[Débat] Moussa SAIB

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Débat] Moussa SAIB

Message par nassim01 le Sam 29 Sep - 20:07

Dans ce topic, vous trouverez toute l'actualité du coach de la JSK Moussa Saib.

C'est un débat entre membres de ce forum sur l'actuel entraineur de la JSK.
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Rastacool le Dim 30 Sep - 17:29

Bonjours tous le monde ...

je suis nouveau, vous n'avez pas de photos de lui sa serais bien de mettre une photos de saib Wink
avatar
Rastacool

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par nassim01 le Dim 30 Sep - 17:34

Rastacool a écrit:Bonjours tous le monde ...

je suis nouveau, vous n'avez pas de photos de lui sa serais bien de mettre une photos de saib Wink
Bienvenue à toi Rastacool, nous sommes heureux de te compter parmi nous Wink
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Rastacool le Dim 30 Sep - 17:35

nassim01 a écrit:
Rastacool a écrit:Bonjours tous le monde ...

je suis nouveau, vous n'avez pas de photos de lui sa serais bien de mettre une photos de saib Wink
Bienvenue à toi Rastacool, nous sommes heureux de te compter parmi nous Wink

merci beaucoup ..moi aussi je suis honorer d'etre parmis vous Smile
avatar
Rastacool

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Dim 30 Sep - 19:51

Sois le bienvenu cher ami Rastacool, tu es ici chez toi. Pour les photos de Saib, on va mettre quelques unes dans la banques des images très bientôt.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Rastacool le Lun 1 Oct - 2:37

espoir a écrit:Sois le bienvenu cher ami Rastacool, tu es ici chez toi. Pour les photos de Saib, on va mettre quelques unes dans la banques des images très bientôt.

merci tout le plaisir est pour moi Wink
avatar
Rastacool

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Morientes le Lun 1 Oct - 20:14

Bienvenue rastacool Wink
avatar
Morientes

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Rastacool le Mar 2 Oct - 13:48

Morientes a écrit:Bienvenue rastacool;)

Wink

merci
avatar
Rastacool

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Dim 28 Oct - 12:41


Saïb, le nouveau Guy Roux kabyle
Depuis son installation à la barre technique, Moussa Saïb enchaîne performance sur performance que ce soit à domicile où à l'extérieur. Il a fait de la JSK une véritable machine à gagner, tel un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage.
Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu une JSK aussi conquérante comme cette saison. cette réussite n'est pas le fruit du hasard, mais si l'équipe marche à merveille, c'est grâce aux compétences de Saïb et à son expérience qu'il a acquise lorsqu'il était joueur au haut niveau.
Il faut dire que personne ne s'attendait à ce que l'équipe réussisse un tel parcours en championnat à cause de ses débuts catastrophiques en Champions League. Mais l'ancien Auxerrois a su redonner confiance aux joueurs, faire d'eux de véritables guerriers alors qu'il y a quatre mois de cela, ils n'étaient que l'ombre d'eux-mêmes sur le terrain.

La JSK voyage bien avec lui
Sur les cinq matches disputés à l'extérieur, les Canaris ont enregistré trois victoires, un nul et ils n'ont concédé qu'une seule défaite. Cette dernière est survenue lors de la première journée du championnat et c'est tout le monde qui sait que c'est l'arbitre qui a fait perdre la JSK contre l'USMA. Par contre l'USMAn, les Kabyles auraient pu empocher les trois points de la partie, s'il n'y avait pas l'expulsion de Nassim Oussalah. Mais ce qu'il y a lieu de noter est que l'équipe a enregistré trois victoires consécutives à l'extérieur et cela face à de grosses cylindrées à savoir la JSMB, le MCO et le MCA. Par le passé, la JSK s'est rarement imposée à l'extérieur et il faut remonter jusqu'aux années 80 pour voir la JSK conquérante à l'extérieur. Saïb a su décomplexer son équipe pour faire d'elle une véritable machine à gagner. D'ailleurs, il avoue qu'il joue à chaque fois pour gagner. Il ne ferme jamais le jeu car pour lui le supporter qui se déplace au stade a droit au spectacle. Les entraîneurs qui raisonnent comme lui en Algérie sont rares et c'est pour cela que la JSK est la meilleure équipe à l'éxtérieur.

Le turn-over, son atout majeur
Même si les joueurs de la formation du Djurdjura n'ont pas bénéficié de repos à l'intersaisons, Saïb a su comment faire avec cette donne en faisant tourner son effectif à chaque fois. C'est pour cela qu'il n'a trouvé aucune difficulté lorsqu'il a disputé 4 matches en 15 jours alors que l'équipe venait juste de rentrer de Rabat où elle avait joué son dernier match de la Champions League. A l'exception de Aït Kaci et de Bouregba, tous les autres joueurs ont bénéficié d'un temps de jeu. Il faut dire qu'avec lui, il n'y a pas de titulaire dans la mesure où à chaque match, il change son onze rentrant. Il surprend tout le monde à chaque fois en laissant certains éléments sur le banc. Par exemple contre le MCA, Bensaïd s'est retrouvé hors des 18 alors que Kheddis, Harkat, Derag et Amaouche se sont retrouvés sur la touche. Les seuls qui jouent régulièrement sont Chaouchi, Abdslam, Demba, Zafour, Dehouche, Berramla et Hemani. Il a une ossature avec laquelle il compose et cela lui a permis de faire de la JSK une équipe conquérante.

Total football, son second atout
L'une des clés de la réussite de l'entraîneur kabyle est qu'il s'est basé sur le football moderne, à savoir ce qu'on appelle le Total Football. Cela consiste à ce que tous les joueurs défendent ou attaquent tous en même temps. D'ailleurs, lors du match précédent face au MCA, Saïbi, Berramla, Oussalah revenaient jusqu'en défense pour apporter leur soutien à leurs équipiers. En outre, les défenseurs participaient aux offensives de leur équipe. Pour lui, la force de l'équipe réside dans la solidarité qui existe dans le groupe. Il est utile de souligner qu'avec cette stratégie, même les défenseurs et les milieux de terrain marquent. C'est ce qui a permis au staff technique de suppléer le départ du buteur maison, Cheikh Omar Dabo, alors que les fans étaient pessimistes au départ. Mais aujourd'hui, avec Saïb qui s'est inspiré du football moderne, la JSK possède la meilleure attaque du championnat. Et dire qu'il n'y a pas si longtemps, le compartiment offensif était le maillon faible de l'équipe.

Les supporters le considèrent comme un messie
Ces derniers jours, on ne parle que de l'effet Saïb en Kabylie. Si la majorité des fans était acquise à sa cause dès le départ, les plus réticents ont rallié la majorité après l'éclatante victoire contre le Mouloudia d'Alger. Ils estiment tous que c'est grâce à Moussa que la JSK a pu revenir sur la scène nationale et ils veulent le voir le plus longtemps à la tête de la barre technique d'autant que c'est un enfant de la région. Les supporters qui se sont désintéressés totalement de leur équipe croient désormais que cette dernière est sur la bonne voie surtout que l'objectif de Moussa est de travailler à long terme. Maintenant, la JSK suscite un engouement auprès de ses fans et il est clair que ces derniers reviendront en force pour la soutenir. Ils se déplaceront en masse au stade pour apporter leur soutien aux jeunes Canaris. Saïb leur a redonné l'espoir et ils placent leur confiance en lui. Sa méthode de travail, sa stratégie et sa manière de voir les choses ont plu au public kabyle. Ils estiment que celui-ci a beaucoup appris auprès de Guy Roux lorsqu'il était joueur à Auxerre et ils voient en lui le nouveau Khalef qui a mené la JSK au firmament. Moussa promet, pour sa part, de bâtir une équipe d'avenir et elle va sûrement asseoir de nouveau sa suprématie au niveau national et pourquoi pas au niveau continental dans les cinq années à venir.

competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mer 31 Oct - 12:26














Saïb en colère: Contre Wassiou et Traoré

L'entraîneur des Jaune et Vert n'a pas caché sa colère à l'égard de Wassiou et Traoré. Ayant toujours agi comme un vrai professionnel, l'ancien Auxerrois ne veut pas fermer les yeux sur l'écart disciplinaire de ses deux éléments qui ont refusé de jouer contre le WAT.
Est-il vrai que Wassiou et Traoré ont refusé de jouer contre le WAT ?
Effectivement, ils ont refusé de jouer et cela ne passera pas sans conséquences. J'ai donné la chance à tous les éléments et je n'ai jamais fait dans le favoritisme. Je n'ai lésé aucun élément ; la preuve, tous les joueurs ont joué avec moi. Ce sont des joueurs professionnels et ils doivent assumer leur acte.
Wassiou a déclaré qu'il avait peur de contracter une blessure à cause de la pluie…
C'est une excuse qui ne tient pas la route. Je ne leur offre pas de cadeau, car c'est un manque de respect non seulement pour le staff technique, leurs équipiers, le club mais aussi pour les supporters. Leur comportement ne doit pas passer sans conséquences car la discipline est la clé de la réussite.
Peut-être que les deux joueurs n'ont pas apprécié le fait qu'ils ne soient pas titularisés…

Aucun élément n'a signé un contrat de titulaire. Moi, ce qui m'intéresse, c'est le collectif et j'ai donné la chance à tous les éléments. Tout le monde a joué avec moi et ils ne trouveront pas quelqu'un qui donnera la chance à tous les joueurs. Les deux joueurs vont payer leur geste.
Wassiou nous a déclaré que vous ne lui parliez pas à l'entraînement…

Je ne suis pas en train de m'occuper des gamins pour parler à chacun en aparté. Même Zafour, pourtant capitaine, je ne lui parle pas. Je m'adresse à tout le groupe et mon seul souci est de préparer mon équipe. Il nous faut alors 29 entraîneurs pour que chacun parle avec un joueur.
On croit savoir que Wassiou et Traoré seront sanctionnés…
Absolument, Wassiou et Traoré seront exclus du groupe jusqu'à nouvel ordre. Je ne badine pas avec la discipline et tant que je suis à la tête de la JSK, je ne tolérerai pas ce genre de comportement. J'ai un effectif de plus de 20 joueurs et si maintenant je ne convoque pas un joueur ou que je ne le titularise pas, et qu'il n'accepte pas mes choix, il n'a qu'à partir. Je fais juste mon travail et je place toujours l'intérêt de l'équipe au-dessus de toute autre considération.
Malgré l'absence de trois titulaires, vous avez dynamité le WAT en inscrivant 6 buts…
Tant mieux pour nous. Je fais confiance à tous les joueurs et on a tué le match pendant la première mi-temps.
Athmani a inscrit trois buts et on peut dire que le banc l'a hypermotivé pour se surpasser…

J'ai placé ma confiance en lui et il s'est montré à la hauteur. Je l'ai désigné pour tirer le penalty et cela prouve si besoin est que j'ai confiance en lui. Idem pour Bensaïd. Ces deux éléments se sont retrouvés sur le banc contre le MCA vu qu'ils n'ont pas eu le rendement escompté. Mais ils se sont ressaisis face au WAT.
Beaucoup de clubs veulent vous imiter en faisant tourner leurs effectifs respectifs, cela confirme que vous avez apporté quelque chose au football national…
Lorsque j'ai pris la JSK, je me suis dit que je dois apporter ma touche. J'ai joué au football et je me mets dans la peau du joueur. Je donne la chance à tous les éléments et c'est qui a fait que tous les joueurs sont compétitifs. Et lorsqu'il y a des absents, cela ne se fait pas trop ressentir car pour moi, il n'y pas de titulaire indiscutable.
La JSK possède la meilleure attaque alors que certains craignaient pour cette équipe après le départ de Dabo...
Ce n'est pas un joueur qui fait l'équipe, mais c'est le contraire. Le football se joue à onze et chaque joueur est appelé à marquer. On possède la meilleure attaque et nos deux meilleurs buteurs sont Athmani et Hemani avec 4 buts chacun. Pratiquement, tous les autres joueurs ont marqué y compris Rabie Meftah qui n'a pas l'habitude de le faire.
Peut-on parler du titre maintenant ?
Je gère match par match et mon objectif est de former une équipe. On ne parlera du titre qu'après la 21e journée.

Competition.com


_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Jeu 1 Nov - 15:20

MOUSSA SAIB : «Je ne badine pas avec la discipline»
D’aucuns n’avaient donné cher de sa peau. A sa prise en main de la formation Kabyle dans une situation particulière, on ne lui accordait pas la moindre once de chance de rester au-delà de trois matches avec toute cette instabilité chronique qui a caractérisé ces derniers temps le club phare du pays.
Il est parvenu à s’imposer comme désormais incontournable mais il a surtout imposé sa vision d’une équipe et d’un groupe. Une vision acquise au fil de sa carrière professionnelle aux côtés de son guide et conseiller Guy Roux. A ce sujet, Saïb dira : «j’ai été pour ainsi dire à deux grandes écoles. Celle du duo Khalef-Zywotko et celle de Guy Roux». Ce qui dénote que Saïb a retenu toutes les leçons si bien que le nouvel entraîneur national Rabah Saâdane a émis le vœu de le voir intégrer le staff technique national pour apporter justement cette touche de professionnalisme. Saïb se sent désormais bien sa nouvelle casquette d’entraîneur. Une carrière qu’il veut longue et surtout à la JSK. Un club qu’il connaît sur les doigts même si pour lui c’est un pari délicat qu’il a pris. «Certes beaucoup m’avaient déconseillé de prendre un club qui a consommé un grand nombre d’entraîneurs mais je ne pouvais me sentir mieux pour mes débuts qu’à la JSK. Il vaut mieux entamer une carrière d’entraîneur dans un club où l’on connaît l’environnement et surtout les rouages pour ne pas être dépaysé», soulignera-t-il pour expliquer son choix. En fait Saïb a attendu le moment propice pour prendre cette équipe de la JSK. Il voulait être seul à la barre d’où d’ailleurs son clash avec Aït Djoudi car pour lui, les seconds rôles il n’en veut pas, lui qui a été toujours au-devant de la scène comme joueur. En fait, comme il le dira, les défis ne lui ont jamais fait peur. Avec la JSK, il est en train de relever justement un défi. Celui de rallier à sa cause tous les intervenants dans ce club. Dirigeants, joueurs et surtout supporters sont pour ainsi dire satisfaits. D’aucuns ne contestent son choix et ses décisions. «Je ne suis pas un tyran ou dictateur. Ma nature a toujours été d’écouter les uns et se faire entendre par les autres. Je ne suis pas du genre à marcher sur les plates-bandes des uns pour accepter que les autres marchent sur les miennes. Je suis respectueux de tous et je demande que l’on me respecte». En fait, c’est cela la vision de Moussa du professionnalisme. «Je ne badine pas avec ces principes encore moins avec la discipline». Car pour Moussa, un retard à une séance d’entraînement ou à une réunion est un manquement à la discipline. Ne pas respecter son équipier, son dirigeant et son supporter est aussi un manquement à la discipline. Saïb ne fait qu’inculquer à ses joueurs la clé de sa réussite professionnelle : «vous n’avez rien sans rien en tant que joueur», précisera-t-il. D’ailleurs de nombreux joueurs ont compris ce message si bien qu’aucun d’entre eux ne s’offusque s’il est sanctionné. Pour Moussa, qui refuse que l’on le compare à d’autres entraîneurs notamment Guy Roux, «je suis Saïb et je suis encore loin de réaliser ce que ce dernier a concrétisé». La primauté revient avant tout à l’équipe et au groupe. «Certes une équipe a besoin d’individualités mais c’est à celles-ci de s’adapter au moule du groupe et non l’inverse». Tant et si bien que personne n’est sûr de figurer dans l’équipe qu’au dernier moment. «Mon équipe je ne l’ai en tête qu’à la veille du match, mais au dernier moment, je pourrai la changer en fonction de bien de paramètres», étayera-t-il. Et jusque-là, les faits lui donnent entièrement raison avec les résultats enregistrés depuis sa prise en main de l’équipe que même le grand Jumbo-JET n’avait réussi. Saïb, qui ne cesse de marteler que son équipe est encore jeune et a besoin de plus de temps pour conquérir les sommets, réfute et refuse que l’on voit dès maintenant son équipe sacrée championne.
«Cette équipe n’a pas besoin qu’on lui mette la pression. Elle a surtout besoin de sérénité.» Et surtout de stabilité. Et ce que Moussa prône en fait c’est la stabilité. Il a besoin de temps pour montrer toutes les facettes de son talent d’entraîneur. Il a envie que le football national, dont il juge le niveau à peine moyen, faire de la stabilité une culture comme c’est le cas dans de nombreux clubs dans le monde à l’image de M.U, Arsenal et Liverpool ou de Barcelone qui ont pratiquement des entraîneurs sédentaires même si leurs équipes n’ont pas eu les résultats escomptés. Comme il revendique la rigueur dans la gestion de la compétition nationale tant celle qui prévaut actuellement est loin de répondre aux normes requises dans les grandes nations du football y compris chez nos voisins immédiats. Il reste seulement à espérer que Saïb poursuivra son œuvre qui risquerait de déranger les habitués des eaux troubles.
Horizons.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mar 13 Nov - 1:07




Moussa Saïb explique la non convocation de Wassiou et Traoré
“Ils sont en train de payer leur geste”
Le coach kabyle, Moussa Saïb laisse entendre qu’il n’a pas l’intention de faire rejouer Wassiou et Traoré de sitôt même s’il a consenti à ce que les deux joueurs s’entraînent à nouveau avec le groupe.

Vous venez de reprendre les entraînements après la défaite de Chlef. Vous avez sans doute parlé aux joueurs pour leur remonter le moral ?
C’est logique, je pense qu’il ne faut pas trop dramatiser les choses, de toutes les façons, il fallait qu’un jour on perde. Ça arrive à toutes les équipes du monde et il n’y a pas matière à rougir.
Avec du recul quel commentaire faites-vous sur cette défaite ?
On a fait une mi-temps un peu catastrophique mais je pense qu’on a réussi à revenir en deuxième période. Je dirais qu’on s’est fait avoir plus par des contres.
Des joueurs de la JSK ont déclaré que l’équipe a joué son plus mauvais match de la saison. Vous direz quoi si vous deviez réagir à ces déclarations ?
Il ne faut pas perdre de vue aussi que Chlef nous attendait au tournant. Eux aussi pensent qu’ils avaient fait leur plus mauvais match face au CRB juste avant nous. Donc, ils étaient bien décidés. Ils se sont organisés en 5-3-2, un bloc défensif en somme, et ils donnaient l’air que c’était eux qui jouaient à l’extérieur. Je trouve qu’on n’a pas été dominés.
A voir le résultat sur lequel le match s’est soldé, on est quand même tenté de dire que ce fut un plan défensif qui a été très… offensif ?
Pas du tout, il faut revoir comment ont été marqués les buts. Ce fut sur des balles arrêtées. Le premier on l’a encaissé sur coup franc. Ils ont été plus dangereux sur ces balles que sur autre chose. D’ailleurs les deux gardiens étaient quasiment au repos.
Vous aviez toute une deuxième mi-temps pour réagir mais ce n’est jamais venu. Qu’est-ce qui vous a manqué ?
Par la suite on a essayé de poser le ballon mais c’était un peu trop tard pour nous surtout après avoir loupé une balle d’égalisation. Et puis quand ça ne sourit pas, ça ne sourit pas ! On devait perdre un jour ou l’autre et c’est arrivé.
Vous semblez prendre les choses du bon côté. C’est votre discours pour les joueurs ?
Ce n’est pas la fin du monde. Certes, on a perdu notre match mais ça reste une rencontre de championnat et l’exercice est encore très long et les surprises ne sont pas à écarter, c’est cela le foot.
Vous jouez contre l’ESS à domicile ce jeudi. Un match difficile, pas d’appréhension, pas de pression surtout après la défaite de Chlef ?
Non ! Au contraire, c’est un autre match de championnat qu’on prendra le plus normalement. Il y a des gens qui ont perdu des millions de dollars et ils ont dû accepté leur sort et ce n’est pas parce qu’on a perdu à Chlef qu’on va se mettre le couteau sous la gorge. Si à chaque fois qu’on perd il y aura de la critique, ce n’est pas bien pour l’équipe qui a plus besoin de remontant dans ces moments-là.
Il y a Wassiou qui a déclaré qu’il s’attendait à être convoqué pour ce match de l’ASOC mais apparemment vous êtes toujours inflexible sur la sanction. Le retiendrez-vous pour ce jeudi contre l’ES Sétif ?
Mais il part pour l’équipe nationale de son pays donc il ne sera même pas présent.
Il part quand ?
Aujourd’hui normalement (NDLR hier lundi). Il a fait un cas d’indiscipline, et il est en train de payer son geste vis-à-vis du groupe et du club auquel il a manqué de respect.
Traoré aussi donc ne risque pas d’être convoqué de sitôt ?
C’et un geste inacceptable dont ils se sont rendus coupable lui et Wassiou. C’est quelque chose d’impardonnable pour moi.
Mais sinon vous aurez le reste de l’effectif à disposition pour ce jeudi ?
Tout à fait, à part Saïbi qui n’est toujours pas complètement rétabli, le groupe se prépare convenablement. On verra ce que ça va donner le jour “J”. Maintenant l’essentiel pour nous est de bien nous préparer. Les joueurs sont conscients, et ils sont autant affectés par la dernière défaite et ce qu’il leur faut c’est leur dire : Allez les gars ce n’est pas la fin du monde, vous êtes capables de vous rattraper.
DDK du 13/11/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mer 14 Nov - 14:19

La semaine prochaine : Réunion Hannachi - Saïb


Selon une source autorisée, le président Moh-Chérif Hannachi se réunira avec l'entraîneur Moussa Saïb afin de discuter de l'opération recrutement. Aziz Benhamlat prendra certainement part à cette réunion en sa qualité de manager général et membre du staff technique.
Pour l'heure, on ignore la date exacte de cette rencontre, mais notre source nous a révélé que celle-ci aura lieu dans le courant de la semaine prochaine, c'est-à-dire après la rencontre face à l'ESS. Cette réunion permettra au premier responsable de la formation du Djurdjura et à l'ancien Auxerrois d'arrêter la liste des joueurs à libérer et ceux à recruter. Les deux hommes évoqueront sans aucun doute l'objectif de l'équipe en Champions League. D'ailleurs, le renforcement de l'effectif des Jaune et Vert se fera selon l'objectif fixé dans la compétition africaine. L'ancien meilleur passeur du championnat français a toujours affirmé qu'il ne parlera du recrutement qu'après sa rencontre avec Hannachi. Il veut faire les choses en parfait professionnel, car il ne peut pas entamer les contacts avec les joueurs alors qu'il ne sait même pas si la direction du club peut suivre sur le plan financier. Autrement dit, le recrutement se fera en concertation entre Saïb et Hannachi. La liste des libérés sera sans aucun doute établie durant cette réunion, mais elle ne sera divulguée qu'à l'ouverture du mercato, car elle dépendra du renforcement de l'effectif. Il est évident que si le club, pour une raison ou une autre, ne recrute pas beaucoup de joueurs, la direction ne libérera pas tous ceux qui seront portés sur la liste des libérables, malgré le fait que la plupart d'entre eux sont connus d'avance. Ainsi, la JSK recrutera vraisemblablement 4 à 5 éléments pour pouvoir faire un parcours honorable en Champions League africaine. Il est certain également que le compartiment défensif sera renforcé par un arrière gauche et un défenseur central. Pour le premier, le problème serait déjà réglé, puisque le sociétaire du NAHD Lyès Boukria est proche de la JSK. Concernant le défenseur central, les Kabyles ont déjà chargé quelqu'un pour leur trouver un élément de la trempe de Barry Demba. Les autres postes seront également renforcés, mais pour le moment on ignore les éléments ciblés. Une chose est sûre, la JSK aura fière allure à la phase retour. L'entraîneur Moussa Saïb a remis l'équipe sur les rails et il fera de son mieux pour que la JSK fasse un parcours digne de son rang en Champions League africaine.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Morientes le Mer 14 Nov - 23:21

c'est un grand homme ce SAIB il fait du bon travail il faut le reconduire le plus longtemps possible !!!!
avatar
Morientes

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mer 14 Nov - 23:50

Morientes a écrit:c'est un grand homme ce SAIB il fait du bon travail il faut le reconduire le plus longtemps possible !!!!
Tout a fait, Saib est en train de construire une équipe pour l'avenir, si tout le monde reste derrière lui, et si on réussi à garder cette ossature (avec un recrutement judicieux et ciblé), on aura une équipe qui aura fière allure.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Lun 19 Nov - 2:33

Saïb : “Le championnat n'est pas mon objectif”
L’entraîneur de la JS Kabylie, Moussa Saïb, a indiqué dimanche à Alger que le titre de champion national n'est pas son objectif primordial cette saison. “Je ne promets rien du tout à nos supporters. Mon objectif est de former une équipe dans trois ans. Le titre de champion ça se prépare.
On commence à peine à sortir la tête de l'eau. Nous possédons un effectif jeune qui manque d'expérience”, a déclaré Saïb au forum du journal sportif Echibek. Pour l'ancien capitaine de la sélection algérienne de football, le championnat est ouvert et les prétendants au sacre final sont nombreux. “Après un 1/3 du championnat, il est trop tôt pour parler du futur champion d'Algérie. Il y 4 ou 5 prétendants sérieux au sacre final, entre autres l'ESS et l'USMA, même le MCA peut revenir. Pour l'instant, il y a l'ASO et le MC Saïda que personne n'attendait aux premières places, mais la saison est encore longue”, a-t-il souligné. Le coach du leader du championnat d'Algérie de division 1 a estimé, par ailleurs, que le bilan de son équipe à l'issue de la 11e journée est “positif” par rapport à la saison dernière.
Notre bilan est positif. Nous avons la meilleure attaque du championnat et l'équipe n'a concédé que deux défaites. Il faut savoir qu'après notre élimination en Ligue des champions, j'ai hérité d'une équipe disloquée, mais grâce à l'adhésion de tout le monde, la situation du club s'est nettement améliorée”, a expliqué Saïb. Interrogé sur le secret de sa réussite en ce début de saison, Saïb a répondu : “C'est un tout, quand il y a de bons résultats tout va bien. J'essaie d'apporter une touche nouvelle dans la façon de travailler. Certains joueurs à l'instar de Hemani, Derrag et Athmani, après une saison difficile, sont là pour renaître.” L'entraîneur de la JSK a abordé par la suite le cas des deux joueurs africains Wassiou et Traoré, sanctionnés par la direction du club en raison de leur comportement lors du match face au WA Tlemcen. “Les deux joueurs ont été sanctionnés financièrement et sportivement pour leur faute professionnelle. Maintenant, la balle est dans leur camp. Je ne retiens personne contre son gré”, a t-il affirmé. Abordant le sujet de la sélection nationale, Saïb a estimé qu'il est temps de faire confiance aux joueurs locaux pour repartir du bon pied. “L'Algérie a été éliminée de la CAN pour la 2e fois consécutive avec la même équipe. Il est temps de faire confiance aux joueurs locaux. Ils ne vont pas faire pire que les professionnels”, a-t-il conclu.
Liberté du 19/11/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par nassim01 le Lun 19 Nov - 11:16

Moussa Saib, invité du forum Echibek
''Si un joueur a signé un contrat-titulaire, qu’il me le montre ! ''

Un peu gêné, ruisselant de sueur, c’est à croire que ce jeune entraîneur du club, le plus huppé du pays, n’est jamais passé sous les feux de la rampe, au point où la présence de journalistes l’indispose autant.

Mais il sait ce qu’il fait et où il va. Jamais un mot dur au sujet de ses prédécesseurs, ni sur la presse. Remettant à chaque fois ceux -ci ou ceux –là à leur place. L’enfant de Theniet El- Had, qui était loin de songer un jour à cette consécration, est aujourd’hui au sommet de la plénitude. Et le chemin est encore long pour montrer à ceux qui l’avaient " enterré " précocement, qu’à force de travail et de sacrifices, on arrive à réaliser des miracles.

Depuis qu’il dirige la barre technique des Canaris, siège éjectable par excellence, il donne l’impression d’être là où tout le monde le prédispose : Les supporters, quand ils venaient au stade, avaient pour seul leitmotiv de cracher leur venin à l‘endroit des joueurs, du président et de tout ce qui tournait autour du club . Mais aujourd’hui, on a peine à croire qu’ils admettent des partages de points à domicile avec des acclamations qui font chaud au cœur.

"J’ai voulu apporter ma touche"

Tout cela, nous semble t-il, est la résultante d’un travail sincère , d’une confiance mutuelle et surtout d’une vision juste et ambitieuse que Moussa Saïb a, dès sa prise de fonction, insisté à imprimer. Et les résultats sont là. Premiers au classement, meilleure attaque , 11 matches joués dont deux défaites, deux nuls et le reste n’est que victoires. Un bilan, donc, très positif pour celui qui dit ne rien promettre aux supporters et que son ambition est de monter une équipe compétitive d’ici deux ou trois années. Si, comme il le dit, il avait trouvé une équipe disloquée à son arrivée, aujourd’hui, il estime avoir trouvé le bon remède en se basant sur le dialogue. " J’ai voulu apporter quelque chose de nouveau. Cela a donné ses fruits et c’est tant mieux ", a indiqué le jeune coach, à une question sur l’effet Saïb que d’aucuns estiment qu’il a réussi à transformer une équipe vouée à la décadence en un adversaire coriace et craint à domicile ou ailleurs. A propos des changements que la JSK compte opérer à l’approche du prochain mercato d’hiver, les présents à la conférence de presse en sont restés sur leur faim. En effet, les dirigeants ne comptent pas recruter pour le seul plaisir de le faire. " Nous allons recruter en fonction des départs,” a tenu à expliquer le coach des Canaris. Sinon, avec 29 joueurs dont dispose le club, il sera très désagréable et difficilement gérable en rajoutant d’autres. " Je n’ai contacté personne", a –t-il tenu d’emblée à souligner pour lever toute équivoque à propos des rumeurs circulant çà et là..

"Traoré veut partir, Wassiou peut rester s’il le désire"


Dans le même sillage, l’invité du forum a indiqué que les cas Wassiou et Traoré sont réglés. A propos du premier, Saïb a indiqué qu’il ne dépend que de lui de rester ou de demander à partir dès lors qu’il a " payé " son erreur. Quant au second, qui a dù comprendre que le club peut aisément se passer de ses services, tout indique qu’il aurait simulé son comportement dans le seul but d’être radié des rangs du club. Du moins ceci est l’avis de Moussa Saïb. " Traoré a été franc avec moi en m’avouant qu’il avait fait exprès pour partir ", voilà ce qui est dit à propos de ce joueur qu’on prédestinait en mesure de faire oublier Cheikh Dabo. Or, ce dernier, au Havre actuellement, avait cette rage de vaincre que nous ne voyons pas chez Traoré.

Acculé à donner les motifs de son acceptation de driver les Kabyles après en avoir fait montre de n’accepter que le poste de directeur technique sous la direction de Kamel Mouassa, l’ex –Auxerrois a avoué avoir cédé aux sollicitations des proches et aux encouragements de son entourage. A propos de son adjoint, Aziz Benhamlet, il dit avoir pris la décision de l‘engager sans aucune interférence ni injonction. Pour résumer le secret de la réussite du club, celui qui tient la barre technique a laissé échapper qu’il disposait d’éléments qui veulent prouver qu’ils sont capables de bien jouer et que la notion de titulaires est bannie de la politique du club. De plus, dès sa prise de fonction, il a clairement fait savoir aux joueurs qu’ils auront tous l’occasion de prouver leurs compétences et que si l’un d’eux avait signé un contrat – titulaire , il n’a qu’à le lui montrer. Ce langage a eu pour effet de stimuler l’ensemble des joueurs et les résultats n’ont évidemment pas tardé à se concrétiser.

"Entre Hannachi et moi, il y a un rapport de confiance"


A une question sur ses rapports avec le président Hannachi dont d’aucuns parlent d’ingérences dans l’aspect technique, Moussa Saïb a nié catégoriquement ces allégations en soulignant qu’il ne s’ingère aucunement dans l’aspect technique et qu’il n’est même pas au courant de l’équipe type.

En définitive, le jeune coach de la JSK, qui a avoué sans gêne qu’il est toujours en train d’apprendre, donne cette nette impression qu’il sait où mettre les pieds et son analyse des faits brûlants de l’actualité sportive nationale est la preuve qu’il est bien parti pour réussir une carrière d’entraîneur à l’image de celle de l’excellent footballeur qu’il fut. Bon vent Moussa !

DDK

_________________
Le Site Web des Supporters de la JSK
WWW.JSKWEB.ORG
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par aithocine le Lun 19 Nov - 21:46

saib est un grand technicien qui a une vision du foot des grands d'europe, il sera donc un grand entraineur, cest un fils de bonne famille donc c'est un bon éducateur. c'est l'homme qu'il nous faut à la jsk pour plusieurs années mais malheuresement les faux amis de la jsk, ceux qui l'attendent au tournant vont tout faire pour encore le cassé à la première periode creuse que tout les clubs du monde vivent chaque années. C'est au vrais supporteres de jsk de toujours le soutenir et de lui pardonner ces erreurs car il en fera. à la fin c'est tout le football algerien qui gagnera. bonne chance à lui. c'est dommage que matoub nous regarde mais ne peut rien dire car matoub a toujours chanté sur les grands hommes kabyle.

aithocine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par jsk4ever01 le Ven 23 Nov - 8:35



A l'occasion du forum hebdomadaire organisé par le journal arabophone El Chibak, l’entraîneur de la JSK, Moussa Saib, avec sa franchise et sa bonne humeur habituelle, a bien voulu aborder tous les sujets chauds qui font l’actualité.

Cliquez ICI pour lire la suite.
JSKnews.net

jsk4ever01

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par nassim01 le Ven 23 Nov - 14:26

Merci Amine Very Happy

_________________
Le Site Web des Supporters de la JSK
WWW.JSKWEB.ORG
avatar
nassim01

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 16/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Jeu 3 Jan - 21:25

SAIB : «La qualification aux poules de la C1 d'Afrique est notre prochain objectif»

Votre équipe vient de s’adjuger le titre honorifique de champion d’hiver. Saïb doit être un homme comblé en cette fin d’année ?

Moussa Saïb :
C’est vous mentir que de dire le contraire. Ça fait bien sûr plaisir de se retrouver champion d’hiver surtout qu’au début de l’année personne ne croyait qu’on pouvait terminer à la première place.

Est-ce que Saïb va désormais revoir son ambition à la hausse pour cette année en jouant carrément le titre de champion d’Algérie contrairement à ce que vous avez déclaré maintes fois, à savoir construire surtout une équipe d’avenir ?

Ecoutez ! On a terminé à la première place de cette phase aller, c’est normal qu’on est très satisfaits de notre parcours. Maintenant, je maintiens mes déclarations pour dire, encore une fois, que l’objectif le plus important pour moi, c’est de bâtir pour le long terme une équipe solide. Laissons le groupe faire convenablement son travail loin de toute pression et je suis convaincu qu’à la fin du parcours, ils seront à coup sûr, récompensés.

Vous n’avez, à ce jour, signé officiellement aucun contrat avec la JSK. C’est en quelque sorte juste un contrat moral qui vous lie avec votre club ?

Toujours aucun contrat officiel ! Cela étant dit, cette situation ne me dérange aucunement du moment que j’ai la confiance de tout le monde. La confiance du président et du public vaut tous les contrats à mes yeux. Un contrat servira à quoi au fait ? C’est juste un simple papier pour moi. Personnellement, je considère que dans le cas où on ne voudrait plus de moi, je suis prêt à faire mes valises et partir dès demain si on me le demande. Je ne suis surtout pas là pour bloquer les gens.

En plus du titre honorifique de champion d’hiver, vous avez réussi surtout à réconcilier la JSK avec son public. Peut-on connaître votre sentiment ?

Ca fait plaisir d’entendre toutes ces marques de reconnaissance. Mais la chose à souligner est que les amoureux de la JSK n’ont jamais, au fait, cessé d’aimer leur club de toujours. Bon maintenant, peut-être qu’avant les fans ne se déplaçaient pas au stade car ils n’étaient pas suffisamment motivés. Il faut dire aussi que moi j’étais, dès le début, clair avec tout le monde. Il n’y a pas de recette miracle en football. La clé de la réussite est claire. Je l’ai déclaré à ma prise de fonction. Si on veut bâtir quelque chose de solide, il n’y a pas que les joueurs. C’est un tout, et les supporters jouent également un rôle majeur dans la construction d’une grande équipe. Je crois que tout le monde a saisi mon message et c’est tant mieux pour notre club. Il ne faut pas oublier aussi tous ces gens qui font tout autour du club, un travail de sensibilisation et de mobilisation extraordinaire. Nos supporters ont bien compris notre message. Quand je les ai vus applaudir les joueurs à la fin du match nul contre Blida, ça m’a vraiment fait chaud au cœur. Je me suis dit que c’est assurément un bon signe pour nous tous à la JSK. Nous sommes tous sur la bonne voie et on peut ensemble réaliser de merveilleuses choses et assurer un avenir lumineux à notre équipe.

Vous avez réussi…

Tant mieux, mais le mérite revient aussi aux joueurs qui ont tout fait pour faire revenir le public. Personnellement, je donne certes ce que j’ai appris sans tricher aux joueurs mais ce sont surtout eux qui font l’essentiel du boulot sur le terrain. Le plus important est fait par les joueurs et sans eux, je ne suis absolument rien.

La JSK vient de se faire éliminer en 32es de finale de la coupe d’Algérie. Cela va dans le sens des déclarations de votre président qui a annoncé récemment que la coupe n’est pas un objectif de la JSK. Que répondez-vous aux supporters ?

On n’a pas tout de même joué pour perdre. Nous avons fait un match plein mais nous avons manqué de réussite aux tirs au but. Cela étant dit, notre objectif effectivement n’est pas en soi la coupe d’Algérie. Il ne faut pas oublier que nous jouons sur trois tableaux. Il y a la coupe d’Afrique qui reste l’objectif primordial du club et le championnat également. On a eu une dure expérience l’année écoulée avec la coupe d’Algérie qui nous a laissé des séquelles au vu de la programmation que nous faisait à chaque fois subir la Ligue. Comme le président l’ a déclaré effectivement, la Coupe d’Algérie ne figure pas parmi nos objectifs. On aurait gagné c’eût été tant mieux. Mais on n’est pas focalisé sur cette compétition. Il faut que les supporters sachent que notre objectif est la qualification aux poules de la coupe d’Afrique et de réaliser le meilleur parcours possible en championnat.

Parlez-nous un peu des recrutements de la JSK durant ce mercato. Beaucoup de noms ont circulé ces derniers jours, qu’en est-il au juste de vos nouvelles recrues ?
Officiellement, aucun joueur n’a signé à ce jour. Il y a deux joueurs uniquement qui nous ont rejoint, il s’agit d’un Malien et d’un jeune émigré qui est aussi à l’essai. Ils seront avec nous durant le stage d’Alger et c’est à ce moment précis que nous déciderons de ce qui est bon à faire pour le club, à savoir les faire signer ou non !
Le Soir d'Algerie du 03/01/2008

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Lun 7 Jan - 10:44

Saïb : «Tout pour gagner ce match»
La formation du Djurdjura est entrée en regroupement à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui depuis mercredi dernier. Après cinq jours de travail intensif, l’entraîneur Moussa Saïb a bien voulu revenir sur ce qui a été fait jusqu’à maintenant. Il explique aussi l’utilité de ce stage et il se projette aussi dans l’avenir en parlant de la gestion de la phase retour.
La forêt le matin, le stade l’après-midi
Dès la reprise des entraînements à Alger, après un repos de cinq jours, les équipiers de Chérif Abdeslam sont astreints au biquotidien. La première séance s’effectue à Bouchaoui et la seconde tantôt sur le terrain d’El-Biar tantôt sur celui de Chéraga. L’intérêt de ce stage durant cette trêve hivernale est de permettre à l’équipe de mieux négocier la deuxième manche du championnat. A cet effet, l’ancien Auxerrois déclare : «Depuis qu’on est entrés en regroupement à l’hôtel Dar Diaf, on s’entraîne biquotidiennement. La matinée à Bouchaoui pour le volet physique et l’après-midi sur le terrain pour le travail technico-tactique. On a tracé un programme de préparation et on est en train de le suivre. On a joué un match amical vendredi dernier contre la JSEB, mais je suis déçu de l’arrêt de cette rencontre à la mi-temps

Difficile de rattraper le retard de l’été maintenant
Depuis que les joueurs ont repris le chemin des entraînements, Saïb les fait suer et cela pour qu’ils puissent tenir tout le reste de la saison. Mais le coach des Canaris reconnaît la difficulté de la tâche, étant donné que l’équipe n’a pas fait de préparation à l’intersaison. «On essayera de mener à bien notre programme de préparation, mais j’avoue qu’il nous sera difficile de rattraper le retard de l’été. On fera en sorte d’effectuer une préparation qui puisse nous permettre de gérer la phase retour. C’est pour cela qu’on a axé notre travail sur les volets physique et technico-tactique», expliquera le coach.
Je ferai tourner l’effectif contre la JSMC
Si lors de la rencontre contre la JSEB, Saïb Moussa a incorporé les jeunes, à savoir Kelab, Belkalem, Belhocine et Flici, ainsi que les deux nouvelles recrues, Idrissa Coulibaly et Brahim Ziane, aujourd’hui par contre, il tournera son effectif en prévision de la rencontre de la première journée de la phase retour contre l’USMA. «On disputera notre deuxième match amical aujourd’hui et j’essayerai de faire tourner mon effectif. Que les gens sachent que ces rencontres amicales sont faites pour qu’on reste dans la compétition. Certains n’ont pas cessé de me dire pourquoi j’ai fait aligner les jeunes contre la JSEB, je leur répondrais que je suis là pour préparer une équipe. Un point, c’est tout», dira-t-il.

Fin de stage mardi matin, reprise jeudi à Tizi
Comme nous l’avions signalé auparavant, le stage des Canaris prendra fin mardi matin. Le regroupement à Bouchaoui ne durera que six jours, avant que le coach kabyle ne libère ses poulains. «Notre stage de préparation prendra fin mardi matin. J’accorderai deux jours de repos aux joueurs et on reprendra le chemin des entraînements jeudi à Tizi Ouzou», confiera Saïb.
Mon but : avoir 2 équipes
Depuis son installation à la barre technique, Moussa Saïb ne cesse de faire tourner son effectif. Il ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a donné la chance à plusieurs jeunes, lors de la rencontre amicale contre la JSEB. Sachant que son équipe est engagée sur deux fronts, à savoir le championnat et la Coupe d’Afrique, Saïb souhaite bâtir deux équipes pour faire face à toutes les situations. Il profite des deux matches amicaux de ce stage hivernal pour jauger les capacités des joueurs qu’il n’a pas vus à l’œuvre durant la phase aller.
Tout pour s’imposer contre l’USMA
Même s’il reconnaît que le match contre l’USMA sera difficile, le coach des Jaune et Vert, affirme que son équipe fera tout pour remporter les trois points.
Toutefois, Saïb ne fait pas une fixation sur ce derby, en précisant qu’il gère match par match et qu’il ne se soucie pas de ses adversaires. Il ajoute que sa préocupation est de préparer les deux prochaines rencontres, à savoir celles devant l’USMA et face à l’USMAn. «On jouera deux fois de suite à domicile et on essayera de tirer profit pour glaner les six points. La rencontre contre la formation de Soustara sera, vraisemblablement, serrée et le public assistera sûrement à un bon match. On fera le maximum pour s’imposer, vu qu’on évoluera sur notre terrain et devant notre public», a-t-il promis.
Non, je ne promets pas le championnat
En dépit de la place de leader qu’occupe actuellement son équipe, Moussa Saïb ne veut pas mettre la pression sur ses joueurs, en déclarant que son but est de bâtir une équipe d’avenir et qu’il ne se prononcera sur ses chances quant au titre que vers la fin de la saison. «On a une équipe jeune qui a besoin de s’aguerrir. On a fait jouer quelques jeunes contre la JSEB et on gardera l’œil sur eux. Les supporters ne doivent pas mettre la pression sur nous. Ils doivent au contraire, nous aider jusqu’au bout. On bâtira une équipe d’avenir et on fera notre bilan vers la fin de l’exercice. Je n’ai jamais promis le titre mais on jouera nos chances à fond», dira Moussa.

La défection de Zafour profitera à d’autres
Interrogé sur l’indisponibilité de son capitaine, l’entraîneur kabyle avoue qu’il aurait aimé avoir Zafour lors des deux prochains matches. Il ajoute que sa défection profitera à d’autres éléments. «Le malheur des uns fait le bonheur des autres», a-t-il dit. Voulant savoir si la nouvelle recrue Idrissa Coulibaly prendra la place de Brahim Zafour, à l’occasion de la première journée de la phase retour contre l’USMA, Saïb avoue qu’il n’a pas encore arrêté le onze qui jouera contre l’USMA. «Il reste une semaine pour notre premier match de la reprise du championnat et je crois que d’ici là beaucoup de choses peuvent se produire», soulignera Moussa.

Les supporters ne doivent pas insulter les joueurs
Sachant pertinemment que le soutien du public est indispensable pour que son équipe atteigne ses objectifs, Moussa Saïb, exhorte les supporters à soutenir les joueurs jusqu’au bout. «Face à l’ASK les fans ont insulté Saïbi, ils ne doivent plus le faire s’ils veulent qu’on aille de l’avant. Ils ont insulté aussi Hemani lorsqu’il ne marquait pas. Mais cette manière d’agir nuit, et au joueur et à l’équipe. Les supporters doivent nous soutenir, comme ils ont l’habitude de le faire car leur soutien nous est important. Nous de notre côté, on fera tout pour leur faire plaisir en leur offrant du spectacle et des bons résultats», a-t-il conclu.

Coulibaly est bon sur l’homme
Même s’il s’est abstenu au départ de nous donner son point de vue concernant le désormais ancien défenseur du CSK, Idrissa Coulibaly, vu qu’il n’a joué qu’une mi-temps contre la JSEB, Saïb a bien voulu nous renseigner sur les qualités de sa nouvelle recrue. «Je ne l’ai vu que 45 minutes face à la formation d’El-Biar, mais je peux vous dire qu’il a des qualités et il est également bon sur l’homme. Son point fort demeure sa polyvalence», dira le coach des Jaune et Vert. Il faut dire que Coulibaly a montré de belles choses face à la JSEB et c’est ce qui a poussé les dirigeants kabyles à lui faire signer un contrat de trois ans.
On a fait signer un contrat de 6 mois à Ziane
Bien qu’il ne l’a vu que durant 45 minutes face à la JSEB, Saïb est convaincu des qualités du jeune émigré Brahim Ziane et c’est pour cela que la direction du club lui a fait signer un contrat de six mois. «Il est jeune et on lui a donné sa chance en lui faisant signer un contrat de six mois. Désormais, il est avec nous», Affirmera l’ancien Auxerrois.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mer 16 Jan - 10:07

Saïb : «Parlez-moi du titre après la 21e journée»
L’entraîneur des Jaune et Vert revient sur la rencontre face à l’USMA. Il avoue que la JSK possède un bon collectif et que tous les joueurs sont à féliciter pour les efforts qu’ils ont fournis. Il regrette par ailleurs l’absence de Dziri lundi à Tizi Ouzou.
Avec du recul, comment analysez-vous la rencontre face à l’USMA ?
On a réalisé le plus important en empochant les trois points de la partie. Je crois que nous avons exaucé le vœu de nos fans en leur offrant non seulement la victoire mais aussi du beau spectacle.
N’avez-vous pas eu des appréhensions pour l’issue de cette partie, d’autant que les supporters ne parlaient que de ce derby…
Sincèrement, j’avais peur de ce match. Même les joueurs craignaient de mal faire, surtout qu’ils sont encore jeunes. Dieu merci, ils se sont bien battus sur le terrain et ont fait ce qu’ils devaient faire grâce au soutien de notre public. Je pense que nous avons fait un match plein et c’est de bon augure pour la suite du championnat.
Ne pensez-vous pas que vous aviez la possibilité de tuer le match en première période ?
Effectivement, on n’avait pas mal d’occasions pour scorer en première période, malheureusement on n’a pas pu les concrétiser. Même l’adversaire s’est créé quelques occasions, mais le plus important est d’avoir récolté les trois points.
Que retiendrez-vous de ce derby ?
Ce que je retiens de cette rencontre, c’est l’état d’esprit qui a animé mes joueurs. Ces derniers sont vraiment à féliciter, y compris ceux qui n’ont pas joué. Il y avait une grande solidarité entre les joueurs, mais je dois vous dire que les supporters ont contribué à ce succès et ils n’ont pas eu tort de se déplacer en masse, puisqu’ils ont assisté à du beau spectacle.
Le derby face à l’USMA a prouvé que la JSK possède un bon collectif et c’est ce qui a fait la différence lundi…
Vous savez, le football c’est le collectif, ça je l’ai toujours dit. Me concernant, je me base à chaque fois sur le collectif.
On a remarqué que Berramla est revenu à son meilleur niveau et il a émergé face à l’USMA…
C’est vrai, Berramla a fait un match plein, tant mieux pour lui. Même Hemani a fait une belle prestation.
Mais il n’a pas pu marquer…
Hemani était esseulé, mais il a su créer le danger. Il ne faut pas oublier que c’était lui qui a distillé la balle de but à Amaouche. Cela dit, je suis satisfait de sa prestation.
On a constaté qu’Oussalah a éprouvé des difficultés devant Boussofiane…
Je pense qu’Oussalah s’est bien débrouillé sur le côté gauche. Même Boussofiane a trouvé des difficultés pour passer devant lui.
La paire centrale Demba-Harkat a donné satisfaction en l’absence de Brahim Zafour…
C’est vrai que l’axe a bien rempli son rôle, mais je dois vous dire que tout le groupe a donné satisfaction et je préfère parler du rendement collectif que de parler de x ou y.
Est-ce que vous commencez déjà à penser à la prochaine rencontre face à l’USMAn ?
On va essayer d’abord de savourer notre victoire devant l’USMA. On a encore trois jours avant la confrontation avec l’USMAn et on tâchera de bien la préparer.
Ne craignez-vous pas la fatigue de vos joueurs après les efforts qu’ils ont fournis face à l’USMA ?
Non, même notre adversaire, à savoir l’USMAn, a joué lundi. On est donc dans les mêmes conditions.
Allez-vous faire tourner votre effectif face à l’USMAn ?
Tout le monde sait comment je fonctionne. Je tâcherai d’aligner la meilleure équipe possible, capable d’arracher les trois points. On fera le maximum pour enchaîner une autre victoire, d’autant qu’on évoluera à domicile.
Certains s’attendaient à ce que Coulibaly joue face à l’USMA, mais finalement vous l’avez laissé sur le banc…
C’était un match décisif et je ne voulais pas le griller. Il faut savoir choisir le moment pour le mettre dans le bain et il aura sa chance au moment opportun.
Peut-être que cela va se faire dès ce vendredi…
Je ne peux rien vous dire pour le moment. Il aura sa chance au moment propice.
Le président Hannachi a déclaré à la fin du match face à l’USMA que la JSK a écarté la menace des Rouge et Noir…
On possède huit points d’avance sur l’USMA et il faut qu’on concède trois faux pas pour qu’elle nous rejoigne au classement. Mais en football, tout est possible et on essaiera de gérer match par match pour continuer sur cette lancée.
Tout le monde pense que le titre se jouera entre l’ESS et la JSK…
Comme je vous l’ai déjà dit, tout reste possible, d’autant qu’on n’est qu’à la première journée de la phase retour.
Est-ce que vous croyez maintenant au titre ?
Je ne parlerai du titre qu’à partir de la 21e journée. Il reste encore 14 matches et rien n’est encore joué.
Bensaïd n’a pas été aligné face à l’USMA, peut-on savoir pourquoi ?
Il n’y a pas uniquement Bensaïd, mais il y a aussi Saïbi. C’était un choix purement tactique. Bensaïd revient à son niveau et il jouera au moment opportun.
Dziri n’a pas fait le déplacement à Tizi Ouzou, pouvez-vous nous donner votre avis sur son absence ?
J’aurais aimé qu’il soit présent à Tizi Ouzou. C’est bien dommage qu’il soit absent, d’autant qu’il ne s’est pas expliqué sur les raisons de son non-déplacement. Tout le monde a bien vu qu’on a bien reçu les Usmistes. Vous pouvez même le demander aux joueurs, au staff technique et aux dirigeants. Le match s’est déroulé dans de bonnes conditions et il n’y avait aucun incident sur le terrain.
Vous voulez certainement vous adresser à vos supporters qui ont beaucoup contribué à cette victoire…
Effectivement, je les remercie pour leur soutien. Ils aiment beaucoup leur équipe. J’espère qu’ils continueront à nous soutenir jusqu’à la fin de la saison, car nous avons besoin d’eux. De notre côté, nous ferons tout pour les rendre heureux.

Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Mar 29 Jan - 14:10

Saïb : «Je suis vraiment dégoûté»
L’entraîneur des Jaune et Vert, Moussa Saïb, en a vraiment marre de tout ce qui se dit sur son équipe ces derniers jours. En dépit du fait que la JSK soit à chaque fois pénalisée par les arbitres, Menadi et Serar ont mené une campagne de dénigrement contre elle, en affirmant qu’elle est favorisée par les directeurs de jeu.
«Nous, nous n’avons jamais parlé de l’arbitrage, même si notre équipe a été défavorisée à plusieurs reprises, entre autres, contre l’USMA où l’arbitre nous a privés d’un penalty flagrant. Idem contre le CRB au 20-Août et sans parler d’autres rencontres. Contre le MCA, on nous a refusé le but de Saïbi, alors qu’il était valable et contre le MC Saïda où Douicher a marqué un but des plus limpides, mais il a été invalidé pour une position de hors jeu imaginaire. Contre le WAT, le directeur du jeu a accordé un penalty que lui seul a vu, aux Tlemcéniens. C’est vrai que nous nous sommes imposés par six buts à un, mais j’estime que le 6 à zéro, nous arrangeait mieux au goal-average. Je vous signale aussi, qu’on a expulsé trois de nos joueurs en deux matches, mais nous n’avons rien dit et n’avons jamais accusé quiconque de quoi ce soit. Malgré cela, certaines personnes n’arrêtent pas de dénigrer la JSK. Est-ce que les arbitres n’ont pas le droit de siffler des penalties en notre faveur ? Ceux qui parlent dans le vide n’ont qu’à voir la CAN pour se rendre compte qu’il suffit qu’un joueur se fasse bousculer dans la surface de réparation pour qu’il bénéficie d’un penalty. Or, chez nous, Abdeslam a été victime d’une agression caractérisée contre l’ASK et malgré cela, les gens ont spéculé sur la validité du penalty alors que les images télévisées ont prouvé qu’il était valable. Je me demande, est-ce que les arbitres n’ont pas le droit de siffler les penalties dans les dernières minutes de la partie ? Tout cela me dégoûte et me démotive.»
«Quand on voit ce qui se passe, on n’a plus de motivation pour travailler»
L’ancien Auxerrois, qui a évolué au haut niveau pendant plusieurs saisons est découragé par ce qui se passe dans notre championnat. «On prépare nos matches avec assiduité, à la fin du compte, quelqu’un nous fait perdre, comme ce fut le cas jeudi dernier à Saïda. Tout cela nous démotive et nous décourage car on sait maintenant qu’il ne suffit pas de bien préparer l’équipe, mais il y a d’autres facteurs. Je n’accable pas les arbitres car ce sont des êtres humains qui peuvent se tromper, mais lorsque vous voyez le but que Hadj Aïssa a marqué contre le MCA, validé par l’arbitre, on se pose des questions sur certaines choses», soulignera Moussa.
«Que nos détracteurs soient rassurés, on ne joue pas le championnat»
Bien que la JSK occupe la première place, avec deux points d’avance sur son poursuivant immédiat, l’entraîneur kabyle avoue qu’il ne joue pas le titre. «J’ai l’impression qu’on dérange beaucoup car, ces derniers jours, on ne parle que de la JSK. C’est grave ce qui se passe. Que nos détracteurs soient rassurés, on ne joue pas le titre. Dès ma prise en main de l’équipe, j’ai affirmé que mon objectif était de former une équipe d’avenir et ce n’est pas du jour au lendemain que je changerai de langage. Si vous avez remarqué, tous les penalties dont a bénéficiés mon équipe étaient valables. Par contre, le juge de touche qui nous a officiés contre le MCS a été suspendu, cela prouve qu’il a commis une grave erreur. Idem pour celui du MCA-ESS», déclare Moussa.
«On doit gagner contre la JSMB»
Après avoir dit ce qu’il avait sur le cœur, l’ancien meilleur passeur du championnat français nous parle de la préparation pour le derby kabylo-kabyle. «Comme je l’ai toujours dit, il n’y a pas de match facile. C’est vrai, celui de la JSMB aura un cachet particulier, puisqu’il s’agit d’un derby, mais on le prépare activement pour remporter les trois points. On a récupéré tous nos blessés et on fera tout pour s’imposer. J’espère seulement, que ce derby ne sorte pas de son cadre sportif», a-t-il conclu.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par espoir le Sam 2 Fév - 3:10

Saïb : «Chaouchi se croit intouchable, il le regrettera»

Comme il nous l’avait promis avant le match, le coach des Jaune et Vert revient sur les perturbations qu’a connues le club aux entraînements.
- Vous nous avez promis de faire des révélations après le match en raison de ce qui s’est passé la veille du derby. Pouvez-vous nous relater ce qui a perturbé votre séance ?
- C’est Chaouchi qui a perturbé le groupe. Avant le début de la séance alors que tous les joueurs avaient enfilé leur tenue, il est resté en tenue de ville dans le vestiaire. Lorsque je lui ai demandé de mettre sa tenue, il m’a répondu qu’il était fatigué avant de me parler d’autre chose. Mais dix minutes plus tard, il nous a rejoints sur le terrain et j’étais contraint d’arrêter la séance pour lui dire qu’on ne se comporte pas de cette façon à la JSK et que s’il avait un problème avec la direction, il devait attendre l’après-match pour le soulever. Il voulait exercer du chantage. Je n’accepterai jamais cette manière de faire, c’est pour cela que j’ai saisi mon président.
- Justement, le président Hannachi vous a soutenu…
- J’ai dit à Hannachi qu’il doit intervenir pour résoudre ce cas. Il m’a entièrement donné raison. Lorsque le président nous a rejoints à l’hôtel Amraoua, Chaouchi ne lui a même pas serré la main. Vous imaginez comment il se comporte même avec son président !
- Hannachi a affirmé à la fin du match que si Chaouchi avait joué le match, on aurait perdu le derby…
- A la JSK, on forme un bloc et il y a une entente et une harmonie entre le président Hannachi, les joueurs et moi. Nous sommes tous solidaires et je ne laisserai personne semer la zizanie.
- Le chantage n’était que la goutte qui a fait déborder le vase, puisque Chaouchi s’est déjà distingué par plusieurs écarts disciplinaires …
- Une fois, il a eu un accrochage avec Demba et ils ont failli en arriver aux mains. Une autre fois, il a interrompu sa séance sans aviser son staff. A Saïda, il commençait à insulter dans le vestiaire, alors que le groupe avait besoin de concentration. C’en est vraiment trop ! Mardi dernier, il se baladait en ville à 23h. J’étais vraiment choqué. Il fallait qu’on mette le holà avant qu’il ne nuise au groupe et que la situation ne devienne intenable. Il ne faut pas oublier ce qu’il a fait lors de la dernière Champions League africaine.
- Il aurait déclaré aux dirigeants qu’il ne comprenait pas sa mise à l’écart…
- Il a dit à Hannachi dans le vestiaire que je l’ai lésé. Mais je n’accepte pas qu’on perturbe mon groupe, quel que soit le rang du joueur fautif. Si on l’avait convoqué, on n’aurait plus maîtrisé le groupe.
- Chaouchi vous a fait des excuses…
- Il ne m’a pas manqué de respect à moi seulement mais à ses équipiers, à ses dirigeants et aux milliers de supporters de la JSK. Je veux des joueurs de bonne famille et je ne tolérerai aucun écart disciplinaire.
- Justement, la force de la JSK réside dans son esprit de groupe…
- Au début de la saison, on ne misait pas trop sur cette équipe, mais on a réussi à instaurer un esprit de groupe. On est premiers avec 4 points d’avance sur le poursuivant immédiat, alors on doit tout faire pour préserver ce groupe et on ne doit pas fermer les yeux sur un quelconque écart disciplinaire.
- Vous ne badinez pas avec la discipline…
- La discipline c’est important dans un groupe. J’ai dit aux joueurs que celui qui ne veut pas se plier à la discipline et ne veut pas travailler n’a qu’à prendre ses bagages.
- Qu’allez-vous faire maintenant avec Chaouchi…
- Il regrettera amèrement ce qu’il a fait. J’ai transmis mon rapport à la direction et c’est à elle de prendre les décisions qui s’imposent. Chaouchi se croit intouchable, mais il se trompe énormément. Je préfère perdre le championnat que de fermer les yeux sur les graves écarts disciplinaires, car il s’agit de la JSK et on doit respecter son image de marque.
- Même Athmani n’a pas été convoqué. Peut-on savoir pourquoi ?
- Je ne l’ai pas convoqué, car il y a eu des choses la veille du derby et on essaye de vérifier.
- Malgré tout, la JSK s’est imposée avec l’art et la manière en dépit des difficultés dans les 20 premières minutes…
- C’est vrai qu’on a mal débuté la rencontre à cause des problèmes dans le vestiaire. Mais après le but de la JSMB, on a su réagir et on a marqué deux buts au bon moment. En deuxième mi-temps, nous avons imposé notre jeu et marqué deux autres buts.
- Berrefane a fourni une belle prestation, c’est vraiment encourageant…
- J’ai confiance en lui, c’est pour cela que je l’ai titularisé. Il a fait un sans-faute.
- Vous avez aussi titularisé Idrissa Coulibaly…
- Il a fait un bon match et j’ai jugé que c’est le bon moment pour l’intégrer dans le groupe. Comme il y avait une certaine cohésion entre lui et Demba, je les ai alignés ensemble. Coulibaly va apporter un plus à l’équipe.
- Hemani a marqué un triplé…
- Bien sûr, il a le vent en poupe et je suis content pour lui.
Competition.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Moussa SAIB

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum