Les élections présidentielles de 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les élections présidentielles de 2009

Message par espoir le Ven 3 Oct - 19:35

Troisième mandat: fuite en avant
De spéculations en désinformations on aura tout entendu sur le troisième mandat de Bouteflika. Chacun sait que dans l'opacité institutionnelle" qui sévit en Algérie, il est difficile de disposer d'une visibilité durable à même d'éclairer le destin national. Faute de pouvoir informer le citoyen sur ce qui l'attend à terme dans son pays, nous pouvons donner de manière certaine l'état des lieux sur le troisième mandat au moment où
nous écrivons.
Trois éléments permettent de déduire qu'à l’heure actuelle l'idée du troisième mandat est en marche:
1) Le RND dont on ne connait ni les repères politiques ni les fondements doctrinaux mais dont on sait qu'il a pour principale, sinon unique charge de transmettre les décisions occultes, vient de se fendre d'un texte à la gloire du chef de l'Etat que sa propre tribu n'oserait pas commettre. En tout cas pas dans des termes aussi obséquieux.
2) Le projet de révision de la constitution est formellement déposé auprès
du Conseil constitutionnel pour validation.
3) Tous les parasites qui faisaient ostensiblement part de leur désaveu du
gâchis occasionné par le chef de l'Etat et ou son entourage et disaient à qui voulait l'entendre qu'ils s’apprêtaient à quitter le navire sont à nouveau aux abonnés absents.
Merveilleuse Algérie de 2008 où il faut lire dans le mare du café pour savoir
à quelle nouvelle sauce va être dévorée la carcasse nationale.

Le projet de révision de la constitution porte sur trois sujets essentiels.
1- Levée de la limitation des mandats.
2- Création du poste de vice-président.
3- Le chef du gouvernement ne sera plus responsable devant l’Assemblée nationale.
Commentaires :
La création du poste de vice-président vise à éviter au régime une élection présidentielle anticipée en cas d’empêchement du chef de l’Etat d’exercer sa mission. Concrètement, cela veut dire que l’Algérie est, dans tous les cas de figures, partie encore pour cinq ans sans possibilité d’alternance si la communauté internationale n’impose pas une élection régulière.
Le lien symbolique qui imposait au chef du gouvernement de présenter formellement son programme et son bilan devant l’assemblée est rompu. L’exécutif est constitutionnellement
seul maitre à bord.
Autant dire que la perspective immédiate qui guette le pays est un renforcement de l’abus d’autorité et de l’opacité dans la gestion des affaires publiques. Il reste à espérer que les demi pensionnaires démocrates qui souhaitent le changement tout en « votant utile », c’est à dire en renforçant le clan du pouvoir dont ils espèrent quelques dividendes, se déterminent enfin.
http://rcd-algerie.org/

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections présidentielles de 2009

Message par ici-c-bougie le Lun 27 Avr - 13:49

mebrouk 3likoum bouteflika
avatar
ici-c-bougie

Nombre de messages : 4
Age : 31
Localisation : FOX RIVER
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum