CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qualification de la JSK

100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Jeu 23 Aoû - 21:38

Forcer le destin
Las canaris, joueront le 01 Septembre prochain, un match décisif pour la qualification aux demi-finales de la CL. Les camarades de Zafour ont une chance infime de se qualifier, donc, il faut jouer le coup à fond.
On a deux cas de figures:
- Si les Lybiens ne gagnent pas, chez eux contre l'ESS, les canaris n'auront besoin que du point du match nul.
- Si les Lybiens gagnent leur match, les protégés de Saib, seront éliminés, quelque soit le résultat de leur match face à l'AS.FAR.
Allez les canaris


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 23:57, édité 5 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 25 Aoû - 8:26

Ligue des champions
Le pari impossible des Canaris ?

C’est ce mercredi que la JS Kabylie s’envolera pour Rabat via Casablanca, et ce, afin d’affronter l’AS Far pour le compte de la 6e et dernière journée des poules de la prestigieuse Ligue des champions africaine.
Après avoir enregistré deux victoires à Tizi Ouzou face à la même formation des FAR (2-0) et l’Ittihad de Tripoli (3-1), la semaine dernière à Kouba, la JSK a eu cependant le malheur de concéder trois défaites très lourdes de conséquences, d’abord lors de la 1re journée à Tripoli face à l’Ittihad local (1-0), et surtout devant le leader inamovible du groupe, l’Étoile sportive du Sahel. C’est certainement face aux Tunisiens de Sousse que la JSK a sérieusement hypothéqué ses chances de qualification et ce, en s’inclinant à deux reprises, soit une première fois lourdement à Sousse (3-0), et surtout une seconde fois à Tizi Ouzou (2-0) où les Canaris auront touché le fond de l’abîme. Sans cette maudite défaite au stade du 1er-Novembre, la JSK aurait pu prétendre aisément au précieux billet qualificatif pour les demi-finales tant enviées de l’épreuve et aurait eu toute latitude de maintenir son destin entre les mains, car un éventuel match nul à Rabat aurait pu la propulser aisément dans le fameux “carré d’as” de la plus prestigieuse compétition africaine du club. Et à défaut d’aller négocier ce déplacement à Rabat en conquérants, les Kabyles auront la lourde tâche de viser la victoire — et rien que la victoire — en terre marocaine, tout en tendant une oreille (très) attentive à Tripoli pour espérer tout au moins un match nul de l’Ittihad libyen, qui aura l’avantage de recevoir une Étoile du Sahel déjà qualifiée depuis la quatrième journée pour les demi-finales, et qui est surtout avide de faire tourner au maximum son effectif pour faire reposer un maximum de joueurs titulaires, fortement surmenés par une saison marathon sur le double plan national et international. Il y a déjà près d’un mois à Tizi Ouzou, après la première victoire de l’ES Sahel face à la JSK, le coach français avait annoncé la couleur en déclarant que “cette qualification précoce était bonne à prendre pour faire tourner l’effectif et donner l’occasion à certains joueurs de recharger leurs batteries”.
C’est dire que les Tunisiens ne se déplaceront pas chez leurs voisins libyens avec la ferme intention de relever un gros défi et de prendre ainsi le diable par la queue. Déjà assurés de la 1re place du groupe qui leur permettra d’éviter, en demi-finale, le tenant du titre et super-favori du titre, le Ahly du Caire, les Tunisiens iront donc à Tripoli pour accomplir une simple formalité sans aucune incidence future pour la suite de leur parcours. Et si la JSK devait espérer un résultat prometteur qui relèverait presque de l’impossible entre l’Ittihad de Tripoli et l’Étoile du Sahel, il faut se rendre à l’évidence qu’il n’est pas facile d’aller s’imposer aussi à Rabat où, mathématiquement, l’AS FAR n’est pas irrémédiablement éliminée dans la mesure où une large victoire face à la JSK et une hypothétique défaite de l’Ittihad à Tripoli pourrait ressusciter la formation marocaine et lui permettre (pourquoi pas ?) d’envisager une qualification qui relèverait, certes, de l’utopie, mais reste cependant envisageable du point de vue des calculs. C’est donc une situation des plus complexes que la JSK aura à gérer, le week-end prochain, à Rabat, mais aussi à… Tripoli pour aspirer à une qualification qui relève beaucoup plus du mirage que de la réalité du terrain. C’est pour cela que, sans trop y croire, les joueurs et les dirigeants de la JSK préparent sans trop de pression ce déplacement en terre marocaine, même si l’heure n’est guère à l’optimisme et au pavoisement. Certes, la dernière victoire face à l’Ittihad de Tripoli aura donné bien du baume au cœur des Kabyles et laissé entrevoir une mince lueur d’espoir, mais il faut bien se rendre à l’évidence que les dés sont déjà pipés et que la JSK jouera finalement pour défendre son honneur et celui de tout le football algérien, tout en espérant décrocher une 3e place du groupe beaucoup mieux rémunérée par la CAF que la 4e et dernière place de la poule, ce qui peut constituer un atout financier beaucoup plus conséquent pour la trésorerie du club.
Toujours est-il que si les Canaris ont investi toute leur énergie, la semaine dernière, dans la reprise du championnat national et ce fameux match-choc face à l’USMA au stade de Bologhine, ce déplacement à Rabat sera préparé, cette semaine, avec tout le sérieux et toute la rigueur qu’on connaît au club kabyle, surtout lorsqu’il est appelé à défendre les couleurs nationales en compétition internationale. Certes, la JSK sera privée à Rabat de son capitaine Zafour, suspendu, et son meneur de jeu Wassiou, toujours blessé, mais gageons que Moussa Saïb, qui sera appelé à manager seul encore ce match face aux FAR de Rabat, saura trouver les ressources nécessaires pour galvaniser ses troupes. “Personnellement, je n’ose pas trop y croire, mais il ne faut pas baisser les bras et jouer ses cartes à fond”, a déjà déclaré l’ex-Auxerrois qui est d’ailleurs imité par son président Mohand-Cherif Hannachi. “Moi aussi, je ne me fais pas trop d’illusions, mais en football tout est possible et, de toutes les manières, la JSK n’a plus rien à perdre mais tout à gagner dans cette dernière étape”, dira, à son tour, le président de la JSK. Il est vrai que cette expédition dans la capitale chérifienne servira aussi de nouvelle expérience pour la JSK qui aura finalement appris — et compris — que la prestigieuse Ligue des champions n’est pas une mince affaire et que l’apprentissage risque encore d’être long et parsemé d’embûches.
Départ le 29 août à Rabat
C’est ce mercredi 29 août que la JSK s’envolera pour le Maroc. Le voyage se fera par un vol régulier Alger-Casablanca de la compagnie marocaine Royal Air Maroc. De Casablanca, les Canaris rallieront par bus la capitale Rabat, distante d’une centaine de kilomètres.
Le match aura bien lieu le 1er septembre
Contrairement à ce qui a été écrit ici et là, le match FAR-JSK comptant pour la 6e journée de la Champions League africaine aura bien lieu le samedi 1er septembre à Rabat à 20 h (heure marocaine), soit 21h, heure algérienne.
Retour le 3 septembre
Si la JSK dispute son match à Rabat le 1er septembre, elle compte rentrer à Alger le 3 septembre. Elle passera la nuit du 1er à Rabat, mais celle du 2 à Casablanca pour prendre aisément le vol matinal du 3 septembre sur Alger.
Une grande première à Rabat
Si la JSK a déjà joué à trois reprises à Casablanca (2 fois contre le WAC en 1991 et 2001 et 1 fois contre le RAJA en 2006), c’est bien la première fois qu’elle évoluera à Rabat face aux FAR.
habituée à l’hôtel Atlas
C’est devenu désormais une habitude. À chaque escale à Casablanca, la JSK a bien du plaisir à séjourner au moins une nuit dans le nouveau et magnifique hôtel Atlas, situé à proximité de l’aéroport international de Casablanca.
Outre la proximité de l’aéroport et le calme absolu, cet hôtel jouit d’un grand confort et surtout d’un centre de relaxation sportive à base de sauna et de massage spécifique.
Liberté foot du 25/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 26 Aoû - 11:12

APRÈS LA PREMIÈRE DÉFAITE DE LA SAISON FACE À L’USMA
La JSK a déjà l’esprit à Rabat

En football, c’est connu, ce n’est pas toujours gai de débuter la saison par un échec et la JS Kabylie en sait sûrement quelque chose après cette première défaite face à l’USMA qui aura laissé un certain goût d’amertume dans le camp kabyle.
Il est vrai que les Canaris ont certainement regretté le fait de ne pas avoir su positiver une conjoncture quelque peu favorable où ils auraient pu scorer aisément par trois fois — faut-il le rappeler — sur des tentatives très appropriées de Berramla (40’), Dehouche (40’) et Athmani peu avant la pause (45’).
Et ce fut certainement à ce moment crucial de la partie que la JSK a raté le coche puisqu’elle aura eu, en plus, le malheur de perdre dans une de ses pièces maîtresses, en l’occurrence l’excellent milieu de terrain Chérif Abdeslam, expulsé pour cumul de cartons peu avant la pause-citron. Scénario bien connu, Abdeslam devait être remplacé à la mi-temps pour lui éviter une exclusion qui ne faisait plus l’ombre d’un doute en raison d’un premier carton déjà pris dès la 19’ et d’une certaine nervosité dans le jeu quelque peu conforme à son tempérament de gagneur effréné.
C’est dire que cette expulsion prématurée aura finalement chamboulé tout le dispositif tactique kabyle et Moussa Saïb fut alors obligé de remodeler tout son échiquier pour adopter une nouvelle stratégie, mais ce ne fut guère chose aisée devant une formation de l’USMA, encore en rodage, mais visiblement déterminée à remporter “ce match à six points” lorsqu’on rappellera toute la rivalité sportive entre les deux clubs et surtout leurs prétentions habituelles pour la course au titre. “C’est vrai que la victoire nous a échappé en première mit-temps car, si nous avions réussi à inscrire au moins un but et surtout éviter l’expulsion de Abdeslam, le match aurait eu une tout autre tournure car j’estime que nous avons réussi de très bonnes choses en première mi-temps avant de connaître de grosses perturbations en seconde période”, dira après coup le coach kabyle Moussa Saïb.
Mais voilà qu’à la JSK, l’on sait bien “qu’on ne peut pas refaire un match”, et toute la bande à Saïb ne veut guère se morfondre dans les regrets pour se tourner déjà vers l’horizon car la saison ne fait que commencer et une courte défaite à l’extérieur face à une grosse cylindrée comme l’USMA “n’est pas la fin du monde”. Pour reprendre une déclaration de Moussa Saïb qui pense désormais au déplacement de Rabat où la JSK jouera sa dernière carte, samedi prochain face aux FAR pour le compte de la 6e et dernière journée des poules de la Ligue des champions.
Le championnat, nous avons tout le temps d’y penser, car l’urgence de l’heure réside dans ce match décisif de Champions League face aux FAR”, dira Saïb. “Ce sera une mission très difficile mais tant qu’il reste une chance, aussi minime soit-elle, il va falloir la jouer à fond pour n’éprouver aucun regret par la suite”, enchaînera Saïb. Il compte préparer tel qu’il se doit son équipe, cette semaine, pour partir mercredi à Rabat en conquérants car force est d’admettre que la JSK n’a plus rien à perdre en Ligue des chamions mais plutôt tout à gagner car, en ce début de championnat national, la JSK a déjà de la compétition dans les jambes même si certains joueurs ont besoin d’un peu de repos.
Ce qui est tout à fait possible car Saïb a toute latitude de faire tourner son effectif, dans les jours à venir, avec l’avantage de disposer de joueurs nouveaux et frais comme Amaouche, Hamouda, Dehouche et autres Aït Kaci.
Liberté du 26/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 26 Aoû - 23:44


Moussa Saïb (entraîneur par intérim de la JSK )
«Nous irons au Maroc pour gagner»

Rencontré hier à l’issue de la séance de reprise des entraînements au stade de Tizi Ouzou, le coach intérimaire de la JSK , Moussa Saïb qui ne paraissait pas trop affecté par la défaite de son équipe jeudi dernier face à l’USMA. Il a bien voulu nous renseigner sur l’état d’esprit qui prévaut au sein de son groupe.
Comment s’est déroulée cette première séance après sa défaite face à l’USM Alger ?
La séance s’est bien déroulée. Les joueurs se sont exercés dans la sérénité. Je pense que dans ce match face à l’USM Alger, ils ont fourni une bonne prestation, donc ils n’ont rien à se reprocher. Ils se sont bien battus, notamment en première mi-temps ou ils auraient même pu tuer le match, mais malheureusement la réussite n’était pas de notre coté. En seconde mi-temps il n’était pas facile de jouer à dix, face à une bonne équipe de l’USMA. Mais en dépit de cette infériorité numérique, excepté ce but encaissé, mes joueurs se sont bien défendus. Maintenant les choses sont ce qu’elles sont, il faut bien qu’on avance et regarder plutôt devant. Nous avons un match qui nous attend ce samedi au Maroc face aux FAR que nous devons bien préparer pour l’aborder dans les meilleures conditions. Apres cette rencontre on va se concentrer ensuite sur la suite du parcours en championnat. Nous avons une bonne équipe et nous n’avons aucune raison de douter quant à ses chances de relever le défi dans cette compétition au cours de laquelle la JSK aura son mot à dire.
Comment s’annonce ce match justement face aux Marocains ?
C’est un match difficile, mais comme je vous l’avais déjà dit récemment, la JSK a un prestige à défendre, donc nous sommes déterminés à gagner cette rencontre. Même, si cette victoire n’allait pas suffire à la qualification aux demi-finales, elle nous permettra de quitter cette compétition avec les honneurs. Notre objectif c’est de faire un bien meilleur parcours que celui de la saison passée ou notre équipe avait terminé dernier avec quatre points seulement. Mais aujourd’hui, nous avons déjà six points au compteur et nous allons tout faire pour porter ce chiffre à neuf.
Y a-t-il du nouveau concernant votre maintien à la tête de la barre technique?
Pour le moment, il n’y a rien de nouveau. Je suis toujours la pour accomplir la mission qui m’était assignée au départ. Quant au reste je dois discuter avec le président pour voir plus clair. La JSK est un grand club et entraîner cette équipe est une grande responsabilité. Il n’est pas facile de gérer un groupe de 28 joueurs, donc je dois bien réfléchir avant de décider.
Votre mission est de conduire l’équipe jusqu’à ce match face aux FAR, allez-vous continuer votre travail à la barre technique à l’issue de ce match ?
Il est évident que si d’ici là, si la direction du club ne parvient pas à dénicher un entraîneur, je continuerai à assumer l’intérim. Je donnerai un peu plus de temps au président pour recruter un bon entraîneur.
Revenons à l’effectif, certains joueurs sont mécontents de leur statut. Est-ce que cela ne vous embarrasse pas?
Vous savez, la JSK renferme un effectif riche et tous les joueurs peuvent prétendre jouer. Mais seulement le football se joue à onze, donc il faut bien faire un choix. En ce qui me concerne j’essaie de faire de mon mieux pour être le plus juste possible en alignant à chaque fois les joueurs les plus en forme. Mais cela ne suffit pas pour contenter tout le monde.
Ce que je peux dire est que tous les joueurs doivent savoir qu’ils auront à un moment ou un autre leur chance. Ils doivent travailler et être surtout patients.
Hamouda, pour ne citer que ce joueur, n’a toujours pas eu votre confiance …
Hamouda est un milieu de terrain et dans ce compartiment, j’ai sous la main pas moins de quatre joueurs. Jusque là, j’ai porté mon choix sur d’autres joueurs que lui, mais cela ne veut pas dire que ce joueur n’a pas les capacités pour jouer. Nabil doit être patient car il sait qu’avec moi il aura à un moment ou un autre sa chance pour exprimer son talent. Il ne faut pas oublier non plus que ce joueur revient d’une blessure.
DDK du 27/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par billel88 le Lun 27 Aoû - 17:45

cheers inchallah on va se qualifier cheers
avatar
billel88

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Mar 28 Aoû - 23:50

Echos de la JSK
Vingt-quatre joueurs sont du voyage
Le staff technique kabyle a décidé de faire appel à vingt-quatre joueurs parmi lesquels figurent des éléments non qualifiés et les suspendus pour faire le déplacement aujourd’hui au Maroc. Un choix dicté par le souci de garder le groupe ensemble en prévision des échéances qui attendent l’équipe en championnat. Les joueurs qui feront le déplacement sont les suivants : Chaouchi, Mazari, Berefane, Meftah Rabie, Bengorine, Zafour, Herkat, Khedis, Demba, Ait Kaci, Douicher, Hamouda, Dehouche, Amaouche, Saibi, Athmani, Hemani, Derrag, Traoré, Oussalah, Beramla, Bensaid, Bourekba et Abdeslam.
Ultime séance hier en matinée
Les Canaris se sont exercés hier matin au stade de Tizi Ouzou pour la dernière fois avant le voyage au Maroc prévu pour aujourd’hui.
Lors de la séances d’hier, le staff technique a mis à profit cet ultime entraînement pour faire une large revue des effectifs en prévision du match de samedi prochain face aux FA Rabat.
Abdeslam et Derrag ménagés
Lors de la séance d’entraînement d’hier, on a constaté l’absence de deux joueurs, à savoir Abdeslam et Derrag.
Les deux joueurs ont eté autorisés à s’absenter pour des raisons familiales. Le premier est désormais papa d’une jolie poupée quant au second il a été retenu par le mariage de sa sœur.
Echographie pour Herkat
Apres avoir écourté la séance de lundi en raison de douleurs aux adducteurs, le libero de la JSK Herkat a eté soumis à un bilan médical hier. Le joueur a passé une échographie pour situer la nature de sa blessure mais les résultats ne sont toujours pas connus. Néanmoins le joueur fera partie de la délégation qui se rendra aujourd’hui au Maroc.
Traoré souffre d’un déficit musculaire
Déjà blessé au genou, Aissa Traoré qui avait repris les entraînements dimanche avec le groupe est soumis depuis lundi à un travail de musculation au niveau de l’infirmerie. Le joueur qui accuse un déficit musculaire sera tout de même du voyage au Maroc et sera certainement d’attaque pour le match contre les FAR.
DDK du 29/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Mar 28 Aoû - 23:51

billel88 a écrit:cheers inchallah on va se qualifier cheers
Inchalah cheers

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Mer 29 Aoû - 0:53

Ligue des champions d’afrique-6e journée LA JSK S’ENVOLE AUJOURD’HUI POUR RABAT
Mission “casse-cou” pour les Canaris
C’est aujourd’hui, à 12h25, que la JSK quittera l’aéroport international Houari-Boumediene par vol régulier de la Royal Air Maroc pour atterrir en début d’après-midi à l’aéroport de Casablanca et rallier ainsi par route la capitale chérifienne, Rabat, en prévision du match FAR-JSK prévu le samedi 1er septembre dans le cadre de la sixième et dernière journée de la Ligue des champions africaine. Après avoir multiplié, cette semaine des séances d’entraînement très chargées sous la direction du coach Moussa Saïb, visiblement déterminé à prendre le taureau par les cornes et à imposer une certaine discipline à tous ses joueurs sans exception, les Canaris ont eu droit hier matin à un dernier galop d’entraînement au stade du 1er-Novembre pour régler les derniers détails précédant l’expédition en terre marocaine.
Dès cette fin d’après-midi, Saïb compte organiser une séance de décrassage pour ses poulains et ce, avant d’investir tant d’efforts dans les deux importantes séances d’entraînement de jeudi et vendredi sur le terrain principal du stade de Rabat où aura lieu, samedi en cours de soirée, ce beau derby maghrébin entre les FAR de Rabat et les Canaris du Djurdjura. Certes, l’ambiance était au top, hier matin, à l’entraînement, effectué sous une chaleur torride mais les Kabyles savent pertinemment qu’ils seront confrontés à une véritable mission “casse-cou” où un double obstacle se dresse sur la route des camarades de Chaouchi dans la mesure où la JSK devrait s’imposer à Rabat face aux FAR ce qui n’est pas une mince affaire et que l’Ittihad de Tripoli fasse au moins match nul à domicile face à l’Étoile du Sahel, ce qui est encore… une autre affaire. Certes, les Soussiens jurent sur tous les toits qu’ils joueront le jeu pour défendre l’éthique sportive et par la même leur crédibilité mais il est peu probable que les Libyens laissent passer une aussi belle aubaine pour se qualifier pour la première fois de leur existence, aux demi-finales de la Champions League. Toujours est-il que les Canaris ne veulent guère verser dans un excès de calculs et comptent surtout se concentrer totalement sur leur sujet pour tenter de ramener de Rabat une belle victoire de prestige sans trop penser à ce qui pourrait se passer à Tripoli tout en prêtant quand même une oreille attentive en direction de la capitale libyenne. “Nous ne voulons pas trop nous attarder sur le match de Tripoli car l’essentiel est de gérer convenablement notre match de Rabat et on verra”, dira Saïb. “La JSK a un prestige à défendre et nous irons à Rabat avec la ferme intention de gagner car il n’y a pratiquement plus de pression sur nous et l’on fera tout pour ramener un bon résultat du Maroc. Ce sera un match très difficile, mais nous jouerons nos chances à fond”, dira encore le coach de la JSK qui commence à dépasser quelque peu son rôle d’entraîneur intérimaire et compte s’investir totalement dans ce match FAR/JSK qui sera certainement déterminant pour l’avenir de Moussa Saïb, comme entraîneur en chef de la formation kabyle.
Saïb emmène tous ses joueurs
Afin de souder davantage son groupe et de réunir toutes ses troupes pour des entraînements spécifiques, Moussa Saïb a décidé d’emmener à Rabat tous les joueurs licenciés y compris Zafour et Meftah, tous deux suspendus, ainsi que les nouveaux joueurs non qualifiés par la CAF tels que Dehouche, Amaouche, Bensaïd et Bouregba.
Liberté du 29/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Ven 31 Aoû - 14:19


Demba
«Je suis plus à l’aise dans l’axe»

Dans quel état d’esprit vous apprêtez-vous à vous envoler pour le Maroc ?
On est très motivés. Honnêtement, on veut réaliser quelque chose là-bas. On ira en conquérants.
Pensez-vous sincèrement que la qualification est encore possible ?
Evidemment, nous savons tous que ça ne va pas être facile. Il nous faut non seulement battre les Marocains, mais aussi espérer un faux pas des Libyens. Ce sera le scénario parfait pour nous, je l’avoue.
La défense sera privée de trois éléments : Zafour, Meftah et Harkat. Ces absences ne risquent-elles pas de se faire ressentir ?
Assurément ! Ces joueurs sont très importants dans le groupe. Leurs qualités sont connues de tous. Seulement, j’estime que ceux qui seront appelés à les remplacer sauront se montrer à la hauteur. En toute honnêteté, je ne me fais pas de soucis.
Il est possible que votre entraîneur décide de vous associer à Khedis dans l’axe, un commentaire ?
Le coach peut nous faire confiance. On va bien se débrouiller. Nous avons joué ensemble à Tripoli, puis face à l’USMA. On s’entend bien. Je suis persuadé que tout se passera bien.
On vous change à chaque fois de poste, tantôt à droite, tantôt dans l’axe, cela ne vous perturbe-t-il pas ?
Aucunement. Même si je dois avouer que je me sens plus à l’aise dans l’axe, c’est dans ce registre que je m’exprime le mieux.
Le buteur du 30/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Ven 31 Aoû - 14:30



AS FAR-JSK
Le rêve est permis

En prévision de son dernier match de la phase des poules, qui se déroulera à Rabat, après-demain samedi, face aux FAR, la délégation kabyle s’est envolée hier à destination du royaume chérifien. Les Kabyles ont prit le vol de la compagnie aérienne Royale Air Marocaine en début d’après-midi et ont atterri à Casablanca, environ une heure après. Les camarades de Zafour devaient par la suite rallier la ville de Rabat par route. Une séance de décrassage a été programmée en fin d’après-midi. Mis à part Herkat blessé, tous les autres joueurs ont été du voyage. Voulant mobiliser tout son groupe, Saïb a convoqué 23 joueurs pour la circonstance. Seulement 17 seront concernés par le match. Zafour et Herkat sont suspendus, alors que Dehouche, Amaouche, Bensaïd et Bourekba ne possèdent pas de licences africaines. En dépit de la complexité de la mission, les Kabyles affichaient une certaine sérénité. Ils se veulent rassurant et évitent surtout de se mettre une pression supplémentaire, voire inutile. Même si la majorité des supporters restent sceptiques quant à une éventuelle qualification au prochain tour de la Ligue des champions africaine, les joueurs y croient toujours, comptant surtout sur la sportivité des Tunisiens. Une victoire des Libyens éliminera automatiquement les Vert et Jaune même si ces derniers vont battre les Marocains chez eux. En tout cas, ils veulent créer la surprise. Le rêve est permis.
Hannachi n’a pas été du voyage
Le président kabyle n’a pas fait le déplacement hier au Maroc avec ses joueurs. Mohand Cherif Hannachi était toutefois à l’aéroport international Houari Boumediène où il est resté jusqu’à l’embarquement de tous les membres de la délégation kabyle.
Il rejoindra le groupe aujourd’hui
Le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, devra rejoindre le groupe au Maroc aujourd’hui. Le premier responsable du club kabyle ne veut pas rater le dernier match de son équipe en phase de poules.
Douicher pourrait être aligné à droite
En l’absence de Meftah, Zafour et Herkat, Moussa Saïb songerait à associer Khedis à Demba dans l’axe de la défense. Par ailleurs, Lamara Douicher pourrait être appelé à évoluer comme arrière droit. Un poste que ce dernier connaît bien pour y avoir évolué par le passé, notamment en début de saison.
Le vol en retard
Le vol de la compagnie Royale Air Maroc à destination de Casablanca, programmé à 12h30, a fait du retard. A une demi-heure du départ, l’avion, qui devait transporter la délégation kabyle, n’avait toujours pas atterri au tarmac de l’aéroport international Houari- Boumediène.
Les joueurs font leurs achats à l’aéroport
Avant d’embarquer, les joueurs kabyles ont profité de l’occasion pour faire leur emplettes au free-shop de l’aéroport international Houari-Boumediène.
Boukhari du voyage
Saïd Boukhari, le trésorier du club kabyle, a été du voyage hier avec la délégation kabyle au Maroc.
Les passagers posent avec les joueurs
Les fans de l’équipe kabyle, qui s’apprêtaient à prendre le vol Alger-Paris, ont été ravis de croiser les joueurs de la JSK à l’aéroport international Houari-Boumediène. Ils ont profité de l’occasion pour prendre des photos souvenir avec leurs favoris.
Représentants de l’ambassade et des FAR à l’accueil
A leur arrivée à Casablanca, les membres de la délégation de la JSK ont trouvé à l’accueil deux représentants de l’ambassade d’Algérie à Rabat qui n’ont pas hésité à parcourir 90 kilomètres pour se mettre à la disposition des représentants algériens en Coupe d’Afrique. Il y avait également les représentants des FAR qui ont remis aux Kabyles le programme complet de leur séjour au Maroc.
Les Kabyles au Golden Tulipe Farah
Les membres de la délégation kabyle, qui sont arrivés à Rabah vers 18h 30, ont pris leurs quartiers à l’hôtel Golden Tulipe Farah. Un établissement classé 5 étoiles qui se trouve en plein centre-ville de Rabah. Dès leur arrivée, les joueurs ont effectué un décrassage sur un terrain en gazon se trouvant à proximité de l’hôtel.
Présence intrigante de Mouaz Driss à Casa
Mouaz Driss est le président de l’Etoile du Sahel, leader actuel du groupe et qualifié prématurément aux demi-finales de la Ligue des champions africaine. Au moment où son équipe s’apprêtait à donner la réplique à Al Ittihad de Libye, il était hier à l’aéroport de Casablanca. Une présence qui a intrigué plus d’un parmi les membres de la délégation kabyle d’autant plus que Mouaz Driss a catégoriquement refusé d’être pris en photo par notre reporter-photographe. Cette présence pourrait être interprêtée de différentes manières. La plus plausible serait un accord entre les Tunisiens et les Marocains pour faire en sorte de qualifier les FAR en compagnie de l’Etoile. Ce ne sont là que des supputations, mais il faut aussi dire que le président soussien n’avait rien à faire à Casablanca.
Un voyage tranquille mais trop long
Même s’il a été très calme, le voyage de la délégation kabyle a été relativement lent. Jugez-en : L’avion de la Royale Air Maroc a décollé à 13h 45, soit avec une heure de retard. Dans les airs, il n’y avait rien à signaler parce que les joueurs, qui se sont levés tôt, étaient tellement fatigués qu’ils sont vite tombés dans les bras de Morphée. Ce calme était toutefois entrecoupé par les trous d’air qui ont donné un air ahuri à certains visages dont celui de Sid Ali le dirigeant connu pour avoir peur de l’avion. C’était l’occasion pour les joueurs de le chambrer un petit peu avant de continuer leur sommeil. A Casablanca, si les formalités administratives ont été fluides, ce n’était pas le cas pour la récupération des bagages qui a duré une heure et demie. Oui, vous avez bien lu, les Kabyles ont mis une heure et demie pour récupérer leurs affaires pour enfin quitter l’aéroport. Ils n’étaient toutefois pas au bout de leurs peines puisqu’il fallait encore parcourir 90 kilomètres par route pour rallier Rabat. Un bus haut de gamme a été mis à la disposition des joueurs de la JSK qui sont arrivés à l’hôtel Golden Tulipe Farah vers 18h 30 heure algérienne. Finalement, le voyage Tizi ouzou - Rabat aura duré toute une journée, mais il y avait au bout une petite bonne surprise : il fait frais à Rabat contrairement à la canicule qui règne chez nous.
Herkat souffre d’une élongation aux adducteurs
Finalement, plus de peur que de mal pour le défenseur central de la JSK, Sofiane Herkat. Ce dernier, qui a effectué mardi une échographie, n’a rien de grave. Les résultats sont pour le moins rassurants. Il ne souffre que d’une petite élongation aux adducteurs qui ne nécessitera pas plus de quatre jours de repos. «Normalement, il sera rétabli d’ici le retour de l’équipe du Maroc. Je pense même qu’il pourra être prêt pour le prochain match face à Saïda», nous disait le kiné du club, Rachid Abdeldjebbar. Il faut dire qu’au départ on craignait que cette blessure ne soit plus grave, vu qu’il a ressenti une vive douleur qui l’a empêché de s’entraîner ces trois derniers jours. Ce congé forcé tombe à point nommé pour le joueur qui a besoin de souffler un peu, étant donné qu’il est un peu émoussé physiquement. Il a, à l’instar de la plupart de ses coéquipiers, enchaîné deux saisons consécutives sans prendre de repos.
Le buteur du 30/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 13:40



Ligue des champions africaine, ce samedi à 20h à Rabat: FAR-JSK:
les Kabyles croient encore à la qualification

Malgré le fait que l’équipe est handicapée par l’absence de plusieurs éléments, elle tient absolument à enchaîner une autre victoire à Rabat. Evidemment, les Jaune et Vert craignent que les Tunisiens ne jouent pas le jeu à Tripoli, mais ils gardent encore un brin d’espoir pour décrocher le billet qualificatif pour les demi-finales. Dossier complet sur cette dernière journée des éliminiatoires des poules.
C’est pour cela qu’ils ne veulent se concentrer que sur le match. Ce ne sera qu’au coup de sifflet final qu’ils verront s’ils accompagneront l’Etoile au carré d’as ou pas. Mais cela passe par une victoire en plus d’un faux pas des Libyens. De toutes les manières, le staff technique et les joueurs ne jurent que par les trois points, car ils tiendront au moins la troisième place.
Déjà, ils amélioreront leur parcours de l’an dernier et sur le plan financier cela vaut également la peine, puisque le troisième percevra 275.000 $, alors que le dernier n’aura droit qu’à 195.000 dollars. Les poulains de Saïb ont donc tout intérêt à s’imposer ce soir.
Saïb s’adresse aux joueurs
Depuis l’arrivée de la délégation kabyle ici à Rabat, Saïb ne cesse de rappeler à ses joueurs l’importance de la rencontre devant les FAR. Avant-hier, avant l’entame de la séance d’entraînement, le coach kabyle a réuni ses poulains sur le terrain pour leur donner quelques tuyaux sur leur adversaire et de leur expliquer comment ils doivent se comporter sur le terrain.
Un régime spécial à l’hôtel
Le coach intérimaire des Canaris ne se contente pas seulement de diriger les entraînements, mais il veille également à la préparation de l’équipe pour qu’elle ne soit pas perturbée. Il surveille l’hygiène de vie de ses poulains afin qu’ils récupèrent des efforts fournis aux entraînements. D’ailleurs, à partir de 21h, après le dîner, tous les joueurs sont dans leurs chambres, car celui qui enfreint ce règlement est exposé à des sanctions sévères. C’est dire que toutes les conditions sont réunies pour que la JSK force le destin en se qualifiant pour la première fois au carré d’as, après avoir hypothéqué sérieusement leurs chances.
La JSK jouera-t-elle avec le 4-3-3 ?
Tout porte à croire que le staff technique optera pour le 4-3-3. Si dans les bois on retrouvera l’inamovible Chaouchi, en défense Bengorine pourrait faire son come-back dans le onze titulaire, sauf si Saïb lui préfère Oussalah. A droite, il alignera sans doute Douicher, alors que dans l’axe ça sera la paire Kheddis - Demba. Au milieu, il est fort possible qu’il compte sur Abdeslam et Hamouda dans la récupération. En revanche, Berramla sera le stratège. En attaque, il est quasi certain qu’il incorporera Athmani, Hemani et Derrag.
Kheddis et Hemani pour parler avec les journalistes
Saïb a désigné à la fin de l’entraînement Hemani et Kheddis pour les déclarations d’avant-match aux journalistes algériens.
Saïb : «En football il y a des miracles, mais on doit gagner»
Malgré l’absence de plusieurs éléments pour différentes raisons, Moussa Saïb ne cache pas ses intentions en avouant qu’il n’est pas venu au Maroc pour faire du tourisme, mais dans l’unique but de chercher les trois points de la rencontre. Même s’il sait que le destin de son équipe dépend du résultat de l’autre match de poule entre l’Ittihad de Tripoli et l’Etoile du Sahel, l’entraîneur kabyle ne veut avoir aucun regret par la suite.
Pour lui, ça ne sert à rien de faire des calculs si son équipe s’incline face aux FAR. En parallèle, il ne veut pas donner de faux espoirs aux amoureux des Jaune et Vert en leur faisant croire à la qualification. En tout cas, il est réaliste en reconnaissant que la JSK a encore une chance de figurer dans le dernier carré d’as, mais il se concentre seulement sur le derby algéro-marocain.
«Mes choix sont limités»
Disposant seulement de 17 joueurs dont trois gardiens et uniquement trois défenseurs, Saïb avoue que ses choix sont limités, d’abord pour composer son onze et aussi pour faire des changements si la situation l’exige. «On dispose de 21 licences africaines seulement. Comme Zafour et Rabie Meftah sont suspendus, Harkat ainsi que Wassiou blessés, on se retrouve avec 17 joueurs dont trois gardiens.
L’inconvénient est qu’on n’a pas tout l’effectif en main. On n’a même pas un arrière droit et on n’a que trois défenseurs sur les 17 éléments opérationnels, mais on doit faire avec. Mes choix sont limités, mais je trouverai une solution pour le match», regrette-t-il.
«Il faut y croire, sans donner de faux espoirs aux supporters»
Sachant que même la victoire pourrait s’avérer insuffisante pour arracher en demi-finale, l’ancien Auxerrois ne se montre pas pour autant pessimiste quant aux chances de la JSK au prochain tour.
«Mathématiquement, tout reste possible. On n’a rien à perdre, d’autant que l’objectif du club est d’atteindre les poules. C’est vrai qu’on raté le match devant l’Etoile à domicile, mais il reste encore 90 minutes.
Il faut y croire jusqu’au bout, sans pour autant donner de faux espoirs à nos fans en leur disant qu’on va se qualifier. On se fiche de l’autre match. On n’est pas venu au Maroc pour faire du tourisme, on est là pour chercher la victoire.
On jouera le jeu et on y croira jusqu’au bout. Maintenant si on se qualifie, c’est bien, sinon ce match servira d’un bon galop d’entraînement pour les rencontres du championnat», a-t-il expliqué. «L’espoir est toujours de mise et nous ferons tout pour nous imposer ce soir», a-t-il martelé.
«On joue pour la deuxième ou la troisième place»
Voulant à tout prix rentrer en Kabylie avec une victoire, l’entraîneur intérimaire n’hésite pas à dire qu’il abordera ce dernier rendez-vous africain avec la volonté farouche de s’imposer face aux FAR. «La JSK fait son apprentissage en Champions League.
La première année, elle s’est fait éliminer au tour préliminaire. L’an dernier, elle s’est classée dernière avec 4 points et cette année on a déjà 6 points. Maintenant, on jouera pour finir deuxième ou troisième, car il faut admettre que notre destin n’est pas entre nos mains. Avant le match devant l’Ittihad de Tripoli, tout le monde nous donnait éliminés, mais nous avons réussi à nous relancer et maintenant nous devons y croire. Nous jouerons pour le prestige et aussi pour l’honneur. Une chose est sûre, la JSK ne lèvera jamais le pied», estime Saïb.
«Je privilégie toujours le beau jeu»
En dépit de l’importance de la rencontre, Saïb affirme qu’il a toujours favorisé le beau jeu et qu’il joue à chaque fois pour gagner. «Pour le moment, il y a une équipe qui se dessine et avec le retour des autres joueurs cela nous fera beaucoup de bien. Il faut qu’on travaille avec cette ossature, sans se mettre de pression. Le plus important est de faire un bon match. Il faut respecter le prestige et la dignité du club. C’est notre dernier match, il faut bien le jouer», a-t-il ajouté.
«On est toujours à la recherche d’un entraîneur»
Bien que le président Moh Cherif Hannachi ait entièrement confiance en Saïb, ce dernier n’est pas du tout intéressé à prendre la barre technique de la JSK. Il explique son hésitation ou plutôt son refus par la dureté du travail du terrain. Ainsi malgré le fait que tous les joueurs ont adhéré à sa politique de travail et que l’équipe marche bien depuis qu’il assure l’intérim, l’ancien meilleur passeur du championnat français préfère travailler en tant que DTS, loin de la pression du terrain. « Après le départ de Kamel, il était prévu que j’assure l’intérim jusqu’au match d’aujourd’hui devant les FAR, mais comme on a un match de championnat et il y aura probablement un autre. Je dois y assurer le coaching, mais je préfère ne pas travailler sur le terrain, malgré le fait que Hannachi m’a réitéré sa confiance. Je ne quitterai pas la JSK, mais je serai appelé à d’autres fonctions. D’ailleurs, on est à la recherche d’un entraîneur, mais je n’en vous dirai pas plus», a-t-il conclu.
Competition.dz


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 14:11, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 13:41

Douicher comme arrière droit
En l’absence de Rabie Meftah, suspendu, Moussa Saïb alignera sans aucun Lamara Douicher au poste d’arrière droit. Ayant évolué à ce poste à chaque fois que la situation l’exige, l’enfant de Beni Douala sera encore une fois appelé à occuper ce poste aujourd’hui face aux FAR. Déjà lors de la cinquième journée de la Champions League devant le représentant libyen, Douicher a évolué sur le côté droit et a participé aux offensives de ses équipiers. Cette fois, il aura également comme rôle de défendre et d’apporter son soutien aux attaquants, surtout que Saïb jouera pour glaner les trois points.
Entraînement à Lamouria
Les équipiers de Fawzi Chaouchi se sont entraînés jeudi dernier au complexe militaire des FAR, situé à Lamouria. Celui-ci est distant de Rabat de 18 km. La séance a débuté à 17h et a duré environ une heure et demie. Tous les joueurs, y compris les suspendus et ceux qui ne disposent pas de licences africaines, ont participé à cet entraînement. A noter que ce complexe est doté de toutes les commodités. La preuve, le représentant marocain y a pris ses quartiers depuis jeudi dernier.
Les Marocains imposent le huis clos à cause des journalistes algériens
Lors de la séance des FAR effectuée jeudi dernier sur le terrain de l’Emir Moulay Abdallah, l’entraîneur Mustapha Madih a vidé les gradins de quelques curieux après avoir repéré la présence des journalistes algériens. Mais il a laissé quand même notre photographe prendre quelques photos avant de l’inviter à quitter le terrain. Il avait peur qu’on l’espionne au profit de la JSK.
La JSK s’est entraînée hier dans le grand stade
Les poulains de Moussa Saïb se sont entraînés hier sur le terrain Moulay Abdallah à l’heure du match, c'est-à-dire 19h (20h algériennes). A noter que ce stade est situé à la sortie de Rabat et sa capacité est de 80.000 supporters.
Les supporters des FAR n’ont pas oublié Collo
Bien que la rencontre ayant opposé les FAR à Collo date de plus de 20 ans, les supporters du représentant marocain n’ont pas encore oublié ce fameux rendez-vous africain en affirmant que le stade a drainé ce jour-là plus de 120.000 fans.
Adjdoub suspendu
Le meneur de jeu des FAR, Adjdoub, ne participera pas au match d’aujourd’hui face à la JSK à cause d’une suspension. Il a écopé d’un deuxième carton jaune devant l’Etoile du Sahel.
Raki et Bouaouda de retour
La formation marocaine enregistrera le retour de Issam Raki et Djouad Bouaouda. Le premier a écopé d’un deuxième carton devant l’Ittihad de Tripoli, alors que le second s’est blessé lors d’une séance d’entraînement à Sousse.
Les tickets à 10 et 20 dirhams
Les tarifs des billets d’entrée au stade ont été fixés à 10 et 20 dirhams. Le premier tarif est pour les tribunes non couvertes, c’est l’équivalent de 100 DA.
Une séance d’oxygénation mercredi dernier
Les Jaune et Vert ont effectué une séance d’oxygénation mercredi dernier dans une petite forêt non loin de leur lieu d’hébergement. Par ailleurs, les suspendus ainsi que ceux qui ne disposent pas de licences africaines se sont entraînés également jeudi matin dans le même lieu avant de prendre part à la séance de l’après-midi, à 17h, sur le terrain de Lamouria.
Du café et de l’eau fraîche pour les dirigeants
Les responsables du complexe militaire des FAR situé à Lamouria ont offert des cafés et de l’eau fraîche aux dirigeants canaris lorsque l’équipe s’y est entraînée. Ce geste a touché énormément les Kabyles. Les dirigeants des FAR n’ont pas oublié qu’ils avaient tout à leur disposition lors de leur séjour à Tizi Ouzou.
Les Canaris ont demandé A3 aux responsables de l’hôtel
Voulant suivre la deuxième journée du championnat, les Canaris ont demandé aux responsables de l’hôtel Golden Tulip Farah de leur installer la chaîne algérienne A3, mais comme les techniciens chargés de le faire avaient tardé pour arriver, leur vœu n’a pas été exaucé. Cela ne les a pas empêchés de suivre à la minute l’évolution des scores de toutes les rencontres et étaient surpris par la défaite du MCA à domicile.
Saïb interdit à Kheddis et Rabie Meftah de boire du Coca-Cola
Le coach Saïb veille minutieusement à l’hygiène de vie de ses éléments. Ainsi, il a interdit à Rabie Meftah et Kheddis de prendre du Coca-Cola et les a même menacés de ne pas se contenter de les rappeler à l’ordre s’il les surprend à l’avenir. Les deux éléments avait commandé les boisons gazeuses lors du dîner de mercredi dernier, mais ils se sont vite excusés auprès de leur entraîneur.
Les suspendus et les non-qualifiés dans un étage à part
Afin de préparer le dernier rendez-vous de la Champions League dans les meilleures conditions, Saïb a mis les joueurs suspendus et ceux qui ne disposent pas de licences africaines dans un étage à part, afin que les joueurs convoqués pour la rencontre devant les FAR ne soient pas perturbés.
Retour probablement demain
Prévu initialement pour lundi, le retour de la délégation de JSK au pays pourrait être avancé pour demain, afin de préparer activement leur première sortie en championnat à domicile devant Saïda. Les dirigeants font des pieds et des mains pour trouver les places pour demain.
Hannachi depuis jeudi au Maroc
Le président Moh Cherif Hannachi se trouve depuis jeudi dernier au Maroc. Il devait discuter hier ou aujourd’hui avec ses joueurs afin de les motiver.
Hannachi va-t-il convaincre Saïb de poursuivre sa mission ?
Il devait le rencontrer hier, sinon aujourd’hui, afin de discuter avec lui avant le retour de l’équipe au pays.
Moussa Saïb ne veut toujours pas prendre les rênes de la formation du Djurdjura. Ainsi, malgré l’insistance de son président qui lui a déjà accordé carte blanche, l’ancien Auxerrois avoue que la pression du terrain est difficile à supporter et affirme publiquement qu’il veut occuper un autre poste, à savoir celui-ci de DTS. Il révèle qu’il doit assurer l’intérim jusqu’au match de ce soir, mais il prolongera sa mission, étant donné que la JSK a un match ce jeudi face à Saïda et un autre lundi prochain devant l’USMAn.
Pour sa part, Hannachi qui ne cache pas ses intentions de confier la barre technique à Saïb usera sûrement de tout son pouvoir pour le convaincre. D’ailleurs, il lui a même laissé le choix de choisir son adjoint, mais Saïb nous a affirmé que la JSK va recruter un entraîneur, pas un adjoint, car il n’est pas du tout intéressé par le poste actuel. Le président kabyle qui a rejoint jeudi dernier son équipe devait avoir une conversation avec Saïb avant le retour de l’équipe au pays afin d’essayer de le faire revenir à de meilleurs sentiments, car il faut admettre que la JSK a complètement changé depuis que l’ancien Auxerrois assure l’intérim.
Traoré ira-t-il jusqu’au bout de son contrat ?
L’international malien des Canaris Issa Traoré pourrait ne pas aller jusqu’au bout de son contrat. En dépit de ses qualités intrinsèques, le milieu offensif de la JSK a été victime d’une mauvaise rééducation, ce qui ne lui permettra pas de jouer sous sa vraie valeur, notamment sur du tartan. D’ailleurs, le staff médical avoue que Traoré pourra jouer facilement sur du gazon, mais il précise que sur du gazon synthétique il lui sera difficile de s’exprimer pleinement. En sus de cela, la JSK dispose de deux éléments qui jouent à son poste, à savoir Berramla et Wassiou. Le premier est un artiste sur le terrain et le second est pétri de qualités. Certes, l’international béninois est out pour deux mois, mais il ne tardera pas à faire son come-back.
La direction canarie songera sûrement au cas Traoré dans les semaines à venir, car elle voudra renforcer son effectif avant un attaquant racé. Il est certain que si le staff technique n’utilise pas Traoré en raison de la présence de Berramla et Wassiou, les dirigeants essayeront de trouver une solution qui arrangera leur équipe et pourraient le prêter ou le libérer.
La presse marocaine parle peu du match
A 48 heures de la confrontation entre les FAR et la JSK, la presse marocaine parle peu de cet événement. Si le journal sportif El-Ahdath a consacré toute une page en insistant sur la victoire pour sauver l’honneur et terminer à la troisième place, Al-Massa a insisté sur la victoire qui rapporterait au club 269.000 euros.
Competition.dz


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 14:03, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 13:54

Hemani : « Saïb a changé la JSK et on tient à la victoire»
L’avant-centre des Canaris ne désespère pas d’arracher la qualification. Mais il avoue que ce qui l’intéresse se sont les trois points face aux FAR étant donné que leur destin n’est pas entre leurs mains.
Vous êtes ici à Rabat depuis jeudi dernier, pouvez vous nous dire dans quelles conditions se prépare votre équipe pour son dernier match des poules contre les FAR ?
On se prépare dans de très bonnes conditions. Il y a une bonne ambiance au sein du groupe et tous les joueurs tiennent à gagner ce match. Certes, la victoire ne nous assurera pas la qualification, mais on veut quand même confirmer notre bonne santé. L’idéal c’est de se qualifier, mais dans le cas contraire une victoire face aux FAR nous servira pour les matches du championnat.
C’est embêtant de se retrouver dans cette situation d’autant même qu’une victoire pourrait s’avérer insuffisante pour décrocher le billet qualificatif pour les ½ finales….
On ne peut rien changer à cette situation. Si notre destin est entre nos mains ça sera facile pour nous de prétendre au billet qualificatif, mais comme il est suspendu à l’autre rencontre de notre groupe. On essayera de gagner tout en espérant que les Libyens fassent un faux pas chez eux.
Croyez vous que les Tunisiens joueront le jeu à Tripoli ?
On espère que l’Etoile de Sousse respecte l’éthique sportive. Mais si elle ne le fait pas, on n’a pas d’autre alternative que de respecter notre sort. On est concentré sur notre match et on fera le maximum pour rentrer en Algérie avec une victoire.
Vous êtes très confiants malgré le fait que vous allez jouer ce soir sur le terrain des FAR…
On est venu à Rabat avec la ferme intention de repartir avec les trois points et il est hors de question qu’on termine à la dernière place. On a encore un brin d’espoir pour se qualifier aux ½ finales et on fera le maximum pour gagner ce match.
L’attaque doit au minimum marquer un but sans encaisser pour remporter les trois points….
Nos attaquants sont décidés à se surpasser, mais il ne faut pas oublier que l’équipe est constituée de onze joueurs et chacun de nous doit faire convenablement son travail pour qu’on reparte avec les trois points. Rien n’est encore perdu et c’est ce qui nous motive à fournir le maximum d’efforts.
Vous souhaitez sûrement marquer aujourd’hui…
Le plus important est que la JSK gagne ce soir. Peu importe celui qui va marquer, mais ce qui nous intéresse ce sont les trois points. Si je joue j’aimerais bien marquer. J’ai toujours mouillé mon maillot et je donnerai le meilleur de moi-même pour que je sois à la hauteur de la confiance placée en moi.
La JSK a fourni de belles prestations lors de ces deux derniers matches, cela prouve que l’équipe a retrouvé son jeu et il vous faudra confirmer ce soir contre les FAR….
Je ne vous cache pas que depuis que Saib a pris les rênes de la barre technique l’équipe a retrouvé la sérénité. Il a changé beaucoup de choses et les joueurs se sont libérés avec lui. On fera tout pour confirmer notre bonne santé. Moussa a métamorphosé la JSK et on tient à la victoire pour prouver dans le pire des cas que nous sommes sur la bonne voie.

Kheddis : «A Tizi on a hypothéqué nos chances, mais à Rabat on essayera de se qualifier»
Le libero de charme des Jaune et Vert estime que la qualification n’est pas impossible, surtout si les Tunisiens respectent l’éthique sportive.
Comment se présente pour vous ce match ?
C’est notre dernier match et on doit le remporter. Certes, nos chances de nous qualifier sont minimes, mais nous tenterons de forcer le destin.
Votre équipe n’a plus son destin entre les mains, puisque même une victoire ne vous assurera pas la qualification…
Sincèrement, nous jouerons ce match sans nous soucier de l’autre rencontre du groupe. On est venus à Rabat pour gagner et j’espère qu’on repartira avec les trois points.
En espérant que les Tunisiens accrochent les Libyens à Tripoli…
Bien sûr, on souhaite que les Tunisiens respectent l’éthique sportive. Mais au risque de me répéter, lorsqu’on pénétrera sur le terrain, le seul souci est de remporter les trois points.
Avez-vous les moyens de glaner les trois points ?
On a gagné déjà contre les FAR à Tizi Ouzou et on pourra les battre à Rabat également. On a un nom à défendre et il est hors de question de rentrer bredouille.
Ne pensez-vous pas que la JSK n’a pas à attendre que les Tunisiens respectent l’éthique sportive ?
Je crois qu’on a raté la qualification à Tizi Ouzou, mais on essayera de la réaliser ici à Rabat. On a encore un brin d’espoir pour se qualifier et on se défoncera sur le terrain pour provoquer le miracle.
Certains affirment que les Tunisiens joueront avec l’équipe réserve, cela ne vous décourage-t-il pas…
On aimerait bien que l’Etoile accroche l’Ittihad de Tripoli, mais si cela ne se réalise pas, on doit s’imposer face aux FAR. C’est le prestige de la JSK qui est en jeu et on doit au moins occuper la troisième place.
Face à l’USMA, vous avez donné une certaine stabilité à la défense. Vous allez tout faire pour que la muraille de la JSK soit imperméable face au représentant marocain…
C’est sûr, j’ai toujours dit que j’apporterai un plus à l’équipe et Dieu merci tous les supporters de la JSK sont satisfaits de mon rendement jusqu'à maintenant.
Mais pour gagner il faudra marquer plus de buts que l’adversaire ou ne pas en encaisser…
Tout le groupe est déterminé à rentrer avec une victoire. Les attaquants veulent marquer des buts et les défenseurs comptent faire face à toutes les offensives, alors que les joueurs du milieu sont décidés à faire un grand match. Rien ne nous empêchera de nous imposer

Les Kabyles craignent l’arrangement de l’autre match:
Les Tunisiens hébergés dans un hôtel à 300 euros à Tripoli

Sachant que même une victoire pourrait être insuffisante pour arracher le billet qualificatif pour les ½ finales, les Kabyles sont très attentifs à l’autre rencontre de leur groupe.
Même si les Tunisiens ont affirmé il y a quelques jour par le biais de l’entraîneur français Bertrand Marchand que l’Etoile de Sahel ira en Libye avec la ferme intention de revenir au moins avec un nul, les dernières nouvelles qui sont parvenues aux Jaune et Vert à Rabat ne prêtent pas à l’optimisme. En effet, un responsable des FAR a informé la délégation kabyle, jeudi dernier, que les Tunisiens ont été hébergés dans un luxueux hôtel à Tripoli. Il a ajouté que le coût d’une chambre dans cet établissement de haut standing est de 300 euros la nuitée. Cette révélation a semé le doute chez les responsables des Canaris. Ils craignent que les Tunisiens ne respectent pas l’éthique sportive en raison de tous les privilèges dont ils ont bénéficié depuis leur arrivée dans la capitale libyenne. On affirme même qu’ils ont l’intention de jouer avec l’équipe réserve sous prétexte qu’ils préparent d’ores et delà la demi-finale.
Les gars du Djurdjura qui n’ont eu droit qu’à un hôtel miteux et qui ont été laissés sans dîner lors de leur premier jour à Tripoli doutent des intentions des Tripolitains quant aux faveurs accordées au représentant tunisien. C’est une forme de corruption car ils veulent les dissuader à se donner à fond sur le terrain d’autant qu’ils sont qualifiés premiers du groupe et cela sans attendre la dernière journée de la Champions League.
Pour l’heure, on ne sait pas si les Etoilés vont lever le pied face à El-Ittihad de Tripoli ou s’ils tiendront leur promesse de se défoncer sur le terrain comme des diables pour défendre la réputation du football tunisien d’une manière générale et celui de l’Etoile en particulier. Mais ici à Rabat, on se montre très pessimiste quant à l’honnêteté des Tunisiens. D’après certains fans des FAR, El-Ittihad de Tripoli et l’Etoile auraient même combiné le match qui s’est déroulé il y a quelques semaines à Sousse. Pour le moment il est difficile de vérifier la véracité sur tout ce qui se dit sur cette rencontre. Mais ce qui est sûr est que les Tunisiens peuvent revenir avec un résultat probant de Tripoli. On saura de toute façon ce soir s’ils joueront leur jeu ou s’ils faciliteront la tâche aux Libyens. Toutefois, malgré toutes les rumeurs qui circulent les poulains de Moussa Saïb veulent les trois points et ne se concentrent que sur le match.

Mustapha Madih : «Je préfère que la JSK se qualifie, mais on jouera pour gagner»
L’entraîneur des FAR ne veut pas faire de cadeau aux Canaris en affirmant qu’il veut coûte que coûte la victoire.
Votre équipe est la première à être éliminée. Comment comptez-vous aborder ce dernier match ?
En toute sincérité, on jouera pour gagner et cela pour plusieurs raisons. Primo une victoire face à la JSK nous permettra de préparer notre match de la coupe du trône face au Mouloudia d’Oujda dans les meilleures conditions. Secundo, on veut se réconcilier avec le public après les mauvais résultats enregistrés en ce début de saison.
Pour les supporters des FAR, ce match n’a aucune importance et la plupart d’entre eux préfèrent voir la JSK aux demi-finales…
Tout ce qui nous intéresse, c’est de gagner ce match. Le public est libre d’avoir un penchant pour l’équipe qu’il veut.
Mais si vous n’étiez pas entraîneur, quel équipe auriez-vous aimé voir en demi-finale ?
La JSK bien sûr, c’est une équipe qui pratique un beau football et elle m’a vraiment impressionné lors de son dernier match de la Champions League face à l’Ittihad de Tripoli, même si ce dernier possède également des qualités.
Certains pensent que le représentant libyen a profité du votre passage des FAR et de la JSK pour se hisser à la deuxième place….
On aurait pu gagner à Tripoli, mais l’arbitre a favorisé les Libyens en leur accordant un penalty gratuit. On a raté beaucoup d’occasions là-bas et on a payé cash nos erreurs. Mon équipe manque d’expérience, mais je ne peux vous dire que l’Ittihad de Tripoli est la plus faible équipe du groupe.
Votre équipe jouera sans aucune motivation …
Détrompez-vous, la motivation y est. Les dirigeants ont promis une prime aux joueurs en cas de victoire. Cette dernière nous propulsera à la troisième place et elle nous rapportera 275.000 dollars. La JSK a touché l‘année dernière 200.000 dollars, mais on ne veut pas terminer à la dernière place.
Avant l’entame de la Champions League, votre équipe aspirait à se qualifier premier du groupe…
Je tiens d’abord à vous rappeler que l’équipe de cette saison n’est pas celle de l’an dernier. C’est une nouvelle génération et il me faut du temps pour instaurer un style de jeu. Plusieurs cadres sont partis, à l’image de Ouchela et Fadli, pour ne citer que ceux-là. Notre équipe manque d’expérience, mais malgré cela on a fait de belles prestations.
[/b]Votre équipe a réussi à revenir avec un nul de Sousse…[/b]
On a fait de belles prestations en déplacement. A Tizi, l’arbitre nous a lésés en accordant un penalty imaginaire à notre adversaire. D’ailleurs, même l’ancien entraîneur de la JSK Messassi (ndlr – il parlait de Mouassa) a reconnu dans une déclaration accordée à la chaîne marocaine que le penalty était tombé du ciel. En Libye également, l’arbitre a favorisé l’Ittihad, cela en plus de notre inefficacité en attaque.
Etes-vous sûr que l’ancien entraîneur de la JSK a fait cette déclaration ?
Oui, je vous le re-confirme.
Les Kabyles craignent que l’Etoile du Sahel ne respecte pas l’éthique sportive…
Les Tunisiens doivent respecter l’éthique sportive. Ils ont les moyens de revenir avec un bon résultat de Tripoli. Même si on est déjà éliminés, on jouera pour gagner. Mais on espère que l’Etoile fasse de même en Libye.
Quels sont les joueurs de la JSK qui ont attiré votre attention ?
La JSK possède une bonne équipe. Elle est technique et joue bien au ballon. C’est pour cela que je préfère qu’elle se qualifie. Pour les joueurs qui m’ont impressionné le plus, il y a d’abord le gardien. Il est excellent et il a fait un grand match à Tizi Ouzou. Dabo qui est parti au Havre. Lui aussi est phénoménal. Berramla est très intelligent dans son jeu et je n’oublierai pas celui qui a joué sur le côté gauche contre nous en Algérie. Il est vif et technique (ndlr – il parlait d’Oussalah).
Pouvez-vous nous donner votre avis sur Hamza Yacef qui joue actuellement avec le WAC ?
Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il a fait un tabac lors du match JSK- Raja de Casablanca.
Mais d’après la presse marocaine et vos supporters, il a du mal à trouver ses repères avec le WAC…
Les gens doivent lui accorder du temps, car il est nouveau dans l’équipe.
Vous ne faites plus l’unanimité au sein des supporters des FAR…
Ceux qui vous disent ça ne connaissent pas le football. En plus, ce n’est pas eux qui m’ont recruté. J’ai besoin de temps pour instaurer mon style de jeu.
Competition.dz


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 13:58, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 13:54

Attaquant des FAR:
Aïssa Meraki : «On doit gagner coûte que coûte»
«Certes, on est déjà éliminés de la course, mais la rencontre d’aujourd’hui face à la JSK est importante pour nous. On doit coûte que coûte remporter les trois points afin de se réconcilier avec notre public. Aussi, la victoire est impérative pour nous afin de pouvoir préparer la coupe du trône face au Mouloudia d’Oujda. On aimerait bien que la JSK se qualifie au prochain tour, d’autant que j’ai toujours eu beaucoup de respect pour ce club. C’est une équipe qui joue bien au football et elle a une grande expérience en compétition africaine. Mais on doit gagner ce match, car on a besoin d’une victoire pour remonter la pente. Vraisemblablement, ça sera un match, plaisant vu que chaque équipe tient à empocher les trois points. J’espère qu’on s’imposera pour oublier les moments difficiles qu’on a vécus en début de saison.»
La rencontre ne suscite guère l’engouement du public
Suite à l’élimination prématurée des FAR, la rencontre d’aujourd’hui face à la JSK risque de se dérouler devant des gradins vides. Rien n’indique à Rabat que le représentant marocain disputera son dernier match de la Champions League ce soir à 19h. La séance d’entraînement des poulains de l’entraîneur Mustapha Madih, jeudi dernier au stade principal, s’est déroulée en présence de… 10 supporters ! Selon les échos qu’on a eus à la capitale politique du Maroc, les supporters préfèrent sans doute aller à la plage au lieu de se rendre au stade. Même la presse sportive locale, à l’image du journal El-Ahdath, s’interroge si les fans se déplaceront au stade pour suivre ce derby maghrébin. Ce journal semble pessimiste quant à la présence du public.
Yacef n’a pas encore convaincu les Marocains
Le recrutement de Hamza Yacef par le Widad de Casablanca a comblé tous les supporters widadis.
Son arrivée a été médiatisée dans tout le royaume chérifien, vu que tous les Marocains ont vu ses exploits devant le Raja de Casablanca, l’ennemi n°1 du WAC, lors du 1/8 de finale de la Champions League en 2006, lorsqu’il portait le maillot jaune et vert. Mais ses débuts ne sont pas faciles, si on se réfère à ce qui se dit dans la presse marocaine, car il n’a pas encore trouvé ses repères avec sa nouvelle équipe. Certes, le championnat marocain n’a pas encore débuté, mais ses apparitions dans les matches amicaux et les quelques tournois auxquels a pris part le WAC commencent à inquiéter les fans. Son dernier match, c’était face à un club portugais et sa prestation n’a pas convaincu. Il semble que Hamza est loin de son niveau. Selon Mustapha Madih, le caoch des FAR, le public doit lui accorder du temps, surtout qu’il est nouveau dans l’équipe. Il reste à savoir si les fans du WAC l’entendront de cette oreille.
Chay évite de parler de lui
Selon El-Ahdath de jeudi dernier, Jean-Yves Chay, l’entraîneur français du Raja de Casablanca, s’est refusé de faire tout commentaire sur les prestations juste moyennes de son ancien poulain à la JSK. Il voulait certainement éviter la polémique avec Hamza, surtout qu’il a eu une prise de bec avec lui lorsqu’il était à la JSK, au lendemain de la défaite devant le Ahly du Caire en Egypte. Les deux hommes ne s’entendent plus depuis ce jour-là, même si aucun d’eux ne l’a déclaré publiquement.
Ils ont failli se croiser dès la première journée
Le hasard a bien voulu que le derby entre le WAC et le Raja se déroule lors de la première journée et ça sera ainsi l’occasion pour Jean-Yves Chay et Hamza Yacef de se croiser une nouvelle fois sur le terrain. Mais en tant qu’adversaires. Néanmoins, ce choc a été reporté par la fédération marocaine de football en raison de la présence de plus de deux éléments du Raja dans la sélection du Maroc.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 14:14

Mohamed Derrag, attaquant de la JSK
''Nous sommes motivés et prêts à relever le défi''

Rencontré à la veille du départ au Maroc, le jeune attaquant de la JSK. Mohamed Derrag a bien voulu nous livrer ses impressions sur le match qui opposera ce soir a Rabat son équipe à la formation des Forces armées royales (FAR) dans le match comptant pour la sixième et dernière journée de la phase des poules de la ligue des champions.
Comment est le moral du groupe à la veille de cette confrontation face aux FAR ?
Le moral est au beau fixe. Tout le groupe est concentré sur ce match. Nous sommes très motivés pour empocher les trois points. Nous nous sommes très bien préparés et je pense que nous sommes en mesure et prêts à relever ce défi. Nous avons encore un espoir de nous qualifier et pour cela, nous allons jouer à fond nos chances, à commencer par un succès face aux marocains. Nous espérons que les Tunisiens joueront le jeu et l’éthique sportive dans l’autre match qui les opposera à El Ettihad de Tripoli. Maintenant quand bien même un succès face aux FAR ne venait pas à suffir pour aller au dernier carré, il nous permettrait de sortir de cette compétition avec les honneurs. Mais nous croyons toujours à la qualification, car nous ne désespèreront pas de coiffer sur le fil les Libyens qui ne sont pas à l’abri d’un faux pas.
Depuis la prise des commandes par Saïb à la barre technique, Derrag a pris des galons, c’est plutôt réconfortant sur le plan personnel …
Vous savez, je ne me suis jamais plains, car je savais qu’à un moment ou à un autre j’aurai eu ma chance. J’ai été patient et je n’ai jamais douté de mes capacités. Maintenant que Saïb m’a offert cette chance d’exprimer mon talent, j’ai fait le maximum pour être à la hauteur de cette confiance placée en moi. Cela fait longtemps que je n’avais pas joué, donc ce n’est pour moi qu’une période de rodage et j’espère que je n’ai pas déçu. Je suis persuadé que mes prestations seront encore meilleures à l’avenir.
Peut-être que ce sera dans ce match face aux FAR où le coach comptera certainement beaucoup sur vous …
Je l’espère bien. De mon côté, si je venais à être aligné dans ce match, je ferais le maximum pour répondre aux attentes.
C’est un match important et je ne lésinerai sur aucun effort pour contribuer au succès de mon équipe. Nous nous sommes bien préparés et je pense que nous sommes en mesure de relever le défi. La qualification est toujours possible et de notre côté, nous allons nous transcender pour empocher les trois points, tout en espérant, au même moment un faux pas des Libyens dans l’autre match du groupe qui les opposera face aux Tunisiens de l’Etoile, lesquels, on espère, joueront à fond l’éthique sportive.
DDK du 01/09/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 22:13

6ème journée de CL 2007
AS.FAR 0-0 JSK
12' de jeu

la composition d'équipe:
-------------------------------Chaouchi-------------------------------
----Douicher-------Demba-------Kheddis--------Bengorine--------
----------Abdeslam----------------Hamouda-------------------------
------------------------------Berramla---------------------------------
------Athmani-------------------Saibi-------------Oussalah----------
un 4 3 3 plutôt offensif, les canaris se doivent de gagner pour espérer une qualification.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 22:23

6ème journée de CL 2007
AS.FAR 1-0 JSK
22' de jeu

Les marocains ouvrent le score sur pénality, les affaires se compliquent.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 22:39

6ème journée de CL 2007
AS.FAR 1-0 JSK
35' de jeu

Les kabyles ont du mal mettre le pieds sur le ballon, les marocains gèrent parfaitement la situation.
Dans l'autre match du groupe, les Lybiens mènent au score par 1 à 0.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 22:49

6ème journée de CL 2007
AS.FAR 1-0 JSK
Mi-Temps

Les marocains ratent le KO à 2 minutes de la mi-temps.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 23:09

6ème journée de CL 2007
AS.FAR 1-0 JSK
47' de jeu

Il faut essayer de revenir au score le plutôt possible.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 23:21

6ème journée de CL 2007
58' de jeu
AS.FAR 1-0 JSK
Ittihad Lybie 2-0 ESS

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 23:34

6ème journée de CL 2007
72' de jeu
AS.FAR 1-0 JSK
Ittihad Lybie 2-0 ESS

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 23:43

6ème journée de CL 2007
80' de jeu
AS.FAR 1-1 JSK (Derrag vient d'égaliser)
Ittihad Lybie 2-0 ESS

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Sam 1 Sep - 23:56

6ème journée de CL 2007
Fin de match
AS.FAR 1-1 JSK (Derrag vient d'égaliser, lui qui venait juste de rentrer)
Ittihad Lybie 2-0 ESS


Les canaris éliminés après ce match nul. Mais, les canaris n'ont aucun regret, car les Lybiens ont gagné leur match.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par espoir le Dim 2 Sep - 0:01

Groupe A - Résultats de la 6ème journée
AS.FAR 1-0 JSK
Ittihad 2-0 ESS

Classement (après 6 journées)
1)- ESS 11pts (+4)
2)- Ittihad 10 pts (+2)
3)- JSK 7 pts (-2)
4)- AS.FAR 5 pts (-4)


L'ESS et Ittihad se qualifient pour les demi-finales.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: AS.FAR(Maroc) 1-1 JSK [Après-Match]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum