CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qualification de la JSK

100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 2 Sep - 16:03



Ligue des champions africaine, FAR (Rabat) 1 -JSK 1:
Les kabyles éliminés avec les honneurs

Le miracle n’a pas eu lieu. La JSK ne disputera pas les demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique. Ce sont les Libyens de l’Ittihad qui accompagneront les Tunisiens de l’ES Sahel en demi-finale.
Les Canaris se sont contentés d’un nul (1-1) à Rabat face aux FAR alors que les Libyens se sont imposés chez eux face à l’ESS bis sur le score de 2 à 0.
Les poulains de Moussa Saïb, qui a titularisé Saïbi et Oussalah à la place de Hemani et Derrag, sont passés à côté de la plaque durant la première période. Ecartés de la course à la qualification en demi-finale, les Marocains ont joué sans pression, pour l’honneur. Sans surprise, les protégés de Mustapha Madih ont réussi à ouvrir le score à la 22’ sur un penalty transformé par Mounir Benkasou qui a pris à contre pied Faouzi Chaouchi. Le penalty a été concédé par le capitaine Cherif Abdeslam qui a fauché le virevoltant Kedioui dans la surface de réparation. L’arbitre sénégalais a fermé auparavant l’œil sur une faute identique commise par Athmani sur un attaquant adverse dans les 18 yards. Après l’ouverture du score, les Kabyles ont réagi, mais sur des attaques sporadiques et des tirs de loin par l’intermédiaire du trio Berramla, Saïbi et Hamouda, les seuls éléments à donner satisfaction lors de ce premier half. Les Marocains ont failli doubler la mise dans le temps additionnel. Sur un contre, Kedioui, parti à la limite du hors jeu, se débarrasse de Chaouchi, mais il a temporisé à tirer dans la cage vide, ce qui a permis au portier kabyle de le rattraper et d’annihiler sa tentative. Les FAR viennent de rater le KO.
Après la pause citron, les partenaires de Demba ont montré un meilleur visage. Berramla a raté de peu le cadre à la 50’ d’une reprise du pied droit sur un corner bien botté par Athmani. Son tir a rasé le montant droit d’El Djarmouni qui n’y a vu que du feu. Le même Berramla a tiré dans le petit filet sur une autre passe de Athmani. Sur la même lancée, Oussalah a buté à la 61’ sur le keeper marocain qui s’est interposé. Ce dernier a dévié une minute plus tard un centre tir de Athmani. A la 68’, c’est le poteau qui a sauvé El Djarmouni sur une reprise de la tête de Derrag, incorporé à la place de Athmani. La domination des Canaris s’est matérialisée à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Derrag n’a laissé aucune chance au portier marocain d’un bolide du pied gauche en pleine lucarne. Avec ce nul ramené de Rabat, la JSK termine à la troisième place avec sept points et fait mieux que l’an dernier où elle n’a récolté que quatre unités. Les Kabyles doivent avoir des regrets surtout ce match perdu à domicile contre l’ESS.

Fiche technique:
FAR 1 – JSK 1

Buts : Benkasou sp 22’ (FAR), Derrag 85’ (JSK)
Stade du Prince Moulay Abdellah, temps frais, terrain en bon état, faible affluence
Arbitrage de M. Abdou Diouf, assisté de MM.Séné El Hadj et Bâ Mohammadou (Sénégal)
Avertissements : Douicher 7’ (JSK)
FAR : Tarek El-Djarmouni, Keddioui Idriss Youssef ( 81’), Mounir Benkasou (Mohamed Guemrini 66’), Erraki Issam, Youssef El Basri, Nouredine El Kasmi, Omar Bendriss, Hafid Abdessadek, Ali Djaâfri, Adil Lotfi (Mohamed Merzouk 69’), Djaoued Ouaddouch
Entraineur : Madih
JSK : Chaouchi, Demba, Bengorine, Khedis, Abdeslam, Douicher, Hamouda, Oussalah (Derrag 68’), Athmani (Hemani 64’), Saïbi (Traoré 78’), Berramla, Hamouda
Entraineur : Saïb
Compétition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 2 Sep - 16:32

Echos de Rabat
Saïb : «Il n’y a pas lieu d’avoir des regrets»

«Nous avons réalisé le match qu’il fallait. Comme face à El Ittihad à Alger, nous avons joué sans pression. Même lorsqu’ils étaient menés au score, les joueurs n’ont jamais paniqué. Ils ont joué libérés. Même les décisions contestables de l’arbitre ne les ont pas énervés. Nous n’avons pas gagné, mais il y a eu des satisfactions. Je crois que nous avons produit du jeu. Terminer en troisième position est mieux que terminer quatrième. Il n’y a pas lieu d’avoir des regrets, car la qualification a été gâchée avant ce match.»
Madih : «Vous voyez bien que nous n’avons pas arrangé le résultat»
«Vous voyez bien que, contrairement aux spéculations, nous n’avons pas arrangé le résultat du match avec la JSK. Nous avons respecté l’éthique jusqu’au bout. Nous avons vécu aujourd’hui ce que nous avons vécu durant toute cette phase des poules : nous dominons durant la première mi-temps, mais nous nous effondrons durant la deuxième. Nous aurions pu tuer le match en première période, mais nous avons reculé, ce qui a permis à la JSK de bien revenir vers la fin. Finalement, le score est logique.»
Hamouda n’avait plus joué depuis le premier match
Etrange coïncidence : Nabil Hamouda n’avait plus débuté un match avec la JSK depuis le 21 juin, jour du match El Ittihad-JSK à Tripoli. De ce fait, le milieu de terrain a disputé le premier et le dernier match de la JSK lors de la phase de poules de la présente édition de la Ligue des champions africaine.
Ce sera à 90% Hocine Zekri
Dans l’entretien qu’il nous accordé en page 4, le président Moh Chérif Hannachi nous a confié qu’à défaut d’un technicien étranger, il pourrait se rabattre sur le produit local et c’est ce qu’il va sans doute faire. Sur conseil de Mahieddine Khalef connu pour avoir une préférence pour les entraîneurs locaux que Hannachi a, par l’intermédiaire de Saïb, pris attache avec Hocine Zekri qui a entraîné presque tous les clubs de l’est en étant l’artisan de l’accession de l’AS Khroub la saison dernière. Hier après le match, Hannachi nous a confirmé l’information : «Si on trouve un terrain d’entente avec Zekri sur le plan financier, on l’engagera, car je pense que si Khalef nous a orientés vers lui, c’est qu’il doit être bon.»
Khalef avait aussi proposé Saâdi
Avant de proposer Hocine Zekri, Mahieddine Khalef avait proposé Saâdi, mais cela n’a pas semblé convaincre Hannachi qui a préféré Zekri qui a, au moins, la particularité de n’avoir jamais entraîné la JSK.
Ben Kassou : «La JSK ne méritait pas de perdre»
«Nous voulions vraiment gagner ce match. Nos dirigeants espéraient terminer à la troisième place, car c’est plus intéressant financièrement. La JSK a réalisé une très bonne deuxième mi-temps avec de multiples occasions à la clef. Au vu de sa production, le résultat est équitable car la JSK ne méritait pas de perdre. L’essentiel est que le match s’est déroulé dans un très bon esprit sportif.»
Réception chez l’ambassadeur
Bien qu’actuellement absent de Rabat, Larbi Belkheïr, ambassadeur d’Algérie au Maroc, a donné des instructions pour qu’un dîner soit offert en l’honneur de la JSK. Ainsi, après le match, la délégation a été acheminée vers un restaurant luxueux de la capitale marocaine où une aile complète lui a été réservée. L’ambassade tenait ainsi à honorer les représentants algériens.
Zafour consultant de la Chaîne III
Suspendu pour ce match, Brahim Zafour a eu une fonction particulière hier : consultant de la Chaîne III. En effet, en compagnie de l’envoyé spécial du Buteur, il intervenait lors de la retransmission du match par notre confrère Mohamed Haouchine.
La presse marocaine absente
La presse marocaine était étrangement absente dans ce match. Selon les quelques journalistes locaux qui ont daigné se déplacer au stade, ce match était considéré comme étant un non événement par les médias du Royaume, du fait que les FAR n’avaient mathématiquement aucune chance de se qualifier en demi-finales.
Fair-play exemplaire
A la fin du match, les joueurs marocains se sont rendus dans le vestiaire de la JSK pour saluer leurs vis-à-vis. Il est vrai que le match s’est déroulé dans un esprit sportif exemplaire.
Hemani et Bengoreine au contrôle antidopage
Le tirage au sort a désigné Nabil Hemani et Sofiane Bengoreine pour subir le test antidopage traditionnel dans cette compétition. Les deux joueurs sont, de ce fait, restés plus longtemps au stade.
Des Chleuhs d’Agadir présents au stade
Comme lors du match entre la Raja de Casablanca et la JSK de l’année dernière à Casablanca, des Chleuhs (Amazighs du sud marocain) sont venus d’Agadir afin d’encourager la JSK. Ainsi, ils n’ont pas hésité à parcourir 600 km pour se rendre à Rabat soutenir une équipe qu’ils considèrent comme l’un des porte-drapeaux de l’identité amazighe.
Berramla se rase le crâne
À l’occasion de la rencontre face aux FAR, Tayeb Berramla a arboré une nouvelle coupe de cheveu. Le milieu de terrain kabyle s’est en effet tapé une boule à zéro.
Seuls les 17 joueurs se sont entraînés
Les joueurs non-concernés par le match face aux FAR, Zafour, Meftah, Dehouche, Amaouche, Bensaïd et Bourekba ne se sont pas entraînés avec le groupe lors de la dernière séance d’entraînement avant le match. Ces éléments qui se sont entraînés la matinée ont néanmoins accompagné leurs coéquipiers au grand stade.
Les autres se sont entraînés le matin du match
Afin de bénéficier du même nombre de séances d’entraînements que leurs coéquipiers, les joueurs qui n’étaient pas concernés par le match se sont entraînés la matinée de la rencontre.
Abdeslam et Hemani fêtent leurs anniversaires
Le hasard a voulu que deux joueurs de la JSK ont pour jour de naissance le 1 septembre, une date qui correspond à la rencontre face aux FAR. Il s’agit de Cherif Abdeslam et Nabil Hemani.
Un stade vide
Le stade était affreusement vide au coup d’envoi de la rencontre. Il est vrai que les FAR n’avaient aucune chance de passer au prochain tour, ce qui a découragé leurs supporters à effectuer le déplacement. De ce fait, il y avait plus d’éléments des forces de l’ordre que de spectateurs.
Le vice-président des FAR très disponible
Le vice-président des FAR n’a pas lâché la délégation algérienne d’une semelle. Très disponible, il s’efforçait de satisfaire toutes les doléances des Algériens et veillait à ce qu’ils ne manquent de rien. Cette disponibilité, témoin de l’hospitalité fraternelle des Marocains, a touché les Kabyles.
Yacef a rendu visite aux Kabyles
Hamza Yacef a rendu visite à la délégation de la JSK dans la soirée de vendredi. Il a discuté avec les joueurs, le staff technique et les dirigeants. Comme il avait un match de championnat à disputer hier avec son club, le WA Casablanca, il ne pouvait être à Rabat au coup d’envoi du match FAR-JSK. Il avait promis de faire tout son possible pour au moins assister à la deuxième mi-temps.
Le tableau d’affichage non opérationnel
Dans ce joyau qu’est le stade de Rabat, il y avait un point noir : le tableau électronique n’a pas été mis en service. Dommage, car cela a empêché les spectateurs d’avoir les données techniques du match.
Hannachi dans la tribune d’honneur
Une fois n’est pas coutume : Mohand Cherif Hannachi n’est pas resté sur le banc de touche. Répondant à l’invitation du président du club des FAR, il a pris place dans la tribune d’honneur d’où il a suivi le match sans pression et dans la sérénité.
Le commissaire voulait un fanion de la JSK
En voyant le capitaine d’équipe de la JSK, Cherif Abdeslam, remettre des fanions de la JSK à son homologue des FAR et aux arbitres, le commissaire au match, le Guinéen Barratte Camara, lui a demandé de lui en offrir un à lui aussi. Compte tenu de la renommée de la JSK sur la scène africaine, le délégué voulait garder un souvenir du club kabyle.
Le buteur du 02/09/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 2 Sep - 20:32

Chérif Abdeslam : «Nous aurions pu gagner le match»
Le milieu de terrain et capitaine des Canaris, Chérif Abdeslam, pense que le plus important dans cette confrontation est de ne pas perdre et de terminer la compétition sur une note positive. «D’abord, je dois féliciter l’ES Sahel et Al-Ittihad de Tripoli pour leur qualification aux demi-finales. En ce qui concerne le match d’aujourd’hui, je pense que le résultat qui a sanctionné les débats est équitable. Nous nous sommes créé beaucoup d’occasions qui auraient pu nous permettre de revenir avec un résultat positif, mais je reste persuadé que le plus important est le fair-play qui a dominé cette confrontation.» Pour analyser la rencontre, le milieu des Canaris pense que chaque équipe a eu sa mi-temps. «L’équipe des FAR a dominé la première mi-temps, mais dès la reprise, nous avons su profiter des lacunes de notre adversaire pour le mettre en danger. Nous avons poussé tout au long de la seconde période avec de nombreuses occasions pour revenir à la marque. Nous avons su être patients et nous avons été récompensés vers la fin du match. Nous aurions pu prétendre à la victoire surtout avec les nombreuses opportunités qui se sont présentées à notre équipe. Nous n’allons tout de même pas faire la fine bouche sur ce résultat et le fait de terminer l’épreuve par un match nul reste à mon sens une note positive», estime-t-il. L’élimination prématurée des Vert et Jaune est le résultat de plusieurs facteurs défavorables, selon Abdeslam. «C’est vrai que la JSK faisait partie des équipes favorites pour passer aux demi-finales, mais il y a des paramètres qui nous ont empêchés d’atteindre cet objectif.
C’est ça le football, mais je pense que nos matches face à l’ESS chez nous et Al-Ittihad à Tripoli ont pesé dans le décompte final. Il faut, désormais, tourner la page de cette compétition et penser à l’avenir pour réaliser un parcours positif lors de la prochaine Ligue des champions d’Afrique, à laquelle nous sommes une nouvelle fois qualifiés
», conclura le capitaine des Vert et Jaune, Chérif Abdeslam.
Infosoir du 02/09/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Lun 3 Sep - 14:12



La JSK n’ira pas en demi-finale de la Ligue des champions
Les sommets de l’Afrique inaccessibles à la JSK

Lors du tirage au sort de cette phase des poules de la Ligue des champions, tout le monde croyait que la JSK avait tiré le meilleur groupe en se retrouvant en compagnie de trois autres formations maghrébines. Le fait d’éviter le grand Ahly et la surprenante formation soudanaise du Hilal, avait fait que les Canaris étaient bien partis pour s’offrir l’un des deux billets pour les demi-finales.
Mais la réalité du terrain était tout autre. Dans le football comme dans tous les autres sports, il n’y a pas beaucoup de place pour la chance, et seule la réalité sur le terrain compte. Et comme la JSK avait déjà pris part à cette prestigieuse compétition avec le résultat que tout le monde sait, soit la dernière place de son groupe, on pensait que la direction du club avait tiré les enseignements nécessaires sur tous les plans afin de mieux préparer l’équipe pour une meilleure représentation. Pour le commun des supporters, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une qualification en demi-finale. Un pari qui a priori semblait dans les cordes des joueurs quand on sait que dans le groupe A, on trouve trois équipes qui n’ont jamais réussi à s’offrir le trophée et on trouve même une équipe libyenne qui effectue son baptême du feu dans cette prestigieuse compétition. " C’est un groupe jouable et la JSK aura toutes les chances de se qualifier dans ce groupe ", prédisait Mahieddine Khalef, lors de son passage au forum d’Echibek quelques semaines avant le coup d’envoi de la compétition. Si l’ex-sélectionneur national avait fait ce pronostic, c’est qu’il avait des arguments. Pour lui, le fait que la JSK joue contre des formations de la même zone géographique et surtout dont les championnats sont presque de même niveau était de bon augure pour les Algériens.
Le premier match, la JSK ira le jouer en Libye contre la formation de l’Ittihad. Un match qui s’annonçait en faveur des hommes de Aït Djoudi, lorsqu’on sait que cette même équipe libyenne avait mordu la poussière une année auparavant au stade du 5-Juillet lors de la phase préliminaire sur un score-fleuve de 4 buts à 0. Défaits par la plus petite des marges dans un match où les Canaris ont plus géré que joué, une mini crise s’est vite installée dans la maison kabyle avec la montée au créneau de certains joueurs à l’image de Herkat et Hemani, qui n’ont pas hésité à tirer ouvertement sur leur entraîneur. Ce dernier qui avait senti un signe de lâchage de la part de son président, n’a pas tardé à jeter l’éponge. Mouassa est appelé en catastrophe pour préparer le match face aux FA Rabat. La victoire par deux buts à zéro a donné un brin d’espoir aux supporters qui ont quelque peu oublié le camouflet de Tripoli et recommençaient à caresser le rêve d’une qualification. Mais c’était juste une petite éclaircie dans un ciel en fait bien sombre, car deux semaines plus tard, tout le monde a constaté les dégâts d’une gestion au pifomètre d’une compétition autrement plus exigeante, face à l’ES Sahel.
Un match qui avait mis à nu les carences de l’effectif kabyle face à une équipe tunisienne qui les avait survolés. Le match retour est venu sonner le glas des Canaris qui ont joué le plus mauvais match de leur histoire à domicile, avec à la clé, une défaite par 2 à 0. Ce jour-là, tout le monde était unanime pour dire que ce n’est pas l’ESS ou l’Ittihad qui sont forts, mais c’est plutôt la JSK qui avait montré ses limites, car comment se fait-il qu’une équipe tunisienne qui met cinq buts aux Kabyles a été tenue en échec chez elle par l’Ittihad et les FA Rabat, deux formations que la JSK avait largement battues ? C’est à partir de ce constat que la direction kabyle doit tirer les meilleures conclusions afin de préparer la prochaine édition où la JSK est qualifiée en qualité de vice-champion d’Algérie.
C’est bien beau de dire que la JSK a fait un meilleur parcours que celui de la saison passée, en occupant…l’avant-dernière place, mais lorsqu’on fait une petite comparaison entre les adversaires de cette saison et ceux de l’année, passée, on se rend compte que la JSK a tout simplement reculé.
DDK du 03/09/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Lun 3 Sep - 14:16

Impressions
Moussa Saib
“beaucoup de satisfaction”

"Je pense que les joueurs ont fourni un très bon jeu. Ils ont joué libérés et sans pression. Même lorsqu’ils étaient menés au score, ils n’ont pas paniqué. Je dirai qu’aujourd’hui, nous n’avons certes pas gagné, mais il y a eu dans ce match beaucoup de satisfaction. Le match nul arraché face aux FAR nous permet d’éviter la quatrième place. Quant à la qualification chacun sait que nous l’avions perdu bien avant cette rencontre."
M.C. Hannachi
"la JSK a honoré le football algérien"

"Aujourd’hui je suis très content de la réaction de mes joueurs qui ont réussi à réaliser un grand match avec à la clé un nul qui à mon avis aurait pu se transformer en victoire si l’arbitre de la rencontre n’avait pas sifflé un penalty très litigieux. Cela dit, j’estime que la JSK a dignement représenté le football algérien. C’est toujours bon de terminer une compétition sur une bonne note et j’espère que la JSK sera encore meilleure la saison prochaine car déjà pour cette édition, on a réussi à améliorer notre classement en terminant à la troisième place, ce qui n’est pas mauvais pour une jeune équipe comme la nôtre."
DDK du 03/09/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum