Les élections législatives du 17 mai 2007!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Mer 18 Avr - 2:25

Dans un mois, jour pour jour, les Algériens seront appelés à renouveler l'APN (Assemblée Populaire Nationale). Pour moi, c'est une élection pour permettre la continuité du système et rien d'autre.
Le jour où les élections seront libres et honnêtes, ce jour là on pourra dire que le peuple exerce son pouvoir.
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par mido le Mar 24 Avr - 13:21

Effectivement,
le preuve évidente de son caractère superficiel est qu'elle ne gouverne pas le pays.
En tant normal c'est la composition du parlement qui indique la composition du gouvernement. Chez nous, c'est jamais le cas.


Dernière édition par le Mar 24 Avr - 13:44, édité 1 fois

mido

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Ven 11 Mai - 21:09

Les Algériens de l'étranger sont appelés aux urnes dès demain samedi pour élire la nouvelle assemblée.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Sam 12 Mai - 14:32

SADI AUX DEMOCRATES
"Discutons de tout mais pas de la probité"

Vraisemblablement, le leader du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), le docteur Saïd Sadi ne compte pas rester en rade de la nouvelle dynamique pouvant rassembler la famille des démocrates. Cette dynamique enclenchée au sein de cette famille politique, à la faveur de la campagne électorale, est amputée selon les observateurs par l’absence de l’un des partis, en vue, de cette famille, celui du docteur Sadi en l’occurrence. “Nous pouvons avoir des divergences mais nous pouvons aussi discuter” a-t-il dit ce vendredi dans la ville des Issers (w. de Boumerdès) où il avait animé un meeting populaire.
Cependant, le numéro un du RCD a posé un préalable concernant la probité morale des responsables qui auront à conduire cette famille politique vers des batailles électorales futures “nous pourrions discuter de tout mais pas de l’éthique”, n’a-t-il cessé de marteler. Effectivement, après avoir rendu un hommage appuyé aux militants de l’ANR présents à ce meeting, lesquels, selon l’orateur, auraient refusé de cautionner une démarche contraire à l’éthique politique. Ils ont réprouvé par conséquent l’attitude de leur responsable qui a tissé des alliances contre nature. Ce faisant, l’orateur n’a pas manqué justement d’écorcher un responsable d’un parti politique non agréé et allié à l’ANR, éjecté du RCD pour voir accompli, aux dires du chef du Rassemblement, un parcours plus que douteux lorsqu’il avait des responsabilités ministérielles. Le docteur Sadi a donné, par la suite, rendez-vous le 14 de ce mois pour un grand meeting, non seulement grand par la mobilisation, mais surtout par le contenu et l’objectif “nous devons nous entendre sur certains principes”, a laissé entendre le président du RCD qui compte probablement interpeller, lors de cette rencontre qui se déroulera à la salle Harcha, la classe politique sur les problèmes et choix politiques importants qu’aurait à entreprendre la famille des démocrates. Sadi qui a choisi la ville du saint Sidi- Abderrahmane Ettaalibi pour une halte électorale dans la wilaya de l’ex-Rocher noir a fustigé les partisans du boycott. Il a estimé que cette démarche (l’abstention volontaire) ne repose sur aucun bon sens politique : “Ceux qui ont des problèmes internes, fuient les élections mais quelle alternative offrent-ils ?” s’est-il interrogé avant de poursuivre à l’adresse de la foule “ceux-là mêmes viendront au mois d’octobre vous demander de voter”, Pour le RCD, la fraude, qui n’est pas exclue donc, pourrait être noyée par un vote massif mais aussi par la présence des citoyens au niveau des bureaux de vote au moment du dépouillement. A l’orateur de citer à cette occasion des exemples. Egal à lui-même avec son style circoncis et direct, le patron du RCD n’a ménagé ni l’alliance présidentielle qui patauge dans des luttes claniques ni le régime en déliquescence avancée et qui n’arrive même pas à faire fonctionner régulièrement le Conseil des ministres. Sur la démarche globale du RCD, bon nombre de citoyens considèrent, à tort ou à raison, que Sadi a quelque peu tempéré son discours contre le régime. Ceux qui ont écouté le discours des Issers ont sûrement fait une autre rétrospective de la politique des démocrates du Rassemblement. En effet, la réponse de l’opposant démocrate se positionne dans la continuité. A suivre le chef de file du RCD, le commun des militants de cette famille politique la résumera, sans aucun doute, ainsi “nous sommes à la fin d’un processus historique entamé contre la nation en 1962. La citoyenneté a commandé aux Algériens de prendre, en 1954, les armes contre le colonisateur, la citoyenneté nous a commandé dans les années 1970 et 1980 de militer clandestinement pour poursuivre le combat démocratique, en 1994 la citoyenneté nous a poussés à appeler à la résistance contre le terrorisme islamiste et en 2007 la citoyenneté nous instruit de voter pour permettre à l’opposition d’intégrer les institutions afin de chasser ce régime finissant”.
SAID SADI A TIZI-OUZOU
"N'écoutez pas ceux qui veulent disqualifier le combat politique"

Le RCD a drainé beaucoup de monde à son meeting de wilaya, présidé, jeudi après-midi à la salle Saïd Tazroust, par Saïd Sadi qui a fait derrière le sulfureux Noureddine Aït Hammouda un discours assez virulent vis-à-vis du pouvoir, des partis qui le soutiennent et de l’alliance républicaine.
C’était, contrairement aux craintes et spéculations entendues çà et là, le plus grand meeting de toute la présente campagne électorale à travers la wilaya. La salle Saïd-Tasroust qui était pleine aux trois quarts a vibré à l’entrée du leader du RCD, salué par de chaleureux applaudissements de la nombreuse assistance. Les banderoles qui ornaient la salle en contre-bas des tribunes donnaient déjà le ton en proclamant “Ensemble pour l’Algérie de demain”, Avril 80 repère des luttes citoyennes”, “Assa azka tamazight tela tela”, “Tamazight langue officielle”, “Non à l’explosion sociale”, “Saïd Sadi c’est l’heure du changement.” Ce dernier slogan constituera le thème essentiel du discours du docteur Sadi après que le docteur Boudarène, 2e sur la liste, membre du conseil national et président du bureau régional eut fait la présentation détaillée des candidats et que Noureddine Aït Hammouda, également membre du Conseil national, eut répondu aux propos malveillants qu’aurait tenus le président de l’UDR à l’égard du RCD au cours d’un meeting tenu dans la matinée à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou. Noureddine Aït Hammouda a été particulièrement virulent à l’égard de l’UDR et de l’ANR, versant, en des termes crus, dans la polémique et l’invective, illustrant ses propos d’accusations précises et récurrentes à l’égard du président de l’UDR et de ses frères qui, normalement, selon la tradition kabyle, ne devraient pas avoir le droit à la parole, a-t-il souligné. Le docteur Saïd Sadi qui reprendra avec nuance et retenue, quelques-uns des propos de son prédécesseur dénonce les tentatives de pollution et de souillure visant la classe politique en général et la Kabylie en particulier, entendant faire de la lutte contre la corruption une priorité de son parti au sein des institutions électives. La corruption et la fraude se nourrissent mutuellement, a-t-il dit en substance, assignant à son futur groupe parlementaire l’objectif de faire avancer le débat sur ce problème et sur d’autres questions fondamentales telle que la démocratie. “N’écoutez pas ceux qui cherchent à disqualifier le combat politique, ceux qui vous disent de ne pas voter, que cela n’a jamais rien changé et ne changera rien, ce n’est pas vrai”, s’exclame l’orateur. Il y a des avancées, il y a des résultats, il y aura des changements”, prédit encore le docteur Sadi en soulignant l’effritement et la décomposition du système actuel, la fragilité de ses piliers et la guerre que se livrent les partis de l’alliance présidentielle. “Au demeurant, ceux qui nous invitent à ne pas voter ne proposent aucune alternative, que faut-il faire ? Tout le monde sait en matière de coup d’Etat les tenants du système nous ont précédés” répond l’orateur, soulignant avec force la nécessité de poursuivre le combat démocratique sur tous les fronts y compris au sein des institutions électives, “les résultats enregistrés jusque-là nous appellent et nous encouragent à le faire”, dira-t-il encore, indiquant la proximité du changement qui se fera en douceur ou dans la tourmente, mais qui se fera inévitablement car “nous sommes à un tournant de l’histoire. C’est la fin d’une époque, le système s’écroule de toutes parts, ses partisans soumis aux pressions internes et externes n’ont d’autre choix...” Toujours à propos des tenants du système, l’orateur qui évoque les marches spontanées déclenchées au lendemain des attentats du 11 avril dernier, déclare que le terrorisme n’est plus une affaire de la masse mais de logistique, de technique et de détermination politique rappelant que le RCD avait lancé, seul, quand il le fallait, le mot d’ordre de résistance en mars 92. Mettant l’accent sur la nécessité de ne pas se tremper d’époque et d’analyse, il rappelle que la Kabylie n’a jamais raté les rendez-vous avec l’histoire en s’organisant dès 1926 autour du mot d’ordre de l’indépendance, en étant le fer de lance de la guerre de Libération nationale sur le territoire national et en France, en luttant au lendemain de l’indépendance, dans la clandestinité, pour les libertés et la démocratie, en initiant la résistance contre le terrorisme et pour la sauvegarde de la République. Aujourd’hui, elle doit encore faire ce qu’elle a toujours fait : pousser le régime qui est à bout de souffle vers sa chute irrémédiable, indique-t-il, en évoquant les possibilités d’action des députés de son parti contre l’arbitraire dont peuvent être victimes les citoyens localement d’une part, et ce que devra faire le groupe parlementaire de son parti au sein du Parlement. “Nous n’accepterons pas que les investisseurs soient chassés pour aggraver le chômage, privilégier la souillure et la pollution sociale, il faut que le combat politique soit réhabilité, il faut occuper les institutions électives pour prendre en charge les préoccupations des citoyens. Nous sommes dans une période cruciale celle de l’effondrement du régime, de sa décomposition historique.” Préludant à une recomposition politique majeure, la fonction de cette région est d’y travailler, conclut Saïd Sadi sous un tonnerre d’applaudissements.
Le Soir d'Algérie 12/05/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par nassim le Sam 12 Mai - 20:02

Merci ESPOIR pour cet article.
C'est vrai qu'il ne faut pas délaisser le combat politique et ne pas rentrer dans une sorte de rejet de toute action qui pourrait FAIRE ENTENDRE à ces dinosaures qui nous gouvernent que nous sommes toujours là et que nous n'acceptons pas leur politique de pourrissement de la Kabylie.
Cependant, il faut aussi dire que la classe politique algérienne (les démocrates du moins) ne se manifestent que pendant les rendez-vous électoraux (souvent à cause de la politique de fermeture et de blocage de u système) et cela n'encourage pas les gens à s'engager dans ce combat...

Donc moi ce que j'en dis est que la situation est très compliquée et que la société algérienne manque de maturité.

Moi personnellement j'aurai aimé voter ne serait-ce pour accomplir un petit geste pour notre NATION MERE, L'ALGERIE

nassim

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Dim 13 Mai - 22:54

Législatives du 17 mai
Mesures de sécurité draconiennes


Il est escompté de cette mobilisation de parer à toute éventualité au lendemain des menaces émises par le chef d’Al-Qaida, Abdelmalek Droukdel, promettant de perpétrer d’autres attentas.

Comme à chaque rendez-vous électoral, les services du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales ont décidé de mettre en place des mesures de sécurité exceptionnelles. Ces mesures s’articulent autour de la mobilisation de pas moins de 6 000 agents de l’ordre entre police et gendarmerie ainsi que de l’armée et des gardes communaux dans l’objectif de veiller au bon déroulement de la première joute électorale de cette année, prévue pour jeudi prochain, dans le cadre d’un plan spécial sur l’ensemble des 48 wilayas.
Selon des sources dignes de foi, nombre d’agents de l’ordre ont été mobilisés dans les endroits publics et les zones considérées stratégiques, sans oublier les différents centres de vote. En effet, il est constaté une présence accrue des services de sécurité, notamment en civil sur les différentes places publiques, points de transport et marchés publics. Il est escompté de cette mobilisation de parer à toute éventualité au lendemain des menaces émises par le chef d’Al-Qaida, Abdelmalek Droukdel, promettant de perpétrer d’autres attentas.
Ceci au moment où les fausses alertes à la bombe se sont multipliées, un phénomène qui se répand et qui a poussé les services de sécurité à arrêter certains auteurs et à les présenter devant la justice. D’autre part, de nouveaux barrages et des appareils pour détecter les explosifs ont été installés au niveau de la capitale. Les forces de sécurité ont renforcé les contrôles au niveau de plusieurs points de la capitale et ses environs.
Elles ont dressé de nouveaux barrages sur les autoroutes et les routes secondaires qui mènent vers le centre-ville, et se sont équipées de nouveaux appareils pour contrôler le mouvement des véhicules et détecter les produits chimiques susceptibles d’être utilisés par les groupes terroristes pour la fabrication des bombes.
Dans la région ouest de la capitale, les services de sécurité ont dressé un barrage au niveau de l’autoroute près du transformateur de Bouchaoui, non loin du lieu de l’attaque terroriste de décembre dernier contre un bus qui transportait des travailleurs de la compagnie Brown & Root Condor (BRC). Pour les communes du sud de la capitale, et jusqu’à Blida, les services de sécurité ont adopté des moyens de contrôle plutôt traditionnels, à Boufarik et Chebli notamment. En revanche, il n’en est pas de même à l’entrée de Beni Merad, à la frontière de la wilaya de Blida, où il a été constaté l’utilisation d’un appareil sans fil capable de détecter toute voiture contenant des produits chimiques suspects. De même, au niveau de certains carrefours du sud d’Alger dont sont originaires des éléments qui ont participé à la préparation des attaques du 11 avril dernier à Alger.
Depuis ces attentats meurtriers, le département de l’Intérieur est sur le qui-vive. Nouredine Yazid Zerhouni a d’ailleurs fait le parallèle entre ces attentats et le rendez-vous électoral du 17 mai prochain.
DDK le 13/05/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Lun 14 Mai - 10:42

LE RCD POURSUIT SA CAMPAGNE DE PROXIMITE
Escales électorales à Draria, Ben Aknoun, El Biar et La Casbah


Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), tête de liste du parti pour la députation dans la circonscription d’Alger, Saïd Sadi, a accompli, hier, un supplémentaire pèlerinage de proximité, en se rendant hôte des communes de Draria, Ben Aknoun et El Biar. Seul leader politique à ne pas fuir le contact et le dialogue direct avec les citoyens, Saïd Sadi a mesuré, à chaque escale de ce périple, combien sont grandes les attentes citoyennes mais aussi immenses les détresses.
Candidat à la députation, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie a fait le choix de ne pas s’engager — et de ne pas engager le parti — dans la bataille électorale par se suffire de communiquer à travers l’affichage du portrait ou du message servi à l’occasion de meetings. Saïd Sadi va au contact des populations. Depuis l’entame de la campagne électorale. Hier, sa pérégrination l’a conduit à Draria, Ben Aknoun et El Biar. En dépit d’un soleil battant la chamade, les citoyens, à chacune de ces trois escales, ont fait preuve de disponibilité à écouter Saïd Sadi et sa délégation mais aussi à faire part de doléances, les mêmes qui s’expriment un peu partout : désespoir, malvie, quête d’emploi, etc. A Draria, Saïd Sadi et son staff de campagne ont déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle érigée en mémoire des martyrs de la Révolution. Un geste qui témoigne d’une fidélité au serment de Novembre mais aussi de l’engagement à agir pour que les rêves nourris hier, au moment de la lutte pour la Libération, soient des réalités vécues. A Ben Aknoun, le président du RCD et ses compagnons de campagne, candidats et staff, ont ponctué leur randonnée pédestre par une visite au siège de la Fédération nationale des handicapés moteurs. Là, la délégation s’est enquise de la situation des handicapés moteurs. Et la présidente de la fédération n’a pas manqué de faire cas que c’est la première fois qu’un homme politique rend visite à la fédération. A El Biar, la visite de proximité s’est ébranlée depuis le siège national du parti vers la place Kennedy, avant de pousser vers l’avenue Ali-Khodja pour faire la boucle et atterrir en fin de randonnée au point de départ. L’échange avec les citoyens a été des plus denses, tant au long de ce parcours Saïd Sadi et ses compagnons n’ont eu de cesse de subir la sollicitation citoyenne, tout au long des boulevards traversés ou à l’intérieur des cafés et autres commerces. Il ressort, en résumé, que les citoyens sont blasés, ne croient plus en ce régime. Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie a su lire et comprendre cette attente. Il note aussi que, après près de 30 communes d’Alger visitées dans le cadre de cette campagne de proximité, nulle hostilité n’a été affichée ou exprimée à son égard ainsi qu’à l’égard du parti. Pour Saïd Sadi, cette disponibilité à l’échange témoigne de ce que l’attente citoyenne est grande. Cependant, il relève que le divorce entre le pouvoir et les citoyens est des plus flagrants et mis davantage à nu par cette campagne électorale. Il a voulu comme preuve de cette attestation que tous les responsables ont fui le contact direct avec les populations. Le président du RCD, qui garde ses appréhensions de la fraude, a informé que, hier, dans la région sud de la France, l’administration consulaire a relancé les vieilles habitudes, à savoir l’acheminement des électeurs par bus. Cela s’est produit, a-t-il informé, à Nantes, Lyon et Arles. «Mais il fallait s’engager dans la compétition pour réduire cette fraude», a-t-il expliqué. En fin de journée, la délégation du RCD s’est rendue dans La Casbah d’Alger. La visite de proximité dans ce centre historique se veut, pour Saïd Sadi, le meilleur des messages à délivrer à une population livrée au désespoir.
Le Soir d'Algérie 14/05/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Lun 14 Mai - 11:13


Ici et maintenant
A mesure que la compagne électorale avance, on mesure bien le fossé qui sépare les gouvernants du peuple. On a eu droit à une compagne électorale morose, terne et sans relief. Et si on prend en considération le risque de la fraude, qui est une continuité du régime, on ne doit pas s'en étonner.
Ce n'est pas qu'en sortant ses partis qui n'existent que le temps d'une compagne, une parodie de compagne qu'on peut se détourner de la vraie question. Celle du renouveau et la démocratisation de la vie publique en Algérie. Depuis l'indépendance, où une caste s'est accaparer le pays, l'Algérie ne fait que se défiler des vrais objectifs et autres serments de Novembre 1954.
Malgré les propagandes officielles que nous rabâchent le régime sur la bon santé du pays, la réalité et là pour en témoigner de conditions misérables dont se battent nos concitoyens.
Ce régime qui a pour seul préoccupation sa survie, est complètement disqualifié par le peuple. Cette caste qui détiennent les rennes du pays ne survie que grâce à la fraude et à la corruption.
Les jeunes qui sont la force vive de toute nation, sont complètement marginalisés. Ils n'ont aucune perspective à l'horizon. Soit émigrer parfois au péril de leur vie, soit être récupérer par les maquis intégristes.
Depuis le décennie noire, on remarque une montée inquiétante de bon nombre de fléaux sociaux tels que la drogue, la délinquance. Des problèmes auxquels le pouvoir semble ne préter aucune intention ni importance.
L'école Algérienne est sinistrée pour paraphraser feu Boudiaf, seul haut responsable qui a su touché le peuple par des mots justes et sincères, ne forme pas ou plus cette matière grise qui est nécessaire le développement du pays. Aucune réforme courageuse n'est envisagée pour le système éducatif, qui est la colonne vertébrale de toute nation qui aspire au développement et à la démocratie. Notre école, à quelques exception près, ne forme que des jeunes embrigadés et sans aucune formation afin d'intégrer le marché de l'emploi.
Ce pouvoir qui se maintient par la corruption, le clientélisme, le népotisme et le régionalisme ne peut être changé que par une mobilisation citoyenne, pacifique mais sans concession. Car il serait illusoire qu'on peut le changer par les urnes tant que la fraude électorale est une constante nationale.
L'Algérie qui a enfanté des Boudiaf, Abane, Didouche, Benmehidi et j'en passe les meilleurs, ne peut pas se contenter que des Belkhadem, Ouyahia, Boutef ou Mediène. Autant dire que l'Algérie mérite un meilleur sort que celui qui lui a été réservé depuis 45 ans. L'espoir est permis, gardons la foi en ce pays et ce peuple.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Mer 16 Mai - 0:04


Le grand écart de SADI
Hier lors du dernier meeting de compagne du RCD organisé à la salle Harcha, on a vu la présence de l'un de ceux qui ont à l'origine du drame qu'a vécu et que continue de vivre notre pays. C'est insensé, j'arrive pas à comprendre comment SADI, celui qui a été le premier à appeler le peuple algérien à la résistance, accepte de recevoir dans un meeting ce criminel. Ce grand écart de SADI sera difficile à justifier par les dirigeants du RCD. Franchement, moi qui avait des idées proche de celle de ce parti, je suis bouleversé.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 16:47

Le taux de participation à 10H est de 6,57%, un vrai camouflet pour le président Boutflika et ses parrains. Et ce n'est pas la propagande de la télé bréjnevienne qui en changera quoi que ce soit. Les Algériens n'ont plus aucune confiance dans la classe politique.
On ne peut pas attendre de la transparence dans les chiffres d'un président qui était élu avec une fraude massive (même si certains continuent de croire que le chiffre de 86% en 2004 était véridique).
La fraude est et elle le restera comme une constance nationale, tant que ces corrompus sont au pouvoir. La seule région qui échappe plus au moins à la fraude c'est LA KABYLIE, une région frondeuse qui a toujours était à l'avant garde des luttes démocratiques et citoyennes.
En plus l'APN n'a aucune influence sur la vie politique Algérienne, c'est une caisse de raisonnance, ni plus ni moins. Elle est incapable d'accomplir sa mission constitutionnelle, qui est celle de légiférer et de contrôler l'exécutif. Est-il nécessaire de rappeler que le redresseur (agent iranien) n'a pas présenté sa politique générale à son arrivée (une violation de la constitution avec la bénédiction de Boutef).
Les Algériens sont traités comme un troupeau de mouton qu'on oriente comme on veut, et j'ai l'impression que nos compatriotes acceptent cet état de fait.
Le seul salut de l'Algérie, c'est une désobéissance civique et pacifique à la Ghandi pour dégager les spoliateurs du pouvoir depuis 1962.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 17:59

Le taux de participation arrêté à 14H:
19,49% Shocked Shocked Shocked
En 2002, c'était 28,23% à la même heure (14H)
Une vraie gifle pour tout le système 8-)


Bouteflika doit avoir honte de voter dans une urne en bois, une image forte significative sur la transparence du système qu'il incarne. En plus cela va passer dans toutes les chaines de télé du monde Laughing Laughing Laughing

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par idir321 le Jeu 17 Mai - 18:19

espoir a écrit:Le taux de participation à 10H est de 6,57%, un vrai camouflet pour le président Boutflika et ses parrains. Et ce n'est pas la propagande de la télé bréjnevienne qui en changera quoi que ce soit. Les Algériens n'ont plus aucune confiance dans la classe politique.
On ne peut pas attendre de la transparence dans les chiffres d'un président qui était élu avec une fraude massive (même si certains continuent de croire que le chiffre de 86% en 2004 était véridique).
La fraude est et elle le restera comme une constance nationale, tant que ces corrompus sont au pouvoir. La seule région qui échappe plus au moins à la fraude c'est LA KABYLIE, une région frondeuse qui a toujours était à l'avant garde des luttes démocratiques et citoyennes.
En plus l'APN n'a aucune influence sur la vie politique Algérienne, c'est une caisse de raisonnance, ni plus ni moins. Elle est incapable d'accomplir sa mission constitutionnelle, qui est celle de légiférer et de contrôler l'exécutif. Est-il nécessaire de rappeler que le redresseur (agent iranien) n'a pas présenté sa politique générale à son arrivée (une violation de la constitution avec la bénédiction de Boutef).
Les Algériens sont traités comme un troupeau de mouton qu'on oriente comme on veut, et j'ai l'impression que nos compatriotes acceptent cet état de fait.
Le seul salut de l'Algérie, c'est une désobéissance civique et pacifique à la Ghandi pour dégager les spoliateurs du pouvoir depuis 1962.

c'est facile à dire !!!!

non, sur ce point je ne suis pas d'accord ... le système est médiocre c'est vrai ... mais au lieu de faire un tel appel, il faudra que tout le monde se remmtte en question pour ce dire un jour, qu'est ce que j'ai fait pour cette algérie ... moi, toi et lui ... tout le monde doit se regarder dans une meroire ... car je suis désolé de le dire, le peuple aussi (dont je fais partie) a participer à la situation actuelle, la politique qui consiste à dire que c'est l'autre ou que c'est le pouvoir seul ... ne tient pas la route.
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 18:56

Quelques chiffres (Taux de participation) par wilaya à 14H:

Béjaia Arrow 9,61%
Bouira :arrow:14,83%
Tizi Ouzou :arrow:8,96%
Alger :arrow:9,35%
Tanmenrasset Arrow 36,84%
Annaba Arrow 18,2%
Constantine Arrow 12,43%
Ouargla Arrow 19,65%
Oran Arrow 17,15%
Ilizi Arrow 33,69%
Boumerdès Arrow 13,93% Cool
Ghardaia Arrow 22,45% Shocked
France Nord(PARIS)Arrow 11,57%
France sud (Marseille) Arrow 15,18%
Retse de l'europe (Berlin) Arrow 15,01%
Maghreb/Afrique Arrow 40,38%
Monde Arabe Arrow 39,43%
Amérique/asie Arrow 15,85%
Conslusion: L'abstention est plus significative dans les grandes agglomération, là où la conscience politique est un peu plus mure à mon sens. Avant la fronde était circonscrite dans la Kabylie et la capitale, là c'est la contagion.


Dernière édition par le Jeu 17 Mai - 19:07, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par idir321 le Jeu 17 Mai - 19:03

C'est claire que le peuple refuse ce pouvoir et ne croie plus à ses manipulations ... j'espère seulement que les chiffres ne seront pas gonfler au niveau du ministère de l'intérieur
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 19:10

idir321 a écrit:
c'est facile à dire !!!!

non, sur ce point je ne suis pas d'accord ... le système est médiocre c'est vrai ... mais au lieu de faire un tel appel, il faudra que tout le monde se remmtte en question pour ce dire un jour, qu'est ce que j'ai fait pour cette algérie ... moi, toi et lui ... tout le monde doit se regarder dans une meroire ... car je suis désolé de le dire, le peuple aussi (dont je fais partie) a participer à la situation actuelle, la politique qui consiste à dire que c'est l'autre ou que c'est le pouvoir seul ... ne tient pas la route.

Quand j'ai dit une prise de conscience du peuple pour une révolte pacifique, je fais partie de ce peuple, donc je ne me suis pas exclu. On a deux approches différentes de la crise, ce n'est pas grave. L'essentiel est que notre but est le seul. Faire triompher la démocratie.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par idir321 le Jeu 17 Mai - 19:20

espoir a écrit:
idir321 a écrit:
c'est facile à dire !!!!

non, sur ce point je ne suis pas d'accord ... le système est médiocre c'est vrai ... mais au lieu de faire un tel appel, il faudra que tout le monde se remmtte en question pour ce dire un jour, qu'est ce que j'ai fait pour cette algérie ... moi, toi et lui ... tout le monde doit se regarder dans une meroire ... car je suis désolé de le dire, le peuple aussi (dont je fais partie) a participer à la situation actuelle, la politique qui consiste à dire que c'est l'autre ou que c'est le pouvoir seul ... ne tient pas la route.

Quand j'ai dit une prise de conscience du peuple pour une révolte pacifique, je fais partie de ce peuple, donc je ne me suis pas exclu. On a deux approches différentes de la crise, ce n'est pas grave. L'essentiel est que notre but est le seul. Faire triompher la démocratie.

Je ne dis pas que ma vision des choses est meilleur ou juste, mais je pense que l'Algérie d'aujourd'hui n'a pas besoin d'appel à une révolte pacifique ou autre, mais il faut d'abord qu'il y aie un apport individuel et positif pour le pays de la part de chaque citoyen ... et la révolution (qui verra tomber ce pouvoir) viendra systématiquement.
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 19:48

En cette journée où le peuple Algérien est entrain d'infliger une sanction sans appel au système, d'ailleurs le taux de participation ne peut pas dépasser les 30% logiquement. Car ceux qui ont voté aujourd'hui sont majoritairement des vieux est des femmes, qui votent généralement le matin.

Une pensée pour l'artiste Cool
- Personne n'a osé défier la peur, sauf le peuple comme un seul homme.
- Ce parti ou celui la, je ne me générai pas à les torpiller haut et bas.
- Sans relâche, mais sans mépris.
- Retirons nos vaillants, redorons nos blasons.
- Pour que les bourreaux sombrent dans la triste nuit des ombres.
- Toutes et tous pour une Algérie meilleure, et une démocratie majeure.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 20:52

Ca sent pas bien pour le système de Boutef, le ministère de l'intérieur est obligée de prolonger d'une heure l'ouverture de certains centre de vote (jusqu'à 20H), dans l'espoir de remonter le chiffre de participation.
33% de taux de participation à SAIDA à 17H Laughing Laughing Laughing

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Jeu 17 Mai - 21:16

Taux de participation à 17H : 28,39%
Béjaia 14%
Tizi Ouzou 13,22%
Alger 14,04%
Oran 26,36%
En 2002, il a été de 38,15%
On a moins voté dans les grandes villes, comme je l'ai déjà dit.
Source: Zerhouni

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Ven 18 Mai - 0:25

Le taux de participation définitif:
36,51% (taux de participation sur le territoire national)
16,05% (taux de participation dans l'émigration)
35,51% taux de participation général
La bérizina.
Pour les résultats du dépouillement, demain une conférence de presse à 10H

Quelques chiffres (Taux de participation) par wilaya:
Béjaia Arrow 17,77%
Bouira Arrow 28,28%
Tizi Ouzou Arrow 16,14%
Alger Arrow 18,41%
Tlemcen Arrow 39%
Tanmenrasset Arrow 59,15%
Annaba Arrow 43,79%
Constantine Arrow 25,26%
Oran Arrow 31,25%
Boumerdès Arrow 23,96%
Ghardaia Arrow 42%
France Nord(PARIS)Arrow 12,88%
France sud (Marseille) Arrow 16,60%
Retse de l'europe (Berlin) Arrow 15,87%
Maghreb/Afrique Arrow 40,80%
Monde Arabe Arrow 39,73%
Amérique/asie Arrow 18,05%

A l'ère des technologies de communication, on est incapable de donner le résultat des dépouillement le jour même. On est obligé d'attendre la rituelle conférence de presse du lendemain à midi pour avoir les résultats. LAMENTABLE.
Au lieu d'organiser des plateaux télé en invitant les hommes politiques pour analyser les résultats, on nous bassine avec un concert à chier.
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Ven 18 Mai - 1:15


Un taux d'abstention record
Aujourd'hui, les Algériens qui ont été appelé à renouveler la chambre basse (APN), ont brillé par une abstention record. Seulement 35,51% des Algériens se sont déplacés aux urnes pour élire la nouvelle représentation, soit 6.662.383 votants sur un total de plus de 18 millions d'inscrits pour renouveler les 389 siège de la l'APN. Autant dire que le régime de Bouteflika reçoit un camouflet cinglant. Les Algériens désabusées, empêtrés dans des multiples problèmes n'ont plus confiance dans la classe politique. Cette désaffectation nous renseigne sur le fossé qui se creuse un peu plus entre le peuple et ses gouvernants. C'est un coup dur pour le système qui continue de gérer sa pérennité au lieu d'essayer de résoudre la crise multi dimensionnelle qui secoue le pays. Faire appelle au sens patriotique des Algériens en disant que voter c'est rejeter le terrorisme ne marche plus.
Malheureusement, même avec ce taux de participation ridicule, le pouvoir continuera à faire la sourde oreille, et maintenant la fuite en avant. La représentation qui sortira des urnes aura un déficite de légitimité criant.
On peut interpréter cette abstention par un sursaut des Algériens, qui ne croit plus aux élections pour opérer les changements nécessaire pour sortir le pays de son marasme. Ce sont les grande agglomérations où l'abstention est plus forte, ce qui est indique que c'est là où réside une forte conscience politique.
Bien sur ceux qui ont appelé au boycott vont essayer de récupérer cette abstention, il ne vont pas se gêner de le faire. Mais le mal est beaucoup plus profond.
Le divorce entre le peuple est la classe politique est totalement consommé, ce qui est augure un soubresaut synonyme d'espoir démocratique pour le pays.
C'est tout le mal que l'on peut souhaiter, mais attendons pour voir plus claire.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par idir321 le Ven 18 Mai - 11:29

Le score réalisé dans ces éléctions montre clairement que le people a compris le jeu de ce pouvoir qui veut montrer en organisant des éléctions que l'Algérie est un pays démocrate ... alors que rien n'a changé depuis 1962. Il faut aussi dire qu'on est dans un pays ou il n'existe pas de réelles opositions au pouvoir, on est dans un pays ou les partis politiques ne présentent pas de programmes claires et se basent généralement sur les discours populaires ... au chaque élus se préoccupe d'abord de sa famille et ses amis avant l'intêret des gens qui ont votés pour lui ... c'est claire la machine démocrate en Algérie est à refaire !
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par idir321 le Ven 18 Mai - 12:33

35,51% de taux de participation aux élections législatives en Algérie. Voilà un score qui devrait faire honte au décideurs algériens, eux, qui voulaient à l’occasion de ces élections soigner leur image et se donner une autre occasion de se moquer du peuple algérien. Le score réalisé dans ces élections montre clairement que le people a compris le jeu de ce pouvoir qui veut montrer en organisant des élections que l'Algérie est un pays démocrate, et que la solution pour faire sortir l’Algérie de sa crise multidimensionnelle c’est de voter sur un nouveau parlement, ou une nouvelle APW et APC.
Il faut aussi dire qu'on est dans un pays ou il n'existe pas de réelles oppositions au pouvoir. On est dans un pays ou les partis politiques ne présentent pas de programmes claires et se basent généralement sur les discours populaires ou la légitimité historique, religieuse, culturelle ou régionale, on est dans un pays ou chaque élus se préoccupe d'abord de sa famille et de ses amis avant l'intérêt des gens qui ont votés pour lui ... c'est claire la machine démocrate en Algérie est à refaire, résultat : le people est un peu perdu et n’a pas trop le choix entre les deux.
La qualité du débat en Algérie est très médiocre, les acteurs de la scène politique algérienne ne présente rien comme solution pour cette Algérie (même s’il faut signaler que le débat démocratique n’existe pas réellement). Il est claire que le score réalisé hier vient rappeler à tout le monde (surtout l’opposition) qu’il faut se remettre une autre fois en question et réfléchir à une stratégie qui permettra de présenter une véritable alternative aux algériens. En claire, au boulot les gars ! ! !
avatar
idir321

Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Ven 18 Mai - 13:37

Les résultats des élections:
961 751 bulletins nuls (ce sont des contestataires pour Zerhouni)
5 726 087 bulletins validés
Nombre de sièges à l'APN 389

FLN Arrow 136 sièges (Le FLN avait 199 en 2002, il perd 63 sièges)
RND Arrow 61 sièges
MSP Arrow 52 sièges
Indépendants Arrow 33 sièges
PT Arrow 26 sièges
RCD Arrow 19 sièges (le RCD retrouve presque le même nombre qu'en 1997)
FNA Arrow 13 sièges
MND Arrow 9 sièges
Nahda Arrow 5 sièges
MJD Arrow 5 sièges
ANR+UDR+MDS Arrow 4 sièges
PRA Arrow 4 sièges
MEN Arrow 4 sièges
Infitah Arrow 3 sièges
FNIC Arrow 3 sièges
AHD 54 Arrow 2 sièges
RPR Arrow 2 sièges
PNSD Arrow 2 sièges
RA Arrow 1 sièges
PST Arrow 0 sièges
PS: La liste n'est pas exhaustive

FLN+RND+MSP= 64% des députés, donc l'alliance présidentielle conserve la majorité. C'est le statut quo, vive le changement Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


Dernière édition par le Ven 18 Mai - 15:43, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par espoir le Ven 18 Mai - 14:24

Taux de participation par Wilaya
01Adrar Arrow 59.73%
02 Chlef Arrow 35.03%
03 Laghouat Arrow 54.07%
04 Oum El Bouaghi Arrow 37.23%
05 Batna Arrow 32.52%
06 Béjaïa Arrow 17.77%
07 Biskra Arrow 40.23%
08 Béchar Arrow 48.41%
09 Blida Arrow 26.81%
10 Bouira Arrow 28.28%
11 Tamanrasset Arrow 59.15%
12 Tébessa Arrow 55.71%
13 Tlemcen Arrow 39.48%
14 Tiaret Arrow 48.49%
15 Tizi Ouzou Arrow 16.14%
16 Alger Arrow 18.41%
17 Djelfa Arrow 45.08%
18 Jijel Arrow 27.30%
19 Sétif Arrow 34.24%
20 Saïda Arrow 42.21%
21 Skikda Arrow 41.28%
22 Sidi Bel Abbès Arrow 51.98%
23 Annaba Arrow 43.79%
24 Guelma Arrow 54.42%
25 Constantine Arrow 25.26%
26 Médéa Arrow 40.23%
27 Mostaganem Arrow 40.63%
28 M'sila Arrow 44.03%
29 Mascara Arrow 42.36%
30 Ouargla Arrow 40.29%
31 Oran Arrow 31.40%
32 El Bayadh Arrow 58.07%
33 Illizi Arrow 54.78%
34 Bordj Bou Arréridj Arrow 40.59%
35 Boumerdès Arrow 23.96%
36 El Tarf Arrow 55.15%
37 Tindouf Arrow 66.03%
38 Tissemsilt Arrow 44.55%
39 El Oued Arrow 38.66%
40 Khenchela Arrow 48.16%
41 Souk Ahras Arrow 59.35%
42 Tipaza Arrow 39.23%
43 Mila4 Arrow 37.83%
44 Aïn Defla Arrow 37.20%
45 Naâma Arrow 48.30%
46 Aïn Témouchent Arrow 49.26%
47 Ghardaïa Arrow 42.00%
48 Relizane Arrow 34.92%

Territoire national (48 W.) Arrow 36.51%

49 France Nord (Paris) Arrow 12.88%
50 France Sud (Marseille) Arrow 16.60%
51 Reste Europe (Berlin) Arrow 15.87%
52 Maghreb/Afrique (Tunis) Arrow 43.80%
53 Monde Arabe (Le Caire) Arrow 43.73%
54 Amérique/Asie (Washington) Arrow 18.05%

Total Emigration Arrow 16.05%
35,51% taux de participation général

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections législatives du 17 mai 2007!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum