impossible de jouer à un haut niveau pendant cinq sets. Il fallait prendre la balle plus tôt... j'ai essayé pourtant, mais c'était très dur, sa balle giclait énormément. Les rebonds étaient violents et j'avais du mal à monter au filet."
En fin de troisième set, un premier, mais inutile, break vient dégager le ciel sombre du Français à 5-3. Avant que Juan Monaco n'en l'achève sur son service pour poursuivre sa route en huitième de finale. Roger-Vasselin, lui repartira sur les tournois Challengers. "J'apprends beaucoup des défaites, mais il me reste encore à travailler. Avant les qualifications pour Wimbledon, je jouerai quelques tournois challengers." Une retombée dans un circuit moins glorieuse qui ne lui pose aucun problème. "Je n'ai pas peur de redevenir moins connu. Je profite de toutes les sollicitations..."- Sébastien PETIT, propos recueillis par Julien CARRASCO -
Eurosport 01 juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 3 Juin - 22:31



Roland-Garros - Federer : "Là pour gagner"
Sûr de son fait, Roger Federer avance sereinement vers les quarts de finale de Roland-Garros et Tommy Robredo. Et l'ombre de Rafael Nadal ne le dérange absolument pas. Le Suisse vient même d'égaler le record de John McEnroe en ne perdant pas un set sur les onze derniers matches de Grand Chelem.
ROGER FEDERER, savez-vous que vous avez égalé le record de John McEnroe en 1984 en Grand Chelem en gagnant en 11 matches de suite 33 sets d'affilée sans en perdre un seul ?
R.F. : Humm... Non, je ne suis pas au courant de ça. Cela faisait longtemps que cela n'avait pas été fait alors... Eh bien, c'est chouette, je suis chanceux car il y a beaucoup de sets que je n'aurais pas dû gagner. Pour je ne sais quelle raison, je m'en suis sorti. C'est une série qui s'installe, c'est bien. Mais pour l'instant, je suis concentré sur mon prochain match à Roland-Garros. Si c'est en trois sets, tant mieux, mais bon, c'est secondaire. Je ne suis pas à la recherche de ça.
Vous avez eu un peu de mal au service... vous pouvez nous dire ce qu'il s'est passé ?
R.F. : Rien de grave, j'ai mis du temps à entrer dans la partie. J'ai eu un adversaire qui met la pression tout de suite, donc rien d'étonnant à ce que la machine se mette en marche doucement si je ne suis pas dedans dès les premières minutes. J'ai eu un peu de mal à me régler. J'ai essayé de faire quelques feintes, mais il n'est pas tombé dans le piège (rires). Et puis si mes pourcentages de premières balles ne sont pas bons, je m'en fous pas mal. Ma seconde balle est très bonne. Le tout est de gagner des matches, même avec 20% de réussite au service.
Comment utilisez-vous vos jours de repos quand vous avez ?
R.F. : J'espère en avoir pour me reposer un maximum. D'ailleurs, si je bats Tommy Robredo, j'ai deux jours de congé qui m'attendent. Bon, on n'est pas là encore. J'en profiterais pour retourner en Suisse... (rires) bah quoi on ne sait jamais, c'est pas loin. La première semaine a été difficile. Jouer trois jours d'affilée n'est pas simple à gérer. Je n'ai eu que deux jours depuis le début du tournoi, donc c'est encore trop court pour faire beaucoup de trucs.
Sentez-vous une liasse populaire autour de vous? On en est qu'au 4e tour et le public vous acclame comme si vous aviez gagné le tournoi? Vous en rendez-vous compte ?
R.F. : Absolument. Cela a commencé avec ma première demi-finale à Paris face à Nadal (en 2005, NDLR). A la fin du match, tout le monde a commencé à chanter mon nom et cela m'avait beaucoup touché parce que c'était tard le soir... Mais c'est vrai que cette année, je ressens que le public me suit, est derrière moi. A croire qu'il n'a envie qu'une seule chose, c'est que je passe la marche Nadal et gagner Roland-Garros car je fais le maximum pour y arriver. J'apprécie beaucoup qu'on apprécie mon travail... ça me touche.
Vous avez l'air si calme et détendu... on n'a pas l'impression que vous avez une quelconque pression sur les épaules.
R.F. : Aujourd'hui j'étais très relax. Même au début du match, après le break de Youzhny. Je me suis dit: "Pas de problème, je vais revenir". C'est comme ça que je veux mon mental. A l'abri de tout nuage pour avoir une confiance en béton. Donc j'étais très bien dans ma tête aujourd'hui. Et cela se voit sur le court : je joue mieux sur les points importants. Et j'espère que cela va durer pour la suite.
La suite justement... Visez-vous un match face à Rafael Nadal? Est-ce que vous y pensez quand même un peu, malgré l'échéance Robredo et celles qui vont suivre?
R.F. : Si on me pose la question, oui j'y pense. Mais je préfère me concentrer sur Robredo. Il est très fort sur terre battue. Il a fait beaucoup de progrès. Je m'attends à un match difficile. Il est fort physiquement, mentalement, il gagne en confiance au fur et à mesure que le tournoi avance. Cela va être intéressant à jouer. Quant à Nadal, non, je n'y pense pas. Je suis là pour gagner Roland-Garros, pas pour battre Nadal.
Eurosport 03 Juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 3 Juin - 22:36




Roland-Garros - Davydenko en force
Nikolay Davydenko a passé le cap des huitièmes finale en s'extirpant des griffes de David Nalbandian, tombeur de Gaël Monfils au tour précédent. Federer et Robredo ont dominé leur sujet respectivement face à Youzhny et Volandri. Impressionnant depuis le début de la quinzaine, Cañas a écrasé Monaco.
ROLAND-GARROS - 8es de finale hommes
L'année dernière, il était passé à côté de son match, manquant peut-être d'expérience sur la surface ocre. Aujourd'hui, Nikolay Davydenko a pris sa revanche sur David Nalbandian qui l'avait éliminé au stade des quarts de finale. Sûr de son fait lors des trois premiers tours, le Russe attaquait d'emblée la rencontre de manière assez offensive au contraire du joueur originaire de Cordoba qui faisait preuve d'une certaine lenteur sur le court. L'Argentin subissait dans l'échange et cédait logiquement le premier set (6-3).
La deuxième manche était plus accrochée. Chaque joueur se retrouvait souvent à défendre des balles de break sur leur service. Mais ce fut encore Nalbandian qui craquait le premier pour céder le deuxième set. (7-6, 7/1). Un retour semblait dès lors improbable. Connu pour sa capacité à retourner les situations, il confirmait en profitant d'un Davydenko trop relâché. Le Russe perdait son service et laissait filer son adversaire qui bouclait logiquement la troisième manche sur le score de 6-3.
La confiance était retrouvée pour le numéro deux argentin qui semblait alors en mesure de pousser la tête de série numéro 4 vers un cinquième set à suspense. Cependant, l'Argentin manquait de lucidité dans une rencontre où le niveau de jeu s'élevait au fur et à mesure. Davydenko en profitait pour gagner le droit de jouer un jeu décisif. Les points importants finissaient encore dans l'escarcelle du Russe qui s'imposait sur sa première balle de match. Un autre combat l'attendra en quart de finale face au redoutable Guillermo Cañas.
Premier test réussi pour Roger Federer. Le Suisse a maîtrisé son sujet sans toutefois évoluer sous son meilleur jour. Face à lui, Mikhail Youzhny a résisté autant que possible face au jeu du Bâlois. De fait, la première manche est assez faible en terme de jeu, les deux protagonistes se neutralisant en commettant beaucoup de fautes (38 ). La décision se fait donc au jeu décisif et c'est le Russe qui craque le premier pour permettre à son adversaire de boucler le premier set en 55 minutes (7-6).
Dès lors, le numéro un mondial prend la mesure du lauréat de Rotterdam, cette saison, pour faire rapidement le break. Dépassé par la vitesse et la précision des coups de Federer, Youzhny s'accroche mais doit céder logiquement le second set (6-4). Il continue malgré tout à y croire et s'encourage à tous les points chauds remportés.
En mesure de faire la course en tête à 1-0 et trois balles de break pour lui, le Moscovite ne parvient pas à saisir les opportunités qui s'offrent à lui et, délaissé par sa première balle (49%), il doit encore courir après le score. Pour sa part, le rival désigné de Rafael Nadal ne tremble pas malgré les assauts répétés du 15e joueur mondial. Il finit la rencontre sur sa troisième balle de match (6-4) et poursuite sa route. Il y trouvera le redoutable spécialiste de l'ocre Tommy Robredo.
Tommy Robredo n'a pas fait de vieux os sur le Court Suzanne-Lenglen. L'Espagnol s'est débarassé de la tête de série N°29, Filippo Volandri, en 1h48. Particulièrement efficace sur ses retours (57% de points gagnés) et dans les instants cruciaux (69% de balles de break converties), L'Espagnol remportait aisément la première manche.
Cédant son service à 1-0 puis 3-0 dans le second set, Volandri débreakait à 5-2 et recolle à 5-5. Mais l'Italien se fait breaker dans le jeu suivant et perd la manche. Plus offensif, avec 71% de montées à la volée, Robredo plie le quatrième set sur la trente-deuxième faute directe de son adversaire. Un match rondement mené qui permet à L'Espagnol d'atteindre le grand 8 pour la troisième fois de sa carrière à la Porte d'Auteuil. Son prochain rendez-vous contre Roger Federer s'annonce passionnant.
Guillermo Cañas (ARG/19) bat Juan Monaco (ARG) 6-0 6-4 6-2
Prochain adversaire : Davydenko (RUS/4)
Eurosport 03 Juin 2007


Dernière édition par le Dim 3 Juin - 22:44, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 3 Juin - 22:43


Roland-Garros - Sharapova ne lâche rien
Les principales favorites ont une nouvelle fois répondu présent en 8es de finale. Justine Henin et Serena Williams, tombeuse de Bammer et Safina, se retrouveront en 1/4 de finale pour un duel qui promet alors que Sharapova a puisé dans ses réserves pour se défaire de Schnyder au bout du suspense.
ROLAND-GARROS - 8es de finale dames
La terre battue n'a jamais été la surface de prédilection de Maria Sharapova. Mal à l'aise dans ses déplacements, moins tranchante en fond de court, la Russe n'a pas les faveurs des pronostics pour la deuxième levée du Grand Chelem d'autant plus que cette année, elle se présente à la Porte d'Auteuil, largement diminuée. Victime d'une tendinite à l'épaule depuis près de deux mois, l'ancienne élève de Nick Bolletieri a conscience que ces chances de briller cette saison sont encore plus minces qu'à l'accoutumée. "Je ne peux pas attendre grand chose de mon épaule cette semaine. Je la sens encore par moment durant les matches", avouait-elle à l'issue de son match face à sa compatriote Kudryavtseva.
Sharapova est cependant une championne hors norme. Poussée depuis sa plus jeune enfance à devenir une star de la balle jaune, la Russe a une fois de plus fait la preuve de son impressionnante rage de vaincre. Confrontée à la Suissesse Patty Schnyder, véritable métronome de fond de court, elle s'est accrochée, n'a rien lâché alors que le match semblait pourtant largement compromis. Abandonnée par son service d'habitude si percutant, la Russe n'a montré aucun signe de fébrilité pour effacer 3 balles de match avant de trouver les ressources physiques mais surtout morales pour arracher son ticket pour les quarts de finale. Touchée, Sharapova n'est toujours pas morte !
Justine Henin (BEL/1) bat Sybille Bammer (AUT/20) 6-2 6-4
Prochaine adversaire : S. Williams (EU/8 )
En héritant de Sybille Bammer, Justine Henin pouvait donner l'impression d'avoir été gâtée par le sort mais c'était oublié bien vite que l'Autrichienne est la grande révélation de la saison. Victorieuse à Pattaya, demi-finaliste à Hobart, Indian Wells et Amelia Island avec des succès notables face à Serena Williams, Tatiana Golovin ou encore Ana Ivanovic, l'actuelle 25e mondiale débarquait à Roland-Garros forte d'une nouvelle réputation et de résultats impressionnants qui obligeait la tenante du titre à faire preuve de vigilance.
Conscientes des qualités de son adversaire, la numéro un mondiale ne voulait pas lui laisser le temps de prendre confiance. Dès les premiers coups de raquette, la Belge passait à l'attaque, récitant un tennis offensif proche de la perfection. Première balle dévastatrice (12 points sur 14 remportés derrière sa 1ère balle), montées au filet efficaces (12/15)... L'Autrichienne était immédiatement mise sur le reculoir et pouvait se rendre compte de l'immense écart qui la sépare encore de la tenante du titre.
Dépassée dans tous les compartiments du jeu, elle voyait les jeux défiler sans montrer le moindre signe de réaction. Il lui suffisait pourtant de faire preuve d'un peu plus de régularité et de limiter son nombre de fautes directes pour enrayer la machine wallonne (7 contre 24 au cours de la première manche). Contrariée par la résistance adverse, Justine Henin redescendait alors de son nuage, cédant 4 jeux consécutifs, et faisait preuve d'une fébrilité étonnante sur les points importants (5 balles de break converties sur 14). Une frayeur seulement passagère puisqu'e la Belge faisait l'effort nécessaire pour éviter de s'embarquer dans un troisième set piègeux. Une saute de concentration qui pourrait cependant être rédhibitoire en quart de finale face à Serena Williams.
En rodage depuis le début de la quinzaine, coupable de nombreuses sautes de concentration au cours des trois premiers tours, Serena Williams donne le sentiment d'avoir enfin trouvé ses marques sur la terre battue parisienne. Confrontée à la Russe Dinara Safina, quart de finaliste la saison dernière, la joueuse US a fait étalage tout au long du match de sa puissance, réussissant à équilibrer favorablement son rapport coups gagnants/fautes directes (21/18 ).
Dans le bon tempo dès les premiers échanges, Serena Williams signait un début de match proche de la perfection. Installée à l'intérieur du court, la joueuse US s'appuyait sur ses énormes frappes de balle en fond de court pour asphyxier son adversaire. Rouée de coups, mise sous pression derrière sa seconde balle, la Russe ne trouvait pas la moindre solution et donnait le sentiment de ne pas avoir les armes pour inverser la tendance.
Totalement dominée au cours de la première manche et consciente de ne pouvoir rivaliser en terme de puissance, Dinara Safina changeait son fusil d'épaule dès l'entame du second set. Plus solide en retour, la Russe s'efforçait grâce à des trajectoires plus arrondies et liftées à ralentir la cadence, à faire bouger son adversaire sans chercher le coup gagnant à chaque frappe de balle. La Moscovite réussissait à déstabiliser Serena un court instant mais ce changement de physionomie ne s'éternisait pas. Un temps perturbée par la résistance adverse, l'ancienne numéro un mondiale retrouvait cependant bien vite ses esprits. Profitant de la faiblesse du service adverse, l'Américaine se régalait en retour et mettait encore un peu plus la pression sur son adversaire en se hissant au filet à la moindre occasion (8 montées victorieuses). Plus solide dans tous les compartiments du jeu, Serena Williams frappe un grand coup et lance un message très clair en direction de Justine Hénin, adversaire en quart de finale.
Nicole Vaidisova (RTC/6) bat Tathiana Garbin (ITA/19) 6-3 6-1
Prochaine adversaire : Jankovic (SER/4)
Blessée au poignet pendant plusieurs semaines, Nicole Vaidisova se présentait à la Porte d'Auteuil sans le moindre repère, à tel point que, malgré une place de demi-finaliste en 2006, elle ne figurait pas dans le cercle très restreint des prétendantes au titre. L'air parisien semble pourtant lui avoir redonné des couleurs.
Profitant d'un tirage clément, la Tchèque a retrouvé ses marques au fil des tours et démontré en huitièmes de finale face à la coriace Tathiana Garbin qu'il faudrait peut-être bel et bien compter sur elle. S'appuyant sur un service très performant - 4 aces et 22 points sur 28 remportés derrière sa première balle, Vaidisova a signé une prestation très solide, se montrant très efficace dans les moments clé (4 balles de break converties sur 4) et faisant étalage de son impressionnante puissance de feu. Installée dans le court, la Tchèque a dicté son jeu et n'a jamais permis à Garbin de respirer. Une victoire convaincante et surtout rassurante à l'heure de retrouver la redoutable Jelena Jankovic en quart de finale.
LES AUTRES RESULTATS
Svetlana Kuznetsova (RUS/3) bat Shahar Peer (ISR/15) 6-4 6-3
Prochaine adversaire : Ivanovic (SER/7)
Ana Ivanovic (SER/7) bat A. Medina Garrigues (ESP/24) 6-3 3-6 6-3
Prochaine adversaire : Kuznetsova (RUS/3)
Anna Chakvetadze (RUS/9) bat Lucie Safarova (RTC/25) 6-4 0-6 6-2
Prochaine adversaire : Schnyder (SUI/14) ou Sharapova (RUS/2)
Eurosport 03 Juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Lun 4 Juin - 21:07

Roland-Garros - Andreev s'invite
La logique a été respectée à la Porte d'Auteuil en 8es de finale. Le Serbe Novak Djokovic s'est facilement défait de Fernando Verdasco, Carlos Moya a donné l'impression de remonter le temps en dominant aisément Jonas Bjorkman, alors qu'Igor Andreev a fait très forte impression face à Baghdatis.
ROLAND-GARROS - 8es de finale messieurs
Même si la terre battue demeure son meilleur terrain d'expression, Fernando Verdasco ne présente pas le même profil que la plupart des Espagnols. Le Madrilène s'appuie ainsi avant tout sur un gros service et des frappes de balle de fond de court dévastatrices mais nettement plus à plat que celles de la génération Robredo-Nadal. Un style de jeu qui lui permet de briller sur toutes les surfaces, comme le démontre son succès face à Nalbandian à Wimbledon en 2006, mais qui réduit cependant considérablement ses ambitions à la Porte d'Auteuil. Face à Novak Djokovic, ses limites se sont révélées rédhibitoires.
Après un début de saison aux allures de chemin de croix, l'Espagnol a retrouvé des couleurs à la Porte d'Auteuil. Tombeur notamment de David Ferrer au tour précédent, il abordait les huitièmes de finale en pleine confiance mais le mur Djokovic s'est avéré impossible à franchir. Supérieur dans tous les compartiments du jeu, le Serbe s'est appuyé à merveille sur les frappes adverses pour réciter un tennis très propre, réduisant les fautes directes à une portion congrue notamment au cours des 2 premiers sets (14 contre 28, 24 contre 51 sur l'ensemble du match).
Plus solide en fond de court, doté d'une plus grande puissance et d'une frappe plus lourde, la tête de série numéro 6 a pu compter sur une première balle percutante (9 aces, 72%) pour s'envoler vers la victoire sans jamais être mis en danger, si ce n'est au cours d'une 3e manche moins maîtrisée en raison d'une nonchalance et d'un manque de concentration coupables. Après les cinq manches acharnées face à Olivier Patience, Novak Djokovic a su décrocher un succès en limitant les efforts. De bon augure pour la suite de son aventure parisienne
-->Carlos Moya (ESP/23) bat Jonas Bjorkman (SUE) 7-6 6-2 7-5
Prochain adversaire : Nadal (ESP/2)

"Le fait d'être au 4e tour à Paris, c'est extraordinaire, aussi bien que les demi-finales à Wimbledon". A 35 ans, le serveur-volleyeur, Jonas Bjorkman, avait conscience que ses chances de se hisser en huitièmes de finale à la Porte d'Auteuil étaient limitées. En apportant quelques modifications à son jeu, se précipitant un peu moins au filet, le Suédois a réussi ce formidable exploit. La marche suivante s'est cependant avérée un peu trop haute.
"Je n'ai pas le souvenir d'une époque où je jouais aussi bien ", quand on se souvient que Carlos Moya s'est imposé à Roland-Garros en 1998 et a occupé quelques semaines le fauteuil de leader du classement ATP, il est facile de comprendre que la tâche de Bjorkman prenait des allures de mission impossible. Le craintes se sont justifiées.
Après une entame de feu (0-3), le Suédois n'a pas été en mesure d'enrayer la machine espagnole. Breaké d'entrée, obligé de sauver des balles de double-break, le Majorquin a par la suite réglé la mire et fait étalage de sa formidable vision de jeu. Solide en retour, précis en passing, Moya a pris l'ascendant, se permettant même de se montrer plus efficace au filet que son prestigieux adversaire (58% contre 52%) pour assurer une quatrième qualification en quart de finale à la Porte d'Auteuil. 7-6 6-2 7-5, le score semble étriqué mais ne reflète en fait pas vraiment la supériorité évidente de l'Ibère, auteur de la bagatelle de 47 coups gagnants tout au long du match.
-->Igor Andreev (RUS) bat Marcos Baghdatis (CHY/16) 2-6 6-1 6-3 6-4
Prochain adversaire : Djokovic (SER/6)

Depuis sa victoire face à Rafael Nadal au tournoi de Valence en 2005, Igor Andreev s'est invité parmi les spécialistes de terre battue. Doté d'un lift ahurrisant en coup droit, le Russe s'exprime à plein régime sur la surface parisienne et cette édition 2007 de Roland-Garros prend des allures de rêves. Après des succès très convaincants face à Andy Roddick, Nicolas Massu et Paul-Henri Mathieu, le Moscovite a une nouvelle démontré contre Marcos Baghdatis qu'il serait bien difficile de le mettre à terre.
Trop impatient au cours de la première manche, se rendant coupable d'une ribambelle de fautes directes, Andreev déjouait totalement mais retrouvait bien vite ses esprits. S'efforçant avant tout de garder la balle dans les limites du court, le Russe entamait un véritable travail de sape, repoussant son adversaire très loin de la ligne de fond de court grâce à son lift bondissant et finissait régulièrement le travail à coup d'amorties ou d'attaques courtes croisées. Toutes la gamme y passait. Saoulé, Baghdatis baissait pavillon en 4 sets, laissant le soin au Serbe Djokovic d'essayer de trouver la faille.
Eurosport 04 Juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Lun 4 Juin - 21:51

Roland-Garros: Rafael Nadal en route vers le triplé

Rafael Nadal Balaie Lleyton Hewitt À Roland-Garros
Rafael Nadal a assommé Lleyton Hewitt pour assurer sa place en quarts de finale de Roland-Garros.
Victorieux 6-3 6-1 7-6 en deux heures et 21 minutes, l'Espagnol, double tenant du titre, s'est imposé comme l'immense favori du tournoi après trois premiers tours contre des adversaires de second rang.
Seul un Roger Federer des très grands jours semble en mesure d'enrayer la machine.
Nadal, qui tente de devenir le premier joueur depuis Björn Borg à gagner trois titres d'affilée aux Internationaux de France, affrontera son compatriote Carlos Moya pour une place en demi-finale.
Borg avait maîtrisé la terre battue parisienne quatre années d'affilée, de 1978 à 1981.
Nadal avait plus de jambes, plus de coups dans la raquette que son adversaire australien, qui a espéré revenir dans le match dans le troisième set, décidé au tie break.
Dans cet exercice, le Majorquin a montré plus d'agressivité que Hewitt, trop fébrile pour forcer son adversaire à prolonger le match.
L'année dernière, Nadal s'était imposé 6-2 5-7 6-4 6-2 au même stade de la compétition. Lundi, il n'a laissé que des miettes à l'ancien vainqueur de Wimbledon.
"En ce moment, je joue très bien à l'entraînement. Cela m'a donné de la confiance pour commencer fort aujourd'hui", a déclaré Nadal.
LOBS RATES
"Dans le troisième set, Lleyton a mieux joué et m'a mis la pression.
"Son lift était très bon et il a très bien servi, mieux que contre moi à Hambourg", a dit Hewitt, qui avait énormément inquiété l'Espagnol au Masters Series allemand.
Il s'était incliné 2-6 6-3 7-5.
"J'ai aussi commis beaucoup trop de fautes directes", a reconnu l'Australien, jamais dans le coup dans les moments décisifs.
Nadal est ravi de retrouver son ami et compatriote Carlos Moya en quarts.
"Je suis content de le retrouver. C'est un grand plaisir pour nous deux. Je préfère perdre contre lui que contre n'importe quel autre joueur", a-t-il commenté.
"Quand je suis arrivé sur le circuit, il a fait tant de choses pour moi."
Le début de partie laissait présager le pire pour Hewitt.
L'Australien, totalement débordé dans l'échange perdait les quatre premiers jeux en n'inscrivant que quatre points.
Dès le troisième jeu, à 0-30, le public se mettait à encourager l'ancien numéro un mondial, sentant venir la correction.
A peine une heure plus tard, Hewitt avait inscrit quatre jeux et était mené deux manches à rien.
Comme à son habitude, il ne mourait pas sans combattre. Breaké dans le 11e jeu de la manche décisive, il reprenait le service de Nadal pour contraindre l'Espagnol au tie break.
Après avoir mené 4-2, Hewitt tentait deux lobs beaucoup trop mous et laissait Nadal conclure sur sa première balle de match.
Reuters du 04/06/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Mar 5 Juin - 14:42

Roland-Garros - Programme de mardi
Six quarts de finale, quatre dames et deux messieurs sont au programme mardi à Roland-Garros. Suivez notamment le choc Justine Henin - Serena Williams et le match piège pour Federer contre Tommy Robredo.
ROLAND-GARROS - Programme du 10e jour
Mardi 5 juin 2007

COURT CENTRAL - Début à 12:00
-->Ana Ivanovic (SRB)[7] - Svetlana Kuznetsova (RUS)[3]
Match terminé Ivanovic se qualifie pour les demi-finales avec un score: 6-0, 3-6 et 6-1.
-->Justine Henin (BEL)[1] - Serena Williams (USA)[8]
-->Roger Federer (SUI)[1] - Tommy Robredo (ESP)[9]
COURT SUZANNE LENGLEN - Début à 12:00
-->Jelena Jankovic (SRB)[4] - Nicole Vaidisova (CZE)[6]
-->Anna Chakvetadze (RUS)[9] - Maria Sharapova (RUS)[2]
-->Nikolay Davydenko (RUS)[4] - Guillermo Canas (ARG)[19]
Eurosport 05 Juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Mar 5 Juin - 19:00



Roland-Garros - Federer passe, Davydenko lutte
Deux quarts de finale messieurs se jouaient à Roland-Garros mardi : Roger Federer a battu Tommy Robredo sur le central, et Nikolay Davydenko mène deux sets à rien face à Guillermo Cañas sur le Suzanne Lenglen.
Deux quarts de finale messieurs se jouaient à Roland-Garros mardi: Federer a battu Robredo, et Davydenko mène deux sets à rien face à Cañas.
Deux quarts de finale messieurs se jouaient à Roland-Garros mardi : Roger Federer a battu Tommy Robredo sur le central, et Nikolay Davydenko mène deux sets à rien face à Guillermo Cañas sur le Suzanne Lenglen.
Eurosport 05 Juin 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Mer 6 Juin - 19:52



Roland-Garros: résultats
Résultats des matches disputés mercredi dans le cadre du tournoi de tennis de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem, joué sur terre battue (têtes de série entre parenthèses):
Simple messieurs
Quart de finales:

Rafael Nadal (2), Espagne, bat Carlos Moya (23), Espagne, 6-4, 6-3, 6-0.
Novak Djokovic (6), Serbie, bat Igor Andreev, Russie, 6-3, 6-3, 6-3.
Ainsi donc, on aura droit à une demi-finale alléchante entre Nadal et Djokovic.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Jeu 7 Juin - 19:00



Roland-Garros - Ivanovic-Henin en finale (pour vous servir)
Ana Ivanovic s'est débarrassée de Maria Sharapova, n°2 mondiale et récente finaliste de l'Open d'Australie, en 1h05 de jeu pour s'offrir sa première finale de Grand Chelem à Roland-Garros. A 19 ans, la Serbe affrontera la double tenante du titre, Justine Henin, samedi sur le court central.
Eurosport du 07/06/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Sam 9 Juin - 2:46

Roland Garros
Finale - Féminine

Ce Samedi on assistera à une finale inédite entre la favorite, la n° 1 mondiale, la Belge justin Henin et la Serbe ana Ivanovic. Apriori, la Belge part avec un avantage, mais une surprise n'est pas à écarté.
Finale - Masculine
La finale tant attendu entre le n° 1 mondial, le suisse roger Federer et le Gladiator espagnol raphael Nadal aura lieu ce Dimanche.
Même si le Catalan a confirmé qu'il est plus redoutable que jamais sur la terre battue, plus affuté physiquement et tennistiquement. Il aura en face de lui un suisse qui est au sommet de son art, et qu'il parait pratiquer son meilleur tennis sur la terre battue. Autant dire, tout reste possible entre ces deux monstres qui dominent outrageusement le tennis mondial. Une belle affiche donc pour ce Dimanche du côté de la porte d'Auteuil.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Sam 9 Juin - 17:40



Roland Garros - Finale dame
Henin pour la 4ème fois

Ce samedi, la belge justin Henin a fait honneur à son statut de n° 1 mondiale et favorite de la finale devant la Serbe ana Ivanivic, la surprise du tournoi. La belge qui vient ainsi donc, de remporter son 4ème titre à Roland Garros et son 3ème consécutivement. Henin n'a pas fait dans le détail, puisqu'elle n'a lâché que 3 jeux à la Serbe.
A noter que justin Henin a reçu le trophée des mains de Marie Pierce, celle que la Belge avait battu en finale du même tournoi il y a deux années de ça.

Maintenant, place à la grande finale de demain qui mettra au prise les deux meilleurs joueurs de tennis à l'heure actuelle. Un duel qui s'annonce palpitant

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 10 Juin - 19:55



Comme en 2006, Roger Federer a perdu en finale de Roland Garros face à Rafael Nadal, 3-6 6-4 3-6 4-6
Comme l'année passée, Roger Federer a dû s'avouer vaincu en finale de Roland Garros devant Rafael Nadal. Comme l'année passée, le no1 mondial s'est incliné en 4 manches. Le gaucher de 21 ans s'est imposé 6-3 4-6 6-3 6-4 en 3h09'. Incapable de convertir 16 de ses 17 balles de break (!), la faute au Majorquin qui n'a jamais lâché son os, le Bâlois a connu des problèmes de réglages sur son premier service, en plus des 55 fautes directes (28 pour Nadal). Gonflé à bloc après sa victoire sur Nadal le 20 mai à Hambourg, Roger Federer n'a donc battu pour l'heure qu'une fois le no2 mondial sur terre battue.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 8 Juil - 10:31

Wimbledon: Federer bat facilement un Gasquet épuisé et retrouve Nadal en finale
Richard Gasquet était trop épuisé samedi pour défendre pleinement ses chances en demi-finales de Wimbledon contre le N.1 mondial Roger Federer, facile vainqueur en trois sets 7-5, 6-3, 6-4.
Les deux inséparables Roger Federer et Rafael Nadal vont donc se retrouver dimanche en finale de Wimbledon, comme il y a un mois à Roland-Garros et comme l'année dernière dans le Grand Chelem sur gazon.
Que le vainqueur soit le Suisse ou l'Espagnol, il rejoindra Bjorn Borg dans la légende du tennis, le premier en réussissant le même quintuplé que le Suédois de 1976 à 1980, le second en signant le premier doublé Roland-Garros Wimbledon depuis le troisième et dernier du Scandinave, en 1980.
Borg sera dans la loge royale pour assister à la finale, un événement rarissime puisque ce sera seulement la deuxième fois qu'il reverra le légendaire Central depuis sa finale perdue contre John McEnroe en 1981.
Par ailleurs, Arnaud Clément et Mickaël Llodra disputeront dimanche la finale du double de Wimbledon face aux tenants du titre, les jumeaux américains Bob et Mike Bryan. L'Aixois et le Parisien ont battu samedi en demi-finale les Brésiliens Marcelo Melo et Andre Sa en trois sets 7-6 (10/Cool, 6-3, 6-3.
Si l'exploit de Gasquet la veille contre l'Américain Andy Roddick lui avait donné le coeur léger pour les semaines et les mois à venir, il pesait encore très lourd dans les jambes à l'heure de défier le Suisse, quadruple tenant du titre.
"Tu termines à 20h00, tu te réveilles vers 08h00 et tu dois jouer à midi contre Federer... Dès le réveil j'ai compris que ça allait être très dur", a raconté le Français, gêné par des douleurs aux tendons d'Achille.
Et pourtant Gasquet a tenté crânement sa chance en début de match. Avec un peu plus d'opportunisme ou de réussite sur les trois balles de break qu'il a eues à 5-5, il aurait même pu prendre le premier set. Mais en grand champion, le Suisse a serré le jeu pour se tirer d'affaire et breaker lui-même dans la foulée.
Le match était terminé ou presque. Dans les deux dernières manches, Federer n'a plus eu la moindre balle de break à défendre avant de boucler la rencontre en moins de deux heures.
"Dès qu'il mène au score, ça devient très dur parce qu'il sert extrêmement bien. Il tente plus de choses, il est plus en confiance. Il est connu pour ça", a dit le Français.
Le regret de n'avoir pas bénéficié du jour de repos habituel entre son quart et sa demi-finale à cause de la pluie, qui a bouleversé la programmation pendant toute la quinzaine, ne va pas empêcher longtemps Gasquet de savourer son Wimbledon.
En se qualifiant pour sa première demi-finale de Grand Chelem, le Français a franchi un cap qui va se matérialiser dès lundi par son entrée dans les dix premiers mondiaux, à la 7e ou à la 8e place.
Plus important que tout, le Biterrois doit cette percée à un authentique exploit lors duquel il est enfin allé au bout de son potentiel technique, comme le montre le total ahurissant de 93 coups gagnants marqués contre Roddick, et mental en remontant de deux sets à zéro face à un des plus impitoyables "gagneurs" du circuit.
C'était en tout cas l'avis du plus grand des connaisseurs, Roger Federer en personne. "Il a fait un match sublime hier. J'ai eu beaucoup de plaisir à voir ça. C'est un très bon tournoi pour lui et je pense qu'on va bientôt le voir très haut dans le classement", a dit le Suisse, qui retrouvera Rafael Nadal dimanche en finale.
A chaud, juste après sa défaite, Gasquet a sobrement exprimé son "bonheur", soulignant le "grand plaisir" qu'il avait pris à jouer le tournoi. Il a surtout tiré de son beau parcours des enseignement sur la manière de se maintenir au sommet dans les années à venir.
"Ca se joue sur le combat, la dureté au mal. Les dix premiers ne lâchent rien, c'est leur principale qualité. Contre Roddick, je me suis accroché sur toutes les balles et en réussissant je me suis prouvé quelques petits trucs", a expliqué le quatrième Français à atteindre le dernier carré de Wimbledon dans l'ère Open (1968) après Henri Leconte, Cédric Pioline et Sébastien Grosjean.
En principe, Gasquet doit partir dès la semaine prochaine en Suisse pour défendre son titre au tournoi sur terre battue de Gstaad. A moins qu'il préfère sagement se préserver pour se donner les meilleures chances de briller au mois d'août sur les courts en dur d'Amérique du Nord, et notamment à l'US Open.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Dim 8 Juil - 10:33


Wimbledon (Finale dames) - Bartoli rend les armes
Pour sa première finale de Grand Chelem, Marion Bartoli a été battue en deux sets en finale de Wimbledon face à une Venus Williams impériale. L'Américaine, énorme serveuse, remporte son quatrième titre à Wimbledon et son sixième trophée en tournoi du Grand Chelem.
Marion la combattante est tombée sur plus combattive qu'elle. La troisième Française en lice en finale à Wimbledon n'a pas réussi à succéder à Amélie Mauresmo au palmarès du simple dames du tournoi londonien, en s'inclinant en deux manches face à Venus Williams. En 1h30 de jeu et à grands coups de service, l'Américaine s'est rappelée au bon souvenir des Anglais en remportant son quatrième titre sur cette pelouse et son sixième trophée en Grand Chelem.
L'entame de match est largement à la faveur de l'aînée des Williams. Sous l'oeil envieur de sa soeur cadette Serena présente dans les tribunes, Venus prend les choses en main dès les premiers échanges. Grâce à un service canon, dont le plus rapide a été kilométré à 201 km/h, l'Américaine ne tarde pas à s'échapper dans le premier set. Les relances sont puissants et la pression sur le service de la Française palpable : Bartoli est menée 3-0 suite à une malheureuse double faute.
Un début tendu
Orgueilleuse, Marion ne lâche pourtant pas le morceau. Remportant son premier jeu à 3-1, la Française reprend vie au service : de 25% de premières balles, elle en sert désormais 62%. La marge est énorme, son retour dans le match aussi. Elle aligne trois jeux d'affilée et fait douter Williams qui ne s'attendait pas à ça. Au pied du mur, Venus sert des boulets de canon que Bartoli a bien du mal à renvoyer. Après un jeu blanc, l'Américaine fait le break salvateur au 12e jeu, d'une volée rageuse au filet pour empocher le premier set (6-4).
Un score logique, tant Williams a pris en main les échanges en faisant 15 coups gagnants pour seulement 6 fautes directes au premier set. Si le retour de Bartoli a été héroïque, la peine accumulée pour remonter et tenir le score l'a achevée. La seconde manche est une balade de santé pour Venus, qui s'échappe en breakant dès le 2e jeu de la manche... mais la balade tourne court, la kiné étant appelée pour soigner les deux finalistes coup sur coup : le pied gauche pour Bartoli et l'adducteur gauche pour son adversaire.
Steffi, Martina et Billie... et Venus
Si Bartoli signe un jeu blanc au retour sur le court, Williams ne tremble pas pour tenir son avance. En réduisant ses efforts, Venus claque de grands coups droits qui laissent Bartoli loin de la balle. Le double break en poche à 5-1, l'Américaine ne manque pas de finir le match sur sa mise en jeu, d'un service canon dirigé sur le corps de son adversaire.
Venus Williams peut lever les bras au ciel : l'Américaine, tête de série N.23, devient la vainqueur la moins bien classée de toute l'histoire du tournoi. Vainqueur à l'arraché 9-7 au troisième set face à Lindsay Davenport en 2005 lors de son dernier succès à Londres, Venus entre plus facilement dans le cercle fermé des quadruples vainqueurs de Wimbledon, derrière trois autres légendes : Martina Navratilova (9 titres), Steffi Graf (7) et Billie Jean King (6). Marion Bartoli se consolera avec une 11e place mondiale inédite au classement WTA.
Eurosport 08 Juillet 2007

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par espoir le Lun 9 Juil - 20:43


Wimbledon - 5/5, Federer rejoint Borg
Roger Federer a remporté son cinquième titre consécutif à Wimbledon en battant Rafael Nadal en cinq sets, dimanche. Le Suisse égale ainsi le Suédois Bjorn Borg qui avait réussi cet exploit de 1976 à 1980. Il compte 54 victoires consécutives sur gazon, dont 34 à Wimbledon.
WIMBLEDON 2007 - FINALE
Roger Federer (SUI/N.1) bat Rafael Nadal (ESP/N.2) 7-6 (9/7), 4-6, 7-6 (7/3), 2-6, 6-2
Roger Federer et Bjorn Borg se tiennent par l'épaule et se saluent amicalement. L'image n'est pas virtuelle, elle se déroule réellement, quelques minutes après la remise des trophées de l'édition 2007 de Wimbledon. Le Suédois, vainqueur non-stop de 1976 à 1980, avait misé sur la victoire du Suisse. Le voilà qu'il récompense d'une accolade historique, l'exploit historique de Federer : remporter comme lui cinq fois de suite le titre.
Si l'histoire retiendra cette image, Roger Federer retiendra longtemps celle de la balle de match de cette cinquième finale. Car, comme il a expliqué brièvement au public en recevant son trophée, l'exploit fut surtout de s'imposer, face à un adversaire aussi coriace et talentueux que Rafael Nadal.
Le N.1 mondial et son ambitieux dauphin ont offert un match de très haut niveau, où les qualités de chacun ont pu s'exprimer pleinement, contrairement à la finale de Roland-Garros un mois plus tôt. Pendant deux sets, la confrontation a été stratégique, la troisième manche a été brutale physiquement et les deux dernières intenses et indécises.
58 services gagnants contre 33
L'Espagnol a tout donné pendant cinq sets. Il a modifié ses repères de relanceurs en avançant constamment dans le court, ce qui lui a permis d'être dangereux en retour malgré l'excellence des services du Suisse. Brillant en passing mais emprunté au service (24 aces pour Federer, 1 seul pour lui, 58 services gagnants contre 33), il a imposé une épreuve de force au troisième set en vain, avant de cécer malgré quatre balles de break dans la dernière manche.
"Gagner contre un champion comme Rafael signifie beaucoup pour moi. Il va être présent longtemps et je suis content d'avoir gagné ce titre avant qu'il prenne tout", a déclaré Federer à la fin de la rencontre, ce qui sonne comme un hommage.
Federer comme Borg, Nadal comme McEnroe ?
A ce rythme, le Suisse sait que Nadal finira par le battre sur gazon. L'intensité de ses frappes est incomparables, et sa capacité d'adaptation n'est plus à prouver.
Pour l'instant, Nadal doit faire profil bas : "Il est meilleur. Le meilleur joueur de l'histoire (l'Américain Pete Sampras) a 14 titres en Grand Chelem (dont 7 à Wimbledon, ndlr). Il en est à onze. Il est tout près. Et je pense que le niveau du tennis en ce moment est le meilleur de l'histoire. Je m'améliore, je joue mieux que l'an passé. Je ne peux pas me comparer à lui. Je n'ai que trois titres en Grand Chelem. Mais je suis jeune, je vais continuer à essayer de m'améliorer".
Tandis que l'heure est aux félicitations, que Federer reçoit les congratulations de ses pairs et des anciennes légendes du tournoi, le Suisse se souvient peut-être que la dernière victoire de Bjorn Borg fut obtenue en cinq sets aux dépens de John McEnroe, celui-là même qui le battit l'année suivante, interrompant sa sublime série.
Eurosport du 09/07/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la saison tennistique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum