Le suivi de la saison du Formule 1

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mar 24 Juil - 12:00

GP d'Europe (10ème grand prix) - Massa : "Pas mon problème"
Felipe Massa (Ferrari) n'a pas d'état d'âme après son combat perdu contre Fernando Alonso (McLaren), au Nürburgring.
Vous avez fait une brillante course, en signant le 200e meilleur tour en course pour Ferrari. Vous avez été fantastique sur le sec. Parlez-nous des premiers tours...
J'ai fait un départ plutôt bon, j'ai passé Fernando [Alonso] et je suis presque parvenu à doubler Kimi [Räikkönen]. Puis ce fut difficile : tout le monde était en pneus pour le sec et il pleuvait. C'était assez facile de sortir. Ça a failli m'arriver deux ou trois fois. Puis soudain, en rentrant au stand, j'ai vu Kimi qui ne rentrait pas et j'ai pensé que c'était une chance de le passer ; ce que j'ai fait. La voiture était très bien sur le sec, un peu sous-vireuse au début du relais mais très très efficace. J'ai pu attaquer et creuser un écart dans une course très agréable et à une allure contrôlée. Puis, malheureusement la pluie est revenue... Notre voiture n'était pas si mauvaise sous la pluie, mais je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai pris un train qui a vibré de suite et je n'ai pu trouver le bon rythme. Fernando s'est alors rapproché, rapproché, et nous sommes entrés en bagarre.
Beaucoup de pilotes sont sortis au virage 1. Avez-vous été prévenu que la zone était ruisselante à l'intérieur ?
J'ai été très chanceux car j'ai freiné plutôt tard au tour 2. J'ai complètement bloqué les roues et j'ai pensé que j'allais faire un tête-à-queue et sortir. Par chance, je suis parvenu à contrôler. Je crois que Fernando y a aussi vécu un moment difficile juste derrière moi.
Nous vous avons vu pas très heureux, à la descente de votre voiture. Quelles étaient vos pensées à propos de la manoeuvre de Fernando Alonso ?
J'ai été vraiment surpris de le voir surgir pour dire que je l'avais fait exprès (les monoplaces se sont touchées lors du dépassement, au 56e tour). Je ne ferais jamais quelque chose comme ça de façon intentionnelle. A Barcelone, j'ai dit que c'était normal (contact entre les voitures au virage 1). Ici c'était normal, et ça s'est passé comme ça. S'il n'était pas très content, ce n'est pas mon problème.
Vos problèmes sur le mouillé étaient-ils un peu dus au set-up ?
Non, je ne pense pas. Au début de la pluie, ça allait. Alonso était peut-être près mais il ne pouvait pas passer et la voiture se comportait bien. Puis, à la fin, j'ai pris un train de pneus qui vibrait beaucoup, et j'ignore pourquoi. Je ne pouvais plus soutenir le même rythme. Peut-être que quelque chose n'allait pas, peut-être l'équilibre des pneus était défaillant. Fernando était bien plus rapide et c'était difficile de le tenir. Il m'a donc passé.
Mais, en fait, vous aviez déjà perdu du temps sur lui avec votre dernier set de "sec"...
Non, ce n'est pas vrai. Je contrôlais l'allure. Il se rapprochait, mais pas très vite. Je pouvais aller plus vite, assurément. J'ai prouvé dans le premier relais que notre voiture était plus rapide. J'ai tranquillement creusé l'écart et je contrôlais, simplement... Dommage qu'il ait plu car normalement, la course était pliée.
Vous vous êtes fait peur en voyant le couvercle de roue perdu par la voiture de Fisichella sur la piste...
Oui, j'ai vu quelque chose sur la piste. Mon ingénieur m'avait dit qu'il y avait des débris dans la ligne droite principale, mais je regardais et je ne voyais rien. J'allais freiner et c'est là que j'ai vu la pièce devant moi. J'ai été chanceux. Cela aurait pu être un gros accident.
Eurosport 23 Juillet 2007


L’intégralité du dialogue musclé Alonso/Massa
Fernando Alonso a pris les spectateurs du monde entier à partie en descendant de sa monoplace à l’arrivée du Grand-Prix d’Europe. L’Espagnol n’était pas satisfait du traitement que Massa lui avait réservé sous la pluie. Le contact entre la Ferrari et la McLaren a laissé des traces que le champion du monde a pris comme une agression caractérisée dans un premier temps, avant de revenir sur les propos qu’il a tenus à chaud, et de s’excuser auprès du pilote Ferrari.
Auparavant et à quelques secondes d’entrée dans la salle de presse, les deux rivaux avaient eu un dialogue musclé…

Alonso : Tu as essayé de me mettre hors piste
Massa : Comment peux-tu dire une chose pareille ? Ce n’était pas volontaire, c’est un fait de course.
Alonso : Non, c’était intentionnel, tout comme à Barcelone. Tu as complètement cassé mon déflecteur.
Massa : Tu gagnes et tu me dis une chose pareille.
Alonso : ça ne se fait pas de taper quelqu’un comme ça.
Massa : On verra si tu apprends un peu
Alonso : C’est toi qui dois apprendre. Taper quelqu’un à trois tours de la fin, c’est courageux.
Massa :Tu aurais pu lever le pied.
Alonso : Toi tu aurais pu lever le pied.
Massa : Tu verras la prochaine fois.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Jeu 26 Juil - 17:54

La FIA blanchit les Gris
Dans l’affaire d’espionnage opposant Ferrari à Mike Couhglan, et donc à son employeur au moment des faits (McLaren Mercedes), le Conseil Mondial du Sport Automobile se dirige vers une sanction sans effet sur le championnat du monde de Formule 1, et c’est tant mieux !
L’audience de McLaren s’est conclue sur un verdict de clémence diront certains, sur l’inévitable avanceront les plus pragmatiques : en l’absence de preuve d’une quelconque exploitation des informations du dossier Ferrari qui a été exfiltré de Maranello pour se retrouver entre les mains de Mike Coughlan (ex designer en chef de McLaren Mercedes), McLaren échappe à toute sanction.
Le Conseil Mondial se réserve le droit de revenir sur sa décision au cas où une nouvelle pièce versée au dossier permettrait d’établir la culpabilité de McLaren Mercedes.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 1 Aoû - 16:37



La FIA saisit la Cour d’Appel
Le verdict du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a eu le mérite de faire la quasi-unanimité… contre lui. Hormis McLaren, qui ne pouvait que se féliciter de la mansuétude de la Fédération Internationale de l’Automobile, l’ensemble du milieu s’est ému qu’un accusé convaincu de culpabilité soit blanchi comme neige. Une amende à 7 chiffres auraient permis à la FIA de ne pas créer un précédant et d’affirmer son autorité et son intransigeance dans une affaire d’une gravité inégalée dans la discipline.
La FIA a-t-elle pris conscience que sa crédibilité était en jeu ? Probablement. Car sa réaction à la missive envoyée par l’ACI (Automobile Club d’Italia) par la voix de son président, Luigi Macaluso, ne saurait être guidée par la pression. A moins que la FIA ne soit qu’une bouée ballottée de droite et de gauche en fonction de la dernière marée. Personne n’oserait y croire…
« Nous avons été informés de la décision du Conseil Mondial, réuni ce 26 Juillet » rappelle l’ACI en préambule, « Nous avons également échangé des points de vue avec notre licencié, la Scuderia Ferrari. Nous devons confesser que nous trouvons difficile de justifier comment une écurie n’a pas été pénalisée alors qu’elle a été convaincue de culpabilité selon l’article 151 du code sportif international. L’infraction au règlement est très grave car il a été démontré que McLaren Mercedes s’en est rendue coupable en plusieurs occasions et avec plusieurs des membres de sa direction (…) »
« Le fait que le Conseil Mondial ait décrété qu’il y avait infraction à l’article 151c du règlement signifie que toutes les conditions requises pour l’infraction ont été remplies. Nous ne voyons pas en quoi il serait nécessaire d’apporter des preuves supplémentaires pour justifier une sanction. L’histoire récente de la Formule 1 apporte des exemples d’une sanction sévère à la suite d’une infraction à l’article 151c » poursuit Luigi Macaluso en ayant probablement en tête l’affaire Honda Racing, qui avait vu l’écurie de Brackley exclue temporairement du championnat 2005.
« Nous suggérons respectueusement que, en votre qualité de président de la FIA et en accord avec les pouvoirs qui vous sont conférés, la clause 23 du paragraphe 1 du statut de la FIA et l’article 1 des règlements de l’ICA, l’affaire soit soumise à la Cour d’Appel de la FIA. Cela permettrait à notre licencié, Ferrari, au nom duquel nous prendrions part au processus, et peut-être à d’autres écuries également, de soumettre son opinion et ses positions et de protéger ses droits. En effet, Ferrari et deux autres écuries au moins, ont assisté au Conseil Mondial en tant que témoins et non parties. Elles n’ont donc pas été entendues. »
« Votre lettre suggère que l’issue aurait pu être différente si le Conseil avait donné à Ferrari l’opportunité d’être entendue au-delà des faits qui ont été exposées » consent Max Mosley dans une lette envoyée ce jour à l’ACI. « De ce fait et parce qu’il est important que l’issue de cette affaire ait la confiance du public, je renvoie cette affaire devant la Cour d’Appel de la FIA en vertu de l’article 23.1 des statuts de la FIA, avec une requête d’audition de Ferrari et McLaren et de tout autre compétiteur du championnat du monde qui en manifesterait le désir. »

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Sam 4 Aoû - 17:39


GP de Hongrie - Alonso, pole polémique
Au terme d'une séance assez tendue chez McLaren et plutôt fébrile chez Ferrari, Fernando Alonso (McLaren) a ravi la pole du Grand Prixn de Hongrie à Lewis Hamilton. Pour le plus grand déplaisir de Ron Dennis.
Ron Dennis va encore avoir du mal à dormir cette nuit. La réputation de son équipe, McLaren, était déjà mise en cause depuis plusieurs semaines pour son rôle dans l'affaire d'espionnage Coughlan/Stepney. Voilà que le fier patron anglais doit maintenant faire face à une contestation venue de l'intérieur&hellip Comment, autrement, interpréter le geste rageur qu'il a montré en jetant ses écouteurs à l'instant même où Fernando Alonso venait de ravir la pole position du Grand Prix de Hongrie à Lewis Hamilton, samedi, sur le Hungaroring.
Une sournoise manouvre de l'Espagnol serait visiblement à l'origine de l'ire du boss, à l'issue de la troisième partie de la qualification de la 10e manche du championnat du monde. Le double champion du monde est soupçonné au sein de sa propre équipe d'avoir délibérément patienté, à deux minutes de la fermeture de la piste, avant de repartir de son stand pour attaquer son tour de lancement, et enchaîner sur une ultime tentative contre la pole. Il aurait donc imposé un timing plus contraignant à son équipier Lewis Hamilton, resté derrière plusieurs secondes derrière la MP4-21 N.1, avant de chausser des pneus type "très tendre". Le jeune anglais, leader du championnat du monde, n'a donc eu que très peu de temps pour chauffer correctement ses gommes, particulièrement sujettes au grainage au Hungaroring, et dont le potentiel s'est parfois évanoui lors des entraînements avant la fin même de l'unique tour chrono.
"C'était le choix de l'équipe de me retenir", a affirmé Alonso, inexplicablement immobile de longues secondes alors que le proposé à la "sucette" l'invitait à laisser la place à Hamilton. A la question : "Savez-vous ce qui s'est passé ?", Hamilton a répondu : "Demandez ça à l'équipe".
Eurosport 04/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Sam 4 Aoû - 17:44

11ème grand prix
Grand prix de Hungaroring (Hongrie)
Le hold up de Alonso

Grille de départ
1- F.Alonso (McLaren Mercedes)--> 1:19.674
2- L.Hamilton (McLaren Mercedes)--> 1:19.781
3- N.Heidfeld (BMW Sauber)--> 1:20.259
4- K.Raikkonen (Ferrari)--> 1:20.410
5- N.Rosberg (Williams Toyota)--> 1:20.632
6- R.Schumacher (Toyota)--> 1:20.714
7- R.Kubica (BMW Sauber)--> 1:20.876
8- J.Trulli (Toyota)--> 1:21.206
9- G.Fisichella (Renault F1)--> 1:21.079
10-M.Webber (Red Bull Racing)--> 1:21.256
11-D.Coulthard (Red Bull Racing)--> 1:20.718
12-H.Kovalainen (Renault F1)--> 1:20.779
13- A.Wurz (Williams Toyota)--> 1:20.865
14- F.Massa (Ferrari)--> 1:21.021
15-A.Davidson (Super Aguri F1)--> 1:21.127
16-V.Liuzzi (Scuderia Toro Rosso)--> 1:21.993
17-J.Button (Honda Racing )--> 1:21.737
18-R.Barrichello (Honda Racing)--> 1:21.877
19-T.Sato (Super Aguri F1)--> 1:22.143
20-S.Vettel (Scuderia Toro Rosso)--> 1:22.177
21-A.Sutil (Spyker)--> 1:22.737
22-S.Yamamoto (Spyker)--> 1:23.774


Dernière édition par le Sam 4 Aoû - 18:02, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Sam 4 Aoû - 17:59

Hongrie – Qualifications : Le hold up d’Alonso
Fernando a l’art et la manière de s’attribuer la pole position sur les circuits réfractaires aux dépassements. Monaco était tombé dans l’escarcelle du champion du monde, la 2è pole de l’Espagnol pour McLaren est acquise sur le Hungaroring, célèbre pour favoriser les processions.
L’art et la manière. Le premier était un chef d’œuvre de virtuosité, en pneus durs, pourtant légèrement moins performants sur la McLaren. La seconde est plus discutable. Rentré à son stand pour changer de gommes pour la dernière fois, Fernando ne s’est pas élancé immédiatement en piste une fois la sucette levée. Il a attendu 11 secondes supplémentaires… pendant lesquelles Lewis Hamilton patientait derrière lui. Le Britannique détenait la pole position provisoire jusqu’alors, mais n’a pas eu la chance de jeter toutes ces forces dans la bataille. Il s’arrachait de son box à 86 secondes de la fin de la séance. Après avoir dévalé l’allée des stands à vitesse réduite – réglementation oblige – le leader du championnat bouclait son tour de lancement à vive allure, mais échouait dans sa tentative de couper la ligne de chronométrage avant le drapeau à damiers ! Privé de sa dernière tentative, Lewis complétait les 4 derniers kilomètres de piste à allure réduite afin d’économiser son carburant. Il en avait déjà brûlé l’équivalent d’un tour de plus qu’Alonso pendant le warm up de la Q3.
Alonso fait une triple bonne opération : Hamilton s’élancera du côté sale de la piste, tout comme Räikkönen, et la seconde Ferrari (celle de Massa) se positionnera 13 rangs derrière lui sur la grille de départ. Une mésentente au sein de l’écurie Ferrari a vu Felipe sortir de ses stands sans que l’essence nécessaire à son tour de qualification n’ait été mise dans sa voiture. Rappelé à temps – avant qu’il ne quitte l’allée des stands – Felipe a coupé son moteur. Mais sa deuxième tentative en pneus tendres se soldera par le même constat que la première : la F2007 n’était pas à son aise dans ces conditions, et même moins rapide qu’en pneus durs.
Räikkönen a vendu chèrement sa peau en Q3. 4è à l’issue de son premier run car devancé par les deux McLaren et la BMW d’Heidfeld (1:20.930 contre 1:20.922), le Finlandais repartait le couteau entre les dents avec une monte de pneus durs neufs, à 3 minutes du terme des joutes de la séance qualificative. Kimi améliorait son chrono d’une demie seconde, mais Nick faisait encore mieux sous le drapeau à damiers.
Nico Rosberg a brillé sous le soleil de Budapest. Le pilote Williams s’est permis le luxe de se classer au 5è rang des Q2 – la séance où les monoplaces sont toutes dans la même configuration, avec peu d’essence à bord et les pneus les plus efficaces. Il a réitéré l’exploit en Q3 et s’élancera depuis l’intérieur de la 3è ligne, avec à ses côtés un Ralf Schumacher qui confirme son retour en forme et sa vélocité en qualifications. 9è sur la grille, Trulli complète le doublé Toyota, qui est la seule écurie avec McLaren et BMW à placer ses deux pilotes dans le top 10.
Plus bas dans la hiérarchie, Kovalainen se retrouve dans le ventre mou du peloton. Le Finlandais déplore d’avoir été gêné par Webber. Fisichella est quant à lui dans le collimateur des commissaires pour avoir copieusement ralenti Yamamoto en ralenissant soudainement dans la dernière coube de son tour de lancement. L'incident est sous investigation et pourrait éjecter Renault du top 10.
Liuzzi a quant à lui apporté la meilleure réponse qui soit à ses employeurs en accédant aux Q2 pendant que Vettel partait à la faute et n’était pas éligible pour la 2è phase des qualifications.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Dim 5 Aoû - 18:44

Grand prix de Hungaroring (11 course de la saison) - Victoire de Hamilton
L'anglais Louis Hamilton, a remporté le grand prix de la hongrie (11 manche de la saison), la 3° de la saison pour le prodige de Maclaren. HAmilton a devancé Raikkonen, Heidfeld et Alonso.

Classement à l'arrivée (70 tours parcourus)
1-L.Hamilton (McLaren Mercedes)--> (70 tours)
2-K.Raikkonen (Ferrari)--> +0.715
3-N.Heidfeld (BMW Sauber)--> +43.129
4-F.Alonso (McLaren Mercedes)--> +44.858
5-R.Kubica (BMW Sauber)--> +47.616
6-R.Schumacher (Toyota) --> +50.669
7-N.Rosberg (Williams Toyota)--> +59.139
8-H.Kovalainen (Renault F1)--> +68.104
9-M.Webber (Red Bull Racing)--> +76.331
10-J.Trulli (Toyota)--> 1 Lap
11-D.Coulthard (Red Bull Racing)--> 1 Lap
12-G.Fisichella (Renault F1)--> 1 Lap
13-F.Massa (Ferrari)--> 1 Lap
14-A.Wurz (Williams Toyota)--> 1 Lap
15-T.Sato (Super Aguri F1)--> 1 Lap
16-S.Vettel (Scuderia Toro Rosso)--> 1 Lap
17-A.Sutil (Spyker)--> 2 Laps
18-R.Barrichello (Honda Racing)--> 2 Laps


Dernière édition par le Dim 5 Aoû - 18:54, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Dim 5 Aoû - 18:45

F1 - Saison 2007
Classement des pilotes après 11 courses
1)- L.Hamilton--> 80 pts
2)- F.Alonso--> 73 pts
3)- K.Raikkonen--> 60 pts
4)- F.Massa--> 59 pts
5)- N.Heidfeld--> 42 pts
6)- R.Kubica--> 28 pts
7)- G.Fisichella--> 17 pts
8 )- H.Kovalainen--> 16 pts
9)- A.Wurz--> 13 pts
10)-D.Coulthard--> 8 pts
11)-M.Webber--> 8 pts
12)-J.Trulli--> 7 pts
13)-N.Rosberg--> 7 pts
14)-R.Schumacher--> 5 pts
15)-T.Sato--> 4 pts
16)-S.Vittel--> 1 pt
17)-J.Button--> 1 pt

Classement des constructeurs après 11 courses
1)- McLaren Mercedes--> 138 pts
2)- Ferrari--> 119 pts
3)- BMW Sauber--> 71 pts
4)- Renault F1--> 33 pts
5)- Williams Toyota--> 20 pts
6)- Red Bull Racing--> 16 pts
7)- Toyota--> 12 pts
8 )- Super Aguri F1--> 4 pts
9)- Honda Racing--> 1 pt
10)-Scuderia Toro Rosso--> 0 pt
11)-Spyker--> 0 pt

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 20:19


La guerre Hamilton/Alonso pourrait profiter à Ferrari, estime Räikkönen
Le conflit ouvert qui oppose Lewis Hamilton et Fernando Alonso sera-t-il une source de dispersion d’énergie, voire de points ? En appliquant sa politique de l’équité entre ses pilotes – Ron Dennis l’a réaffirmée au soir du Grand-Prix de Hongrie –, McLaren Mercedes s’expose à quelques nouvelles secousses d’ici la fin de l’année. L’ampleur ira croissant au fur et à mesure que l’on s’approche du terme du championnat, tant que Hamilton et Alonso sont en lice pour le titre, qui serait le premier du millénaire pour McLaren Mercedes. Autant dire que celui qui coiffera la couronne prendra une place à part dans le panthéon des champions ayant officié du côté de Woking.
Avec deux talents hors norme comme Alonso et Hamilton, la guerre froide des Gris peut, à court terme, profiter à la motivation et tirer les performances de l’équipe vers le haut – à l’instar de la situation qu’avait connue Ferrari en 1982 avec un tandem qui sentait le soufre et le vitriol sur sa fin, Villeneuve/Pironi, et qui a tragiquement volé en éclats dans une escalade de la recherche de la performance idéale mais inutile.
Kimi Räikkönen, 3è du championnat à distance respectable du leader Lewis Hamilton (20 points), plusieurs fois trahi par sa mécanique en course, pense qu’il pourrait bénéficier des ratés de la collaboration Hamilton/Alonso pour remettre le cheval cabré en selle dans sa course au titre. « L’atmosphère est la différence fondamentale entre Ferrari et McLaren » assure Kimi, seul des quatre pilotes du carré d’as 2007 à avoir travaillé avec les deux top teams, « Il pourrait être bon pour nous qu’ils ne parviennent pas à un accord dans le camps d’en face » glisse judicieusement le Finlandais quelques jours après qu’Alonso ait refusé de modifier le programme de ses vacances pour rencontrer Hamilton et Dennis en terrain neutre, et définitivement enterrer la hache de guerre avant la reprise de la saison, en Turquie le 24 Août.
Autre coup de pouce qui pourrait enfoncer la tête de McLaren sous l’eau : le tribunal d’appel de la FIA, qui se réunira le 13 Septembre pour légiférer sur la responsabilité globale de McLaren dans l’espionnage industriel dont a été victime Ferrari. Si la culpabilité de l’écurie britannique était prononcée, elle ferait un dégât collatéral sérieux puisqu’elle permettrait à Alonso de se désengager de son contrat McLaren. 2007 pourrait être l’année du retour de McLaren au sommet, mais aussi celui de son plus sérieux échec sportif et politique.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 29 Aoû - 0:41

F1 - Saison 2007
Classement des pilotes après 12 courses
1)- L.Hamilton--> 84 pts
2)- F.Alonso--> 79 pts
3)- F.Massa--> 69 pts
4)- K.Raikkonen--> 68 pts
5)- N.Heidfeld--> 47 pts
6)- R.Kubica--> 29 pts
7)- H.Kovalainen--> 19 pts
8 )- G.Fisichella--> 17 pts
9)- A.Wurz--> 13 pts
10)-D.Coulthard--> 8 pts
11)-M.Webber--> 8 pts
12)-J.Trulli--> 7 pts
13)-N.Rosberg--> 7 pts
14)-R.Schumacher--> 5 pts
15)-T.Sato--> 4 pts
16)-S.Vittel--> 1 pt
17)-J.Button--> 1 pt

Classement des constructeurs après 12 courses
1)- McLaren Mercedes--> 148 pts
2)- Ferrari--> 137 pts
3)- BMW Sauber--> 77 pts
4)- Renault F1--> 36 pts
5)- Williams Toyota--> 22 pts
6)- Red Bull Racing--> 16 pts
7)- Toyota--> 12 pts
8 )- Super Aguri F1--> 4 pts
9)- Honda Racing--> 1 pt
10)-Scuderia Toro Rosso--> 0 pt
11)-Spyker--> 0 pt

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 29 Aoû - 0:43

Massa et la Turquie, une histoire d’amour
Luca di Montezemolo espère que ses troupes remporteront les six dernières courses de la saison et Ferrari a réussi le premier test avec brio. Massa s’impose pour la seconde année consécutive sur ce tracé, remportant le cinquième succès de sa carrière.
Räikkönen offre le doublé à la Scuderia (le 74ème de son histoire), grâce au dépassement réalisé sur Hamilton au départ. Les pilotes Ferrari profitent des ennuis du britannique pour grappiller un peu leur retard au championnat pilotes.
Felipe Massa (1er) :
"Ca devient un endroit spécial pour moi ! C’est une superbe victoire ! J’ai conservé ma concentration pendant toute la course, en essayant de contrôler la situation. Il n’y a qu’au terme du second relais que j’ai commis une légère erreur au virage n°7, effaçant l’écart que j’avais avec Kimi, qui est revenu proche de moi."
"J’ai pris un très bon départ et la voiture se comportait parfaitement, même s’il faut reconnaître que c’était une course difficile. Le résultat obtenu aujourd’hui constitue un encouragement énorme dans l’optique de cette fin de saison. C’est fantastique de se rendre à Monza après un tel week-end. Nous devons continuer de travailler dans ce sens et donner notre maximum."
Kimi Räikkönen (2e) :
"Evidemment j’aurais voulu gagner, mais la course s’est probablement jouée hier après-midi pendant la séance qualificative. Quand votre principal rival est votre équipier, il y a moins d’inconnues et aussi moins de chance de repartir avec quelque chose."
"Cependant, la chose importante est d’avoir placé deux Ferrari devant tous les autres et, de toute manière, nous avons progressé par rapport au leader du championnat. J’ai pris un bon départ puis j’ai eu un peu de sous-virage, ce qui est rentré dans l’ordre après quelques tours. Le second train de pneus n’a pas aussi bien fonctionné que le premier."
"Le meilleur tour en course à la fin ? J’étais un peu ennuyé d’avoir passé toute la course derrière une autre voiture, donc je voulais voir à quel point j’aurais pu être rapide. A Monza, j’essaierai de réaliser une qualification afin d’être dans une meilleure situation pour la course.
"

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 29 Aoû - 0:46



Jean Todt : "Aucune stratégie pour favoriser l’un ou l’autre"
Le doublé décroché par Ferrari lors du Grand Prix de Turquie remet l’écurie italienne sur de bons rails pour cette fin de saison. Le retard à compenser est conséquent, mais tout est possible.
Après avoir fêté ce résultat, et avant de se remettre au travail, Jean Todt présente sa vision de la course, puis il rappelle que son équipe ne renoncera pas tant que leurs adversaires ne seront pas mathématiquement assurés de remporter les titres mondiaux.
"A l’heure actuelle, il n’y a aucune stratégie pour favoriser l’un ou l’autre pilote. Ce serait quelque chose d’inapproprié. Nos pilotes font du si bon travail, après douze Grands Prix, il n’y a qu’un point d’écart. La plupart des problèmes qu’ils ont rencontrés sont dus à des erreurs que nous avons faites."
"Ils ont commis quelques fautes, mais c’est normal. Nous sommes tous des êtres humains. Nous sentons que le championnat est encore jouable. Ce sera dur, mais c’est toujours difficile. Comme je l’ai dit, nous ferons de notre mieux jusqu’à la fin de la saison et je crois que nous pouvons encore y arriver."
Selon lui, la performance de Ferrari "était agréable et très gratifiante. Nous savions que nous possédions une voiture compétitive. Nous savions que la Ferrari serait plus rapide en course qu’en qualifications, comme c’est le cas depuis le début de saison. C’est probablement notre point faible."
"Nous avons choisi de partir en pneus tendres, qui n’étaient peut-être pas les plus compétitifs pendant la course, mais qui ont sans doute aidé au départ. Felipe a pris un bon départ, Kimi également puisque nous étions premier et second. Nous avons dû attaquer durant la majeure partie de la course, mais tout s’est parfaitement déroulé. Cela arrive très souvent quand vous êtes aux deux premières places, et c’est ce qui s’est produit."
Le patron de la Scuderia Ferrari estime que dans son malheur, Lewis Hamilton a eu de la chance de marquer les points de la cinquième place. Todt répète aussi que ses deux pilotes sont logés à la même enseigne et qu’ils sont sur un pied d’égalité quand il s’agit de gagner.
"Les deux font de l’excellent travail. Il y a une très bonne harmonie dans l’équipe, ils veulent tous les deux gagner et ils possèdent les mêmes chances d’y parvenir. Comme Kimi, Felipe est brillant."
"Lewis a effectué une course fantastique. Il a été chanceux de marquer quatre points après ce qui lui est arrivé, mais lorsque vous voyez ce qu’il a réalisé cette saison, il fait un travail formidable. Malgré son problème, aujourd’hui il a eu de la chance. Cela peut nous arriver, ça fait partie du sport automobile."
Le français reconnaît que de bonnes qualifications sont vitales pour briguer la victoire en course. La pole position ne prend elle pas trop d’importance ? Un changement de règlement s’impose ?
"C’est pour cela qu’il est très important et difficile de réussir les qualifications. Nous savons qu’il est préférable d’être aux avant-postes. Le niveau de compétition est tel qu’il faut que tout soit parfait pour y arriver. A l’heure actuelle, je ne vois pas ce que l’on peut faire pour améliorer la situation."

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Lun 10 Sep - 16:26

Sur un doublé de Maclaren
Le grand prix de Manza, qui est un rendez vous très attendu par les tifosis, a tourné à l'avantage des flèches d'argent, qui ont dominé la course, de la tête et des épaules.
Les ferraris, se sont apparues en difficulté, sur leur terre, les voitures au cheval cabré, n'ont pas su répondre à l'attente des milliers de leur fans, qui ont fait le déplacement. Massa, frappé par un incident mécanique, a du renoncer à tous ces espoirs, après seulement une dizaine de tour. Quant à Raikkonen, il n'a fait que limiter les dégats, en réussisant à se hisser sur la 3ème marche du podium.
Dans la perspective de la lutte pour le titre pilote, les choses s'annoncent difficile pour les pilotes de la scuderia, et ce, à 4 courses de la fin.
Dimanche prochain, les fans de la F1, auront rendez vous, avec un autre temple de la F1, en l'occurrence SPA, qui refait de nouveau apparition, après 2 ans d'absence.
Les hommes rouges, se doivent de réagir, il y va de leur chance de décrocher un des titres mis en jeu.
Il faut rappeler enfin, que le verdict sur l'affaire d'espoionnage industriel, sera rendu ce jeudi à Paris. Affaire à suivre.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Lun 10 Sep - 16:29


La Scuderia Ferrari quitte le tracé de Monza sur une énorme déception. Devant ses supporters, l’écurie italienne a laissé filer (irrémédiablement) les pilotes McLaren vers le titre de champion du monde.
Räikkönen a misé sur sa stratégie pour combler le manque de performance de sa F2007 et se hisse sur la troisième marche du podium, tandis que Massa a jeté l’éponge après onze tours en raison d’un ennui mécanique à l’arrière de sa monoplace.
Kimi Räikkönen (3e) :
"Ce fut vraiment une course difficile pour moi en raison aux douleurs que je ressens dans le cou depuis l’accident d’hier, et j’avais du mal à maintenir ma tête droite lors des freinages. Ceci étant dit, aujourd’hui nous n’étions pas suffisamment rapides. Nous savions que ce ne serait pas un week-end facile, nous l’avions compris dès les tests de la semaine dernière, puis vendredi et samedi ont confirmé cela."
"La voiture n’était pas mauvaise dans le premier relais mais ensuite nous n’étions pas assez performants. Le dépassement de Hamilton ? J’ai essayé de défendre ma position mais il était indéniablement plus rapide que moi. Durant les derniers tours, j’ai ralenti afin de préserve la voiture pour la prochaine course."
"Nous tenions à gagner devant nos supporters mais nous n’y sommes pas parvenus. Au moins, je suis monté sur le podium. Désormais nous allons nous attaquer à un autre circuit fascinant, à Spa, où je pense que l’écart sera plus serré entre nous et nos principaux rivaux."
Felipe Massa (abandon) :
"Je suis très déçu. C’est affreux de voir ses chances s’envoler dès les premiers tours à cause d’un problème de fiabilité. Quelque chose n’a pas fonctionné au niveau de la suspension arrière. En arrivant à Ascari, j’ai senti un problème lors du freinage et je suis rentré aux stands, pensant que cela était dû à une crevaison."
"Cependant lorsque l’on a changé les pneus, la voiture était encore incontrôlable et j’ai dû abandonner. Il faut aborder les prochaines courses avec le même état d’esprit. Nous étions compétitifs ici et je pense qu’il en sera de même dans un futur proche. C’est très décevant mais ce sont des choses qui arrivent en sports mécaniques."


Dernière édition par le Mar 2 Oct - 11:24, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Lun 10 Sep - 16:34

F1 - Saison 2007
Classement des pilotes après 13 courses
1)- L.Hamilton--> 92 pts
2)- F.Alonso--> 89 pts
3)- K.Raikkonen--> 74 pts
4)- F.Massa--> 69 pts
5)- N.Heidfeld--> 52 pts
6)- R.Kubica--> 33 pts
7)- H.Kovalainen--> 21 pts
8 )- G.Fisichella--> 17 pts
9)- A.Wurz--> 13 pts
10)-D.Coulthard--> 8 pts
11)-M.Webber--> 8 pts
12)-J.Trulli--> 7 pts
13)-N.Rosberg--> 7 pts
14)-R.Schumacher--> 5 pts
15)-T.Sato--> 4 pts
16)-S.Vittel--> 1 pt
17)-J.Button--> 1 pt

Classement des constructeurs après 13 courses
1)- McLaren Mercedes--> 166 pts
2)- Ferrari--> 143 pts
3)- BMW Sauber--> 86 pts
4)- Renault F1--> 38 pts
5)- Williams Toyota--> 25 pts
6)- Red Bull Racing--> 16 pts
7)- Toyota--> 12 pts
8 )- Super Aguri F1--> 4 pts
9)- Honda Racing--> 1 pt
10)-Scuderia Toro Rosso--> 0 pt
11)-Spyker--> 0 pt

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mar 2 Oct - 11:40

Hamilton à 3 points du bonheur
Le jeune prodige Britanique, Louis HAmilton, a pris une sérieuse option sur le titre du championnat pilote, en remportant le grand prix du Japon ce dimanche. En effet, le pilote de Maclaren, a réussi à distancer ces deux rivaux au championnat (Alonso et Raikkonen).
A deux grand de la fin (CHine et Brésil), et sauf miracle, Hamilton sera sacré champion du monde à 22 ans, et pour sa première saison en F1

Bilan de la course Ferrari : Un manque de communication fatal
En début de course, Ferrari a été victime d’un problème de communication avec la FIA, ce qui a ruiné le Grand Prix de Räikkönen et Massa. La piste étant totalement détrempée, les commissaires ont imposé que tous les pilotes s’élancent avec des pneus extrême pluie, mais cette information n’est parvenue aux dirigeants de la Scuderia qu’après le départ de la course.
Il a donc fallu rappeler Massa puis Räikkönen aux stands afin de se mettre en conformité avec le règlement. Les deux hommes ont ensuite entamé leur remontée, mais le mal était déjà fait. Le brésilien fait définitivement une croix sur le titre mondial, tandis que seul un miracle pourrait sacrer son équipier finlandais.
Kimi Räikkönen (3e) :
"Nous avons couru avec aucune visibilité. La chose la plus compliquée à effectuer était de savoir où se trouvaient les autres pilotes et ce qu’ils faisaient. Ma course a été gâchée par un ravitaillement forcé dans le troisième tour. Nous avions choisi de démarrer avec des pneus pluie normaux, mais nous ne saurons jamais si cette option se serait avérée payant."
"Une fois de retour dans le peloton, nous avons fait de notre mieux pour remonter. Au bout du compte, la troisième place n’est pas un mauvais résultat en soit. J’ai réalisé de nombreux dépassements et toujours dans des conditions très difficiles. Nos réglages auraient été plus compétitifs sur une piste sèche, mais la voiture a tout de même été très rapide."
"Sans ce choix, je n’aurais sans doute pas perdu autant de temps. Désormais la situation au championnat est nettement plus difficile, mais je m’investirai toujours autant que d’habitude jusqu’à la fin de la saison."
Felipe Massa (6e) :
"Le résultat de cette course a mis un terme à mes chances de remporter le titre, mais sur l’ensemble du championnat, je pense avoir été compétitif en permanence. Malheureusement, la fiabilité a parfois fait défaut et cela m’a coûté des points importants."
"Etant donné nos positions au championnat, je savais que je pouvais prendre un risque en choisissant des pneumatiques différents de ceux de mes adversaires, mais ce n’était pas un choix judicieux. En plus, nous n’étions pas au courant de la décision des commissaires alors que c’était très sérieux. Ensuite j’ai essayé de faire de mon mieux."
"Je suis parvenu à revenir aux avant-postes, mais il me fallait ravitailler une nouvelle car je n’avais pas assez d’essence pour rallier l’arrivée. Le duel que j’ai remporté face à Kubica dans le dernier tour représente le meilleur moment de cette course."

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Lun 8 Oct - 17:59

Räikkönen jouera le titre au Brésil
Au terme d’un Grand Prix parfaitement maîtrisé, Räikkönen offre sa 200ème victoire à la Scuderia Ferrari et la 14ème de sa carrière. Mais avant toute chose, ce succès relance le finlandais dans la course au titre puisqu’il revient à sept longueurs de Hamilton. Pour l’emporter, il devra compter sur une contre-performance de ses adversaires directs ainsi que sur l’aide de Massa, auteur du meilleur temps en course et qui monte sur la troisième marche du podium de Shanghai.
Kimi Räikkönen (1er) :
"Je suis très heureux ! C’est vraiment un résultat fantastique pour moi et toute l’équipe, qui a réalisé de l’excellent travail. Nous avions besoin de cette victoire et nous l’avons. En début de course, j’avais beaucoup de sous-virage mais la situation s’est améliorée par la suite. J’ai été l’un des derniers à chausser des gommes pour le sec, mais cela m’a aidé lorsque la pluie a commencé à retomber."
"Même après le second ravitaillement, j’avais un peu de sous-virage mais, comme auparavant, la situation s’est améliorée au fil des tours. Je savais que Alonso était très rapide mais je contrôlais totalement la situation. Dans l’ensemble, la voiture a parfaitement fonctionné sur le sec et le mouillé. La semaine dernière à Fuji, nous n’avons pas été chanceux mais aujourd’hui les choses se sont bien déroulées pour nous."
"Une fois encore, nous avons eu l’exemple que dans le sport tout peut arriver. La situation au championnat pilotes est encore difficile, mais je tenterai tout pour gagner au Brésil, même si l’issue ne dépend pas seulement de ce que je ferai. Ce devrait être une bataille géniale, intéressante et avec un résultat compliqué à prédire."
Felipe Massa (3e) :
"J’espérais me battre pour la victoire mais la course a été perturbée par les changements climatiques. Quand j’ai basculé en pneus pour le sec ce n’était pas le moment idéal. La pluie a refait son apparition instantanément et il était très difficile de rester en piste."
"De toute manière, dans ces conditions, ce peut être payant de prendre des risques. Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas. Après avoir eu des problèmes liés au graining, la situation s’est améliorée au fil du temps et tout allait bien en fin de course."
"Au bout du compte, terminer sur le podium d’une course comme celle-là est très important et je suis vraiment heureux pour l’équipe. Il reste une épreuve à disputer, tout peut arriver et nous devons continuer de travailler afin de rester devant nos rivaux."

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Lun 8 Oct - 18:06

F1 - Saison 2007
Classement des pilotes après 16 courses
1)- L.Hamilton--> 107 pts
2)- F.Alonso--> 103 pts
3)- K.Raikkonen--> 100 pts
4)- F.Massa--> 86 pts
5)- N.Heidfeld--> 58 pts
6)- R.Kubica--> 35 pts
7)- H.Kovalainen--> 30 pts
8 )- G.Fisichella--> 21 pts
9)-N.Rosberg--> 15 pts
10)-D.Coulthard--> 14 pts
11)- A.Wurz--> 13 pts
12)-M.Webber--> 10 pts
13)-J.Trulli--> 7 pts
14)-S.Vittel--> 6 pt
15)-J.Button--> 1 pt
16)-R.Schumacher--> 5 pts
17)-T.Sato--> 4 pts
18 )-V.Liuzzi--> 3 pt
19)-A.Sutil--> 1 pt

Classement des constructeurs après 16 courses
1)- Ferrari--> 186 pts
2)- BMW Sauber--> 94 pts
3)- Renault F1--> 51 pts
4)- Williams Toyota--> 28 pts
5)- Red Bull Racing--> 24 pts
6)- Toyota--> 12 pts
7)-Scuderia Toro Rosso--> 8 pt
8 )- Super Aguri F1--> 6 pts
9)- Honda Racing--> 4 pt
10)-Spyker--> 1 pt
11)-Maclaren--> 0 pt

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par nassim01 le Mar 9 Oct - 17:55

espoir agma, il y a combien de points pour les pilotes à chaque course gagnée ? et combien pour les constructeurs aussi ?
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 10 Oct - 14:36

nassim01 a écrit:espoir agma, il y a combien de points pour les pilotes à chaque course gagnée ? et combien pour les constructeurs aussi ?
Salut nassim, la réponse à ta question est:
--> 10 points pour le vainqueur
--> 8 points pour le 2ème
--> 6 points pour le 3ème
--> 6 points pour le 3ème
--> 5 points pour le 4ème
--> 4 points pour le 5ème
--> 3 points pour le 6ème
--> 2 points pour le 7ème
--> 1 point pour le 8ème

Pour les constructeurs, ils prennent le même nombre de points que leur pilote.
Exemple, si Ferrari obtient un doublé (1er et 2ème), alors, l'écurie obtient 18 points.
J'espère que je bien répondu à ta question, si ce n'est pas le cas, je le referai avec plaisir.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Ven 12 Oct - 15:26

Baldisseri : "Räikkönen est au niveau de Schumacher"
Arrivé au sein de la Scuderia Ferrari en début d’année, Kimi Räikkönen est toujours en lice pour décrocher le titre mondial 2007.
Après une période d’adaptation qui a duré plusieurs mois, le pilote finlandais a pris toute la mesure de sa F2007 et réalise une seconde partie de championnat fantastique. Luca Baldisseri, responsable de l’activité piste, fait un parallèle avec les performances de Michael Schumacher.
"Michael est septuple champion du monde et nous avons travaillé ensemble durant dix ans. A la fin, étant donnée la relation que nous avions avec Michael, il suffisait de regarder dans ses yeux pour comprendre quel était le problème, pour comprendre ce qu’il voulait dire lorsqu’il parlait de la voiture."
"Au début, avec Kimi nous souffrions un peu parce qu’il avait quelques difficultés pour adapter son pilotage à notre voiture, pour découvrir tous nos systèmes et les pneumatiques Bridgestone. Mais je dois dire que depuis la mi-saison, il parvient à être au même niveau que Michael."
"Un pilote qui réussit à faire une telle course sans commettre la moindre erreur, dans des conditions si difficiles, est un grand pilote," ajoute l’italien en se référant au Grand Prix de Chine.
Stefano Domenicali, directeur technique de Ferrari, rappelle que son équipe est parvenue à gagner la moitié des Grands Prix courus cette saison, ce qui prouve que la position de Räikkönen au championnat n’est pas un simple coup de chance.
"Je ne pense pas que ce soit un miracle. Si vous regardez bien, nous avons remporté huit courses sur les seize disputées, c’est à dire 50% d’entre elles. Nous avons obtenus d’excellents résultats. Malheureusement, cette année nous avons souffert d’autres problèmes, mais nous sommes toujours en course."
"Il ne faut pas que nous soyons anxieux pour l’ultime épreuve, nous devons analyser la saison en détails pour s’assurer que tout sera en ordre pour la dernière course. Mais ce n’est pas un miracle. Nous avons toujours répété que nous n’abandonnerons jamais."
"Ce n’est pas seulement une manière de parler, c’est ainsi que nous agissons et je tiens à souligner le fait que l’équipe est très soudée. Après chaque course, nous savons que la pression est énorme, mais ça fait partie du jeu."

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par nassim01 le Sam 13 Oct - 1:48

espoir a écrit:
nassim01 a écrit:espoir agma, il y a combien de points pour les pilotes à chaque course gagnée ? et combien pour les constructeurs aussi ?
Salut nassim, la réponse à ta question est:
--> 10 points pour le vainqueur
--> 8 points pour le 2ème
--> 6 points pour le 3ème
--> 6 points pour le 3ème
--> 5 points pour le 4ème
--> 4 points pour le 5ème
--> 3 points pour le 6ème
--> 2 points pour le 7ème
--> 1 point pour le 8ème

Pour les constructeurs, ils prennent le même nombre de points que leur pilote.
Exemple, si Ferrari obtient un doublé (1er et 2ème), alors, l'écurie obtient 18 points.
J'espère que je bien répondu à ta question, si ce n'est pas le cas, je le referai avec plaisir.
Merci beaucoup a Karim pour l'explication;)
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 24 Oct - 13:35

Officiel : Kimi Räikkönen est le champion du monde 2007 !
Le doute aura perduré plusieurs heures mais la FIA vient d’officialiser les résultats du Grand Prix du Brésil.
Une incertitude planait depuis que les vérifications techniques avaient mises en avant les trop faibles températures des échantillons de carburant provenant des F1.07 et des FW29.
Mais après de longues délibérations, les commissaires ont décidé de ne pas sanctionner les écuries BMW et Williams, ce qui fait que Rosberg, Kubica et Heidfeld conservent leurs quatrième, cinquième et sixième places.
Hamilton doit par conséquent se contenter de la septième position et le titre revient officiellement à Räikkönen, vainqueur de cet ultime Grand Prix devant Massa et Alonso.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 24 Oct - 13:40

F1 - Saison 2007
Classement des pilotes de la saison 2007
1)- K.Raikkonen--> 110 pts
2)- L.Hamilton--> 109 pts
3)- F.Alonso--> 109 pts
4)- F.Massa--> 94 pts
5)- N.Heidfeld--> 61 pts
6)- R.Kubica--> 39 pts
7)- H.Kovalainen--> 30 pts
8 )- G.Fisichella--> 21 pts
9)-N.Rosberg--> 15 pts
10)-D.Coulthard--> 14 pts
11)- A.Wurz--> 13 pts
12)-M.Webber--> 10 pts
13)-J.Trulli--> 7 pts
14)-S.Vittel--> 6 pt
15)-J.Button--> 1 pt
16)-R.Schumacher--> 5 pts
17)-T.Sato--> 4 pts
18 )-V.Liuzzi--> 3 pt
19)-A.Sutil--> 1 pt

Classement des constructeurs de la saison 2007
1)- Ferrari--> 204 pts
2)- BMW Sauber--> 101 pts
3)- Renault F1--> 51 pts
4)- Williams Toyota--> 33 pts
5)- Red Bull Racing--> 24 pts
6)- Toyota--> 13 pts
7)-Scuderia Toro Rosso--> 8 pt
8 )- Super Aguri F1--> 6 pts
9)- Honda Racing--> 4 pt
10)-Spyker--> 1 pt
11)-Maclaren--> 0 pt

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par espoir le Mer 24 Oct - 13:42

L’interview gratinée et officielle d’Alonso !
Fernando
Alonso revient sur une saison qui l’aura vu perdre son sceptre. Mais
après ses déclarations au vitriol d’après course – McLaren était
responsable de son échec avait affirmé l’Espagnol – le double champion
du monde répond ci-dessous, dans une interview dirigée par le personnel
de McLaren, à des questions précises visiblement destinées à effacer
ses propos à l’emporte-pièce du soir du GP du Brésil et à donner une
teneur officielle à la réflexion de Fernando Alonso en tant que pilote
de course McLaren Mercedes.
La responsabilité de l’échec est abordée et la réponse de Fernando est différente de celle qu’il tenait à la presse espagnole en début de
semaine… L’écurie de Woking demande en outre à son pilote s’il a
capitalisé sur les problèmes de boîte de vitesses d’Hamilton. Question
cruelle puisque la réponse est bien évidemment négative – Alonso était
3è au moment de la chute au classement de Lewis, il était 3è à
l’arrivée. Une fois le leader de McLaren Mercedes perdu pour le titre,
Fernando n’a pas suppléé son équipier.



McLaren
Mercedes aborde le GP du Brésil en expliquant qu’il y avait eu quelques
superbes manœuvres de dépassement – Alonso a été l’une des victimes de
ces modèles de dépassement, lorsque Kubica l’a débordé au freinage des
esses de Senna.



Alonso
formule en outre deux phrases clefs : Hamilton méritait d’être champion
du monde au même titre que Räikkönen. McLaren Mercedes va même jusqu’à
lui demander clairement si, comme certains de ses collègues en Espagne,
il est heureux que ce soit Kimi, et non Lewis, qui ait gagné le
championnat !

Et Fernando d’explique qu’il espère que les leçons seront apprises et « nous essaierons une nouvelle fois l’année prochaine » ! Nous dans le sens tandem McLaren/Alonso ?



La cerise sur le gâteau est la pénultième question, qui porte sur la philosophie d’Alonso par rapport à la Formule
1 et son plaisir d’être un membre de McLaren Mercedes. Interview vérité
ou orientée ? Nous laissons le soin à chacun de se forger sa propre
opinion.



Fernando êtes-vous très déçu de ce résultat ?

Et
bien disons que de toute évidence vous avez jusqu’au dernier tour pour
ambition de remporter le championnat. Je savais que j’étais 3è et si
une des Ferrari avait un problème j’aurais été champion du monde, il y
avait donc une chance, mais elle ne s’est pas concrétisée. C’est un
moment triste pour moi de ne pas remporter le titre. Nous avons essayé
jusqu’à la fin et nous sortons la tête haute.



Il y a eu quelques beaux dépassements dans ce GP, parlez-nous de votre course

La course n’était pas très intéressante pour moi après le 1er
tour. Je me suis un peu battu avec Kubica, mais c’était le seul duel
que j’ai livré. J’attendais simplement qu’une Ferrari ait un problème
car nous n’étions pas assez rapides pour les battre. Je suis un peu
triste d’avoir perdu le titre mais la saison a été positive dans sa
globalité. Au début lorsque nous avons présenté la voiture à Valencia
nous ne nous attendions pas à nous battre pour le titre jusqu’à la fin.



Comment avez-vous capitalisé sur les problèmes de boîte de vitesses de votre équipier ?

Lewis
a chuté à la 18è place au 4è tour, à ce moment de la course j’étais
dans le même rythme que les Ferrari et j’étais donc très optimiste car
tout se présentait bien. Je pense que les Ferrari prenaient soin de
leurs pneus, car lorsqu’elles ont attaqué elles ont disparu au loin. A
partir de ce moment j’ai su qu’il serait difficile d’éviter un doublé
Ferrari, et j’ai perdu le championnat.



Lorsque vous vous retournez sur votre saison, pourquoi pensez-vous que ça n’ait pas marché au final ?

En
Hongrie j’ai écopé d’une pénalité étrange, au Japon je n’ai pas terminé
la course à la suite d’un accident, au Canada et en France j’étais 7è –
il est donc certain que je ne suis pas arrivé au Brésil avec
suffisamment de points pour être certain de gagner le championnat.
J’espère que la leçon sera apprise pour l’année prochaine, nous
essaierons une nouvelle fois.



Etes-vous heureux pour Kimi ?

Je
suis heureux pour lui. Je pense qu’il mérite le titre. Les 3 pilotes
méritaient le titre – nous nous sommes battus toute l’année. Kimi a une
belle personnalité ; il a essayé, pas seulement cette année, mais aussi
en 2005 contre moi et en 2003 contre Michael, et il devient enfin
champion du monde, donc je suis heureux. Félicitations à Kimi.



Certains
de vos collègues en Espagne sont heureux que ce soit Kimi, et non
Lewis, qui ait gagné le championnat. Partagez-vous ce point de vue ?


Non,
je ne partage pas ce point de vue. Il est certain que les Espagnols ne
sont pas de grands fans de Lewis, mais il en va probablement de même en
Angleterre vis-à-vis de moi – c’est normal. Mais mon point de vue était
que je me concentrais sur ma course en essayant de prendre la 2è place
aux Ferrari.



Fernando, diriez-vous que vous avez perdu le titre ou que Ferrari l’a gagné ?

Un
peu des deux je pense. Je crois que nous avons perdu le championnat
lors de certaines des dernières courses, nous n’avons pas fait un
travail suffisamment bon. Ferrari a gagné car elle a fait une fin de
saison phénoménale. Au début nous nous battions avec eux pour gagner
des courses, mais sur la fin les Ferrari volaient – c’est donc une
combinaison des deux.



A
la fin 2006 nous avions l’impression que vous n’appréciez peut-être
plus la course comme auriez dû, vous avez dit que la course n’était
plus un sport selon vous. Maintenant que vous êtes chez McLaren,
regrettez-vous d’avoir quitté Renault ou avez-vous profondément
apprécié cette saison en tant qu’individu ?


Je
ne regrette pas d’avoir quitté Renault. Cette année j’ai eu
l’opportunité de gagner le championnat – j’ai gagné 4 courses et à voir
ce que Renault a fait cette année c’était la bonne décision. Cette
année j’ai encore plus aimé la F1, ce fut globalement une bonne saison, je me suis une nouvelle fois battu pour la conquête du titre, je suis très heureux.



Piloterez-vous pour McLaren Mercedes l’année prochaine ?

J’ai un contrat avec McLaren Mercedes, c’est la réalité du moment.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suivi de la saison du Formule 1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum