CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Mer 8 Aoû - 22:53

5ème journée de la CL : Ne pas abdiquer
Malgré le fait que les canaris ont compromis sérieusement leur chance de qualification pour les demi-finales, après la dernière sortie ratée des camarades de Zafour face à l'ESS à Tizi Ouzou. Mathématiquement, il subsiste une chance infime de voir les protégés de Mouassa décrocher un ticket pour le carré d'as. Pour cela, il faut que les kabyles réalisent un sans faute lors des deux dernières sorties.
En plus, vu la colère des supporters, où une partie d'eux a exprimé violemment leur courroux suite aux prestations de leurs favoris. Donc, lors de ce match face aux Lybien d'El Ittihad, les coéquipiers de Chaouchi, sont dans l'obligation de se racheter aux yeux de leur fidèle mais non moins, exigent public.
Pour le moment, on sait pas où le match va se dérouler, puisque le stade de Tizi Ouzou risque une sanction de la CAF, suite aux derniers incident qui ont émaillé le match JSK-ESS.
Une victoire pour ramener la sérénité, et mettre un peu plus de pression sur les LYbien, qui sait...
A noter que le match aura lieu le 17/08/07 à 17H30 heure locale


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 22:44, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 9 Aoû - 2:35

BREVES DES CANARIS
- La JS Kabylie ne veut pas abdiquer, elle veut coûte que coûte, avoir dans ses rangs l’avant-centre Adlène Bensaid, mais pas à n’importe quel prix, nous a t-on révélé.
- Le père du joueur Amine Dehar (ex-USMA) a fait des propositions à Moh-Chérif Hannachi pour un éventuel recrutement du défenseur axial.
- Oussalah a demandé et obtenu de l’entraîneur Mouassa 2 jours de repos.
- Le gardien Fawzi Chaouchi a reçu sa prime de signature.
- Hannachi pour première visite à Bouchaoui a été subjugué par le site et l’environnement, mais a été déçu.
- Hemani a encore été absent. lors de la séance d’hier. Hemani aurait l’intention de signer au CRB, nous révèle une source proche du président belouizdadi. Pour la direction kabyle, Hemani est en absence irrégulière
et peut-être qu’il sera traduit en commission de discipline.
- En vue du match face à El Ittihad vendredi prochain, les Kabyles seront en regroupement à l’hôtel Dar Eddiaf de Chéraga à partir de samedi
matin.
- Ce match JSK -El Ittihad aura bien probablement à huis clos, a-t-on appris.
- Zafour, Meftah suspendu, et Wassiou blessé, sont dispensés du stage, car ils ne seront pas de la partie vendredi prochain.
maracanfoot.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Lun 13 Aoû - 23:36

JSK/En attendant le championnat
L’Afrique, c’est pas chic !

Hormis Wassiou blessé, Bendebka et Abdeslam autorisés à s’absenter, tous les joueurs de la JSK ont répondu présents à la séance de travail matinale d’hier.
Les deux ex-Sang et Or ont dû faire l’impasse sur la séance d’hier pour raisons familiales, c’est ce qu’a indiqué le coach intérimaire Moussa Saib à la fin du travail.
Avant cela, Saïb a soumis son groupe à des matches d’application de courtes durées après avoir scindé son effectif en quatre petits groupes. Même lui ainsi que Izri ont pris part à cet exercice. Voilà en tous cas un détail qui renseigne sur l’état d’esprit du groupe qui a l’air d’avoir quelque peu dépassé les retombées de cette élimination quasiment déjà consommée de la ligue des champions. Désormais, les joueurs n’ont qu’une seule chose en tête: continuer à jouer à fond pour sortir de cette compétition avec les honneurs. La première échéance étant ce match de vendredi prochain face au représentant libyen, les Canaris ne veulent pas rater cette opportunité pour renouer avec la victoire.
On en a besoin pour nous redonner confiance à nous-mêmes et surtout à nos supporters”, nous déclarait hier la nouvelle recrue, Kheddis.
Ce dernier qui relève d’une blessure laquelle l’avait éloigné de la compétition depuis près d’un mois, se dit prêt pour être de la partie ce vendredi, pour peu que Saïb décide de faire appel à lui. Le joueur s’entraîne le plus normalement du monde avec le reste de ses camarades depuis dimanche dernier. Aujourd’hui la JSK s’entraînera encore au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou le matin et très probablement mercredi , même si le staff technique n’exclue pas l’option d’avancer le départ sur Alger à cet après-midi.
Normalement c’est mercredi qu’on part sur Alger mais il se pourrait qu’on parte dès demain soir. Ce n’est pas tranché encore on verra demain”, nous expliquait hier une voix autorisée du staff technique kabyle.
DDK du 14/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 16 Aoû - 7:26

ECHOS DE LA JSK...
18 JOUEURS RETENUS
Pour cette rencontre contre El-Ittihad de Tripoli, le staff technique kabyle n’a pas le choix pour arrêter la liste des joueurs appelés à en découdre avec les Libyens puisqu’il n’y en a que dix-huit sous la main qui sont aptes à jouer ce match. Il s’agit de Chaouchi, Mazari, Berrefane, Bengorine, Demba, Khedis, Ait Kaci, Zafour, Herkat, Abdeslam, Douicher, Athmani, Traoré, Hemani, Derrag, Berramla, Hamouda et Saïbi.
ULTIME SEANCE Ë TIZI OUZOU MARDI MATIN
Les Canaris ont effectué une ultime séance d’entraînement mardi matin au stade de Tizi Ouzou. Cette dernière a sans doute permis au staff technique kabyle de faire une dernière revue des effectifs avant de rallier Alger hier en début d’aprèsmidi pour une mise au vert de deux jours en prévision du match prévu pour demain après midi au stade de Kouba face à El-Ittihad de Tripoli pour le compte de la cinquième journée de la phase des poules de la Ligue des champions.
ENTRAINEMENT HIER APRES-MIDI AU STADE DE KOUBA
Les Canaris, qui ont rallié hier en début d’après-midi Alger pour une mise au vert, se sont exercés le même jour à 17h30 au stade de Kouba qui abritera le match demain après-midi contre El-Ittihad de Tripoli. Cette séance permettra aux poulains de Saïb de se familiariser un peu avec la pelouse synthétique du stade Benhadad.
ULTIME GALOP AUJOURD'HUI EN MATINEE
Les Canaris qui ont rallié hier en début d’après-midi Alger pour un regroupement de 48 h00 et qui se sont exercés le même jour a 17h30 au stade de Kouba auront à effectuer une ultime séance ce matin à Alger. Ce dernier galop d’entraînement permettra ainsi au staff technique d’opérer les derniers réglages au sein de son groupe avant la confrontation qui l’attend face à El-Ittihad demain après-midi au stade de Kouba
Maracanafoot.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 16 Aoû - 7:35

MOHAMED DERRAG : La victoire est impérative
Rencontré au stade de Tizi Ouzou avant-hier, Mohamed Derrag se dit confiant quant aux chances de son équipe de renouer avec le succès demain après-midi face à El-Ittihad.
Comment appréhendez-vous ce match contre El-Ittihad ?
Ce sera un match difficile mais nous allons faire le maximum pour le gagner. Nous restons sur deux défaites et il nous faut absolument renouer ce vendredi avec le succès qui nous permettra de retrouver le moral et d’envisager au moins l’entame du championnat sous de bons auspices. La victoire est impérative pour nous.
Qu’en est-il justement de l’état du groupe sur le plan moral ?
Il y a un bon état d’esprit et le travail se fait dans une bonne ambiance. Tout le groupe est concentré sur ce match. Nous sommes très motivés et décidés à renouer avec le succès car ce n’est de la sorte que le groupe pourra retrouver le moral.
Vos chances de qualification sont vraiment minimes. Est-ce que vous y croyez toujours ?
Vous savez, la qualification on y pense même pas, du moins pour ce match. Notre seul et unique objectif dans cette confrontation c’est celui de la gagner et c’est avec cet état d’esprit que nous allons aborder cette rencontre. Il nous faut absolument cette victoire pour envisager la suite plus sereinement ne serait-ce que pour le championnat. La priorité de
l’heure c’est de gagner pour reprendre confiance, et cela passe par un succès ce vendredi.
Votre mission s’annonce des plus difficiles, surtout que votre équipe sera très amoindrie dans ce match…
Je pense qu’on a un bon effectif et que les joueurs qui seront appelés à pallier ces défections sauront être à la hauteur de leur mission. Ce sera une occasion de démontrer ce dont ils sont capables et ils feront tout pour ne pas la rater. Tous les joueurs sont prêts et motivés pour relever le défi ce vendredi face à El-Ittihad.
Qu’en sera-t-il sur le plan personnel ?
En ce qui me concerne, je me sens en pleine forme et prêt à assumer mon rôle. Si l’entraîneur venait à me faire confiance, je ferai tout pour ne pas décevoir. C’est une occasion que je ne compte pas rater. Jusque-là, je n’ai joué que peu donc pas assez de temps pour démontrer ce dont je suis capable. J’espère que ce sera pour ce vendredi
Maracanafoot.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 16 Aoû - 7:44

Alors que Wassiou sera le grand absent
Seul Meftah Rabie est suspendu

Contrairement aux informations qui donnaient quatre joueurs de la JSK suspendus pour le match de demain face aux Libyens de l’Ittihad, à savoir Zafour, Bengorine, Oussalah et Meftah , il s’est avéré finalement que seul le dernier cité a eté suspendu. En effet, dans le courrier transmis lundi dernier par la CAF , seul le nom de Rabie Meftah est mentionné comme étant suspendu pour ce match face à l’Ittihad. Concernant la non-convocation de Nassim Oussalah pour ce match, c’est pour la simple raison que ce joueur a eté autorisé à prendre quelques jours de repos.
DDK du 16/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 16 Aoû - 7:46

JSK- Ittihad de Tripoli, ce vendredi à 17h au stade de Kouba
Gagner et…pourquoi pas espérer

La JSK jouera demain à partir de 17 h au stade Benhadad de Kouba face aux Libyens de l’Ittihad de Tripoli, pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique.
Pour le match de demain, il faut d’abord rappeler que l’enjeu n’est pas le même pour les deux adversaires car si la JSK , qui n’est pas encore éliminée de la course aux demi-finales, espère toujours un miracle, l’Ittihad de Tripoli par contre garde ses chances intactes même en cas de défaite. En effet, les Canaris ne sont pas seulement obligés de gagner ce match, mais en même temps ils devront attendre les résultas de la prochaine et dernière journée où les Jaune et Vert devront non seulement s’imposer à Rabat contre les FAR mais ils espèrent également un faux pas des Libyens à Tripoli face aux Tunisiens de l’ESS, déjà qualifiés. Tous ces calculs, les camardes de Zafour, les ont déjà dans la tête depuis leur défaite à domicile contre les Tunisiens et nombreux sont les joueurs qui ne croient vraiment plus à la qualification car lorsqu’on leur parle de cette confrontation, ils répondent tous que ce match devra constituer " une aubaine pour se refaire d’abord le moral et ensuite se préparer au championnat qui débutera la semaine prochaine ".Si les joueurs ne parlent plus de chances de qualification, c’est d’abord afin d’éviter toute pression car ils savent que les supporters sont toujours en colère contre eux.
Une pression qui semble, tout de même, baisser quelque peu ces derniers jours comme en témoigne la sérénité qui caractérise les séances d’entraînements qui se déroulent au stade de Tizi Ouzou que les joueurs n’ont quitté qu’hier après-midi pour se mettre au vert à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui.
L’entraîneur Moussa Saib qui assure l’intérim depuis une semaine après le départ de Kamel Mouassa, veut mettre les joueurs dans les meilleures conditions psychologiques, lui qui connaît très bien ce genre de situations. Même si le coach a gardé le même plan de travail avec deux jours de bi-quotidien, il a toutefois axé son travail sur le plan psychologique en discutant souvent avec les joueurs sur et en dehors du terrain.
Côté effectif, Saib devra se passer demain des services de Meftah suspendu et Wassiou blessé, alors qu’il devra récupérer Khedis et Hamouda qui n’avaient pas pris part au dernier match pour cause de blessure. Moussa Saib qui veut bien réussir son come back à la barre technique , devra composer demain avec un effectif à vocation offensive où on devra retrouver le duo Traoré- Hemani en pointe , le quatuor Douicher ,Abdeslam, Berramla, Hamouda en milieu alors que Demba, Khedis, Bengorine et Zafour formeront l’arrière-garde devant l’inamovible Chaouchi.
DDK du 16/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Jeu 16 Aoû - 19:19



Hannachi : «On gagnera pour l’honneur»
Le boss de la JSK revient sur l’intersaison difficile qu’est en train de vivre son club et des solutions qu’il compte apporter pour y remédier.
L’actualité en ce moment, c’est le nouvel entraîneur. Peut-on savoir sur qui s’est finalement fixé votre choix ?
En toute sincérité, je ne suis pas d’accord avec vous. L’actualité en ce moment à la JSK, c’est le match de la Ligue des champions que nous disputerons vendredi devant l’Ittihad de Libye. Il faudra jouer à fond cette rencontre afin de gagner au moins pour l’honneur. Concernant l’entraîneur, nous ne sommes pas pressés, surtout qu’il y a Moussa Saïb qui assure très bien les entraînements et qui dirigera l’équipe pour ce match. En plus, je dois dire qu’avec Saïb à la barre technique, l’équipe a retrouvé toute la sérénité qu’elle a perdue au cours de ces dernières semaines.
Donc vous prendrez tout votre temps pour désigner votre futur coach ?
Le recrutement d’un entraîneur n’est pas notre priorité ces jours-ci. Nous voulons prendre tout notre temps afin de ne pas commettre les mêmes erreurs que par le passé et faire le bon choix.
Vous venez de dire que vous gagnerez pour l’honneur. Ne croyez-vous plus à la qualification ?
Franchement, je ne crois plus en notre qualification, même en cas d’une victoire vendredi. Je connais bien le football, je connais bien l’Afrique et je sais que c’est d’ores et déjà perdu. Les jeux sont faits. Les Tunisiens et les Libyens joueront à coup sûur les demi-finales.
C’est difficile de motiver les joueurs alors qu’on pense qu’on est déjà éliminé…
Les joueurs ont une réputation à défendre. En plus, il y a l’honneur du club et de l’Algérie à défendre. Donc, pour ce qui est de la motivation, je suis certain que mes joueurs vont se donner à fond pour gagner cette rencontre.
Croyez-vous réellement que votre équipe était vraiment inférieure à ses adversaires dans ce groupe ?
Je dirai que l’Etoile est certes supérieure à la JSK, mais concernant les deux autres clubs, en l’occurrence les FAR et l’Ittihad, nous aurions facilement pu rivaliser avec eux pour la deuxième place qualificative. A mon avis, ce qui a fait la différence, c’est que ces clubs étaient mieux préparés que nous.
Vous voulez dire qu’il y a eu faillite dans la préparation ?

La principale raison de notre échec lors de cette coupe d’Afrique, tout le monde la connaît. C’est la FAF qui nous a cassés avec l’affaire des espoirs. En plus de la polémique, il y a eu les blessés, la fatigue et personne n’a bougé le petit doigt pour arranger les choses. Alors que dans tous les autres pays, on fait tout pour aider les clubs afin de représenter dignement le pays. Malheureusement, chez nous, c’est le contraire.
A votre avis, si vous aviez gardé vos joueurs, les résultats auraient été meilleurs ?
Bien sûr que oui. Si Kheddis et Rabie Meftah étaient en forme, je suis certain que nous n’aurions pas essuyé ces défaites.
Cette année encore, la JSK ne réussit pas à passer la phase des poules. Pourquoi ?
Les blessures à cause de la fatigue du fait qu’il n’y a pas eu de repos. Les diverses sanctions de la CAF. Je tiens aussi à préciser que les pays du Maghreb sont lésés dans cette compétition, vu qu’on entame la phase des poules de la Champions League à la fin de la saison, où les clubs enregistrent généralement beaucoup de départs, contrairement aux pays de l’Afrique noire. Je peux dire à ce sujet que la CAF a fait preuve d’une grande incompétence, car elle peut facilement régler une fois pour toutes ce problème en adaptant un calendrier qui permette de donner du repos à tout le monde. Malheureusement, la première instance du football africain se fiche éperdument des pays du nord de l’Afrique. A cet effet, elle doit vraiment revoir sa politique. En tout cas, les présidents des clubs de notre groupe que j’ai rencontrés récemment regrettent la façon de faire de la CAF. En plus de toutes ces raisons, il y a eu le mauvais choix de l’entraîneur…
Vous voulez parler de Mouassa ?
Je peux vous assurer que Mouassa de cette année est loin de celui qu’on connaissait et avec lequel nous avions fait du bon chemin. J’ai assisté une fois 5 minutes à l’entraînement, croyez-moi je n’ai pas pu rester, car j’étais tout simplement sidéré…
Pourquoi ?
Mouassa est un entraîneur qui ne respecte personne. Un coach qui n’arrête pas d’insulter ses éléments, vous pensez que c’est un entraîneur ? Ajouter à cela l’immense charge de travail qu’il inflige aux joueurs. La preuve, en Tunisie face à l’ESS, les joueurs avaient les jambes sciées et ne pouvaient plus courir. A mon sens, Mouassa n’a rien d’un entraîneur.
Pourquoi l’avoir donc gardé après la rencontre de l’ESS ?
Je ne pouvais pas le limoger sur place en Tunisie, surtout que c’était sa première défaite. En plus, l’entraînement auquel j’ai assisté c’était après cette rencontre. D’ailleurs, depuis, j’ai demandé à Saïb de prendre les choses en main, d’ailleurs c’est ce qui a été fait.
Lors d’une récente déclaration de Mouassa, il a affirmé qu’il n’avait pas carte blanche pour gérer son effectif et qu’il n’y avait aucune discipline dans l’équipe…
C’est à l’entraîneur d’instaurer sa discipline, mais ce n’est pas en les insultant que les joueurs vont vous respecter.
Mouassa a aussi précisé qu’il y avait des joueurs contre lui ?
C’est évident. En insultant tous les jours les joueurs, ils ont fini par se retourner contre lui. Mouassa et Taelman, c’est pratiquement la même façon de faire. En tout cas, depuis que je suis à la tête de la JSK, c’est le plus mauvais choix que j’ai eu à faire concernant le recrutement d’un entraîneur.
On va revenir un peu en arrière pour parler d’Aït Djoudi. Ce dernier a réussi à redresser la barre, puisque votre équipe a terminé deuxième du championnat et vous avez réussi à atteindre la phase des poules. Mais au premier faux pas, il a été remercié. Ne croyez-vous pas que ce fut une erreur ?
Vous pensez vraiment que c’est seul Aït Djoudi qui a réussi à redresser la barre ? Vous m’excuserez, mais ce n’est pas vrai. Je peux dire que ce sont les joueurs qui se sont ressaisis pour que la JSK joue les premiers rôles à tous les niveaux. Avant même la venue d’Aït Djoudi, j’avais déclaré dans une émission de télévision qu’à partir de cette semaine, la JSK retrouvera sa place, c’est ce qui s’est produit. Je connais mon équipe, ce n’est pas Aït Djoudi qui a redressé la barre. Peut-être qu’il y a un peu contribué, sans plus. C’est un entraîneur qui ne travaille pas, mais heureusement qu’il y avait des gens avec lui qui bossaient. A présent, il n’est plus à la JSK et je ne veux plus parler de lui.
En fait vous estimez que son départ n’a nullement influé sur le groupe…
Les gens et les joueurs sont contents qu’il soit parti.
Votre club vit une vraie instabilité au niveau de la barre technique…
L’instabilité existe dans tous les clubs du monde. Au Real Madrid, à l’Olympique de Marseille… Lorsqu’un entraîneur ne fait pas l’affaire en enregistrant de mauvais résultats, on ne va quand même pas le laisser. C’est la vérité du terrain qui décide. Pour nous, Mouassa était le meilleur, mais il s’est avéré que c’était une catastrophe. On ne pouvait quand même pas le laisser, donc on l’a viré.
Quels seront vos objectifs cette saison ?
Quand on est à la tête d’un club comme la JSK, on ne peut jouer que le titre de champion d’Algérie. C’est impensable de croire le contraire. Nous allons aussi faire de notre mieux pour aller le plus loin possible en coupe d’Algérie, et bien évidemment atteindre la phase des poules en Champions League.
Vous vouliez renforcer votre attaque, avec la signature de Hemani, vous devez être soulagé ?
D’abord, il faut savoir que nous avons pas moins de huit attaquants : Yacine Amaouche, Berramla, Traoré, Derrag, Bourekba, Saïbi, et je leur fais, à tous, confiance, car ils ont des qualités. Ceci dit, il n’est pas normal que Saïd Allik appelle Hemani la veille de la clôture des signatures alors que moi, je n’ai contacté aucun de ses éléments. Tout le monde pensait que la sérénité était retrouvée entre l’USMA et la JSK, mais malheureusement, encore une fois, ce n’est pas le cas.
Vous paraissez très déçu ?
En toute franchise, je le suis vraiment, car quand je l’ai su, ça ne m’a pas du tout plu. Il n’y a plus d’hommes en Algérie, mais bon, il y a le Bon Dieu. Maintenant, pour ce qui est de Hemani, il a officiellement rempilé pour une saison. Je ne suis pas un président qui donne des milliards, mais tous mes joueurs sont payés et de façon très raisonnable. Je ne fais pas dans la surenchère.
Et s’agissant de Bensaïd ?
Nous avons réussi, finalement, à trouver un accord avec Zaïm en fin de journée hier, mercredi, et Bensaïd sera lui aussi Canari la saison prochaine.
Ouslati et Bendebka sont officiellement libérés ?
Oui, au profit du MOB.
Récemment, vous avez demandé à votre comptable de vous dresser le bilan pour quitter définitivement la JSK. Avez-vous changé d’avis depuis ?
En effet, je fais mon bilan et je plie bagage. On m’insulte et on veut que je parte. Je vais donc partir. Franchement, je n’admets plus d’être insulté de la sorte. Je n’ai pas changé d’avis. Je suis un président qui fait tout dans les règles et cela jusqu’à l’assemblée générale.
Vous avez aussi demandé à renforcer votre bureau ?
Effectivement, je souhaiterais que des personnes compétentes viennent renforcer le bureau et je demanderai au vice-président de faire le tri. Désormais, je n’accepterai plus d’incompétents. Malheureusement, en Kabylie, les gens n’aident pas le club et c’est très désolant.
Vous avez aussi parlé de gens qui sont manipulés…
Manipulés et même payés. On les connaît. Ils sont là pour casser le club…
C’est la raison du changement de domiciliation en coupe d’Afrique ?
Avec tout ce qui s’est passé à Tizi-Ouzou, rejouer 15 jours après dans ce même stade, c’est vraiment impossible. Il faut que les Kabyles prennent conscience du danger. Ils veulent que Hannachi parte, je partirai, mais il faut laisser le club tranquille. Hannachi est devenu un esclave et non un président. Tout seul, j’ai ramené 20 milliards au club. Maintenant, s’il y a des gens qui sont capables de ramener un plus, qu’ils se manifestent, il n’y a aucun problème. Mais il ne faut surtout pas toucher à la JSK, car il y a beaucoup de personnes qui se sont sacrifiées pour cette équipe, dont de grandes familles comme les Abtouche, les Zeratni, les Belhoucine, les Khalef et les Hannachi. Nous avons tous souffert pour ce club, chacun a donné le meilleur de lui-même pour que la JSK se retrouve là où elle est aujourd’hui. Personne n’a le droit de casser le club. D’ailleurs, je tiens à préciser une chose…
Oui, allez-y…
Lors de la prochaine assemblée générale, je viderai mon sac, et je demanderai aux membres de l’AG de m’autoriser à déposer plainte contre ces personnes qui sont en train de saccager le club. Comme ça, ce sera toute la famille de la JSK qui déposera plainte et non Hannachi tout seul.
Mais le championnat, vous allez quand même le disputer au stade du 1er-Novembre ?
Bien sûr que oui. Même s’il y aura des projectiles, ça sera entre nous, Algériens. Les supporters kabyles n’ont pas frappé l’Etoile, ils ont saboté leur club. Vous savez, lorsque Lamara Benyounès a créé son journal, La Dépêche de Kabylie, il est venu me voir avec son frère me disant que ce journal allait aider la JSK. Aujourd’hui, c’est La Dépêche de Kabylie qui est en train de détruire la JSK. La preuve, Benyounès s’est présenté aux élections en Kabylie, il n’a pas eu une seule voix.
Concernant le transfert de Dabo, les dirigeants du Havre ont déclaré qu’ils ont viré l’argent ?
C’est Guedjali qui est en train de raconter n’importe quoi. Je peux vous certifier que nous n’avons toujours pas encaissé l’argent de Dabo. Les dirigeants havrais n’ont pas été corrects, et c’est Guedjali qui a laissé faire, et en plus, il est en train de raconter n’importe quoi. A l’avenir, je ne travaillerai plus avec lui.
Revenons à la coupe d’Afrique, les Libyens n’ont pas apprécié les conditions de séjour, ici en Algérie ?
Nous les avons logés au Mouflon d’Or, ça ne leur a pas plu. Nous avons changé pour les mettre à Dar Diaf. Il faut savoir qu’eux, ils nous avaient mis dans une écurie avec un repas infect à 1h du matin. Donc, de grâce, qu’ils arrêtent de rouspéter.
L’Algérie affrontera le Brésil mercredi, qu’en pensez-vous ?

J’aurais souhaité qu’au lieu que l’entraîneur national choisisse le Brésil comme adversaire, il aurait mieux fait, comme l’a fait son collègue, de venir superviser les espoirs. On aurait joué contre le Brésil dans le cas où nous étions premiers de notre groupe avec une équipe rodée. Mais jouer face à un tel adversaire alors que nous ne sommes même pas qualifiés, c’est vraiment du n’importe quoi.
Un dernier mot peut-être ?
Tout ce que j’ai à dire à la fin, c’est que mon départ de la JSK fera mon bonheur et celui de ma famille et de mes enfants, car comme je vous l’ai déjà dit, je suis devenu un véritable esclave.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Ven 17 Aoû - 21:40

5ème journée de la CL
JS Kabylie 3-1 Ittihad (Lybie)

Les buts de la JSK:
Athmani (22'), Hemani (55'), Saïbi (69')

JSK : Mazari-Barry-Harkat-Zafour-Bengorine-Abdeslam-Douicher-Berramla-Athmani-Hemani (Traoré 85')-Derrag (Saïbi 67').
Entraîneur : Moussa Saïb.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 5:17



Ligue des champions africaine: JSK 3 – Ittihad de Tripoli 1,
les Kabyles refusent de mourir

La JSK a renoué, vendredi à Kouba, avec le succès dans la C1 africaine en l’emportant avec l’art et la manière (3-1) face à l’Ittihad de Tripoli. C’était une belle victoire, nette et sans bavure.
Les Canaris, qui semblaient libérés sur le plan psychologique, ont entamé la partie sur les chapeaux de roues. Ils ont bien maîtrisé la situation lors du premier quart d’heure, mais sans parvenir à inquiéter sérieusement le portier libyen. Saïb a opté pour un dispositif ultra-offensif 4-3-3 avec 4 défenseurs, trois milieux de terrain et autant d’attaquants. Le jeune technicien kabyle a préféré laisser sur le banc le Malien traoré. Il a fait confiance à l’ex-Olympien Derag qui n’a pas démérité.
Au moment où l’on s’attendait à l’ouverture du score de la part des Kabyles, ce sont les visiteurs qui sont parvenus à secouer les filets de Mazari à la 19’, contre le cours du jeu. L’excellent Salem Rouani a profité d’une énième erreur dans l’axe de la défense de la JSK pour secouer les filets de l’infortuné Mazari, préféré à Chaouchi à la surprise générale.
Mais la joie des Libyens fut de courte durée. Deux minutes plus tard seulement, les camarades de Berramla ont remis les pendules à l’heure d’une fort belle manière. Athmani a égalisé d’une magnifique reprise de volée des 20 m. La balle a percuté le montant droit de Samir Aboud avant de mourir dans sa cage. Lors du dernier quart d’heure du premier half, Hemani et Derrag ont failli donner l’avantage à leur équipe. Cela s’est produit dix minutes après la reprise. En effet, à la 54’, Hemani a inscrit un joli second but d’une tête plongeante au premier poteau sur un service de Berramla sur le côté droit. Sur la même lancée, Derrag a failli deux minutes après aggraver la marque. Ce n’était toujours que partie remis. A la 68’, le joker de Saïb, Saïbi réussi à corser l’addition d’une belle reprise de la tête sur une autre passe décisive de Berramla, cette fois-ci sur le flanc gauche. Le coaching de Saïb a payé. Les Canaris qui ont retrouvé la joie de jouer, ont fait cavalier seul durant cette seconde période. L’excellent Berramla a failli marquer son but, n’était le poteau qui a sauvé le portier libyen. Dans les ultimes minutes de jeu, les Kabyles sont rentrés dans la facilité et les visiteurs ont loupé deux nettes occasions pour réduire la marque par l’intermédiaire du remplaçant Camara et du maestro Rouani.
Le score est reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final du directeur du jeu. Cette belle victoire permet à la JSK d’entretenir l’espoir de passer en demi-finale. Mais les protégés de Saïb ne sont pas maîtres de leur destin. Ils doivent gagner le dernier match à Rabat contre les FAR et espérer un faux pas des Libyens chez eux contre les Tunisiens de l’ESS qui joueront le reste d’arbitre.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 5:45



JSK 3 - Al Itihad 1 :Et si la JSK...
Stade Benhaddad -Kouba-
Affluence : moyenne
Arbitres : Aboubacar Charaf, Moussa Baïri et Tiehi Guey (Côte d’Ivoire)
Averts
JSK :
Demba (37’), Zafour (70’)
Al Ittihad : Al Senani (60’)
Buts :
Al Ittihad :
Rouani (18’)
JSK : Athmani (20’), Hemani (54’), Saïbi (68’)
Les équipes
JSK :
Mazari, Demba, Bengoreine, Zafour, Herkat, Abdeslam, Douicher, Berramla, Hemani (Traoré 85’), Athmani, Derrag (Saïbi 66’)
Entraîneur : Saïb
Al Ittihad : Abboud, Osmane, Chibani, Nenad (Camara 61’), Rouani, Chaâbane, Al Senani (Ennarou 80’), Al Hamadi, Makhlouf, Khalil (Saâd 67’), Sellil
Entraîneur : Bracovic

Vexés par leur dernière défaite en Ligue des champions africaine qui a provoqué une tempête au sein du club avec notamment le départ de l’entraîneur, les Kabyles avaient à cœur de se réconcilier avec leur public et entretenir l’espoir d’une qualification sérieusement hypothéquée. Ils n’ont d’ailleurs pas mis longtemps pour prendre le match en main en essayant de prendre leur adversaire à la gorge. Ils ont d’ailleurs failli ouvrir la marque après quelques minutes de jeu seulement lorsque sur un mauvais renvoi de la défense libyenne, Abdeslam récupère le ballon, se décale sur le flanc droit avant de centrer vers Hemani dont la reprise du pied droit rase le poteau. La JSK domine ; mais au plus fort de sa domination, Rouani, le meilleur buteur d’Al Ittihad trompe Mazari de près. A l’origine, une incursion de Khalil sur le flanc gauche, ponctuée par un centre sur Rouani qui, plus prompt que Herkat, met le cuir hors de portée du gardien kabyle. On a pensé à cet instant au scénario de l’Etoile, mais il fallait compter sans cette envie de se surpasser des joueurs kabyles, absente il y a deux semaines à Tizi. Derrag ose une incursion individuelle sur la gauche et est fauché à une quarantaine de mètres des buts de Abboud. Chargé de botter le coup franc, Berramla centre dans le paquet, la défense libyenne a dégagé comme elle peut sur... le pied gauche de Athmani qui, à hauteur des 25 m, reprend de volée le ballon qui ira ricocher sur le poteau droit du gardien libyen et finir sa course au fond des buts. Du grand art ! Les Kabyles reprennent confiance et jouent plus à l’aise tout en se montrant incapables d’approcher les buts de Abboud de peur d’être surpris en contre.
Après la pause, Saïb a dû demander à ses joueurs de jouer leur va-tout en attaque. La preuve, on a vu une équipe conquérante qui s’est mise à l’abri grâce à un but de Hemani. A l’origine une passe de Abdeslam qui décale Berramla, ce dernier dépose le ballon sur Hemani qui a eu tout le temps de décroiser sa reprise hors de portée de Abboud (54’). A partir de cet instant, on a vu une grande équipe de la JSK qui aurait pu terminer le match avec un score lourd, mais les Kabyles se contenteront uniquement d’un autre but signé Saïbi à la 68’ sur un service de... Devinez qui ? Berramla pardi qui a été hier derrière tous les bons coups de son équipe. Devant un public ravi, les joueurs de Saïb font le spectacle et Berramla, encore lui, accélère et bat des 20 m Abboud qui sera suppléé par son montant gauche. Ceux qui ont insulté tout le monde et balancé des pierres il y a deux semaines ont eu tort car avec un peu de patience, cette nouvelle JSK fera mal. Même la qualification aux demi-finales de la Ligue des champions ne relève plus du miracle.
Le Buteur.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 5:51



Bagarre entre Zafour et El Raouani
Une bagarre a éclaté à la fin du match entre le joueur kabyle, Brahim Zafour, et le tripolitain, Salem El Rouani. Les deux joueurs qui s’étaient échangés quelques amabilités durant tout le match en sont arrivés aux mains dans l’allée menant aux vestiaires. Il faut dire par ailleurs que le joueur d’Al Ittihad l’a vraiment cherché en allant provoquer le capitaine de la JSK au coup de sifflet final .
Le Buteur.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 7:03

Du grand Berramla
Le Berramla timide voire même effacé qu’on a vu à Sousse puis à Tizi face à l’Etoile s’est littéralement révolté hier à Kouba. On savait l’ex-Asémiste talentueux, mais on lui prédisait des débuts difficiles en raison notamment du problème d’adaptation. Il lui a fallu finalement un mois pour faire exploser son talent. Hier à Kouba il était derrière tous les bons coups de son équipes en étant associé aux trois buts de son équipe. Il a même envoyé un ballon sur le poeau en fin de match. S’il continue comme ça, Berramla sera, à ne pas en douter, le patron des Kabyles pour les saisons à venir. On touche du bois !
«Saïb m’a libéré»
«Si j’ai réalisé une bonne partie aujourd’hui, c’est un peu grâce à Saïb qui m’a permis de joueur à mon poste de prédilection qui est meneur de jeu. Avant on me donnait des tâches précises avec un grand travail défensif. J’espère continuer sur ma lancée.»
Saïb : «On a stoppé l’hémorragie»
«Après deux défaites consécutives, notre souci majeur était de stopper l’hémmoragie, je crois que c’est fait. Concernant le déroulement du match, mes joueurs semblaient en manque de confiance d’où leur début un peu laborieux, mais une fois qu’on a égalisé et inscrit un deuxième but, nous étions plus en confiance ce qui nous a permis de dominer le match. Nous avons marqué trois jolis buts et nous aurions pu en marquer au moins deux autres sans que personne n’aurait trouvé à redire. Désormais, nous allons jouer notre va-tout à Rabat pour gagner et nous qualifier. En tout cas, nous n’allons pas baisser les bras.»
Oussalah ménagé
Le petit lutin Nassim Oussalah n’a pas été retenu par le staff technique pour le match d’hier face à Al Ittihad de Tripoli. Une décision qui a suscité des interrogations du fait que le joueur ne souffre d’aucune blessure et n’est, de surcroît, pas suspendu pour ce match. En fait, la décision de Saïb de se passer des services de Oussalah est motivée par le souci de le laisser souffler un peu. Le joueur est saturé physiquement, étant, à l’instar de ses coéquipiers, sur la brèche depuis deux ans.
Hannachi ovationné
A son entrée au stade Benhaddad, le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, a été longuement applaudi par les supporters. Ayant annoncé sur ces mêmes colonnes jeudi dernier son intention de quitter son poste, Hannachi a été interpellé par certains supporters pour qu’il reste à la tête du club.
Une première pour Mazari…
En gardant les buts de la JS Kabylie hier contre Al Ittihad, Nabil Mazari a tout simplement joué sa première rencontre de Ligue des champion africaine. Préféré à Chaouchi, resté sur le banc, Mazari a réussi sont baptême du feu puisqu’il a été l’auteur d’une belle prestation.
… Et Derrag
Comme son coéquipier Nabil Mazari, Mohamed Amine Derrag, l’attaquant de la JSK, a joué son première match de la plus prestigieuse compétition africaine. Mis sur le flanc gauche, Derrag n’a pas démérité, il s’est très battu et a été souvent dangereux dans ses incursions. Il est à noter par ailleurs que Derrag, contrairement à Mazari, n’a pas été utilisé en championnat, le seul match qu’il a eu à jouer c’était un certain JSK-NAHD à Tizi Ouzou. Rencontre qui s’était soldée, rappelons-le, par un score nul (1-1).
Saïb a voulu apporter une touche personnelle
En remaniant sensiblement la composante de son équipe, Moussa Saïb a voulu certainement apporter une touche personnelle à la façon de jouer. Disons que dans l’ensemble cela a porté des fruits, le rendement de la JSK a été acceptable. Avec un schéma de base fait de 4-3-3, le club kabyle s’est bien débrouillé quand même. Une nette amélioration dans la façon d’évoluer.
Un supporter libyen dans les tribunes
En plus des officiels libyens, qui avaient pris place dans la tribune officielle du stade Benhaddad de Kouba, il y avait un supporter d’Al Ittihad. En effet, ce supporter discret un moment, ne s’était pas retenu lorsqu’à la 18’, Salem El Ghouani ouvrait la marque pour le club tripolitain. Ce supporter, ayant pris place à la tribune nord (celle qui fait face à la tribune officielle), a tout de suite brandi un drapeau, sorti on ne sait d’où, aux couleurs d’Al Ittihad. Sa joie sera de courte durée, puisque trois petites minutes plus tard Athmani égalisera pour le club kabyle.
Le but de Athmani longuement applaudi
Le très beau but inscrit par Athmani, une reprise de volée des 20 m, a été longuement applaudi par les supporters de la JSK. Une réalisation, comme on en voit qu’un ou deux dans la saison, qui méritait vraiment que le public prenne son temps à applaudir.
Douicher victime d’un malaise
Touché par une balle en pleine poitrine, à la 9’, Lamara Douicher a failli quitter prématurément le terrain. Ayant pris la balle de plein fouet, le milieu de terrain kabyle a tout de suite après quitté brièvement le terrain pour aller vomir sur la ligne de touche. On croyait même un moment qu’il n’allait pas revenir tant il avait pris du temps à dégurgiter. Nabil Hamouda s’était même levé pour aller s’échauffer dans la perspective de le remplacer. Mais au bout d’une poignée se secondes, il reviendra sur le terrain et terminera la partie.
Hemani : «Qu’est-ce qu’elle est bonne cette victoire ! »
«C’est une belle victoire à prendre, elle vient au moment opportun pour nous retaper le moral. On avait vraiment envie de gagner ce match pour nous refaire une santé après les péripéties du derniers match de cette Ligue des champions. Au début de la rencontre on avait quelque appréhension, le groupe doutait un petit peu, cela nous a coûté un but. Et puis il y eu cette égalisation de Athmani, un très beau but qui nous fait énormément de bien, cela nous a motivés. On a déroulé ensuite et fait le break. C’est fou ce que ça fait du bien de gagner après deux semaines de galère»
Herkat retrouve sa place
Le défenseur central de la JSK, Sofiane Herkat, qui n’avait pas été aligné lors de la précédente journée de la Ligue des champions, a été titularisé, cette fois-ci, face à Al Ittihad. Ayant fait les frais du choix tactique du coach lors du match JSK-ES Sahel, Sofiane Herkat a donc retrouvé sa place dans la charnière centrale. Il a été associé cette fois-ci à l’inusable Brahim Zafour.
Lebuteur.com

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 19:35

Les buts du matchs JSK 3_1 Ittihad

Ouverture du score d'Al Ittihad
Egalisation de Athemani
Le 2ème but de Hemani
Le 3ème but de Saibi


Dernière édition par le Ven 24 Aoû - 1:47, édité 1 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par espoir le Sam 18 Aoû - 22:09

Groupe A - Résultats de la 5ème journée
ESS 0-0 AS.FAR
JSK 3-1 Ittihad

Classement (après 5 journées)
1)- ESS 11pts (+6)
2)- Ittihad 7 pts (+0)
3)- JSK 6 pts (-2)
4)- AS.FAR 4 pts (-4)


L'ESS est assuré de passer aux demi-finales, par ceontre, le 2ème billet, sera disputé entre Al Ittihdad et la JSK.
Pour que la JSK passe, il faut que la JSK gagne ou fasse match nul face à l'AS.FAR, et même temps, Al Ittihad ne gagne pas contre l'ESS.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CL: JSK 3-1 Ittihad (Lybie) [Après-match]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum