Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mer 27 Juin - 12:58

Saib attendu aujourd’hui
Le duo Mouassa-Saïb à la barre technique du club

La JSK a désormais son nouveau staff technique. Il s’agit du duo Kamel Mouassa et Moussa Saib. Le duo sera à pied d’œuvre dans “les meilleurs délais”, annonce Mouassa depuis Guelma.
Moussa Saib qui était en France où il séjournait ces derniers jours a dû écourter son séjour pour rentrer plus tôt que prévu après avoir été contacté qu’il a eu avec le président Hannachi qui l’a officiellement sollicité pour reprendre du service dans le staff technique canari. Saib, puisque c’est de lui qu’il s’agit bien entendu, est attendu aujourd’hui à Tizi Ouzou. “C’est O.K. ! J’ai eu une conversation avec Saib au téléphone, et il rentre de France demain (ndlr ce mercredi) pour nous rejoindre”, nous a confié hier en début d’après-midi le président Hannachi. Kamel Mouassa, le désormais ex-coach blidéen confirme lui également son retour à la JSK “Oui je vous le confirme, pour le principe j’ai dit oui et c’est toujours avec plaisir que je m’apprête à reprendre à la JSK où je compte beaucoup d’amis”. Interrogé sur la date exacte de sa venue à Tizi Ouzou afin d’entamer le travail avec sa nouvelle équipe, attendue par une importante échéance dès vendredi 6 juillet avec le match quasiment décisif face aux FAR, pour le compte de la seconde journée des poules de la Ligue des champions, Mouassa qui nous répondait hier en début d’après-midi à partir de chez lui à Guelma annonce son arrivée à Tizi Ouzou dans les toutes prochaines heures, “j’ai juste quelques affaires personnelles à régler et je serais à Tizi Ouzou le plus tôt possible”, nous confirme-t-il.
DDK du 27/06/07


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 13:06, édité 2 fois

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mer 27 Juin - 13:01

Mouassa : «Je ne pouvais pas refuser la JSK»
Le président Hannachi a pris officiellement attache avec Kamel Mouassa hier, lundi, à la suite de la démission d’Aït Djoudi. Ainsi, on pourrait dire que son arrivée officielle chez les Canaris n’est à présent qu’une question de quelques heures.
Vous êtes annoncé comme le nouvel entraîneur de la JSK ?
Je ne vous cache pas que des proches de la JSK m’ont approché, il y a de cela deux jours, c'est-à-dire au retour de l’équipe de Tripoli. A ce moment-là, je n’ai donné aucune suite du moment qu’il y avait un entraîneur en place en la personne de Azzedine Aït Djoudi.
Mais là, Aït Djoudi a officiellement démissionné…
Oui, je suis au courant. D’ailleurs, le président Moh-Chérif Hananchi a officiellement pris attache avec moi hier, en début d’après-midi, pour me demander de driver son équipe.
Et quelle a été votre réponse ?
Vous savez, la JSK est un club que j’aime beaucoup. J’ai aussi beaucoup d’amis au sein de cette équipe, y compris le président Hannachi avec qui j’ai toujours gardé de très bonnes relations. Ce club se trouve actuellement en difficulté vu qu’il se retrouve sans entraîneur avec des échéances très importantes, notamment le match face aux FAR du Maroc, vendredi prochain. Donc, vu tous ces paramètres, il m’était difficile de refuser la sollicitation de Hannachi.
On peut dire donc que vous êtes officiellement à la JSK ?
Ce que je peux vous dire, c’est que j’ai eu une première discussion avec le boss kabyle hier, lundi, en début d’après-midi. Nous avons convenu de nous rappeler un peu plus tard dans la soirée pour discuter de tous les détails. A partir de là, et une fois qu’on aura tout finalisé, je pourrai dire que je suis officiellement le nouvel entraîneur des Canaris.
On a évoqué un duo composé de vous et de Saïb, qu’en pensez-vous ?
En toute sincérité, nous n’avons pas évoqué ce volet. Mais, personnellement, je n’ai aucun problème avec Moussa. Bien au contraire, c’est quelqu’un que j’aime beaucoup. J’ai de très bonnes relations avec lui, et en aucun cas, ça me déragerait de travailler avec lui.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mer 27 Juin - 13:06

Moussa Saïb : «Je suis prêt à revenir à la JSK»
Se trouvant à Paris pour régler des affaires personnelles, Moussa Saïb, que nous avons réussi à joindre par téléphone, nous a confié dans cet entretien, contrairement aux fois précédentes, il serait prêt à revenir à la JSK dans le cas où le président Hannachi prendrait attache avec lui.
Dans l’entourage de la JSK, on parle une fois de plus de votre probable retour…
Actuellement, je me trouve en France depuis quelques jours déjà. Ce que je peux vous dire, c’est que le président Moh-Chérif Hannachi n’a pas pris attache avec moi.
Mais, vous êtes au courant qu’Aït Djoudi n’est plus à la JSK ?
J’ai regardé la rencontre de Ligue des champions africaine de vendredi dernier qui avait mis aux prises la JSK avec El-Ittihad de Tripoli. J’ai su après la défaite qu’Aït Djoudi était sur la sellette, mais là, je viens d’apprendre (NDLR – entretien réalisé lundi après-midi) qu’il n’est plus à la JSK.
Toujours à la JSK, on évoque un duo Mouassa-Saïb…
Eh bien, je vous le répète une fois de plus, pour l’instant le président de la JSK ne m’a pas contacté.
- Et dans le cas où il le ferait ?
Eh bien à ce moment-là, je verrai après avoir eu une discussion avec lui.
Dans l’entretien que Mouassa nous a accordé, il nous a dit qu’il est prêt à travailler avec vous…
Eh bien ça me flatte beaucoup. Kamel Mouassa est un ami de longue date et c’est un entraîneur que je respecte beaucoup. D’ailleurs, j’ai toujours eu d’excellents rapports avec lui.
Donc, vous aussi, vous ne trouverez pas d’inconvénient pour ce duo ?
Pas du tout, bien au contraire. Comme je viens de vous le préciser, Mouassa est quelqu’un que j’apprécie beaucoup.
Donc, contrairement aux fois précédentes, cette fois vous êtes prêt à revenir ?
Ce que je peux vous dire, c’est que dans le cas où on me contacterait, c’est une éventualité à ne pas écarter. Je suis à Paris, et demain, je dois me rendre à Dubaï pour quatre jours afin de régler une affaire personnelle. A mon retour, et dans le cas où les dirigeants Canaris prendraient officiellement attache avec moi, je verrai plus clair et me prononcerai de manière officielle.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mer 27 Juin - 13:07

JSK-FAR : Premier test du nouveau staff à Tizi Ouzou
Une chose est sûre, si Moussa Saib devrait entamer le travail dès demain probablement, soit au lendemain de son arrivée fixée pour aujourd’hui, Mouassa Kamel ne devrait pas tarder à le rejoindre. Le duo sera à pied d’œuvre au plus tard en début de semaine prochaine si ce n’est dès ce week-end pour mettre le groupe sur orbite soit en lign,e droite, avant ce test décisif pour l’équipe, qui jouera certainement sa continuité dans la Ligue des champions. En effet, la JSK de Mouassa et Saïb devra absolument vaincre devant le représentant marocain, les FAR. Le match est fixé pour vendredi 6 juillet à venir donc à partir de 18h au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Un rendez-vous qui promet beaucoup et qui drainera certainement la grande foule. La direction du club mise sur une éclatante victoire pour faire amorcer à l’équipe une nouvelle ère dans de meilleures conditions susceptible de la relancer dans sa quête à l’accession à un palier supérieure dans cette prestigieuse compétition.
DDK du 27/06/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Jeu 28 Juin - 19:51

Mouassa : «Ce vendredi, je serai à Tizi-Ouzou»
Le nouvel entraîneur de la JSK déclare qu’il débutera sa mission demain ou samedi. Il ajoute qu’il fera tout pour que l’équipe se qualifie aux demi-finales.
Vous avez longtemps hésité avant de donner votre accord définitif au président Moh-Chérif Hannachi, pourquoi cette hésitation ?
Sincèrement, je ne m’attendais pas à prendre la JSK cette saison. J’étais entre le marteau et l’enclume. Ce n’était pas facile pour moi d’accepter l’offre de Hannachi, surtout que j’avais un projet pour l’USMB.
Justement, on affirme que la situation que traverse l’USMB vous a obligé à partir…
C’est vrai qu’on m’a obligé à partir. Je ne pouvais pas continuer à exercer dans un club où la situation était vraiment floue. J’avais de grands projets pour la formation de Blida, malheureusement, j’ai été contraint de partir.
On dit que vous ne direz jamais non à la JSK…
Vous connaissez le respect que j’ai pour les dirigeants kabyles. Mais je ne m’attendais pas à revenir cette fois. J’ai reçu plusieurs offres, mais comme la JSK à une échéance importante à disputer dans une semaine et qu’elle s’est retrouvée sans entraîneur, je ne pouvais pas refuser. Mais je tiens à informer les supporters de l’USMB que je n’ai pas laissé tomber leur équipe, mais qu’on m’a poussé à partir.
Les supporters sont mobilisés pour vous réserver un accueil chaleureux, cela va sûrement vous faire plaisir…
Les supporters de la JSK me connaissent bien, et j’ai beaucoup de respect pour eux. S’ils sont mobilisés, cela prouve qu’ils aiment leur équipe. Ils veulent offrir les meilleures conditions possibles pour que leur club remonte la pente le plus vite possible.
Quand est-ce que vous allez entamer votre mission avec votre nouvelle équipe ?
Je serai à Tizi-Ouzou ce vendredi, et si les dirigeants ont programmé une séance pour demain, j’entamerai ma tâche le jour même de mon arrivée, sinon j’attendrai samedi pour le faire.
Vous avez remporté une coupe de la CAF lors de votre premier passage à la JSK, mais la seconde expérience avec cette équipe fut brève, comment voyez-vous maintenant votre retour ?
Je préfère ne pas parler du passé, car ce qui importe pour moi, c’est le présent et l’avenir. Je tâcherai de tenir convenablement mon rôle.
Votre réussite avec l’USMB a poussé un bon nombre de supporters à dire que Mouassa est l’entraîneur qu’il faut pour la JSK…
Je n’aime pas parler de moi, mais c’est mon travail qui parle à ma place. Lors de mon premier passage, la JSK avait perdu plusieurs internationaux, à l’image de Medane, Meftah pour ne citer que ceux-là, mais j’ai lancé plusieurs jeunes dans le bain, et on a pu remporter une coupe de la CAF, et on a disputé deux finales, à savoir celle du championnat contre le MCA et en coupe contre l’USMA.
D’après la direction du club, Saïb sera votre adjoint, confirmez-vous l’information ?
Pour moi, il y aura un staff collégial. Il n’y aura ni chef ni adjoint. Là où je suis passé, j’ai toujours constitué un staff collégial.
Saïb affirme qu’il travaillera avec vous sans aucun problème…
Saïb est un très bon ami et je m’entends très bien avec lui. On travaillera en étroite collaboration et il n’y aura ni chef ni adjoint. Il sera à ma disposition et vice-versa, l’essentiel est de travailler pour l’intérêt de l’équipe.
Que pensez-vous de l’effectif de la JSK ?
La JSK a fait une belle phase retour, mais elle a perdu au finish. Je tâcherai d’apporter ma contribution pour que l’équipe remonte la pente.
Vous a-t-on assigné un objectif bien précis en Champions league ?
Notre objectif est de tenter de décrocher un billet qualificatif pour les demi-finales. J’ai pris la JSK dans une situation un peu particulière, mais j’essayerai d’être à la hauteur de la confiance placée en moi. D’ailleurs, je ne fuirai pas mes responsabilités contre les FAR, et cela quel que soit le résultat de la rencontre.
Concernant les objectifs au niveau national, avez-vous parlé de cela avec Hannachi ?
Comme je vous l’ai déjà dit, on m’a fait appel dans une situation vraiment particulière. Je ne pouvais pas dire non. Les objectifs de la JSK sont connus, c’est une équipe qui joue les premiers rôles à chaque fois. L’urgence maintenant est de préparer le match de la coupe d’Afrique.
Sur quel plan allez-vous axer votre travail ?
D’abord, j’essayerai de remobiliser les joueurs et je travaillerai beaucoup le volet technico-tactique. Il y a aussi l’aspect récupération, car on doit coûte que coûte faire un bon résultat face aux FAR.
Allez-vous recruter des joueurs, surtout que Dabo est partant ?
Si Dabo part, on recrutera un attaquant. Mais je dois voir d’abord mon effectif de plus près avant de décider de le renforcer.
Que pensez-vous des FAR ?
C’est une bonne équipe, même à 9 face à l’Etoile, elle a failli revenir au score. On doit bien préparer nos matches pour tenter de se qualifier au prochain tour.
Vous connaissez très bien Athmani, mais à la JSK, il n’a pas eu la chance de jouer…
Les joueurs de la JSK ne sont plus à présenter. Ils ont d’énormes qualités et je pense particulièrement à Harkat et Athmani, pour ne citer que ceux-là. Athmani est un joueur talentueux et il peut revenir à son meilleur niveau à tout moment.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Sam 30 Juin - 21:24


EXCLU
En avant première, la photo de Mouassa et Saib au stade de Tizi Ouzou cet après midi. Les deux coachs ont été accueillis avec les fleurs.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Dim 1 Juil - 15:02


JSK: Mouassa et Saïb à pied d’œuvre
Comme attendu, l’ancien nouvel entraîneur de la JSK, Mouassa, et son assistant, Saïb, ont entamé, hier après-midi, leur nouvelle mission à la barre technique de la formation phare de la Kabylie, à une semaine pratiquement du rendez-vous capital contre les FAR pour le compte de la seconde journée de la ligue des champions d’Afrique.
Avant l’entame de leur première séance, Mouassa et Saïb ont été présentés aux joueurs dans les vestiaires.
A la sortie des vestiaires, une collation a été organisée par le comité des supporters à l’honneur des deux entraîneurs, accueillis avec des roses.
Les membres du comité leur ont souhaité la bienvenue et les ont assuré de leur soutien. «On va vous faciliter la tâche et on aimerait bien que vous restiez le plus longtemps au club», leur ont-ils affirmé. «On fera tout notre possible pour relancer la JSK en Ligue des champions et réaliser un bon parcours en championnat», leur a promis Mouassa, alors que Saïb s’est contenté d’un large sourire.
Hannachi interpellé par des fans
A sa sortie des vestiaires, le président de la JSK a été interpellé par les supporters qui lui ont demandé de maintenir Mouassa et Saïb à la barre technique du club le plus longtemps possible. «On ne veut plus que le scénario de la saison passée et celui de cet été se répète. La JSK a besoin de stabilité à la barre technique», lui ont-t-il déclaré. «Pas de problème. Mouassa et Saïb peuvent rester cinq ans s’ils le veulent», leur a-t-il répondu.
En somme, la première séance sous la direction des deux nouveaux entraîneurs s’est effectuée dans une ambiance conviviale et dans la bonne humeur. C’est de bon augure pour le rendez-vous capital de vendredi prochain.
competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Dim 1 Juil - 19:44

Mouassa arrive, Dabo préfère Le Havre
C’est hier que le nouvel entraîneur de la JS Kabylie, Kamel Mouassa, a débuté son travail à la tête du staff technique de la formation de la ville des Genêts. Après s’être officiellement entendu avec le boss, Moh Chérif Hannachi, Mouassa avait décidé de retarder son arrivée au club jusqu’à hier pour prendre quelques jours de repos auprès de sa famille à Guelma.
Il a ainsi pris en main l’équipe et dirigé la première séance d’entraînement, au côté de son entraîneur-adjoint, Moussa Saïb, qui était arrivé avant- hier après-midi, directement de Qatar, où il séjournait en famille. Les deux hommes étaient ensuite attendus dans le bureau du président, Hannachi, pour une discussion sur les prérogatives des deux techniciens. On apprend à ce sujet que le premier couac s’est manifesté, puisque Saïb refuse d’être l’adjoint de Mouassa et souhaite avoir les mêmes prérogatives que ce dernier, et être ainsi un co-entraîneur.
jour d'Algérie du 01/07/07

A peine installés dans leurs fonctions, un premier couac apparait, puisque Saib veut avoir les mêmes prérogatives que Mouassa. Donc, ce que je redoutais a fini par arriver.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Lun 2 Juil - 19:42

Mouassa : «Rien que la victoire»
Comment se sont déroulées vos retrouvailles avec les Canaris ?
C’est toujours un plaisir de retrouver la JSK. Je suis content de revoir mes ex-poulains, notamment ceux que j’avais lancés lors de mon premier passage et qui ont réussi à s’imposer. Je suis également touché par l’accueil du public. Pour ce qui est de la séance d’aujourd’hui (Ndlr – samedi), je peux vous dire qu’elle s’est déroulée dans de bonnes conditions, j’ai expliqué ma méthode aux joueurs et je pense qu’ils ont bien intercepté le message.
A priori, la première séance était chargée…
Non, non pas vraiment. On n’a pas dosé la charge, c’était un entraînement normal, je me suis axé sur la récupération. Pour moi, la préparation n’a pas encore commencé, ce qu’on a fait est une sorte de rallonge de travail sur celui accompli durant la saison.
Mais quand même, vous avez retenu vos joueurs pendant presque trois heures…
C’était pour deux heures de travail, j’ai un chrono, le temps restant, je l’ai utilisé pour expliquer ma méthode aux joueurs, j’ai tout mis en application. Dorénavant, chaque élément effectuera n’importe quel exercice sans lui réexpliquer son contenu…
Et comment est passé le courant avec Saïb ?
Que les choses soient claires, je ne travaille pas pour Moussa, et il ne bosse pas pour moi, on est ensemble à la disposition de la JSK, ou plutôt aux services du club.
Justement, Hannachi avance qu’il va vous proposer un contrat de longue durée…
On n’a pas encore abordé ce volet, pour le moment je ne suis lié avec la JSK que par un contrat moral, on m’a appelé pour prendre l’équipe en main à la veille d’un rendez-vous important, et je ne pouvais pas ne pas accepter en laissant tomber le club dans ces moments, mais croyez-moi, je ne m’attendais guère à cette sollicitation, il y a quinze jours, j’étais à Blida à la tête de la barre technique d’une autre formation.
Aujourd’hui, je suis là, c’est vraiment une question de mektoub. Maintenant pour ce qui est de la durée du contrat, cela ne me pose pas de problème, j’aime travailler sur le long terme, comme le veut Hannachi.
Lui, veut que vous signiez pour deux ou trois saisons…
Si tout se passe bien, pourquoi pas ? Mais j’insiste à dire qu’on n’a pas encore abordé ce sujet.
Parlons maintenant de l’équipe, quel constat faites-vous sur votre groupe?
Je ne peux pas porter un jugement dès la première séance, mais je pense que tout le monde est conscient de la tâche qui l’attend.
Mais y a-t-il des carences que vous êtes prêt à combler en renforçant l’effectif?
Pour le moment, l’urgence est la préparation du match des FAR. On parlera du recrutement après cette rencontre.
On évoque tout de même l’éventuelle arrivée de Bensaïd, un joueur que vous connaissez bien…
Bensaïd appartient actuellement à l’USMB, et il est sous contrat, je ne pense pas que Blida veut le transférer. Honnêtement, je n’aime pas parler des joueurs qui appartiennent aux autres formations. Et puis, on parlera du recrutement en son temps, on évoquera ce volet après le match des FAR.
D’accord. Y aura-t-il une préparation spéciale pour cette rencontre ?
Non, on continuera à travailler le plus normalement du monde, en axant sur la récupération et sur l’aspect psychologique. J’ai dit aux joueurs qu’ils n’ont, certes, pas encore gagné en C1, mais que rien n’est perdu. Cependant, on est là pour redresser la situation, j’espère seulement que ce changement à la barre technique aura son impact positif sur la prestation de l’équipe ce vendredi.
Avez-vous une idée sur le onze qui va fouler la pelouse ce week-end ?
Non, pas encore, j’attends les prochaines séances pour trancher.
Certains joueurs n’ont pas été souvent utilisés par votre prédécesseur, surtout lors des derniers matches, à l’instar de Hemani et Harkat, allez-vous compter sur eux ?
Moi, je garantis une chose, aucun joueur ne sera lésé et aucun ne sera favorisé. Je ne veux pas citer de noms, mais avec moi, le plus apte sera aligné. Cependant, je donnerai la chance à tout le monde.
Avez-vous des informations sur les FAR ?
Je sais qu’ils ont évolué à neuf contre l’Etoile et qu’ils ne se sont inclinés que sur un penalty. Cela dit, c’est une équipe respectable. Mais ce qui m’intéresse le plus, c’est la valeur de ma formation et non pas celle de l’adversaire.
La JSK est dans l’obligation de l’emporter pour rester en course dans cette compétition, n’est-ce pas une pression supplémentaire ?
On doit prendre les trois points et on fera tout pour gagner, il n’y a que la victoire qui nous importe. On fera tout pour atteindre cet objectif.
On ne peut conclure sans évoquer la question de l’entraîneur-adjoint et du préparateur physique, avez-vous tranché ce sujet ?
Je vais être clair, je ne suis pas à la JSK pour ramener ou renvoyer X ou Y, j’ai besoin d’un entraîneur des gardiens, cela est sûr. Concernant le préparateur physique, c’est à la direction de décider.
competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Lun 2 Juil - 22:57

Mouassa a connu déjà trois passages à la JSK.
- 1er passage: Il est arrivé en juillet 1997:
il a pu mettre sur pieds en deux ans une équipe compétitive, en donnant la chance aux jeunes (Belkaid et Zafour entre autres). Car la JSK avait enregistré d'importants départs (Menad-Hadj Adlane-Hamenad...etc). En deux ans (en 1999), il a su ramener la JSK à jouer deux finales (coupe et championnat) perdues respectivement contre l'USMA (2 à 0) et le MCA (1 à 0).
- 2ème passage: été 2001, il a pris en main l'équipe alors que cette dernière traversait des moments difficiles avec les évènements de kabylie. Avec lui, la JSK a gagné sa 2ème coupe de la CAF face à l'ESS (avec Kader Keita).
- 3ème passage: été 2004 (il a remplacé Ait Djoudi). Et après 3 matchs (1 victoire face à l'USMB à Tizi, un match nul à Chelef et une défaite contre le NAHD à Zioui), une partie des supporters avait demandé son départ. Il a quitté le club la veille d'un certain JSK-USMA (15/09/2004) après deux mois seulement à la tête des canaris. Et c'est Saib qui a pris le relais par la suite.

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Dim 12 Aoû - 9:11


Mouassa claque la porte
L’entraîneur, Kamel Mouassa, n’a tenu finalement que 38 jours à la tête des Jaune et Vert. Il est parti dans la discrétion la plus totale en annonçant à son président mercredi soir qu’il ne peut plus rester à la JSK.
Hannachi qui a fait des pieds et des mains, durant la semaine passée, pour convaincre son entraîneur de poursuivre sa mission a, cette fois, accepté sa démission. La séparation s’est faite à l’amiable, et les deux hommes ont discuté longuement avant de mettre fin à leur collaboration. Sachant qu’il peut partir à tout moment, le chairman kabyle a préféré laisser l’enfant de Guelma partir maintenant que de se retrouver sans entraîneur dans les jours à venir. En plus, le fait que Mouassa soit arrivé lundi dernier avec une heure de retard à l’entraînement a donné à réfléchir à Hannachi. Il s’est rendu compte, en effet, que celui-ci peut abandonner l’équipe à tout moment. Et c’est ce qui est arrivé mercredi dernier puisque Mouassa est parti sans crier gare. Pourtant, il a entraîné le groupe le plus normalement du monde la matinée. Hannachi a été surpris par la décision de son coach, mais il lui a souhaité, quand même, bonne chance. Il lui a clairement avoué qu’il était incapable de continuer avec l’équipe. Selon une source proche de la direction des Jaune et Vert, Mouassa a déclaré à son employeur qu’il ne peut rester vu que les joueurs sont contre lui et contre sa méthode de travail. Toutefois, d’après un dirigeant du club, l’ancien entraîneur de l’USMB a jeté l’éponge en raison de la pression qui pèse sur lui depuis la défaite concédée devant l’Etoile de Sousse à Tizi-Ouzou. Dégoûté par le comportement de certains éléments, Mouassa a préféré se retirer sans faire de vague d’autant qu’il craint ne pas réussir à remettre l’équipe sur les rails. Il a fait savoir déjà à certains de ses amis, la veille du match contre le représentant tunisien, qu’il regrette amèrement d’avoir accepté de prendre l’équipe en main. Il leur a révélé que la JSK de 2007 est plus forte que celle de 2001 tout en leur ajoutant qu’il ne peut plus maîtriser le groupe. A l’USMB, il a imposé une discipline de fer et il a renvoyé toutes les stars. Mais comme la JSK joue les premiers rôles, il n’a pu tenir le coup et lorsque l’on sait qu’il n’est plus en odeur de sainteté auprès des joueurs, il fallait s’attendre à ce qu’il parte d’un moment à l’autre. Le cas des Chaouchi, Hemani, Harkat pour ne citer que ceux-là sont édifiants à ce titre. Il était clair que Mouassa n’allait pas faire long feu surtout que le public kabyle n’a pas beaucoup d’estime pour cet entraîneur qui a fait, pourtant, du bon travail avec la formation de Blida.
Hannachi charge Saïb d’entraîner l’équipe tout seul
Après le retrait inattendu de Kamel Mouassa, le président kabyle a immédiatement appelé Moussa Saïb pour lui dire qu’en attendant d’engager un remplaçant à l’enfant de Guelma, c’est lui qui dirigera l’équipe tout seul. C’est ce qu’il a fait le lendemain puisqu’il a entraîné le groupe au stade du 1er-Novembre. Même aujourd’hui et demain, c’est lui qui dirigera l’entraînement et cela jusqu’à l’arrivée du nouvel entraîneur. Saïb affirme qu’il n’est pas revenu à la JSK pour renvoyer X ou Y, mais il précise que c’est Mouassa qui a tenu à partir de son propre gré.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mer 22 Aoû - 13:23



Moussa Saib, coach par intérim de la JSK
“Entraîner la JSK est une grande responsabilité”

Rencontré hier au stade de Tizi Ouzou à l’issue de la séance d’entraînement, le coach intérimaire de la JSK, Moussa Saib semblait, à l’instar de tous ses poulains, très détendu. Dans cet entretien, l’ex-capitaine des Jaune et Vert qui s’est montré disponible, nous parle de son équipe et de ce qu’il pense quant à son éventuel maintien à la tête de la barre technique du club.
Votre équipe a fait vendredi dernier dans la démonstration face aux Libyens de El Ettihad, pensez-vous que c’est un nouveau départ pour votre groupe ?
Dans ce match notre objectif était de gagner. On avait dit que la JSK avait un prestige à défendre dans cette compétition et elle a démontré, grâce à la volonté et à la solidarité de tous les joueurs, qu’elle était capable de le faire. Maintenant que cet objectif est atteint, il est bien entendu que cette victoire nous permettra d’envisager la suite avec plus de sérénité.
Le groupe semble plus détendu après ce succès face aux Libyens, cela doit certainement vous conforter à la veille de cette rude confrontation qui vous attend face à l’USM Alger ?
C’est en effet le cas. Vous savez, réussir un éclatant succès après les deux défaites concédées face à l’Etoile du Sahel et après tout ce qui s’était passé à Tizi Ouzou, il y a de quoi vraiment retrouver le sourire et surtout le moral. Les joueurs avaient besoin de ce déclic pour repartir du bon pied. Cela dit, ce succès leur permettra d’aborder le match face à l’USMA plus confiants.
Ce sera une empoignade difficile face à cette équipe qui ne vous réussit pas si souvent…
Tous les matches sont difficiles et celui de ce jeudi face à l’USM Alger le sera certainement davantage. Nous sommes conscients de la difficulté qui nous attend face à cette équipe qui est, il ne faut pas l’oublier, l’un des prétendants au titre, mais cela ne compromet en rien nos chances de réussir un bon résultat. Je suis persuadé que les joueurs vont mettre toute leur énergie pour négocier au mieux cette première sortie de la saison pour envisager la suite plus sereinement.
Avez-vous des appréhensions ?
La seule appréhension que je crains, est la déconcentration du groupe. Il faut que les joueurs redescendent de leur nuage après cette belle victoire face aux Libyens. Ils doivent oublier ce match et ne se concentrer que sur cette empoignade face aux Usmistes qu’ils doivent aborder avec le même état d’esprit que celui qui a prévalu lors de la rencontre de vendredi dernier. C’est à ce travail que je m’attèle le plus, afin de mettre les joueurs dans les meilleures conditions psychologiques.
Pour ce match, vous aurez également l’embarras du choix pour composer votre onze entrant
C’est vrai que j’aurai l’embarras du choix. Mais avec 28 joueurs il n’est pas facile d’arrêter la liste des dix-huit qui seront appelés à affronter les Usmistes. Il y aura toujours des mécontents parmi ceux qui ne seront pas retenus pour le match, mais nous sommes obligés de faire avec et il faut que chacun respecte les règles du jeu. En ce qui me concerne, ce seront les joueurs le plus en forme qui seront alignés ce jeudi et ce sera le cas pour les prochains matchs. Une chose est sûre, c’est qu’avec moi tous les joueurs auront à un moment ou à un autre leurs chances d’exprimer leurs talents.
On chuchote avec insistance votre nomination au poste d’entraîneur en chef, qu’en est-il au juste ?
Pour le moment je suis chargé d’assurer l’intérim en attendant la venue d’un nouvel entraîneur. Ma mission est de conduire l’équipe lors des deux prochains matchs face respectivement à l’USM Alger et aux FAR de Rabat. D’ici là, les choses vont s’éclaircir davantage.
Nombreux sont les supporters qui souhaitent votre confirmation à la tête de la barre technique…
C’est gentil et je suis très flatté de savoir que les supporters m’accordent leurs confiance. Cela ne peut que m’encourager à aller de l’avant. Mais je répète encore une fois que pour le moment je ne suis là que pour assurer l’intérim. La JSK est restée sans entraîneur, donc je n’ai pas le droit de lui tourner le dos dans ces moments difficiles, je dois prendre l’équipe en mains en attendant l’arrivée d’un entraîneur.
La piste de l’entraîneur français semble être abandonnée et la direction du club semble jeter son dévolu sur vous pour rester aux commandes.
Jusque-là, ma mission est claire. Je suis là pour assurer l’intérim jusqu’au match face aux FAR de Rabat. Maintenant si on venait à me proposer de rester, je vais y réfléchir. La JSK n’est pas n’importe quel club, donc prendre en mains une équipe de cette envergure est une responsabilité qui demande de la réflexion. Pour le moment, je suis là, le président Hannachi qui a actuellement d’autres préoccupations, est rassuré, quant au reste, on verra tout ça à tête reposée après le match face aux Marocains.
DDK du 22/08/07

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Dim 26 Aoû - 14:01

SAIB décortique la JSK
L’entraîneur intérimaire de la JSK, Moussa Saïb, revient dans cet entretien sur la sortie ratée de son équipe face à l’USMA et décortique ses éléments, notamment les nouvelles recrues auxquelles il compte donner la chance de jouer au fil des matches.
Avec du recul, comment expliquez-vous la défaite contre l’USMA ?
Je crois qu’on a fait dans l’ensemble un bon match, surtout en première mi-temps, on avait même eu des occasions en or, où on devait marquer. Malheureusement, nos attaquants manquaient de concentration devant le gardien adverse. La sortie d’Abdeslam sur carton rouge n’a fait que compliquer notre situation, car l’équipe a ensuite reculé d’un cran pour essayer de limiter les dégâts, surtout après avoir encaissé le but.
En dépit de cette défaite, l’équipe a montré de belles choses, les joueurs incorporés vous ont-ils satisfait ?
Oui, j’ai mis en place un onze presque similaire à celui présenté au match contre les Libyens, à quelques éléments près. Comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne. J’ai préféré, donc, garder l’ossature et la renforcer en l’adaptant à la tactique que j’ai mise en place pour ce match face à l’USMA. Les joueurs que j’ai fait jouer pour la première fois, à l’image de Dahouche, m’ont donné entière satisfaction. Ce dernier n’est pas encore en possession de tous ses moyens. C’est pour ça, d’ailleurs, que j’ai préféré le ménager après une heure de jeu.
Il y a aussi Derrag et Berramla…
Ces deux joueurs sont sérieux et ne lésinent pas sur les efforts aux entraînements et ils sont récompensé par leurs bonnes prestations. Le premier cité est un pur gaucher, il joue bien, et en plus il a une technique et une vitesse remarquables, les gauchers sont de vrais surdoués, mais je pense qu’il doit encore travailler pour confirmer tout le bien qu’on pense de lui, où il n’est qu’à son troisième match, il est intelligent et comprend mes consignes. Berramla, lui, est en train de gagner sa place dans l’équipe type, car au début, il a eu du mal à s’adapter et il est revenu fort dernièrement. C’est à lui maintenant de savoir comment poursuivre sur sa lancée.
Hamouda, Traoré, Amaouche n’ont pas trop joué ce début de saison…
Je vais commencer par le dernier cité. Amaouche, on le connait tous, c’est quelqu’un de sérieux et c’était prévu qu’il joue face à l’USMA, j’allais même l’incorporer au début de la seconde mi-temps, mais l’expulsion de Abdeslam, m’a poussé à revoir mes plans. Quant aux deux autres joueurs, Traoré et Hamouda, ils doivent être patients, ils vont avoir leur chance tôt ou tard, car n’oubliez pas qu’ils sont restés inactifs pendant un bon moment et ils n’ont pas beaucoup joué. Hamadoua a même été incorporé en Libye, mais il a été stoppé par une blessure qu’il l’a mis de côté un long moment.
Harkat, n’a pas été aligné jeudi, est-il vrai qu’il ne peut pas être associé à Kheddis ?
Non, c’est complètement faux. D’ailleurs, ils ont joué ensemble contre les FAR à Tizi-Ouzou et leur rendement était plus que positif. Je ne comprends pas pourquoi les gens spéculent sur ce cas. Pour moi, si Harkat est sur le banc des remplaçants, c’est parce que ce joueur est, certes, un libero au même titre que Kheddis, mais ce dernier peut jouer même comme stoppeur, donc, il peut rendre énormément de services et peut s’adapter à n’importe quelle tactique. Je ferais en sorte que chacun comprenne que chaque match a ses caractéristiques et les joueurs alignés doivent répondre à mes critères.
On croit savoir que vous avez sanctionné Bengorine pour mauvais comportement lors des entraînements…
Apparemment, vous ne ratez rien. Effectivement, ce joueur est loin d’être exemplaire aux entraînements, il m’a manqué de respect ainsi qu’à tous ses camarades, en prononçant des grossièretés. Je ne tolérerais jamais de tels comportements car avant tout, je suis un éducateur, et s’il n’était pas jeudi sur la feuille de match c’est à cause de ça, j’allais même l’écarter du groupe. Maintenant, je crois qu’il a compris le message. De mon côté, je n’accepterai plus ses écarts disciplinaires.
Chaouchi est revenu à sa place de titulaire, après avoir choisi Mazari pour garder la cage face aux Libyens…
Et le plus normalement du monde. Je dispose de trois gardiens, le numéro un, c’est Chaouchi, le premier remplaçant c’est Mazari, et le second c’est Berrafane. Il n’a jamais été question de changer quoi que ce soit, il faut juste donner de temps à autre la chance aux deux autres gardiens pour qu’ils restent compétitifs, car Chaouchi n’est pas à l’abri d’une blessure, comme c’était le cas d’ailleurs, il n’y a pas très longtemps.
Revenons à vous à présent, on parle de plus en plus de votre possible maintien au poste d’entraîneur, êtes-vous intéressé de driver l’équipe ?
Sincèrement, non, c’est difficile de tenir une équipe comme ça après quatre ans d’inactivité. Si je suis revenu, c’est parce que le président m’a proposé de constituer un duo avec Mouassa. Ce dernier est parti pour les raisons que tout le monde connait et j’ai hérité d’une équipe atteinte psychologiquement que j’ai essayé de remotiver, en attendant que le président déniche un entraîneur d’envergure, car il veut prendre tout son temps pour ne pas faire les mêmes erreurs de ces dernières années. De mon côté, ce qui m’intéresse, c’est d’aider le club. Par exemple, le poste de directeur sportif que m’a proposé Hannachi m’a énormément plu, et ce sont ces postes de gestion qui m’intéressent le plus.
Depuis que vous êtes à la tête de la barre technique des Canaris, le jeu de la JSK s’est amélioré…
Tout simplement parce que je suis un adepte du jeu offensif et moderne. J’essaye souvent d’inculquer à mes joueurs la façon avec laquelle je veux les voir évoluer. Je veux que mes joueurs dictent leur loi sur le terrain et non pas l’adversaire. C’est pour cela que je mets l’accent aux entraînements sur le travail collectif basé sur la bonne circulation du ballon et la technique de certains de mes joueurs m’aide à mettre en place ce style de jeu.
Bensaïd ne fera, donc, que du bien à l’équipe et sa présence la complétera, non ?
Dommage qu’il ne s’est pas préparé avec nous, il accuse un retard considérable par rapport à ses coéquipiers. Je ne peux pas chambouler l’équipe du jour au lendemain, car cette dernière est déjà en place, et quand Bensaïd sera prêt, je verrai, ou le nouveau coach verra comment l’intégrer dans le onze.
Vous allez disputer votre dernier match de poule en C1, comment se présente-t-il ?
C’est un match comme les autres, on va jouer pour gagner, car on doit vaincre. Les derniers résultats enregistrés dans l’autre groupe ont démontré qu’il n’y a plus de grandes ou de petites équipes, car personne ne s’attendait à voir les Soudanais battre la grande équipe du Ahly et par trois buts à zéro. Notre équipe a eu juste des problèmes à la fin de la saison dernière, sinon on aurait pu prétendre à une place au carré d’as si, par exemple, on avait accroché les Libyens chez eux.
En parlant des Libyens, pensez-vous que les Tunisiens de l’Etoile vont respecter l’éthique sportive face à l’Ittihad ?
Je ne sais pas, je l’espère bien, car ils voudront normalement prendre leur revanche sur les Libyens qui les ont tenus en échec au match aller. Dans ce type de match, on n’est sûr de rien. Nous, on a six points, deux de plus que l’an dernier. Si on gagne au Maroc, on en aura neuf… Et même si on ne passe pas, on sera content d’avoir progressé, et ces expériences nous aideront pour être mieux armés afin de mieux figurer dans cette prestigieuse coupe dans les années à venir.
Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Mar 28 Aoû - 23:53

Moussa Saib
''Si tout le monde me soutient, je reste!''

Alors qu’il ne cessait de dire à chaque fois, que sa mission à la tête de la barre technique de la JSK n’était que temporaire en attendant la nomination d’un nouveau coach, l’entraîneur intérimaire Moussa Saib a fait hier un aveu qui ne trompe pas. Il semble de plus en plus intéressé par la poursuite de l’aventure en tant qu’entraîneur en chef. "J’ai vu le président avec lequel j’ai discuté sur l’équipe et le renforcement de la barre technique mais rien n’a été décidé. En ce qui me concerne, je suis toujours indécis pour le poste d’entraîneur en chef. Mon souhait est celui d’être le DTS. Maintenant je suis là pour mener l’équipe jusqu’au match de Annaba. Dans un premier temps il était question de préparer l’équipe jusqu’au match face aux FAR et comme la piste d’un nouvel entraîneur ne semble plus d’actualité et que les deux prochains matchs face à Saida et Annaba sont proches il est sûr que je n’abandonnerai pas l’équipe. A l’issue de cette mission tout va s’éclaircir. Si je sens que tout le monde est derrière moi je n’hésiterai pas à accepter la mission d’entraîneur en chef". Concernant le match de samedi prochain contre les FAR, Moussa Saib s’est montré confiant:" C’est le dernier des poules de la Ligue des champions que nous aimerions gagner. On ne va pas se déplacer au Maroc pour faire du tourisme mais pour revenir avec les trois points. Ce sera pour nous un bonus, vu que notre objectif, faute d’une qualification est de faire mieux que les deux précédentes éditions et quitter cette compétition avec les honneurs".

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par espoir le Jeu 6 Sep - 19:19



Saïb sera confirmé aujourd’hui ou demain dans son poste

Le président Moh-Chérif
Hannachi devra rencontrer l’entraîneur Moussa Saïb dans la soirée
d’aujourd’hui ou au plus tard demain matin afin de le convaincre à
poursuivre sa mission à la tête de la barre technique des Jaune et Vert.
Il regagnera le pays ce
matin après s’être accordé quelques jours de vacances. Il ralliera
directement Tizi-Ouzou où il assistera à la rencontre de son équipe
face à la formation de Saïda. Ensuite, il devra rencontrer l’entraîneur
Moussa Saïb dans la soirée d’aujourd’hui ou au plus tard demain matin
afin de le convaincre à poursuivre sa mission à la tête de la barre
technique des Jaune et Vert. Très satisfait du travail accompli par
l’ancien Auxerrois depuis qu’il assure l’intérim, le chairman kabyle
n’a jamais caché son souhait pour qu’il reste l’entraîneur en chef.
Malgré l’hésitation de Moussa à continuer, celui-ci nous a avoué qu’il
ne laissera jamais tomber la JSK. Autrement dit, il est prêt à accepter
de driver l’équipe si c’est lui la solution. Mais il espère seulement
que le public aide son équipe car il reconnaît que sans les supporters
la JSK n’est rien. Il veut donc que les amoureux des Canaris lui
facilitent la tâche en soutenant leurs favoris quoi qu’il arrive.
Evidemment pour un entraîneur qui est à la tête d’un grand club comme
la JSK, il a besoin du soutien indéfectible du public pour qu’il puisse
atteindre les objectifs du club, car dans le cas contraire, ça sera
très difficile pour n’importe quel entraîneur de réussir dans sa
mission. Sachant que les dirigeants, les joueurs et les supporters
veulent tous qu’il reste à la tête de la JSK, Saïb n’est pas resté
indifférent à cela en affirmant qu’il est disposé à rester au moins
jusqu’à la fin de la saison. Il sait qu’il est difficile pour son
président de dénicher un entraîneur maintenant surtout qu’il n’a pas
assez de temps devant lui.

Saïb choisira lui-même son adjoint
C’est la
raison pour laquelle il accepte désormais de continuer sa mission. Il
sera confirmé dans son poste ce soir ou au plus tard demain. Si
Hannachi ne sera pas très fatigué à cause de son voyage, il le
rencontrera sans aucun doute ce soir, sinon il va attendre jusqu’à
demain.
A moins d’un revirement de situation de dernière minute,
Moussa Saïb restera au gouvernail pour manœuvrer la barre technique de
la JSK dans la peau d’un entraîneur en chef. Il aura toute la latitude
de choisir lui-même le technicien qui le secondera dans sa tâche.
Moussa Saïb aura à discuter de tout cela ce week-end avec le premier
responsable de la formation du Djurdjura pour rendre officielle sa
nomination. Il est évident que c’est lui qui drivera la JSK jusqu’à la
fin de la saison.Competition.dz

_________________

La voix éternelle du rebelle
avatar
espoir

Nombre de messages : 1934
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mouassa-Saib à la barre technique de la JSK

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum